Propagande médiatique, politique, idéologique

Charlie Hebdo… Sous les relents nauséeux de la dictature via la propagande



Mercredi 21 Janvier 2015

Charlie Hebdo… Sous les relents nauséeux de la dictature via la propagande
Charlie Hebdo…
Sous les relents nauséeux de la dictature via la propagande 
La liberté de la presse ou, serait-ce la fin de la Liberté 
 
Selon un récent article titré « La non-conformité et la libre-pensée considérées comme maladies mentales  », et au risque d’être affublé de tous ces maux, je commencerais par exposer que je ne suis ni Charlie, ni juif et que je n’avale pas les couleuvres servies en force, genre 11 septembre 2001, d’autant que je digère très bien les ‘’quenelles’’.
Sur cet handicap, sans être devin, l’on constate que le bateau France est barré par un capitaine-président dont la cote de popularité oscille autour des 5 % dans les sondages, ce qui en terme clair signifie que ce gouvernement n’avait plus aucune légitimité, cela c’était avant le tsunami politique Charlie vers lequel il a mis le cap. Les seuls objectifs de ces brillants sujets à la barre auront été un mariage pour tous… ou la dépravation légalisée, la sexualité à la maternelle, l’acculturation scolaire, des hausses d’impôts, le sabordage de l’appareil industriel de l’armement et sa crédibilité commerciale enterrée, puis, de l’Armée Française ballotée sur des conflits extérieurs abscons, la braderie très louche d’Alstom, la désintégration systématique de la diplomatie Française etc… etc…
Hollande, quel bilan…???!!!  se pose alors le cas de la procédure de sa destitution.
C’est donc dans cette tempête cataclysmique que le navire France a heurté le récif que toute la sphère politico-médiatique de la bien-pensance s’autorise à dénommer « terrorisme ». Terrorisme, le mot est lâché qui depuis des lustres est agité tel un épouvantail à moineaux et que certains comme le ministre Laurent Fabius en auront fait usage jusqu’au démâtage, reconnaissons lui au moins la paternité d’un coup d’éclat qu’il sut mettre en exergue pour encourager au départ depuis près de quatre années des centaines de jeunes français pour la Syrie, or, des informations affirment que le renseignement français leur facilite la sortie, leur procurant visas et envoi en Turquie..?!
Nicolas Sarkôzy et les 40 voleurs ayant donné le mode d’emploi pour éliminer Laurent Gbagbo puis assassiner Kadhafi, il n’en fallait pas plus qu’à la suite de son devancier un certain Bernard Kouchner, le génie Fabius se devait de faire œuvre de continuité tout en poursuivant et en ajustant une refonte entière de la politique étrangère de la France qui désormais ne répond plus qu’à ses seuls maîtres au prêchi-prêcha du ténor de Yad Vachem le « gourou intégriste » Netanyahu,  comme le stipule le Juif américain Norman Finkelstein réagissant à l’affaire Charlie Hebdo  : « je suis… Gaza » et de stipuler « Que dire d’un pays qui considère Bernard-Henri Lévy comme un philosophe ?! ». 
Honte à la Sark-Hollanderie pour tous leurs mensonges et tous leurs crimes
Prêchant sans relâche et sans modération la ‘’subversion adaptée’’ pour affirmer et faire reconnaître les vertus du Grand Israël et du « Cosa Nostra » sioniste en Palestine, tout lui sera bon à l’aide de son BHL de clone, faisant feu de tous bois dans les zones de non-droits détenues par les terroristes qui font du « bon boulot en Syrie » dixit Fabius pour déloger le supposé ‘’mécréant voisin’’, tançant sans ménagement le pseudo dictateur qui selon sa vision et celle de ses paires, fomente et héberge le terrorisme tout en assassinant des populations syriennes entières qui plus est, on alla même jusqu’à jurer que le présumé ‘’satrape’’ Bachar El-Assad avait utilisé des gaz pour exterminer les siens, des gaz avez vous dit...? un raccourci de l’histoire qui n’était pas sans faire un appel du pied à une certaine histoire ; or, il s’avéra que ces élucubrations étaient toutes fausses.   
C’est sur ces faits depuis le 11 septembre 2001, que le spectacle donné par toutes ces guerres où l’on stigmatise toujours les mêmes par les intemporels media-mensonges de la Sark-Hollanderie/USraélienne pour aller leur voler leur pays ou leur matière première, que des gens sensés n’admettent plus de voir des populations entières se faire massacrer au nom de la rapine-mania des « happy-few » du Nouvel Ordre Mondial.
Aujourd’hui, le tout un chacun voit clair, s’informe, voyage, ont des familles un peu partout et avec l’internet sont capable de trier immédiatement le vrai du faux, c’est à ce point disconvenant pour le ‘’maçon’’ politique qui promet une chose et fait tout de go son contraire de constater un peuple lucide, il leur est donc urgent de museler illico cette parenthèse de Liberté de Presse que s’était vu autoriser le petit peuple, mais trop c’est trop, nos sicaires tentent d’y remédier en bloquant au pas de charge tout ce qui les gène.
Dans ce contexte, Israël qui n’a jamais voulu la paix et encore moins d’un Etat palestinien, voyait d’un mauvais œil la reconnaissance de la Palestine par une majorité à l’ONU. ‘’David’’ donnait le ‘’La’’ pour justifier l’injustifiable et de façon tout à fait inopportune alors que la raison même si opposait ; un attentat mortel avait l’idée démente de ‘’tomber du ciel’’ tuant des enfants israéliens, prétexte recherché au top départ des tueries massives de civils palestiniens à Gaza, Tsahal s’en donnait du cœur à l’ouvrage pour réduire au néant cette poche ghettoïsée de Palestine.    
Le député de confession juive Meyer Habib explique et ressasse qu’il est normal que les jeunes juifs français sous couvert de vacances en Israël y aillent faire leur service militaire et laisse à penser qu’il serait logique qu’ils participent à des ‘’opérations bienvenues’’ comme Sabra et Chatila ou exterminer Gaza, par contre il est anormal et indécent qu’un musulman français puisse défendre ses coreligionnaires et qu’au besoin il serait de bon aloi de lui retirer sa nationalité. Il va de soi que ces actions de mercenariat ne sont admissible ni pour les uns ni pour les autres, mais la faute en revient aux pouvoirs publics qui ont laissé exacerber ces dérapages à Israël tels l’ancien ministre Arno Klarsfeld, des Patrick Bruel, au menteur opportuniste Manuel Carlos Valls Galfetti et tant d’autres propageant par leur engagement sans faille aux petits Moïse une médiatisation de ces « exploits macabres » et illimités… laissant entendre que tout leur est permis aux vues du feuilleton de Gilad Shalit… français par on ne sait quel tour de passe-passe, aussi épais que la saga du sérail Florence Cassez, « Ô Jérusalem ».
Selon les dires de Fabius et de ses amis sionistes aux visu diaboliques en Palestine, l’Iran représenterait un danger pour la région au motif que ce dernier se serait dotée de l’arme nucléaire donnant des maux de tête à Tsahal, qu’il fallait bien contrecarrer les velléités des autochtones, or, quoi de mieux que de mettre sur pied toute une logistique de terroristes pures laines, n’étant pas à cours d’imagination et de moyen avec toute la fausse monnaie dollarisée, les USraéliens ont mis sur pied les opérations DAECH, BOKOHARAM comme l’a si justement reconnu Hillary Clinton pas avare de confidences au pays du False Flag roi, mais pis encore avouant comment les américains ont créé Al Qaïda depuis l’époque lointaine du Pakistan, d’autant que Ban Ki-Moon passe aux aveux et relate : jouant sur tous les tableaux « Israël coopère avec Al-Qaïda  ». Tout est dit !
Que dire dans ce puzzle, de ces Juifs Ashkénazes qui, se sentant déjà trop à l’étroit sur les rives du Jourdain, se mirent en tête de renouer avec de pseudo racines qu’ils auraient eu en Ukraine pour créer un deuxième Israël motivant qu’il y a plus de mille ans leurs soi-disant ancêtres les Khazars en auraient été propriétaire des lieux. Une interprétation il va de soi toute talmudique du droit ouvrant la porte à toutes les dérives si bien connues sous le label « Ôte toi de là que je m’y mette ». Cette notion justifie donc toutes les ingérences et moyens d’interventions armés pour s’approprier, biens et territoires en semant terreur, mort et désolation sur les populations, attisées en cela par le zélote B-H. Lévy usant tous les mensonges et risques, dont celui de déclencher une guerre mondiale contre une Sainte-Russie avisée, la guerre serait elle une spécialité occulto-socialiste …?!
Que penser lorsque Laurent Fabius décrétait la France doit pouvoir commettre des crimes en masse en toute impunité   et que tirant la sonnette d’alarme dans cette montée en puissance de l’aveuglement politique généralisé, onze Organisations Juives d’Europe scandent non sans raisons : «Israël Fait Peser une Menace sur Tous les Juifs du Monde », dans tout ce brouhaha et au regard des incohérences de l’attentat contre Charlie Hebdo, il est normal et logique de se poser la question : à qui profite le crime et par qui aurait-il été planifié. Selon Jean-Pierre Chevènement, l’on cache qu’un officier de police chargé d’enquêter sur l’une des victimes des tueries s’est suicidé sans aucune raison… aurait-il été suicidé, les découvertes de son dossier qui a disparu auraient-elles été par trop dérangeantes pour le pouvoir…? On ne nous dit pas tout, des absurdités grotesques aux manipulations omniprésentes pour garder des prérogatives et une légitimité rendue elle même caduque, tout est bon pour intenter des actes sous fausses bannières nous amenant à la guerre civile et au chaos pour garder la main, confisquer une bonne fois pour toute les droits et liberté, supprimer la liberté d’expression dont l’icône Dieudonné en est le symbole, puis mettre le peuple en esclavage. Comme le schématise le rabbin Rav Ron Chaya d’une parabole très courte, «comment arrivera la victoire  ».  
Hier, ‘’maussade’’… dans sa vision du Grand Israël, Benjamin Netanyahu avait largement prédit qu’en cas de reconnaissance de l’Etat Palestinien par la France… il y aurait des attentats sur le sol français, on ne peut que constater qu’en sus de la reconnaissance de la Palestine et d’autre part son adhésion totale par l’ONU à la CPI prenant effet au 1er Avril 2015… que, l’affaire du Charlie Hebdo sent l’entourloupe à plein nez, comme le démontre Paul Craig Roberts, ancien Ministre Adjoint aux Finances US et Rédacteur Adjoint du Wall Street Journal, à fortiori, les prédications du leader de la Knesset se sont avérées exactes, tout ceci se déroule comme les rouleaux de la Torah, sous les relents nauséeux de la dictature via la propagande sioniste d’une stigmatisation des musulmans.
Alors et pour en avoir déjà fait état, il ne faut pas que la Sark-Hollanderie qui a financé et armé le terrorisme, s’étonne de certains retour de manivelles, aujourd’hui le problème est posé clairement dès lors l’on a joué avec le feu et poussé le mensonge au paroxysme en posant Charlie Hebdo comme étant le phare de la liberté de la presse. Or, si l’on donne le nom de journal à ce que de nombreux citoyens de confession juives, qui, n’étant pas dupes des errements de nos politicards sionistes à la botte d’Israël tels Jacob Cohen aux propos mesurés et sans équivoque ou ceux de Guy Bedos plus incisifs admonestent ce « merdia », qui encouragé par le POLITBURO de l’UMPS n’a fait que provoquer, vomir et inciter à la haine, le pouvoir est malvenu aujourd’hui de parler de liberté d’expression de la presse, stop à ce double jeu, la loi dictatorial Fabius/Gayssot doit-être abrogé ! 
Il est pour le moins surprenant que l’organe ‘’satirique’’ Charlie Hebdo connu sous le manteau et de façon confidentielle annonce des chiffres de tirage à couper le souffle, et sans lisibilité à l’OJD, or, dans ce contexte très marécageux  la ministre de la Culture, Mme Fleur Pellerin,  a débloqué en urgence une aide de un (1) million d’Euros pour assurer la pérénité du journal. Qu’il me soit permis d’exprimer en tant qu’ancien propriétaire et directeur de publication du magazine Africa International j’ai souscrit à toutes les exigences françaises de la loi Bichet de 1947, que mon mensuel d’information générale et politique créé en 1958 tirait à 41.500 exemplaires/mois, qu’il était diffusé dans une soixantaine de pays et que pour avoir défendu la francophonie, je n’ai jamais été aidé par la France, seule l’agence de coopération culturelle et technique (ACCT) dont le directeur était le Canadien Jean-Louis Roy,  m’avait alloué un soutien financier annuel de 50.000,00 francs par an, soit 7.600 €. On peut raisonnablement se poser la question de savoir en cette période de vache maigre sur quels critères sont distribuée depuis des lustres la manne scandaleuse des aides à la Presse dont le lectorat reste encore à prouver.   
Les mots « Charlie Hebdo » traduits dans la langue du Coran signifient « le malheur sur moi commence »…     
Une immigration… non, une invasion sauvage de 260.000 personnes par an et la politique pénale sont au cœur de ces attentats, il ne sert à rien de faire la sourde oreille au rapport du Général de Gendarmerie Bertrand Soubelet , rapport qu’il avait exposé en commission devant les députés. L’affaire Charlie Hebdo met en lumière les carences d’un cartel qui a déstructuré les racines de la France tout en favorisant l’abolition du service militaire qui restait un élément incontournable d’intégration et de formation au pays France, l’ennemi est et demeure le cosmopolitisme, dont l’écran de fumée cache un fléau, la délinquance en col blanc, dont la catastrophe UMPS Sarkôzy en est la sinistre réalité.  
« C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns.
Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. »   Général Charles de Gaulle

Christian Sébenne
 


Mercredi 21 Janvier 2015


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires