Actualité nationale

Cet article pourrait demain être interdit


Dans la même rubrique:
< >

Un million de fois la différence entre antisémitisme et antisionisme aura été expliquée, mais ce n’est pas suffisant semble-t-il à en croire une initiative visant à assimiler juridiquement l’antisionisme à l’antisémitisme. Si la « Loi Martin Luther King » proposée passait, le présent article serait illégal.


yves.ducourneau@club-internet.fr
Lundi 20 Juillet 2009

Cet article pourrait demain être interdit
Visiblement outrés par le lancement du Parti Anti-Sioniste par l’humoriste Dieudonné lors des dernières élections européennes, les partisans de cette initiative souhaitent interdire juridiquement l’antisionisme en France au nom de la lutte contre l’antisémitisme et le racisme, et ont lancé une pétition pour laquelle ils cherchent des appuis politiques et auprès d’associations (1). Pour Meyer Tangi, le porte-parole de l’initiative, pas de doute :
l’antisionisme est un faux-nez et, depuis la montée récente du boycott des produits israéliens, la situation est qualifiée d’« alarmante » (2).
 
 Le sionisme est le projet consistant à créer un État Juif en Palestine, de sorte qu’une personne qui soutiendrait l’idée que l’Etat Juif aurait dû être créé non pas en Palestine mais aux Etats-Unis ou en Allemagne, par exemple, est antisioniste, tout comme l’est la personne qui regrette que l’on n’ait pas choisi de combattre l’antisémitisme par d’autres moyens, comme par exemple l’éducation et l’entretien de la mémoire collective sur la seconde guerre mondiale. Cette dernière méthode (l’éducation) est efficace puisque les Juifs vivent paisiblement en Allemagne et en France aujourd’hui, deux pays pourtant berceaux du Nazisme pour l’un et de la Collaboration pour l’autre.
 
 Une autre victime de cette loi, si elle passait, serait la solution de l’Etat unique multi-confessionnel. Cette solution peu connue a pourtant quelques avantages : elle évite la négociation, forcément laborieuse, du tracé des frontières entre l’Etat Juif et l’Etat Palestinien, et les inévitables réactions désespérés de colons obligés de quitter leur maison.
En mélangeant les confessions dans les mêmes villes, les mêmes quartiers et les mêmes maisons, elle enracine profondément la paix là où la solution à deux Etats met au contraire les deux camps face-à-face, permettant à la peur de continuer de chaque côté. En posant comme principe fondateur l’égalité de tous quelle que soit sa confession, elle apporte cette réconciliation si difficile à imaginer après 60 ans de conflit. Enfin et surtout, éthiquement parlant cette solution est irréprochable puisque basée sur l’égalité de tous, en application directe de la vision universaliste de l’homme issue des Lumières. Je ne dis pas que cette solution est parfaite et idéale mais du moins, qu’elle mérite une place dans le débat démocratique et curieusement, chacun pourra mesurer à quel point, même sans Loi Martin Luther King, elle est confidentielle (je vous invite à tendre l’oreille à l’avenir lorsque le thème du conflit israélo-palestinien sera évoqué dans les médias et à constater comme la solution à deux Etats est toujours présentée comme « la » solution, au point de ne même plus le préciser). Cette solution mettrait fin à un conflit qui, depuis 1948, a tué 10 000 Juifs et beaucoup plus d’Arabes. Je vous laisse imaginer ma surprise en découvrant l’existence de cette solution élégante, il y a quelques années chez La Pierre et l’Olivier.
 
 La première victime de la Loi Martin Luther King sera donc un plan de paix.
Et la deuxième, le débat démocratique.
 
 Faux-nez ou sincérité, chacun jugera : cette solution est celle du Parti Anti-Sioniste (3). On pouvait s’en douter étant donné la présence dans la liste de Ginette Hess Scandrani, dont cette solution est le combat depuis des années. Souhaitons donc qu’un plan de paix, quel qu’il soit, avance et que la Loi Martin Luther King rejoigne les oubliettes.
 
 Yves Ducourneau le 19 juillet 2009
 
 
 (1) http://www.loi-contre-antisionisme.org/  
  (2)http://www.guysen.com/articles.php?sid=10333&titre=Interdire-le-«-parti-anti-sioniste-»--le-combat-de-meyer-tangi
 (3)http://www.partiantisioniste.com/elections/video-elections-europeennes-2009-meeting-de-la-liste-antisioniste-01-06-09.html, partie 5 avec Ginette Hess Scandrani
  Source image : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/


Lundi 20 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par fadi le 20/07/2009 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut savoir que les israeliens reviennent de loin,de trés loin avec une haine aux autres
qui s'est accumilée pendant au fil des siecles et des années suite aux humiliation qu'ils ont subient,et ils sont déterminer à prendre leurs revanche et se venger,la solution d'un seul etat multiconfessionel est certe elegante comme l' hérisson,un réve de ceux qui ne connaissent pas vraiment qui sont les descendants d'israel,ce qu'ils veulent c'est qu'on
les designe comme elus humains aprés qu'ils se sont autoproclamés elus divain.
vu le passé,cet loi proposé finira suremnt par passer,ils n'attendent que le timing,mais
d'ici là profitons de cet espace de libérté qui se sert de plus en plus.

2.Posté par redk le 20/07/2009 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et tellement lâches et vils avec ça, "Loi Martin Luther King" , mais qu'ils arrêtent de nous prendre pour des cons, et qu'ils dénomment leur loi comme elle se doit, "loi Theodor Herzl" !!!

3.Posté par krizzz le 20/07/2009 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

+1 redk !

LA LOI THÉODORE HERZL

4.Posté par Fredd le 20/07/2009 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Ceux qui font voter des lois interdisant la critique de leur État génocidaire et illégal...

C'est pas les musulmans!
http://www.takeourworldback.com/itwasntmuslims_fr.htm

5.Posté par anna le 20/07/2009 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faudrait tout de meme pas melanger Martin Luther King avec ce con de herzl. J'espere qu'il est en train de bruler en enfer.J'ai beaucoup de respect pour ce heros qui est le DR King.Alors ne melangeons pas les torchons.

6.Posté par babelouest le 20/07/2009 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà qui conforte un petit billet que j'avais soumis le 1er juillet sur Dazibaoueb :
Opinions > Chroniques
On ne pourrait plus critiquer la politique d'un Etat, maintenant ?
publié par babelouest (crisonnier) le 01/07/2009 15H47

Qu'est-ce que le sionisme ? C'est la volonté de créer et sauvegarder un Etat à base religieuse en Palestine. Le terme lui-même vient du Mont Sion, l'une des collines sur lesquelles est bâtie Jérusalem, ou Yerushalaïm.

Cette volonté, qui s'est concrétisée en 1947-48 par la déclaration d'indépendance d'Israël (14 mai 1948), contrevenait aux dispositions internationales basées sur la Déclaration Balfour du 2 novembre 1917 :

« Cher Lord Rothschild,

J'ai le plaisir de vous adresser, au nom du gouvernement de Sa Majesté, la déclaration ci-dessous de sympathie à l'adresse des aspirations sionistes, déclaration soumise au cabinet et approuvée par lui. Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l'établissement en Palestine d'un foyer national pour le peuple juif, et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte ni aux droits civils et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, ni aux droits et au statut politique dont les Juifs jouissent dans tout autre pays.
Je vous serais reconnaissant de bien vouloir porter cette déclaration à la connaissance de la Fédération sioniste.

Arthur James Balfour »

Balfour était alors le ministre des affaires étrangères britanniques, et il s'était mis d'accord avec Chaim Weizmann, président de la fédération sioniste. Weizmann devint le premier président d'Israël en 1948.

Le sionisme est donc au départ une affaire politique. Mais, en secret, dès 1947 une procédure avait été mise en place par les forces juives, avec l'accord des autorités naturellement. Novembre 1947, elles attaquent les villages palestiniens, souvent complètement désarmés, elles pillent, tuent, chassent hommes, femmes enfants, détruisent leurs maisons, accaparent leurs terres. Les Palestiniens nomment cet épisode terrible la Naqba, la catastrophe. Beaucoup s'enfuient, abandonnant tout. Les juifs alors sur place prennent leur place, et accueillent tous les autres juifs. En particulier les rescapés de la déportation sont les bienvenus, mais pas qu'eux.

En 1967, l'Etat sioniste attaque les pays alentours, tout en criant à l'agression. Il en profite pour étendre son espace vital. Vers la Jordanie, il pousse jusqà la frontière naturelle du Jourdain. Il arrache un peu du sud-Liban, et le plateau du Golan à la Syrie, pour en faire des zônes-tampon. Quand l'URSS s'écroule, il incite massivement les juifs de ces contrées à immigrer dans un "pays d'origine" qui n'est rien pour eux. De nombreux français, des espagnols souvent originaire d'Afrique du nord font aussi le chemin.

Ces nouveau arrivants, pas du tout intégrés, sont poussés à envahir les endroits où subsistent des Palestiniens. Il s'installent par les armes souvent, avec la neutralité bienveillante des soldats d'Israël qui quadrillent le pays. Ces colons sont les "sionistes de base" que les politiciens ont tout fait pour qu'ils prennent la place des occupants d'origine.

Autres "sionistes de bas", les soldats manifestement manipulés commettent de plus en plus d'exactions sur les populations non-juives. Ils humilient ("check-points" nombreux et tatillons, évictions d'habitants pour leurs opérations), attaquent (blessures souvent mortelles infligées), affament grâce au Mur de la Honte qui coupe des villages de leurs points d'eau et de leurs champs.

Mais revenons-y, toute cette stratégie est politique, et a pour but quasi-avoué de n'avoir plus sur le territoire palestinien que des juifs. Paradoxalement des rabbins assez nombreux et très respectés n'acceptent pas ce concept sioniste, et aspirent à une "Jérusalem céleste" et non terrienne.

Et voilà que, en France, toute une propagande se dessine soudain, depuis que Nicolas Sarkozy est au pouvoir. Le Bétar (groupement de jeunes sionistes) et la Ligue de Défense Juive se livrent à des ratonnades impunies. Pour mémoire, la LDJ est interdite en Israël en raison de sa dangerosité.

Là-dessus, un certain nombre de "philosophes" autoproclamés se mettent à défendre l'etat d'Israël, malgré les horreurs qu'il vient de commettre et continue à provoquer par ses attaques et ses blocus de Gaza.declaration_droits_de_l_homme

Enfin, on apprend que des parlementaires veulent soutenir une proposition de loi, dite "loi Martin Luther King". Un tour par le site qui en est à l'initiative, un site de patrons juifs, en dira plus que de longs discours :

http://www.upjf.org/actualiees-upjf/article-16510-145-7-projet-proposition-loi-intitulee-loi-martin-luther-king.html

Leur prétexte, une phrase que Martin Luther King aurait prononcée en réponse à un étudiant, dans on ne sait pas vraiment quel contexte, et que je cite ici.

« Quand des gens critiquent les sionistes, ils veulent parler des Juifs. Votre propos est de l’antisémitisme. »



Il faut bien se dire que la plupart des juifs en France sont absolument contre un tel amalgame entre leur religion, dont la république leur assure le culte sans pressions ni opprobre, et un Etat qui pratique par personnes interposées humiliations, destruction des biens, blessures, meurtres quotidiens. Ceux qui portent un tel projet, ceux qui pourraient voter cette proposition de loi, ceux qui l'appliqueraient se retrouveraient de facto les complices d'un Etat aux méthodes dignes des pires régimes.

En conclusion, les artisans de cette loi, si elle passait, seraient des criminels, et la loi une loi scélérate comme il en eut dans de sombres circonstances. Il n'y a aucune nuance à apporter à un tel jugement. Députés, sénateurs, ministres auraient à répondre de leur forfait ; quant au rapporteur de la loi, il aurait la responsabilité la plus lourde. Constitutionnellement le président de la République n'y aurait aucune part. Et pourtant !........

BO

7.Posté par Aldébaran le 20/07/2009 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais oui votons cette loi il a souffert le peuple juifs se sont des martyrs, les Indiens d'Amérique du nord et du sud ou l'esclavage des noirs, les Gitans, les Rwandais ou encore bien d'autre atrocité, dans d'autre cultures, Ils n'ont pas souffert eux il y'a uniquement le peuple juif qui a souffert les autres c'est pas important il n'y a qu'eux qui méritent une loi, allez mes braves petits chiens chiens votons cette loi

8.Posté par Foutaises ! le 21/07/2009 00:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a des peuples comme ça qui s'octroient le monopole de la souffrance... Ce sont curieusement les mêmes qui se seront octroyé le fait d'être LE peuple élu de dieu ! Pour moi tout cela est aussi crédible que la femme sort de la côte d'un homme et que le monde aurait été fait en 6 jours... C'est dire !

9.Posté par VIRGILE le 21/07/2009 00:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé

10.Posté par fadi le 21/07/2009 00:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le chois du nom de la loi est inteligent de leurs part,faire le lien avec M.L.King donne
l'impression que leurs action est ligitime et pour la liberté de l'homme et contre le racisme,
et qu'ils sont victimes alors que c'est nous qui le sommes.
mais bon on est nombreux et eux ils ne sont que peu.

11.Posté par wilhelm le 21/07/2009 01:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est mieux que "loi lieberman"... ou "loi sarkozy"...

Et pendant ce temps la, la "femme" de sarkozy chante pour Mandela...

Ils ont vraiment pas mal au cul...

ha toutes ses lois antidémocratique, on tombe bien bas... mais c'est plutôt positif, ils sortent de leur trous, ces fouines (pardon pour les fouines), ils sont a visages découvert, de toute manière ils n'ont plus le choix...

On va bientôt sortir les guillotines des garages, et ce coup ci, se sont ces fumiers de jacobins qui vont y passer..

Résistance.

12.Posté par mike le 24/07/2009 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A FADI
je pense que tu es un analyste en herbe!n comment peux tu trouver d'excuses à la violence , au racisme israelien en soutenant c'est parceque les israeliens viennent de loin? alors dis moi quel peuple ne vient pas de loin? si l'humiliation et l'oppression d'un peuple expliquaient son racisme et sa violence, alors moi je te dis ke le peuple noir serait le plus raciste et le plus violent au monde! à toi de faire une etude comparative! pour moi leur violence et leur racisme c'est leur nature tout simplement!

13.Posté par FABE37520 le 25/07/2009 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@wilhelm

Derriere un mal il y a un bien comme vous dites si bien.
A visage découvert, il se rendront mieux compte de leur impuissance.
Laissons les avancer leur pion, au final ce sera echec et mat.
@mike
Bien dit tout a fait d'accord avec vous

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires