Politique Nationale/Internationale

Ces géants qui gouvernent la France


Dans la même rubrique:
< >


Djeha
Mardi 12 Mai 2015

Ces géants qui gouvernent la France
Plus obéissant (et même plus obséquieusement obéissant) qu’un président français c’est difficile à trouver. Non seulement ils le font, mais ils se posent en véritables chefs d’orchestre souverains de leurs actions. Et en plus ils tolèrent le french-bashing auquel ils sont systématiquement soumis.

L’image du Français aux States est celle d’un allié que l’on sauve du malheur, un ingrat qui vous plante un couteau dans le dos et se débine à chaque fois qu’on est dans la m… Ingratitude et veulerie voilà ce dont se prévalent les élites atlantistes qui trônent fièrement sur les rives de la Seine en baragouinant un globish à avorter un hippopotame (pourquoi un hippopotame ? Je l’ignore et je n'ai rien contre les hippopotames).

Qu’on en juge.

- On leur demande de détruire la Libye et de tuer leur chef d’État, en taisant le nom du véritable commanditaire et stratège de l’opération, ils le font.

- On leur demande de condamner le régime syrien de Assad reçu juste avant en grandes pompes aux Champs Élysées (en 2009), lors des cérémonies du 14 juillet, et à déjeuner l'année suivante à l’Élisée, ils condamnent.

- On leur demande de se préparer à bombarder Damas, ils se préparent et préparent leur opinion publique (qui s’en fiche) à le faire et ils le font.

- On leur demande de cesser de menacer Damas et de renoncer à leurs bombardements quelques jours à peine avant et (un parapluie dans le derche et des couleuvres plein l’estomac) ils le font.

- On leur demande de boycotter et de menacer Téhéran de toutes les foudres de l’enfer et ils le font.

- A la dernière minute, on s’aperçoit que les Etats-Unis négociaient dans le dos de leurs « alliés » avec l’Iran et exigent désormais de tous leurs supplétifs (Français et enturbannés, chameaux compris) qu’ils abandonnent leurs plans funestes et tous ces honorables dirigeants s’exécutent.

- On leur demande de condamner la Russie et de ne pas livrer les Mistral pourtant payés (et cela contrairement à leurs intérêts), et les sympathiques et accommodant gaulois s’exécutent bacchantes en l’air et le reste à 18h30.

- On leur demande (depuis longtemps) de condamner le régime castriste et de déployer une véritable propagande anti-cubaine et ils s’exécutent. Au point que Paris dispute à Miami (là où marinent en eaux troubles les harkis aigris, les oubliés de la « Baie des cochons ») le foyer anti-cubain le plus important de la planète.

- On leur demande de cesser d’embêter les cubains et de s’asseoir sur des décennies de kabbale anti-castriste et nos braves politiques français font beaucoup mieux : c’est eux les premiers qui partent à Cuba annoncer la bonne nouvelle que tout le monde connaît. Et évidemment, on laisse croire au bon peuple de France que Hollande à la Havane, c’est pour la défense des intérêts économique du pays, alors qu’il est incapable de le faire à partir de Panam où les premiers de classes administrent l’abaissement de la France.

Arrêtons là ou je vais m’étrangler de rire.

De sacrés blagueurs nos amis hexagonaux.

On comprend pourquoi Boutef, notre génie local, lui qui n’a pas inventé le fil à couper le beurre (sic !) sait combien les pieds-noirs qui gouvernent la France nous détestent. Il ne trouve rien de plus futé que de négocier avec Washington deux ou trois derricks. Et hop ! La France file doux et tous les « démocrates » à la noix qui l’embêtent sont coincés et se retrouvent le kopeck dans l'eau à chaque fois qu’ils partent prendre leurs ordres sur la Rive Gauche de nos problèmes.

Comprenez-vous pourquoi Louis XI, François 1er, Louis XIV... Big Charles seraient désespérés ?
Tout ça pour ça.

Djeha,
L. 11 mai 2015
 
 
A Cuba, François Hollande plaide pour la levée de l'embargo américain
AFP le L. 11/05/2015 à 17:24

Le président français François Hollande a appelé de ses voeux lundi la suppression de l'embargo économique américain contre Cuba, qui selon lui "a tant nui" au développement de l'île communiste.

"Je viens dans un contexte particulièrement important mais encore incertain", a déclaré M. Hollande dans un discours à l'Université de La Havane.

La France fera son possible pour contribuer à ce que "l'ouverture puisse être confirmée, que les mesures qui ont tant nui au développement de Cuba puissent être enfin annulées, supprimées", a-t-il ajouté en désignant l'embargo qui pénalise l'économie de l'île depuis 1962.

"Vous savez quelle a toujours été la position de la France pour lever l'embargo qui entrave le développement de Cuba", a poursuivi le président français.

Chaque année depuis 1991, Paris vote en faveur de la résolution demandant la levée de cet embargo à l'Assemblée générale de l'ONU.

Depuis l'annonce du dégel avec Cuba fin 2014, le président démocrate Barack Obama a demandé au Congrès, contrôlé par les républicains, de travailler à la levée de l'embargo car lui seul a la prérogative institutionnelle de le faire.

M. Obama a également pris une série de mesures assouplissant l'embargo dans la limite de ses pouvoirs, mais elles ont été jugées insuffisantes par la Havane.

Le président français effectue lundi une visite historique dans l'île, la première d'un président français depuis l'indépendance de Cuba en 1898 mais aussi la première d'un chef d'Etat occidental depuis l'annonce du dégel entre Washington et La Havane.

 


Mardi 12 Mai 2015


Commentaires

1.Posté par gjingis le 12/05/2015 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'aurai du venir essayer ma chance pour devenir président dans ce pays démocratique.
Tant pis pour moi .

2.Posté par gjingis le 12/05/2015 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La France soumise au sionisme à l'origine de tous les malheurs de l Afrique et le maghreb en particulier.
c est un probleme !!! un grand probleme ,ce pays

3.Posté par Saber le 12/05/2015 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En France, un bon candidat à la présidentielle doit avoir sa marque de fabrique, style Karcher, scooter etc...

4.Posté par gjingis le 12/05/2015 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Saber ,salam ,style Karcher, scooter etc..
j en ai rigolé crois moi .

5.Posté par gjingis le 12/05/2015 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et les pauvres malheureux s'attendent à des miracles !

6.Posté par Saber le 12/05/2015 23:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@gjingis, la cour des miracles existe toujours en France et aujourd'hui, ce sont les sionistes qui jouent le rôle de malheureux et s'en mettent plein les poches.

La Cour des miracles était, sous l'Ancien Régime, un ensemble d'espaces de non-droit composés de quartiers de Paris, ainsi nommés car les prétendues infirmités des mendiants qui en avaient fait leur lieu de résidence ordinaire y disparaissaient à la nuit tombée, comme par miracle1. En réalité, aucun d’eux ne souffrait réellement d’un quelconque handicap.

Venus des campagnes pour chercher, en vain, du travail, ou miséreux des villes, les plus défavorisés grossissaient les rangs des Cours des miracles au XVIIe siècle, sous les règnes de Louis XIII et Louis XIV2.

Victor Hugo en dit :

« Depuis plusieurs siècles, Paris et ses environs étaient infestés d’une foule de vagabonds et de pauvres. La plupart, gens sans aveu, mendiants de profession, tenaient leurs quartiers généraux dans les cours des miracles. On nommait ainsi leurs repaires parce qu’en y entrant ils déposaient le costume de leur rôle. Les aveugles voyaient clair, les paralytiques recouvraient l’usage de leurs membres, les boiteux étaient redressés. Tous les moyens leur semblaient bons pour exciter la compassion des passants […] Immense vestiaire, en un mot, où s’habillaient et se déshabillaient à cette époque tous les acteurs de cette comédie éternelle que le vol, la prostitution et le meurtre jouent sur le pavé de Paris

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires