Propagande médiatique, politique, idéologique

Certains articles de Wikipédia édités par des utilisateurs d'ordinateurs de la CIA et du FBI



Ria-Novosti
Samedi 18 Août 2007

Certains articles de Wikipédia édités par des utilisateurs d'ordinateurs de la CIA et du FBI
Certains articles de l'encyclopédie en ligne Wikipédia ont été édités depuis des adresses IP de la CIA et du FBI, ont rapporté vendredi les médias américains en se référant au nouveau logiciel WikiScanner développé par Virgil Griffith de l'Institut de Sante Fe au Nouveau Mexique.

L'outil de Griffith qui permet de tracer les internautes ayant édité des articles de la célèbre encyclopédie, a dévoilé que des utilisateurs au sein de la CIA et du FBI avaient modifié les articles sur la guerre en Irak et sur la prison américaine de prisonniers de guerre à Guantanamo, en supprimant notamment des vues aériennes et des photos de la prison, selon les médias.

Des utilisateurs au sein de la CIA ont édité des articles sur l'intervention américaine en Irak en 2003. Des experts y voient un conflit d'intérêts. Une modification de la biographie de William Colby, ancien directeur de la CIA maintenant décédé, a aussi été apportée depuis un bureau de cet organisme.

De telles modifications mettent en cause la neutralité de Wikipédia où les personnes concernées ne peuvent pas éditer les articles les concernant, a déclaré Sandy Ordonez, porte-parole de la fondation Wikipédia.


Samedi 18 Août 2007


Commentaires

1.Posté par wiki-al-cia le 18/08/2007 00:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quand on le disait il y a deja quelques mois, on nous a balancé les conneries habituelles sur le conspirationisme...

2.Posté par wiki-al-balka le 18/08/2007 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Balkany, en tête du championnat de vandalisme sur Wikipédia
Par Rue89 22H00 17/08/2007

Plus de cent modifications de la bio de Patrick Balkany: le controversé maire de Levallois-Perret désespère tous ses poursuivants dans la liste que nous publions. On y trouve également son voisin d'Asnières-sur-Seine, Manuel Aeschlimann, mais aussi Georges Frêche, Jean-François Copé, Jean-Claude Gaudin, TF1, Air France, Publicis, Alcatel...

Comme l'a raconté Rue89 depuis plusieurs jours, le Wikiscanner de Virgil Griffith a permis de révéler de jolies manipulations de l’encyclopédie en ligne, effectuées par des entreprises ou des organismes soucieux de défendre leurs intérêts. Avant d'être, la plupart du temps, rectifiées par les utilisateurs de l'encyclopédie. Un blogueur de l'Observatoire des médias, Nicolas Kayser-Bril, s'est amusé à rechercher les manipulations sur le site français. Il nous fait bénéficier du résultat de ses recherches, qui ne manque pas de sel.

► La Mairie de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) blanchit Patrick Balkany (UMP) de son palmarès -il a été condamné en 1996 pour prise illégale d'intérêts- et supprime la référence au canular vidéo des Yes Men, dans lequel il avait affirmé que "les pauvres vivaient très bien". Avec plus de 100 modifications concernant la ville et son maire, Levallois est l’organisme qui manipule le plus Wikipédia. Qui a dit que la fonction publique n’était pas au top des nouvelles technologies?

► De l'autre côté du fleuve, toujours dans le département le plus riche de France, la Mairie d’Asnières-sur-Seine, dirigée par Manuel Aeschlimann (UMP), fait disparaître le lien vers l’Association de défense des contribuables asniérois. Jusqu'en avril, la version anglophone de la biographie de l'édile annonçait que "beaucoup le considèrent comme le 'spin doctor' officiel de Nicolas Sarkozy". Une information introduite lors de la création de la bio par un internaute de la Mairie, en juillet 2005. La suite de son parcours n'ayant pas confirmé cette flatteuse proximité, il convenait de l'enlever. Ce qu'a fait... un utilisateur de Wikipédia.

► La Mairie de Marseille (UMP) fait oublier les déboires électoraux de l'adjoint Renaud Muselier, ainsi que le soutien du FN au maire Jean-Claude Gaudin.

► La Mairie de Mantes-la-Jolie (UMP, Yvelines) n'aime pas que l’on parle de la religion de ses habitants, qui sont en majorité musulmans (dans la version anglophone) .

Elle est pas belle notre classe politique populiste ? Quelques millions de français ont donné leur voix à ce système. Ils doivent en être très satisfait !

Toute l'affaire sur le site du Nouvel Obs

3.Posté par cismigiu le 18/08/2007 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Méfions nous de Rue89

C'est un projet lancé par d'anciens de Libération (rothschield) qui font semblant d'avoir fait cessetion...

Comme par hasard, ces rebelles ont trouvé des centaines de milliers d'Euros de financement...

Sous couvert de liberté d'expression, ils en profitent pour glisser de la pure propagande islamophobe...

4.Posté par Gilles COUTURIER le 19/08/2007 02:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui me fait dire que tout internaute découvrant quelle que soit la vidéo, l'article, le document, avant même sa censure...a grand intérêt à la copier-coller, voire l'enregistrer précieusement...

5.Posté par Le passant ordinaire le 19/08/2007 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il en va de même avec Google qui, à la demande des représentants de la minorité stridente*, supprime tous les textes négatifs concernant des personnalités de leur clan.

*The strident minority est une expression créée et utilisée par des étudiants américains pour désigner les juifs. Par la suite cette expression sert principalement à désigner les opposants à la politique de Bush.

Google suisse a supprimé tous les textes négatifs concernant la question des fonds en déshérences, textes publiés par de véritables patriotes qui avaient bien connu cette période qui se plaignaient que la commission d’enquête dirigée par le névrosé porf.Bergier avait toujours refusé de les entendre.

C’EST CE QUE L’ON APPELLE PRENDRE LES ENFANTS DU BON DIEU POUR DES CANARDS SAUVAGES !!!

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires