Actualité en ligne

Castro fustige les Etats-Unis



Irib
Mardi 10 Juillet 2007

Castro fustige les Etats-Unis
Fidel Castro n'a pas mâché ses mots lorsqu'il a épinglé les Etats-Unis, de l'étiquette de dictateur mondial, Washington et a sommé la CIA de reconnaître de vouloir l’assassiner. Dans un article publié dans la presse cubaine, Castro a écrit que la CIA a tenté à 627 reprises de l’assassiner depuis qu'il est au pouvoir. Cette question a été révélée après que les documents déclassifiés de la CIA aient montré comment la CIA avait chargé des individus liés à des réseaux mafieux de liquider le leader cubain.

La publication de ces documents a une vaste répercussion en Amérique Latine et notamment à Cuba. Depuis la victoire de la Révolution cubaine en 1959, la Maison Blanche a toujours cherché à renverser Fidel Castro par différents moyens. Les sanctions économiques américaines contre Cuba ont été renforcées en 1996 par la loi Helms-Burton. Selon cette loi chaque pays qui établit des liens économiques avec La Havane ferait l’objet des sanctions américaines. En 2004, Washington a encore intensifié ses sanctions anti-cubaines et a adopté des lois plus strictes pour le transfert de l’argent et le voyage à Cuba. Dans le domaine politique, un comité « d’après Castro » a été créé au département d’Etat américain qui est chargé d’examiner les plans de la période d’après Castro.

La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a nommé fin juillet 2005 Caleb McCarry « coordinateur d’assistance à une Cuba libre » chargé de renverser le gouvernement de La Havane. Dans le domaine culturel, les Etats-Unis ont lancé des chaînes de télévision et de radio en vue de monter le peuple cubain contre Castro. Mais malgré tous ces efforts, les complots américains ont toujours échoués. En fait, dès la victoire de la Révolution cubaine, les Américains espéraient mettre au pouvoir un régime à leur solde après Castro. Pour cette même raison l’assassinat de Castro était toujours à la tête des programmes de la CIA. A noter que la vague d'attentats contre Castro a été commencée même avant la Révolution de 1959. La première tentative date de 1953 sous l'administration Eisenhower. Cette vague est arrivée à son paroxysme à l’époque de Nixon dans les années 60.

Pourtant, en raison de la vigilance de Castro et des autorités cubaines tous ces complots ont échoué. De l’avis de la plupart des experts, même la mort de Castro n’aura aucun impact négatif sur le sort de la Révolution cubaine, car le bilan économique et politique d’un demi siècle de gouvernement Castro ainsi que la maturité politique du peuple cubain sont des grands obstacles devant les plans colonialistes de l'Amérique.


Mardi 10 Juillet 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires