Actualité nationale

Carlos soutient Dieudonné !


Dans la même rubrique:
< >

Communiqué de presse du 28/05/2009

Le vénézuélien Carlos apporte son soutien à Dieudonné

Le combattant vénézuélien Carlos, authentique antisioniste soutenu par le Président Chavez, et ancien du FPLP de Georges Habache, vient d’apporter son soutien à la liste antisioniste conduite par Dieudonné.
Carlos, dans une carte adressée à Ginette Hess Skandrani, co-fondatrice des Verts et colistière de Dieudonné, a assuré le « combattant Dieudonné » de son soutien et de son « vote symbolique ».
La liste antisioniste remercie le camarade Illich Ramirez Sanchez dit Carlos de son soutien et forme le vœu que son extradition au Venezuela se concrétise enfin.

La liste antisioniste


listeantisioniste@gmail.com
Vendredi 29 Mai 2009

Carlos soutient Dieudonné !
Communiqué de presse du 28/05/2009 Le vénézuélien Carlos apporte son soutien à Dieudonné Le combattant vénézuélien Carlos, authentique antisioniste soutenu par le Président Chavez, et ancien du FPLP de Georges Habache, vient d’apporter son soutien à la liste antisioniste conduite par Dieudonné. Carlos, dans une carte adressée à Ginette Hess Skandrani, co-fondatrice des Verts et colistière de Dieudonné, a assuré le « combattant Dieudonné » de son soutien et de son « vote symbolique ». La liste antisioniste remercie le camarade Illich Ramirez Sanchez dit Carlos de son soutien et forme le vœu que son extradition au Venezuela se concrétise enfin. La liste antisioniste


Vendredi 29 Mai 2009


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

91.Posté par PACO le 08/12/2009 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le judaisme et le catholisime est une partie integrante de la foie musulmane donc c est contraire a ma foie d etre contre un juif juste parceque il est juif non non moi je suis toute a fait contre ca mais je trouve que je peu etre contre le sionisme qu est une ideologie fachiste et raciste qu n a rien avoir avec le judaisme qu est une religion de dieu comme l islam est le catholisime.le principe des religions c est la paix et le respect de l autres et vivre ensemble sans discrimination.juifs catholiques et musulmans font parties de nos societes et se sont avant tout des personnes a part entiere.donc eviter svp la malgame.

90.Posté par Sylv@ymivision le 15/09/2009 16:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a les conspirationniste et il y a les Zélutiste

Un conspirationniste par définition, est une personne qui croit à différent degré à une conspiration mondial, pour un nouvel ordre mondial, qui elle, forme un tout avec plusieurs entité relier entre elle, voir, des centaines, comme les Skull and Bones par exemple, pour les États-Unis, ils croient que le sionisme fait partis intégrante mais ne peut travailler seul et n’a pas les plein pouvoir à lui seule en soit, et qu’ il travaille de concert avec plusieurs pays comme les arabes, les japonais, les canadiens, les israéliens, les Us, etc. Dans toute les sphères et pays du monde entier etc. Personne n’y échappe.

Un Zélutiste par définition : Est celui qui pour lui, «étant adepte», voit des Sioniste partout «même dans sa soupe» et seulement cela, inoculé de longue date de cette paranoïa extrême, par cette haine on le remarquera, il ne sait pas faire la différence entre les personnes normaux (Race Juive) et l’entité elle-même, qui elle, n’est simplement qu’un arbre qui fait partie intégrante d’une forêt incalculable d’entité se reliant entre elle d’un commun accord comme les tentacules de la pieuvre, il se colle le nez sur le tronc de l’arbre (Sionisme) mordicus sans jamais en reculer.
Nous avons aussi remarqué que souvent celui qui est par définition un Zélutiste, a, cette haine prononcé et obsessionnel dirigé toujours dans la même direction, ces discours qui sèment la haine, plutôt, que la compréhension et le développement de tout et chacun dans toute les directions possibles réduisant par le fait même les directions à suivre et la voie de la vérité.

Certain d’entre eux se déguise en dénonciateur du nouvel ordre mondial, mais, se trouve en faite à être eux-mêmes des Sionismes qui travaillent pour cette cause, afin de mettre le focus au-delà de l’exagération afin de diriger le vrais problème or de nos yeux et tente de nous mettre le tronc de l’arbre sur le nez.
Les uns le font consciemment d’autre non.

Pour finir et non le moindre souvent «même si on ne le dit pas directement en soit,» ils associent Sionisme au juifs sans en expliquer les distinctions fondamental ou carrément au peuple d’Israël, la race elle même, et en font un synonyme trilatéral fusionné «Sionisme, juifs, Israël,» qui amène l’audience lecteur ou écouteur à si méprendre à cause de son manque d’information sur le sujet.
Zélutiste = Ridiculisions aussi des élues du peuple juifs dans la bible.
Or donc, Zélutiste attaque non seulement les Juifs de tout acabit mais aussi la bible elle-même et les chrétiens directe et détourné.

Zélutiste et sionisme sont deux mots pour dire la même affaire mais de façon différente et indirecte.

On veut faire passer sionisme pour Zélutiste et vis vers ça, se promenant de l’un à l’autre librement qui, pour chacun, est au service de l’autre, afin de se laissé une porte subtil de sortie par rapport au lecteur qui sont différent de l’un à l’autre pour les apprivoiser subtilement à leur cause.

Pour cause, maintenant, lorsque vous voyer un Zélutiste Sionisme engager sur un terrain miné de toute part qui ne fait que se la ramené sans cesse avec ces propos diffamatoire et fausse idée subtil dans une perspective d’amalgames des trois critères mentionné «Sionisme, juifs, Israël» pensé à ce que je viens de définir.

L’obsession qui semble incarné et centralisée toujours et toujours sur le sionisme est un indice très probant de cette définition qui attaque par ricochet : Bible, chrétiens, juifs, et Israël (peuple) de façon subtil ou directe avec véhémence.

Oui le sionisme est une entité mais beaucoup de Juifs le dénoncent et ça peut le disent.

89.Posté par Bob le 03/06/2009 23:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Appel au modérateur

Les posts de Gabriel ont été censurés et supprimés, du coup, mes réponses sont hors contexte.
Ne serait il pas bon de supprimer aussi mes réponses ?
Enfin, c'est vous qui voyez.


88.Posté par Bob le 03/06/2009 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OK, Gabriel, bonne lecture !
Je comprends ton enthousiasme à partager tes nouvelles connaissances concernant notamment sur la religion, mais est ce que c'est bien l'endroit pour ça ?
L'article parle de la liste anti sioniste, de Carlos, du Président Chavez, de Georges Habache...
On sait aussi que la liste antisioniste dépasse toutes les religions et tous les communautarismes pour aller vers une réconciliation nationale et que tout le monde vive en paix, ce que le sionisme veut à tout prix empécher.

87.Posté par Bob le 03/06/2009 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non, ne ne dirai pas que des GROS TROLLS viennent sur ce forum.
Non non non, ne comptez pas sur moi pour dire que des GROS TROLLS viennent sur ce forum.
Evidemment, je pourrai dire que des GROS TROLLS viennent sur ce forum, mais, hummmm, non, je ne le dirai pas !

Ah ah ah !
OK pour la corruption.
Pour enchainer, j'avais l'impression qu'il n'y avait pas trop de post ce soir, j'ai regardé s'il n'y avait pas par hasard un match de foot ou qqchose de ce genre dans le sioniste electrique (TLevySion), comme on est mercredi, et à propos de ceux dont Gabriel ne veut pas parler, je vois que c'est chargé, il y a par exemple "Destins d'enfants juifs et de leurs sauveurs"... Ca sent l'opération militaire d'israel, pendant le génocide de Gaza, ils avaient passé toutes la série des Anne Franck version stylo bille sur la BBC !


86.Posté par Bob le 03/06/2009 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tiens, en parlant de soutien à israel et en rapport direct avec le sionisme international dénoncé par Carlos.

On a l'impression sans trop y croire que les US se détachent d'israel.

Dans le même temps, la Russie se rapproche d'israel, va t elle renouer avec son passé proche (Holodomor et cie) ?
http://fr.rian.ru/world/20090602/121830268.html

Est ce que le coucou s'apprète à changer de nid après avoir pillé les US ?
Ou alors on s'oriente vers le fameux conflit Nord-Sud ?
Et la France dans tout ça ?
Est elle déjà considérée comme colonisée ?


85.Posté par wilhelm le 03/06/2009 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gabriel, vous sortez les mots et les phrases de leur contexte..

C'est l'idéologie sioniste que vous défendez qui considère la race juive, pas moi, je ne crois pas aux race..

Vos fausses accusations vous vous les gardez.

Citez le nom et les références de vos historiens, je suis très curieux..

moi je vous ai citez Michel Abitbol.. et vous ??

Arrêtez de généraliser comme un raciste, tout les pays musulmans ne sont pas corrompu comme l'Égypte, qui de plus soutiens israel, bizarre non ? tout les pays qui ont ete infiltre par des occidentaux, sioniste ou pas, ont vécu une dégénérescence incroyable.. leur gouvernements sont tous corrompus.. a la différence de l'Iran, que malheureusement our vous, vous ne pouvez pas critiquer dans votre discours..

Vous faites beaucoup d'amalgames, pour faire simple, les dirigeants n'ont rien a voir avec le judaïsme, tout comme les dirigeants égyptiens, saoudiens.. n'ont a voir avec l'islam.

Critiquez donc l'Iran, ou les chrétiens, les juifs, et les musulmans vivent ensemble et ont une place au parlement.. mosquée , synagogue et église les unes a cote des autres..

surement cela vous dépasse.. vous préférez généraliser et diaboliser l'islam..

84.Posté par Bob le 03/06/2009 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'est ce que je disais ?
Ca les rends fous hystériques les sionistes cette vidéo de Charles de Gaulle.
Pourtant, ce n'est qu'un de "ces français qui connaît rien et à qui on peut tout faire gober" comme dit Gabriel.

Mais il ne peut pas s'empécher d'en extraire une toute petite partie hors contexte
et d'en détourner le sens. C'est plus fort que lui.
Sacré sioniste !

A diffuser au grand large le grand Charles.
http://www.dailymotion.com/video/x79rjr_de-gaulle-les-juifs-et-les-sioniste_news


83.Posté par gabriel le 03/06/2009 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et enfin, @ bob,

je ne fais que très rarement renvoie à hitler mais qd un gars du forum parle de "race juive"!!!!!!!
c'est de l'antisémitisme pur, vu qu'il n'y a qu'une seule race : humaine!!!

tu crois en la "race juive" toi?

82.Posté par gabriel le 03/06/2009 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ BOB, si tu pouvais aussi réviser l'histoire!!

mais sources sont un peu plus modernes (hm hm!!) et d'historiens réels (ayant fait des études d'histoire et connaissant l'histoire de ces peuples) et avec un point de vue qui de gens arabes et occidentaux (et juifs aussi)!!

enfin mes références sont universelles!!

81.Posté par Bob le 03/06/2009 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bla bla bla...
C'est pas moi c'est les autres !
Chantage à l'antisémitisme et amalgame avec le mot clé "hitler".

Il va falloir trouver quelque chose d'autrement plus futé comme dit ton ami Bernheim,
surtout que la loi Gayssot va être supprimée, va falloir que tu te renouvelles sérieusement.

Tiens, en attendant, revisionne un peu la vidéo de Charles de Gaulle

80.Posté par gabriel le 03/06/2009 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quand de Gaulle parle d'un "statut international pour Jérusalem"!!

on ne peut qu'être d'accord avec ça!!!!

tout à fait d'accord!!
mais si Israël ne le veut pas (avec lieberman - mais Peres et Olmert sont pour un partage de Jérusalem!!!), le Hamas ne le veut pas non plus!!

mais là, de Gaulle a raison, et je l'ai toujours pensé ainsi!!

79.Posté par gabriel le 03/06/2009 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Wilhelm,

vous n'avez rien compris!!!

je n'ai jamais parlé d'un "chrétien sauveur de l'humanité contre un islam oppresseur.."

pas du tout!!

je respecte toutes les religions (Stétié est sunnite pour votre gouverne sur le lien que j'ai mis)!!
je respecte les athée : mes 2 frères le sont!!!!

mais en terre d'Islam : les autres que musulmans n'ont pas les mêmes droits!!!
un prêtre jésuite vivant en égypte le dit!
un musulman qui a vécu en algérie le dit!!
bernard lewis le dit!!
salman rushdie le dit!!!

des cons tous ceux-là?
ce sont mes sources!!!

mais à la différence des musulmans qui croient que leur religion sauvera l'humanité, je n'ai aucune envie de mettre une religion en supériorité par rapport aux autres!!!

les mêmes droits pour tous : et pas de théocratie!!!
une république laïque qui respecte les mêmes droits pour tous!!!
et surtout pas de soumissions!!!

mais si vous voulez être soumis,
je ne vous en empêche pas

78.Posté par gabriel le 03/06/2009 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@BOB,

trop drôle???
vous voyez, vous riez bien!!

mais les musulmans sont les premiers à se sentir supérieurs (allez voir djafar, bm et cie sur un forum de yahoo! vous verrez leur intolérance)

et savez-vous que l'histoire a évolué depuis???
que les vérités se sont faites et qu'aucun historien qui se respecte ne parle plus heureusement d'un peuple juif "trop sûr de lui-même"!!!

hitler, n'est pas loin!!
l'antisémitisme, c'est ça!!!!

77.Posté par wilhelm le 03/06/2009 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon cher monsieur, vous avez un problème avec l'islam, c'est pas moi qui vais vous soigner.

je vous parle des juifs et du sionisme, vous vous me parlez de chrétien sauveur de l'humanité contre un islam oppresseur..

En France les hommes ne sont pas égaux, malheureusement.. et c'est pas le catholicisme qui tolère les athées, mais bien le contraire.

La France est un pays laïque, dirige par des atheistes.. et les religieux chretiens, plus ils sont loin du pouvoir, mieux c'est pour notre concept de démocratie.

Vous defendez israel, et maintenant vous changez de sujet.. je vous site un historien qui connais tres bien l'histoire, il est arabe et juif, et il a bien plus d'experience que vous, qui apparemment restez enferme dans vos livres, et donc vos prejuges..

Sortez un peu mon amis, je suis alle au maghreb, j'ai revendique mon atheisme et ma vision de la religion, une fois le dialogue etabli, j'ai eu droit a beaucoup plus de tolerance qu'il y en a en France.

je ne défends pas tout les athées, il y a beaucoup d'extrémistes, comme dans toutes les religions.. (et oui l'athéisme n'est pas loin de la religion)

Si vous pouvez vous exprimer aussi librement dans notre pays, c'est que nos ancêtres ce sont battus contre beaucoup de chrétiens intégristes.

Des cons y en a partout, et c'est pas si facile que ça de les reconnaitre..

Enfin pour vous ça pas était difficile.. continuez a tourner en rond, entre la théorie et la pratique il y a un océan, dans lequel vous semblez perdu..

Bonne chance.

76.Posté par Bob le 03/06/2009 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Trop drôle !
Je cite Gabriel :
"...pas d'un français qui connaît rien et à qui on peut tout faire gober!!!..."
Comme ça, c'est signé !

75.Posté par gabriel le 03/06/2009 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé

@ Gabriel l'abruti,
Votre hasbara qui consiste à transformer les sujets en débats elliptiques et leur faire atteindre ''le point Godwin'' est aussi illusoire que de vouloir empêcher la fin inéluctable du sionisme. Utilisez votre énergie pour vous cultiver un peu...

74.Posté par wilhelm le 03/06/2009 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous qui tenez tant au ghetto mondial sioniste, allez donc poster vos critiques et théories sur ce forum :

http://www.alterinfo.net/Quand-un-juif-iranien-corrige-les-inepties-d-un-journaliste-francais-de-bout-en-bout_a32947.html.

Votre très grand esprit critique pourrait remettre a la raison les juifs iraniens vivant dans l'enfer de la domination islamiste, chiite de surcroit..

Quelle horreur !!! heureusement que des gens comme vous, qui soutiennent cette eglise tellement tolerante, qui c'est toujours oppose a la haine, a la violence, a la guerre, a la colonisation et la domination..

Merci ange Gabriel de m'ouvrir les yeux, heureusement qu'il y a des gens tolérants comme vous, pour défendre l'idéologie sioniste entre autre, la race juive et la colonie legitime "israel"..

Merci de votre soutiens, a moi, pauvre pleutre,pauvre athée, pauvre bâtard aux sangs, aux cultures, et aux religions croisées... (je parle de moi) merci de me montrer le chemin de la vérité..

je cours de ce pas a l'église, Amen.

Allez Gabriel j'ai fait un tout petit effort pour vous. voici un copier colle, le texte est de l'historien Michel Abitbol, professeur a Tel Aviv, juif marocain :

"Comme les chrétiens, les juifs vivant sous un pouvoir musulman ont le statut de dhimmi, un statut discriminatoire (pacte d'Umar) plus ou moins strictement appliqué selon les lieux et les époques tant la diaspora est une réalité diverse, mais qui garantit la pratique du culte. Une brillante société judéo-arabe a pu ainsi se développer, notamment en Andalousie, avec néanmoins des périodes noires comme celles Almohades qui entreprirent en 1146 de convertir de force les Juifs du Maghreb.

Quand les Rois Catholiques décidèrent en 1492 de chasser les Juifs d'Espagne, c'est le sultan ottoman Bayezid II qui leur offrit un refuge et la population juive augmenta alors fortement à Istanbul et Salonique. Mais quand un...etc.."

Allez donc en lire un peu plus sur ce lien d'ou j'ai copie le texte :

http://wodka.over-blog.com/article-7087936.html

Comme vous lisez, profitez en..

je vous parlerez pas de shlomo sand, historien aussi, post sioniste (il essaye de sauver les meuble).. je pense qu'il est trop violent pour vous..

Michel Abitbol est reconnu, il est tolérant et prend de la distance avec la propagande que l'on connais si bien, pour la vivre au quotidient.

73.Posté par gabriel le 03/06/2009 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ wilhelm,

ah! de vidéos???
moi je lis des livres et je ne suis pas du tout anarchiste...
vous racontez n'importe quoi vous et si vouv ne vous nourrissez que de vidéos regardez la mienne d'un prêtre jésuite en égypte qui respecte réellement l'Islam (il a raison) mais qui elle ne le lui rend pas bien...

1 état pour tous???
Colon?

on parle de Colons qd il y avait un état : là, il n'y en avait pas dut tout!!!

AUCUN ETAT A L'HORIZON!!
or, connaissant le statut des dhimmis on peut comprendre que les juifs (et les chrétiens et les musulmans...car il y en a ds Israël!!) ne voulaient pas vivre en terre d'Islam!!!!!
mais il y avait des juifs biens avt les premières "grands yichouv" (au XIXe siècle) : et ce sjuifs ont connu la dhimmitude sous l'empire Ottoman que les arabes avec Français et Anglais ont foutu à l'égout!! cet empire était devenu lourd autoritaire, hégémonique...)

et connaissez vous les pogroms (qui ne sont pas un mythe mais une réalité)??
savez-vous que Victor Hugo (paix à son âme car je l'adore qd-même), Baudelaire (je l'adore encore plus), Balzac etc parlaient des juifs comme vous parlez des sionistes : les juifs ont toujours été discriminés!!!!!

lisez un peu l'histoire au lieu de dire n'importe quoi le wilhelm!!!
et le hamas (dont la population commence à en avoir marre! voir les derniers sondages!!) ne veut pas vivre non plus en Israël!!!

pourquoi le hamas et les nationalistes arabes ne veulent pas vivre en Israël : car ils disent que leur religion est "supérieure" (sur d'autres forums, d'autres musulmans me l'affirment et moi en tant que chrétien j'ai pas à supporter de telle connerie!! je vais pas me flageller pour des gens qui voudraient soumettre le christianisme) et n'ont aucun scrupule à soumettre les autres!!

et whilelm me traite d'antisémite ou judéophobe??????
à la bonne heure : "les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît"
de plus j'ai pote falasha...mais la connerie et les attaques "ad hominem" comme vous faites, c'est justement quand in n'a pas d'argument (les argts "ad hominem" ont dès les grecs de l'antiquité rejetés comme des argts de mauvaise foi)
vous l'êtes plus que ce que je pensais! bref!!

mais que les juifs soient en europe ou ailleurs, je m'en fous : là n'est pas le problème!!!
de la même façon que l'immigration maghrébine en France n'est pas un problème en tant que telle (à la diff. de ce que dit Le Pen) : le problème est de savoir comment intégrer les immigrés et comment ils peuvent s'intégrer en France!!!!!

mais les juifs ne veulent pas judéiser les nations de la terre entière : je ne vois pas pourquoi je serais antisémite vu qu'ils ne gênent personne!!!!
par contre, combien de musulmans sur les forums divers n'ai-je pas entendus et qui voulaient islamiser le monde (mauvaise interprétation du Coran, entre nous, car ce Livre - très beau Livre - n'a rien de guerrier!!)!!

Salman Rushdie le dit
le prêtre jésuite le dit!!

et pour l'antisémitisme, last but not least, ne serait-ce pas vous (mauvais foi comme attaque mais comme vous ne savez faire que ça :

http://www.resistances.be/negat13.html

et je connais bien un de ces poètes!!!
allez, l'idéologue, bon vent dans votre océan de révision

72.Posté par Alain55 le 03/06/2009 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si il est vrai que la Liste AS soutient le combat palestinien, plus que n'importe quelle autre ce n'est pas là son combat principal. Cette liste anti sioniste combat avant tout le communautarisme responsable de la plus part des malheurs de notre pays. En premier lieu ce fléau permet de diviser nos compatriotes, en second lieu il détourne le combat social de son but, pour sombrer dans de minables petits conflits partisans, totalement destructeurs pour la république. Critiquer la LAS est un droit mais sur un site de presse alternative ça n'a pas de sens car cela revient à utiliser la rhétorique de la presse traditionnelle dont on connait l'authenticité!

71.Posté par belh le 03/06/2009 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas Dupe tu deviens lourd, es-ce que tu fais la même chose sur le site du front national?
je ne comprends plus ton acharnement dans tes ingérence intellectuelles.
Nous avons compris que tu étais contre le PAS, maintenant basta.
A chacun sa liberté de pensée.

70.Posté par Pas dupe! le 03/06/2009 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le meilleur acte citoyen et militant envers les palestiniens c’est de boycotter ces élections et de la marquer par un taux d’abstentions record.
Ce n’est certainement pas celui de ramener un Soral qui déclare à Oumma.com ce qui suit :
Ces maghrébins que les politiques du pouvoir Giscardien ont fait venir sciemment en France comme armée prolétarienne de réserve et comme consommateurs sous-équipés - avec l’arrière pensée de casser en sus le sentiment d’unité nationale en attisant la haine du petit blanc paupérisé des banlieues contre l’étranger (pendant qu’on hait l’arabe, ses coutumes, ses odeurs... on oublie un peu le grand bourgeois exploiteur) -, ces maghrébins français ont fourni à la deuxième génération, c’est un fait, le gros du contingent de la délinquance depuis la fin des années 80. Or, cette réalité sociologique a été, jusqu’en 2001, absolument censurée par l’intelligentsia médiatique. Une intelligentsia qui interdisait vertement au "gaulois" de se plaindre, exigeant au contraire de ce pauvre petit salarié de banlieue précarisé, souvent Français lui-même depuis une ou deux générations et anciennement immigré d’Italie, d’Espagne, de Pologne... qu’il batte sa coulpe. Si les fils d’OS maghrébins nés du regroupement familial se comportaient dans les quartiers comme des sauvageons, c’était de sa faute à lui, le soi-disant vilain colon blanc exploiteur et fils de collabo ; les journalistes bourgeois du centre ville le lui répétait à longueur de médias !
Or, depuis que ces ex-Africains du Nord ne cantonnent plus leur hostilité aux Français de souche, mais aux israéliens et à leur supporters pour cause de solidarité "instinctive" avec leurs frères palestiniens (des jeunes en survêtements comme eux, parqués dans des ghettos à fort chômage et qui s’occupent en lançant des pierres à la police...), cette même intelligentsia qui nous interdisait de toucher à leur "pote" avec la petite main jaune, nous y incite aujourd’hui vigoureusement en nous expliquant, à longueur de propagande, que celui qu’elle avait pris pour un amateur de tag et de rap - bref un artiste incompris - était en réalité un ignoble violeur islamiste ; la salle d’outrage et le lieu de prière se jouxtant comme on sait dans les caves !
Ce dimanche je ne vote pas, je ne vote pas, je ne vote pas, je ne vote pas, je ne vote pas, je ne vote pas…

69.Posté par wilhelm le 03/06/2009 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gabriel, 2 etats ne marchera pas, il faut un seul etat pour tous..

Avant l'arrive des colons sionistes, la palestine etait partage par les 3 religions, ils vivaient en paix, d'ailleurs les juifs palestiniens ne reconnaissent pas israel et prefere vivre dans une misere enorme que de reconnaitre l'entite sioniste.

Vous racontez n'importe quoi, et vous etes dans les extremes, et l'anarchisme n'est pas la solution..

il y a suffisamment de vidéo sur le net pour comprendre le problème, cherchez un peu et arrêtez de croire que vous êtes supérieur et que vous savez tout parce que vous avez vu 2 vidéos.

Un seul état, "la nouvelle Palestine", pour tous.

Ce n'est pas a une religion a fixer les frontières et les lois politique..

Vous mélangez tout, d'ailleurs le conflit et la colonie sioniste n'a rien de religieux.

Vous n'etes pas oblige d'apprecier ce site, mais il a le merite de donner un point de vue diferent a celui des mass medias et des sois disant media alternatif qui sont bien formate.

Tout n'est peut etre pas bon, mais personnes n'est parfait, et l'esprit critique ca se forge..

Une personne qui va sur un site d'information, qui écoute une radio ou regarde un journal TV, en ce disant c'est bon, je peux avoir confiance, ce sont de bons journaliste, de bonnes analyses, voici une vidéo qui dit la vérité, cette personne est forcement dans l'erreur..

Donc repassez avec votre vidéo, et cherchez un peu..

Ce qui est triste en France, c'est cette majorité de personne qui se croient différentes, ouvertes, humanistes, rebelles.. l'arrogance a la française, qui finalement ruine le pays.

Alors les bobos de tout bord, ou les super rebelle, les anarcho-machin chose, un peu plus d'humilité, car vous êtes ridicule..

Pour finir, je ne suis pas musulman, je ne suis pas du FN..

Mais la solution a 2 états et un mythe, la seule solution, un seul état pour tous..

Gabriel, si vous êtes anti-semite et judophobe, et que vous avez peur que les juifs ashkénazes reviennent vivre en Europe, c'est votre problème..

Les sionistes judeophobes et antisémites sont une majorité dans le monde, et ce n'est pas moi qui le dit, c'est mathématique.

68.Posté par belh le 03/06/2009 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gabriel, en vous lisant, je comprends pourquoi vous êtes lâches et peureux dans le combat, vous les sionistes vous faites justes preuves de mauvaises fois, de ruse et d'intox, et n'avait aucune fiérté digne de ce nom, vous ne serez jamais des rois.
Votre lieu de prédilection sont les ténébres, ces ténèbres où vous voulez enfermer l'humanité.
Mais votre cinéma ne marche qu'avec les crédules et vos jours sont comptés.

67.Posté par Bob le 03/06/2009 03:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Petite précision utile : la vidéo de Charles rend les sionistes hystériques parce que leur propagande n'a pas encore réussi à effacer De Gaulle de notre inconscient collectif.
Si vous voulez glisser des petites quenelles sur les forums sionistes, vous postez
cette vidéo, j'ai testé, résultat garanti !
Allez, on se la remet pour le plaisir !

66.Posté par Bob le 03/06/2009 03:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez, je remet celle du grand Charles antisioniste pour qu'on ait plus qu'à cliquer,
ça évite le copier coller :
ci dessous :

65.Posté par Bob le 03/06/2009 03:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon allez, pour pas terminer la nuit sur le venin d'un troll sioniste ,
voici deux petites vidéos pas piquées des hannetons !

L'avis du grand Charles de Gaulle sur le sionisme :
http://www.dailymotion.com/video/x79rjr_de-gaulle-les-juifs-et-les-sioniste_news

et un super clip vidéo de promotion de 3mn30 sur la liste anti sioniste :
http://www.dailymotion.com/video/x9go3c_promotion-liste-antisioniste_news
(ou cliquer ci après)

64.Posté par gabriel le 03/06/2009 03:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

donc, personne jusqu'ici n'a démenti mes propos...
parce que vous ne pouvez pas...

le facho est-il celui qui parle de 2 états équitables (je n'en ai jamais dévié) ou celui qui parle d'un état la Palestine comme d'un pays qui n'a jamais exsté??

bizarre ce site!
je le connaissais de réputation!
on me l'avait dit mais à ce point là!

"on", ah oui, je ne suis pas seul et fait parti d'un groupe occulte sorti tout droit des labos de Aigle facho et cie!!

et pour les dhimmis voilà une vidéo des plus modérées par un jésuite en égypte :

http://www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#urlMedia%3D/Medianet/2008/CBFT/SecondRegard200811161330_1.asx

voilà la vérité par un penseur
alors vos vidéos, autant pour les contredire!!!


63.Posté par sagesse69 le 03/06/2009 01:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

franchement je vous trouve tous super courageux de répondre à un inculte pareil (gabriel)
avec ce genre de facho tout part "des enfants boucliers" et tout arrive "aux enfants boucliers"
quoi qu'on dise .... GA "brel" je ne prends même pas la peine de lui répondre, il n'apporte rien
il n'enlève rien...juste il soule


62.Posté par Aigle le 03/06/2009 00:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu sais ce que signifie "parler DE FAITS " ?? et ce que signifie "MENTIR EHONTEMENT "?? ...ce que signifie " deformer des faits SCIEMMENT "?? Je sais que le LABO SIONISTONAZI SONT FAITS POUR CA .....Mais alors n'esperes pas que la PLANETE n'est peuplée quez de cretins à l'image des sionistonazis dans ton genre ....

Vive la PALESTINE des arabes chretiens , juifs , athées , musulmans ........et que ton entité criminelle sombre dans LA M........... à tout jamais

61.Posté par gabriel le 02/06/2009 23:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Aigle,

mais t'ai-je interdit de parler?
non, je dis des faits et pose des questions donc je te convie à la conversation...

tu es le bienvenu frère...

tu veux m'interdire de parler?
tu aimes la censure?

allez, c'est pas grave, on discute...

vive israël
et vive la Palestine!!

ça doit être dur pour toi

60.Posté par Aigle le 02/06/2009 22:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais tais toi vomisdsure tu vas finir par t'auto intoxiquer
........" va demander au minorités ce qu'ils font quand ils sont persécutés!!

et pas que les chrétiens : kabyles, coptes..." ........................"....alors sachez que les droits, en pays arabes ou il y a ce statut (iran, syrie, égypte...les 3 ne s'entendant pas : égypte (sunite) Iran chiite et syrie idem sachant qu'après ds chacune des branches, il y a des divisions...)
ce mot, je réponds à un gus, je ne l'ai pas appris aujourd'hui!!!

en fait, pour tout dire, ce mot, la 1ère fois que je l'ai entendu c'est dans "Radio Libertaire" il y a environ 2 ans et depuis j'ai eu le temps de me renseigner et de lire l'histoire pour les incultes de ce forum merdeux!!
(je ne suis pas anarchiste, ni juif pour certains qui mélangent tout et font des attaques ad hominem)!! ..........." Dis CRETINUS IGNORANTUS .....DE QUEL LABO TU T'es echappe ??????...........Tes fabricants ...ils t'ont pas fait visionner la video qui etait d'actualité sur ce site hier et qui montrait un journaleux francais eberlué de rencontrer des juifs iraniens fiers d'etre iraniens ????......TAIS TOI VOMISSURE TU PUES ....MEME LE VIDEUR DE BOITE MINISTRE DE TES AFFAIRESZ ETRANGES NE VOUDRAIT PAS DE TOI COMME HASBARISTE

59.Posté par redk le 02/06/2009 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai retrouver un article pas piqué des hannetons, un copié coller spécial pour les sionistes et leur non moins hideux supporters!!

Avec la persistance de la politique de colonisation et la crise existentielle sans précédent qui prévaut en Israël, le débat récurrent opposant valeurs juives authentiques et valeurs israéliennes se voulant monopolisatrices a retrouvé une actualité aiguë. À preuve, le déchaînement de certaines plumes communautaires inconditionnelles ou affiliées suite à la publication récente de l’opuscule du philosophe Alain Badiou, Portées du mot « juif ». Accusé d’antisémitisme et de négationnisme, n’aurait-il pas en vérité commis un sacrilège crucial : mettre en cause l’utilisation sacralisée du signifiant « juif » (à ses yeux « glorieux ») par un État qui ne se veut délibérément « juif » que pour couvrir ainsi sa politique d’hégémonie anti-palestinienne ? Une démystification de plus en plus partagée par les « nouveaux historiens » israéliens mais aussi par d’importantes figures sionistes, rejetant comme non-juif l’ultra-nationalisme suicidaire d’Israël... dont le retour d’une judéophobie européenne est l’une des néfastes conséquences. Pourtant, une « révision déchirante » est peut-être en cours.

Le nom « juif » n’équivaut pas historiquement à celui d’Israélien et sa captation par le dit « État juif » n’est ni acceptable, ni innocente. Pour avoir tenté de le démontrer dès les années 1980, puis dans une série de textes réunis dans son opuscule Portées du mot juif [1], le bien connu philosophe Alain Badiou [2] aurait-il transgressé d’affreux tabous ? Littéralement traîné dans la boue (« antisémite pervers », « diabolique », « scélérat ») non seulement par les plumitifs institutionnels de l’officielle « communauté juive » comme Antoine Spire ou Meïr Weintrater (directeur de L’Arche), mais au-delà par tels collaborateurs du Monde (Roger-Pol Droit, Frédéric Nef) et des Temps Modernes (en particulier Eric Marty), la violence insultante de ses détracteurs, autant que leur mauvaise foi patente, évoquent étrangement celle pratiquée autrefois par les apparatchiks staliniens du PC… voire aujourd’hui par les fidèles, anti-blasphémateurs de Mahomet. Quel est ce vent de panique qui soufflerait tout à coup dans ce pré carré ?

En quoi donc consisterait, si l’on s’en réfère au texte, « l’insoutenable perfidie », selon l’expression de Frédéric Nef, de ce penseur d’envergure, co-fondateur du Collège international de philosophie, héritier de Sartre et d’Althusser, qui se situe certes à l’extrême gauche, et aux yeux duquel « la philosophie n’existe que si elle prend en charge le vif du contemporain » dans ce qu’il peut avoir d’universel ?

Il s’agit en substance d’un débat critique sur le statut de sacralité acquis par le prédicat « juif » et ses corollaires néfastes touchant Israël. Foncièrement opposé à tout antisémitisme, d’où qu’il vienne, Badiou fie au contraire « l’histoire glorieuse » des Juifs (de Spinoza à Freud), à un universalisme authentique qu’il fait d’ailleurs remonter philosophiquement à la pensée du juif christianisé Saint Paul de Tarse.

Mais à partir du moment où, avec la Shoah, le signifiant « juif » a été rendu exceptionnel et sacré, Badiou considère qu’il ne saurait, en bon universalisme, être compatible avec une transcendance communautaire fermée, étatique ou nominale, quelle qu’elle soit.

Ainsi, alors que la Shoah, « destruction (située) des Juifs d’Europe » par le nazisme, selon son meilleur historien Raul Hillberg, s’est transformée en une sacralisation victimaire juive décontextualisée, elle a pu être instrumentalisée par ses héritiers, notamment par les chefs d’État israéliens, sanctifiant ainsi leur oppression coloniale du peuple palestinien.

Et ce partisan d’un « Palestine binationale », « laïque et démocratique », de contester dès lors à Israël le nom médiatisé « d’État juif ». « La politique de conquête, de liquidation des Palestiniens est la plus grave menace, dit-il, sur le nom juif. », en rappelant que c’est Hitler qui a fait du nom « juif », « l’emblème noir de sa politique de conquête universelle ».

Si l’on n’est guère tenu d’adhérer à tel ou tel positionnement politique, que l’on peut juger utopique, du philosophe, il semble bien en revanche que le déchaînement inouï que son ouvrage a suscité permet de soupçonner qu’il a mis le doigt sur une plaie toujours vive. La rage calomniatrice de ses inquisiteurs, l’accusant d’antisémitisme et même de négationnisme, atteint ainsi significativement ses sommets sous la plume d’Eric Marty [3] évoquant le « mythe » (!) de Sabra et Chatila… pour illustrer le respect par Israël du droit international, systématiquement ignoré pourtant par l’État hébreu, notamment depuis 1967. En vérité, une telle mobilisation aussi venimeuse de ces « inconditionnels » ne peut que nous interpeller : quel sacrilège majeur aurait donc commis le philosophe ? Au-delà de la mise en question courante de la politique coloniale d’Israël, n’aurait-il pas commis le péché d’atteinte à la mystification toujours opératoire qui l’accompagne : l’identification du judaïsme et de la Shoah à une politique israélienne dès lors sacralisée ? Mais l’hystérie de ses ennemis n’a-t-elle pas atteint ce paroxysme que dans la mesure du danger présent ? Car cette mise en lumière fondamentale, et peut-être salutaire, loin d’être isolée, est plus actuelle et justifiée aujourd’hui que jamais à maints égards.

Loin en effet d’être une pure question de philosophie politique, la thèse de Badiou s’inscrit non seulement au cœur d’une évolution résistible d’Israël qui l’a amené, sous le signe de Sharon, à l’une de ses plus graves crises politiques et morales, mais elle lui a redonné une étonnante actualité. Car cette thématique, nullement neuve d’ailleurs, plonge jusqu’aux sources mêmes de la naissance et des orientations nationalistes premières d’Israël, devenues, malgré leur contestation rémanente, hégémoniques et conquérantes. Il est frappant ainsi de voir combien l’espèce d’anathème qui frappe le « goy » Badiou mais aussi son amie juive Cécile Winter (auteure d’une annexe titrée toujours à propos du mot « juif » : « signifiant-maître des nouveaux Aryens ») rappelle la condamnation féroce, éliminatoire, de la grande philosophe juive et même sioniste à l’époque, Hannah Arendt, suscitée au début des années 1960 par son fameux reportage : Eichman à Jérusalem. La banalité du mal, de la part des tenants du discours officiel. Or il s’agissait déjà pour l’auteur des Origines du totalitarisme de désacraliser à la fois la monstruosité de l’ordonnateur d’Auschwitz, à ses yeux ordinaire « petit bureaucrate » aux ordres, mais aussi de la Shoah, comme produit non transcendant d’une histoire circonstanciée, celle du nazisme. Mais l’éreintement qu’elle subit – jusqu’au reproche d’indulgence vis-à-vis des bourreaux nazis – a plus d’un point commun avec « l’affaire Badiou ». En effet, en tant que sioniste engagée, avant même la création d’Israël, Hannah Arendt préconisait alors, au sein du mouvement Brith Shalom, la fondation, non d’un État juif exclusif, mais d’une Palestine binationale dans le respect des droits mutuels des deux peuples. Elle était d’ailleurs loin d’être la seule dans la gauche sioniste de l’époque, avec autour d’elle des penseurs comme Martin Buber, à recommander la « Palestine laïque et démocratique » souhaitée par Badiou. Position qui ne fut certes pas étrangère à sa rapide rupture avec le sionisme grandissant, de séparation et de puissance, symbolisé par un Ben Gourion, et dont elle redoutait de façon prémonitoire les sombres conséquences d’avenir. Ainsi, dès 1948, dans son article : « Pour sauver le foyer national juif. Il est encore temps » [4], elle s’élevait contre un État juif sans relation de coopération pacifique avec les Arabes et prévoyait le pire : flambées de haine et d’antisémitisme, s’il se mettait dans la dépendance d’un État étranger. Contestant les conceptions de l’historien Gershom Scholem qui l’accusait de « manquer d’amour pour Israël », elle estimait que l’histoire juive n’était pas fondamentalement différente de celle des autres peuples, ne relevait pas d’un quelconque espace sacré et qu’elle ne devait comme juive que de « s’occuper de lui trouver sa place dans sa contribution à l’humanité. »

Mais on ne saurait séparer ce souci d’universalisme et d’humanisme des composantes du judaïsme de son temps, dans lequel le courant sioniste nationaliste resta longtemps minoritaire mais bien immergé. On sait qu’au sein des millions de juifs du « yiddishland » de l’Est, à l’aube du xxe siècle, les courants révolutionnaires, communistes ou bundistes et leurs grandes figures dominaient la scène, étroitement liés au grand mouvement qui déboucha sur la révolution de 1917. Et bien qu’imprégnés d’un sentiment national spécifique, les juifs épousaient les grands idéaux d’émancipation humaine du moment [5], et la synagogue elle-même, sauf quelques minorités, s’opposait au sionisme. Il est vrai qu’avec les « alyah » (mouvements d’émigration vers Israël) successives, la colonisation sioniste en Palestine s’accrut aux débuts du xxe siècle en réaction directe à l’antisémitisme et aux pogromes tsaristes ; mais ce fut l’extermination des Juifs par le nazisme, surnommée hébraïquement Shoah qui, pour l’essentiel, conduisit à la fondation de l’État d’Israël. Cependant, cette ultime victoire du sionisme tenait sa légitimité d’une décision démocratique des Nations unies conditionnée par la création à son côté d’un État palestinien. Aussi bien, à défaut de Palestine laïque et démocratique rêvée par beaucoup, le binationalisme judéo-arabe, congénital à l’origine du pays, n’a rien de scandaleux.

Incontestablement cependant, la création d’un État pour les Juifs au Proche-Orient parallèlement au maintien d’une diaspora largement majoritaire exigeait des réévaluations, pas seulement sémantiques, du rapport entre État et diaspora. Les Juifs du monde devaient-ils renoncer à leurs propres valeurs cosmopolites pour s’assujettir aux impératifs d’État israéliens, comme le voulaient les institutions sionistes ? Et l’État d’Israël, en dépit des raccourcis médiatiques, restait-il bien synonyme de juif selon l’acception passée du terme ? On se retrouvait là au fond dans la problématique soulevée par Badiou, fidèle quant à lui à sa conception « glorieuse » d’un judaïsme de Spinoza à Freud. Mais il n’était pas le seul, y compris chez les juifs.

Déjà le sociologue Georges Friedman, dans son Israël, fin du peuple juif ? [6] posait crûment le problème dès les années 1960, mais sur la base d’une enquête qui visait à établir les rapports réels entre les deux mentalités : celle de la génération « sabra », « l’homme nouveau » natif d’Israël, et celle de jeunes Juifs américains en visite d’études. Or le hiatus entre judéité et israélité lui paraissait déjà profond sur divers plan. Ainsi ces Juifs diasporiques ressentaient-ils moins une attraction avec l’esprit sabra qu’une dissociation avec les traits de leur propre judaïcité, doublée d’une attitude négative inverse des jeunes Israéliens. Chez ces derniers, le désir tout simple d’une « vie normale » tranchait avec la stimulante « inquiétude juive » ancestrale des premiers et s’accompagnait de plus à leur égard d’un certain mépris – largement inculqué – pour les juifs victimaires qui se seraient « laissés égorger comme un troupeau » durant la Shoah. L’auteur constate en substance les contradictions de départ entre le caractère universaliste de l’esprit juif « depuis Moïse et les prophètes » avec les tendances nationalistes et religieuses régnantes… qui ne feront que croître. Il attribue ces dernières à une éducation fortement militarisée et techniciste et remet finalement en cause au nom de son humanisme la soi-disant « centralité » israélienne. Il constate aussi le délitement des valeurs socialisantes pionnières incarnées par les kibboutzim. La question du clivage des valeurs entre diaspora et Israël était lucidement posée. Mais le débat, ouvert à l’époque, sera rapidement tranché par l’histoire. Non seulement du fait de la guerre de 1948 provoquée par le « refus arabe » d’Israël mais par les orientations de celui-ci, conquérantes et d’élimination palestinienne, inspirées déjà par un Ben Gourion.

Contrairement aux mythes propagés par la propagande israélienne sur l’exode soi-disant volontaire ou inspiré par les dirigeants arabes de centaines de milliers de Palestiniens allant s’échouer dans les camps, les « nouveaux historiens israéliens » ont montré, quelques décennies plus tard, archives à l’appui, que pour l’essentiel il s’agissait d’une expulsion délibérée. [7] Elle fut à l’origine de la spirale des conflits israélo-arabes qui ensanglantèrent la région, pour prendre des dimensions ouvertement colonisatrices avec le messianisme du « Grand Israël » dont la guerre « des Six jours » en 1967 fut le nouveau départ. Une constante demeurait. L’historienne israélienne Idith Zertal, dans La nation et la mort. La Shoah dans le discours et la politique d’Israël [8], a implacablement démontré comment ces conflits ont quasiment toujours été justifiés par « l’État juif » à travers le recours à une manipulation systématique de l’histoire juive concernant le génocide. Auschwitz sorti de son contexte européen et nazi, la société israélienne ne s’est pas seulement définie dans une relation mortifère comme héritière et rédemptrice de la Shoah ; elle n’a pas seulement pratiqué le « Ein Breira » (« Pas le choix ») : Auschwitz ou la victoire, dans ses guerres avec les Arabes (naturalisés « nazis ») ; elle a fait d’une Shoah sacralisée et sionisée le rempart et la seule alternative de survie d’Israël face à un monde uniformément défini comme hostile et antisémite. À la différence, remarquons-le, d’un Raul Hillberg, le magistral historien de « la destruction des Juifs d’Europe », estimant que le mot hébreu et opaque « Shoah » n’était pas adéquat pour désigner ce qu’il qualifiait clairement de « judéocide », donc de monstruosité humaine et reproductible qui précéda l’existence d’Israël.

C’est dans cette aura de sacralité que purent être dissimulés les premiers crimes de guerre, avec massacres dans les villages de centaines de civils palestiniens désarmés, lors desquels s’illustra un certain Ariel Sharon ; plus largement occultée fut la sinistre coopération durant la Shoah de dirigeants sionistes avec les nazis (procès Kastner) pour l’évacuation de quelques privilégiés tout en facilitant ainsi l’extermination globale. Mais ces manquements multiples à une quelconque éthique juive, critiqués comme tels à l’époque, s’amplifieront plus tard avec la colonisation des territoires occupés et la répression déchaînée qui accompagna les Intifadas. Ils ont complètement éloigné Israël de ses premiers idéaux d’émancipation humaine et l’ont finalement plongé aujourd’hui dans une inextricable crise morale suscitant en retour de cinglantes condamnations éthiques juives, souvent sionisantes d’ailleurs.

Pour l’éminent historien de gauche Zeev Sternhell évoquant « l’actuelle décomposition intellectuelle et morale » du pays [9] due à la colonisation, le Parti travailliste pionnier n’aurait eu en réalité pour « horizon véritable qu’un nationalisme ombrageux et tribal ». Faute d’« une idéologie rationaliste ancrée dans les Lumières [à laquelle il relie le sionisme initial], la gauche israélienne a laissé le champ libre à un autre sionisme : celui du sang et du sol. » Le célèbre théologien et savant israélien Yeshaiaou Leibowicz, fervent croyant à l’ancienne et critique farouche de l’occupation et de l’annexion des territoires occupés après 1967, considérait qu’« Israël, s’il a renouvelé l’indépendance politique juive n’est pas un État juif dans le sens d’État du judaïsme mais un régime profane emprunté à la tradition juive. » [10] Mais le pire vient toujours de l’intérieur : c’est avec son article explosif « La révolution sioniste est morte » [11] qu’un homme d’État israélien, Avraham Burg, sioniste « pur sucre » puisque président de l’Agence juive et de la Knesseth, portait le plus cruellement le fer dans la plaie de ce qu’il appelait l’échec et la « fin de l’aventure sioniste »… Et ceci en fonction même de l’infidélité d’« Israël, devenu à [ses] yeux synonyme d’oppression et d’injustice, aux valeurs antiques du judaïsme : la soif de justice et des dirigeants soumis à la morale civique, tous deux disparus. » Conclusion : « Nous aurons demain un État juif méconnaissable et haïssable »… à moins, tempère-t-il, « du rejet total de tout grand Israël », qui conduit à de « nouveaux goulags ».

Mais l’enjeu de ces dérives ultra-nationalistes de la politique israélienne, validée mondialement par des États-Unis de plus en plus déconsidérés, ne pouvait rester confiné au Proche-Orient. La réémergence dans les années 2000 d’un nouvel antisémitisme judéophobe, surtout focalisé, comme en France, dans les milieux issus de l’immigration arabo-musulmane en fut, aux yeux de tout observateur honnête [12], l’un des effets les plus néfastes. Étrange ruse de l’histoire que de voir l’État des juifs – selon Herzl – et non l’État juif, censé offrir le refuge et la sécurité rêvés aux juifs du monde, reproduire un demi-siècle plus tard les maux qui motivèrent sa fondation ! Mais les causes principales de cette judéophobie n’étaient pas seulement, à l’heure de la mondialisation, la transmission visualisée, par la télévision ou le Net, des exactions anti-palestiniennes de Tsahal. La confusion, instrumentalisée, Israël = Juif y joua jusqu’aujourd’hui un rôle à la fois spontané (on l’a vu), mais aussi provoqué. Provoqué en premier lieu par les relais institutionnels des soi-disant « communautés juives », nullement représentatives, mais relayant systématiquement et sans réserve – depuis toujours et plus que jamais en France et ailleurs – la propagande des gouvernants israéliens quels qu’ils soient. Ainsi ses leaders – avec l’appui de ses intellectuels « organiques » – s’employèrent-t-ils ici à gonfler un antisémitisme hélas banalisé mais limité et combattu, allant jusqu’à prôner ouvertement avec le Consistoire « l’identification des Juifs à Israël ». Elles permirent ainsi l’immixtion malencontreuse dans l’hexagone d’un Ariel Sharon, Premier ministre fort mal renseigné appelant les juifs de France à quitter immédiatement leur pays afin d’échapper à « un antisémitisme déchaîné ». Ce qui lui valut, entre autres, la cinglante riposte d’un intellectuel juif français, pourtant communautaire, le professeur Freddy Raphaël qui n’hésita pas à stigmatiser le « négationnisme » de Sharon. [13] « En voulant enfermer, écrivit-il, les Juifs de France dans une identité ethnico-religieuse séparée de la « société des citoyens », Sharon s’est employé délibérément à nier l’aventure spécifique du franco-judaïsme. […]Le projet sioniste, ajoutait-il, a été trahi par ceux qui ont établi la maison d’Israël sur la non-reconnaissance de l’autre. »

C’est bel et bien la légitimité proclamée d’un peuple-nation, assise sur des persécutions séculaires et les valeurs civilisatrices propres de l’histoire juive (de Moïse à Spinoza et H. Arendt), fondements réels de la création d’Israël, que le déchaînement nationaliste et messianique des gouvernants israéliens ne cesse de compromettre. Il sape ainsi les bases de sa reconnaissance globale en fonction d’une politique qui, dans le cadre de la mondialisation actuelle, générateur d’un intégrisme islamique croissant, encourt le risque d’être à terme suicidaire. Aussi n’est-il pas étonnant que des fidèles d’Israël, sionistes « bon teint », sonnent l’alerte, prescrivant explicitement le retour aux valeurs vraiment juives : celles d’une diaspora déchirée, appelée à s’échapper de sa subordination de fait, via les « communautés » pour venir conforter un autre Israël. Ainsi du franco-israélien Théo Klein, ancien président du CRIF, qui s’interroge [14] : « Sommes-nous sortis du ghetto où les chrétiens nous ont enfermés pour entrer dans celui où nous nous enfermons nous-mêmes ? […] Nous devons, dit-il, être dignes des idéaux de liberté et de fraternité illustrés par les prophètes d’Israël… qui sont aussi le pain commun des démocrates. »

Au moment où l’Israël de l’après Sharon et du face à face avec l’intégriste Hamas s’enlise de plus en plus dans une politique aussi dangereuse pour lui-même que pour la diaspora, les appels d’un Elie Barnavi, historien « progressiste » se voulant « sioniste impénitent » (ambassadeur d’Israël en France demeuré en place sous Sharon), paraissent symptomatiques de la révision déchirante peut-être en cours. Face au danger vital que représente à ses yeux la poursuite de la politique « sharonienne » [15], et l’effondrement d’une gauche israélienne « décomposée » ne croyant plus, sauf combats mineurs, qu’en « la force armée », il préconise un retournement d’attitude vis-à-vis de la diaspora réelle (non communautaire). « Les temps sont terribles », dit le diplomate qui (autocritique ou réalisme tardif ?) affirme que « l’éthique d’Israël, comme de n’importe quel État, ne peut être fondée sur l’oppression d’un autre peuple… quels que soient les errements de l’autre camp. » Et de reconnaître enfin que la « diaspora est le seul allié inconditionnel d’Israël », et non les États-Unis. D’où sa remise en cause capitale du « dogme du Centre et de la Périphérie », les Juifs de la diaspora ayant été traités dès les débuts comme des « supplétifs ». Rappelant la négation de la diaspora qui a prévalu dans le passé israélien, il est indispensable, écrit-il, de « rééquilibrer les rapports » entre Israël et une diaspora sortant de sa « vassalisation communautaire ».

Paroles d’avenir. Quand l’« État juif » ne mérite effectivement plus ce qualificatif face aux croissants désaveux diasporiques ou internes, il est urgent de dissiper la confusion néfaste et entretenue entre judéité et israélité. ●

Judéité et israélité : une identification abusive par Jean Liberman Journaliste, écrivain.
Article paru dans, Le nouvel esprit utopique
no 45-46 –2006/3-4

[1] A. Badiou, Circonstances : Tome 3, portées du mot juif, Lignes, 2005. Se référer aussi à Mouvements, « Le sionisme est-il mort ? », n° 33-34, mai-août 2004.

[2] Dernier ouvrage paru, Le siècle, Paris, Éditions du Seuil, 2005.

[3] Les temps modernes, novembre-décembre 2005.

[4] Cité dans l’ouvrage de l’historienne israélienne I. Zertal, La nation et la mort. La Shoah dans le discours et la politique d’Israël, Paris, La Découverte, 2004.

[5] Voir A. Brossat et S. Klingsberg, Le yiddishland révolutionnaire, Paris, Balland, 1983. [6] Coll. Idées, Gallimard, 1965.

[7] Voir entre autres D. Vidal et J. Algazy, Le péché originel d’Israël, Paris, Les éditions de l’Atelier, 2002.

[8] Op. cit. Voir la critique de cet ouvrage par I. Löwy, Mouvements n° 38, mars-avril 2005.

[9] Aux origines d’Israel. Entre nationalisme et socialisme, Paris, Gallimard, coll. Folio Histoire, 2004.

[10] Voir entre autres Repenser Israël, Paris, Autrement, 1993.

[11] Le Monde, 11.09.2003.

[12] M. Wieviorka, La tentation antisémite : haine des juifs dans la France d’aujourd’hui, Paris, Robert Laffont, 2005.

[13] Le Monde, 28.09.2004.

[14] Le guetteur, Paris, Plon, 1997.

[15] Lettre ouverte aux juifs de France, Paris, Stock, 2002.

58.Posté par gabriel le 02/06/2009 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et pourquoi Wilhelm qui ne dénigrez pas sauf les sionistes juifs (et les sionistes du hamas???)!
passsons!

et vous qui ne dénigrez pas : êtes-vous d'accord pour 2 états (équitables s'entend) ou vous dénigrez israël?

57.Posté par gabriel le 02/06/2009 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Aigle

va demander au minorités ce qu'ils font quand ils sont persécutés!!

et pas que les chrétiens : kabyles, coptes...

moi, je ne sais pas, personne n'en parle de ça...

bien sûr qu'il faut que les 2 peuples s'entendent!!!
on est tous d'accord là-dessus!!!

mais, ils peuvent pas ds un état!!
donc 2 états!!!

car rien ne légitime que le territoire appartient plus aux musulmans qu'aux juifs!!!!
historiquement, rien du tout!!!

56.Posté par gabriel le 02/06/2009 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout le monde décidément est d'accord pour être cobaye??
j'en compte combien de proto-dhimmis?
alors sachez que les droits, en pays arabes ou il y a ce statut (iran, syrie, égypte...les 3 ne s'entendant pas : égypte (sunite) Iran chiite et syrie idem sachant qu'après ds chacune des branches, il y a des divisions...)
ce mot, je réponds à un gus, je ne l'ai pas appris aujourd'hui!!!

en fait, pour tout dire, ce mot, la 1ère fois que je l'ai entendu c'est dans "Radio Libertaire" il y a environ 2 ans et depuis j'ai eu le temps de me renseigner et de lire l'histoire pour les incultes de ce forum merdeux!!
(je ne suis pas anarchiste, ni juif pour certains qui mélangent tout et font des attaques ad hominem)!!

et cette radion libertaire : non de droite mais bien de gauche extrême...
enfin des vrais anarchistes...
qui, s'ils n'aiment pas le christianisme, vont pas pour autant se mettre à aimer les politiques dictatoriales de l'Islam!!

le statut des dhimmis?
qui est d'accord, les incultes qui n'ont jusqu'ici contredis aucune de mes remarques : ni sur le hamas (j'avais mis une vidéo, je peux la remettre : http://www.dailymotion.com/relevance/search/france+info+hamas/video/x82k3b_france-info_news
et elle critique Israël mais alors le Hamas qu'est-ce qu'il s'en prend ds la gueule de la part de cette gazaouite!!! je vous raconte pas bande d'incul tes!
ha ha

55.Posté par wilhelm le 02/06/2009 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gabriel a apprit un nouveau mot "dhimmi", bravo on peut l'applaudir...

Monsieur je sais tout, changez d'historien.. prenez des historiens juifs, mais des sepharades, ils ont plus de distance avec l'ideologie fasciste sioniste..

si vous n'etes pas sioniste, contactez le CRIF, ils payent bien pour deverser de la propagande pro-sioniste..

inutile de débattre avec vous, c'est du temps perdu, il y a suffisamment de documentation, de livre, pour s'informer correctement. Et avant de dénigrer une culture ou une religion,et de généraliser comme le font tout racistes, instruisez-vous..

par exemple le statut des juifs (anti-sioniste de nature) perses, en Iran, il y a une très bonne vidéo dans le coin..

ou allez voir ici : http://www.ujfp.org/

Vous direz moins d'âneries dans le futur, ce qui n'est pas difficile vu votre niveau actuel, soyez moins sur de vous et un peu plus ouvert, on aura tous a y gagner, en priorité, vous.

Pour ce qui est des enfants, ils sont tous manipulaient d'une manière ou d'une autre, que ca soit comme pendant le régime nazi, ou celui d'israel (meme ideologie a 2 3 details pres), dans un pays catholique, des parents socialiste, une famille végétarienne, ou une famille anarchiste ou hippie ou gay, ils sont tous manipules..

D'ailleurs pas que les enfants...


54.Posté par jourdain le 02/06/2009 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Gabriel;
Tu démontres de plus en plus que tu es un ignard !! mon vieux ... et même ce que tu lis tu ne le comprends même pas !!

53.Posté par lesloupssortentdubois le 02/06/2009 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci pour ces rappels Aigle.

çà fait des annees qu'ils nous la servent leur dhimmitude et le sort des chretiens en terre musulmane.

comme si les sionistes eux , avaient fait le tri entre les chetiens et les musulmans pendant leurs massacres.

les chretiens en irak et en palestine emigrent vers d'autres pays: c'est la faute des musulmans pas celle des sionistes et des yankees qui les massacrent democratiqement et avec humanisme bien sur.



52.Posté par lesloupssortentdubois le 02/06/2009 21:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

non, en palestine spoliée, pour voir jusqu'ou va la liberté chez les sionistes. et leurs 14 lois fondamentales bien sur.


51.Posté par Aigle le 02/06/2009 21:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le DRACULA QUI SORT DU LABO ET A QUI LES SIONISTONAZIS ONT DONNE POUR LIBBELLE ...GABRIEL , ILS T4ONT LACHE AVANT DE T'AVOIR ESSAYE CRETIN ......
TU OSES ¨PARLER D'Histoire ???? ET VAS Y QUE JE TE FOURGUES 1939 ET 47 , ET HUSSEINI et DHIMMIS CHRETIENS ET JUIFS .........MAIS RACAILLE ...ILS T'ONT PAS DIT ? LES LABORANTINS QUE LORSQUE DOIT PARLER ON DOIT FAIRE FONCTIONNER SA CERVELLE ???? .....REMARQUES JE ME TROMPES , TU N'AS QU'UN MAGMA PUANT A LA PLACE ....ALORS CRETINUS ABSOLUTIS JUSTE ¨POUR TE DONNER UN OS A TE FOURGUER Là OU IL FAUT .....VA DEMANDER AUX CHRETIENS DE JERUSALEM , BEITELHEIM , NAPLOUSE , a qui ils avaient devolu la garde de leurs eglises et lieux de cultes ?????? VA DEMANDER AUX ARABES JUIFS DE PALESTINE QUI LES A PROTEGES DURANT DES SIECLES ET JUSQU'A AUJOURD'HUI .........ET TU OSES RACAILLE TRAITEER LES ETRES HUMAINS QUE TU N'ES PAS d'IGNORANTS ????? !!!!!

HAMAS QUI UTILISE LES ENFANTS COMME BOUCLIER ...... VOMISSURE ....HEUREUSEMENT QUE LE MONDE ENTIER A PU VOIR VOS CRIMES CONTRE LES ENFANTS attachés et utilisés comme bouclier pour proteger ......des blindés ....dans lesquels vous etiez retranchés de peur de rencontrer des HOMMES LIBRES QUI ONT DES C.....et qui ne portent pas de STRING .........Jamais les laborantins sionistonazis n'ont envoyé un tel cretin pour la Hasbara quotidienne ....TAIS TOI TU POLLUES MEME LES ONDES RACAILLE

50.Posté par gabriel le 02/06/2009 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ louptoutseul,

un lopin de terre???
non si t'es en France, on te garde!!

un statut dhimmi spécial pour toi!
une chance, tu peux pas savoir!!!

profite de ce moment inoubliable!!!
hein, vive les dhimmis alors!!!

ils te remercient du reste

49.Posté par lesloupssortentdubois le 02/06/2009 21:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@gabriel

j'ai quelques ronds de coté.
pourrait tu me signaler un bon plan en terre volée sioniste, au bord de la mer si possible, où je pourrai acheter quelques terrains?
merci d'avance.

48.Posté par zine-eddine le 02/06/2009 21:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

king etait un vrai malheureux qui luttait pour avoir le droit de monter dans un bus à coté des sionistes americains, et vous vous attendiez à quoi ? à ce qu'il insulte les sionistes.

47.Posté par gabriel le 02/06/2009 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ louptoutseul,

d'accord, on va appliquer ce statut en France!!!
ce sera une chance pour les musulmans!!

ils te remercieront!!
sachant que pour les athées, encore moins de droit!!!
donc, une société à 2, voire 3 vitesses, ou sachant que l'égalité n'est pas ds la constitution (l'égalité est en droit pour tout le monde en Israël!

même si pas de constituion, il y a les 14 Lois fondamentales qui garantissent les mêmes droits pour tous (pas comme ds les pays NON DEMOCRATIQUES arabes)

tu vas me dire, ils sont discriminés?
ben, en France, il y a aussi de la discrimination envers les minorités (pas une spécificité d'Israël!! et SURTOUT, les non-musulmans sont en DROIT discriminés par les gvts et emprisonner les chrétiens convertis!! t'en penses quoi???)

pas de liberté religieuse ert la civile faut la payer!!!
une chance???

on va faire un statut dhimmi spécial pour toi : chanceux

46.Posté par zine-eddine le 02/06/2009 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

POUR JACOT §
L'ALGERIE ? L'INDOCHINE ...ETC ONT BIEN BIEN RECU VOS COLIS AU COURS DES ANNEES 50 ,ILS ETAIENT BIEN CHARGES SURTOUT CEUX AU NAPALM.
ASSEZ DE CONNERIE RESPECTEZ LES GENS

45.Posté par lesloupssortentdubois le 02/06/2009 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est vrai ça. les sionistes arrivent à mettre les morts illustres de leur coté avec des faux.

cette lettre de M.L. King est hoax.

personne ne peux humainement accepter de voler la terre des autres, de les jeter dehors apres les avoir prealablement massacrés methodiquement et scientifiquement.

44.Posté par zine-eddine le 02/06/2009 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

gabriellllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll
c'est quoi un GOYIM ?

43.Posté par Aigle le 02/06/2009 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Puanteur ambulante qui a eructé le Post 24 ...De quelle lettre tu parles ??? ....DE LA FAUSSE LETTRE QUE TES SEMBLABLES ATTRIBUENT AU DEFUNT KING ??? ....CELLE QU'IL N'A JAMAIS ECRITE ????? ......MEME LES MORTS VOUS VOUS FAITES UN PLAISIR DE LEUR ATTRIBUER VOS MENSONGES IGNOBLES .....VA DEMANDER A TIM WISE QUE TU DOIS SUREMENT CONNAITRE PUISQUE SA TETE EST MISE A PRIX SUR VOTRE SITE FETICHE DE CHAROGNARDS " Massada " ....LUI QUI A EU LE COURAGE ENTANT QUE JUIF AMERICAIN ANTI SIONISTE DE DEMONTRER AVEC RIGUEUR LE MENSONGE EHONTE DE LA SOI DISANT LETTRE QUE MLK N'A JAMAIS ECRITE ......

42.Posté par lesloupssortentdubois le 02/06/2009 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

monsieur gabriel est un con, puisqu"il prend l'initiative d'insulter.

"etre dhimmis c'etait une chance pour les vaincus".
















1 2
Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires