Conflits et guerres actuelles

Campement pour arrêter la guerre, 1er jour


“Si je ne peux pas danser, je ne rejoindrai pas la révolution!”

- Emma Goldman

Les Blough à Washington, 13 mars 2007

Traduit par Fausto Giudice



Mercredi 14 Mars 2007

Campement pour arrêter la guerre, 1er jour
Le campement pour arrêter la guerre a été dressé hier sur le Washington Mall, directement en face du Capitole, sous les yeux du Congrès à majorité démocrate, pour lui demander de couper les fonds à la guerre US contre le peuple d’Irak. Il a démarré hier matin par l’arrivée de 4 gros camions, qui ont déchargé sur le Mall tout le matériel nécessaire : échafaudages, tribunes, tentes équipement médical etc.  Les gens ont commence à arriver au campement vers midi. Ceux que j’ai interviewés venaient du  Wisconsin, de l’Arizona, du  Michigan, du Missouri, de Louisiane, de Caroline du Nord, de Virginia, de New York, de Boston, du Maine et d’autres de Washington DC et de ses environs. Ils sont venus pour dresser leurs tentes et demander que le Congrès coupe les fonds pour la guerre. Ça été vraiment un grand jour !  L’esprit positif que seuls peuvent avoir les gens qui prennent leur destin en main nous animés pour faire le boulot – il y a un sacré bon boulot de fait !  Chacun a donné un coup de main pour dresser les tentes destinées à servir de salles de conférence et de réunion, de clinique pour les urgences médicales et à notre conférence de presse quotidienne de 16 heures. 


 




Walter Williams est l’homme qui a conçu et dirigé la mise en place du Campement. Ici il est en haut d’un échafaudage pour fixer la banderole.  is the man who designed and directed the setup for the Encampment. Here he is on top of the scaffold securing the banner. Roll Call - une publication qui est arrive sur le bureau de chaque member du Co,ngrès a publié cette photo ce matin avec la légende suivante : "Walter Williams de New York City aide à preparer l’échafaudage pour une banderole antiguerre, lorsque la Coalition Troupes à la maison maintenant organise un campement d’une semaine près du Bassin Ouest ce lundi. Le groupe est à Washington pour participer aux protestations marquant le quatrième anniversaire du déclenchement de la guerre en Irak. »


Nous avons installé deux échafaudages  portant des banderoles longues de 6 mètres face à la 3ème Rue d’un côté et face au Congrès de l’autre, qui peuvent êtres vues depuis le Congrès et sur lesquelles on peut lire :


Congrès ! Le monde entier vous observe !


Coupez les fonds pour la guerre !


Mettez fin à la guerre maintenant ! Ramenez les troupes à la maison !


Buddy Spell, un avocat militant de New Orleans, est avec nous. Il avait aidé à monter le Camp Casey de Cindy Sheehan et a été le défenseur de ce campement historique en face du ranch de George Bush à Crawford au Texas. Il a organisé 24 avocats militants à Washington pour soutenir le Campement pour arrêter la guerre.



L’auteur-chanteuse-compositrice-interprète Anne Feeney a égayé les organisateurs avec une version enjouée de “Let Their Heads Roll”  (Photo Axis of Logic)


Code Rose, le Réseau antiguerre du DC, After Downing Street, FIST (Fight Imperialism Stand Together) et le SDS faisant partie des organisations qui sont venues au campement le premier jour pour exprimer leurdemande que le Congrès coupe les fonds pour la guerre.



Quelques-uns des travailleurs militants qui ont aide à construire le campement  (Photo Axis of Logic )


 


À notre conférence de presse de 16 heures, Larry Holmes, vétéran de la guerre du Vietnam et Dustin Langley, vétéran de l’U.S. Navy ont répondu aux questions de la presse. Ils ont abordé la « solution » prônée par les Démocrates au massacre qui dure depuis 4 ans en Irak. Ramener les troupes à la maison après encore 18 mois de mort et de misère, ce n’es pas un vote contre la guerre.  C’est de tous les points de vue un vote pour plus de guerre. Holmes et Langley ont dit à la presse que les Démocrates , lorsqu’ils prétendent soutenir les troupes en donnant de nouveaux financements, sont ridicules et toute le monde dans le pays et dans le monde le sait.  Leur affirmation qu’il faut continuer la guerre pour sauver les Irakiens d’eux-mêmes est une insulte suprême au peuple d’Irak et à l’intelligence de toute personne honnête. Leur affirmation qu’ils ont les mains liées, qu’ils n’ont aucun pouvoir pour mettre fin immédiatement à la guerre est un mensonge.  Si le Congrès était vraiment contre la guerre, ils ont le pouvoir même de renverser le gouvernement , si cela est nécessaire, pour arrêter le bain de sang. Les gens campent sur le Washington Mall ce soir pour déclarer qu’ils ne tolèreront plus de camouflages, de mensonges et de grands discours. Le génocide imposé au peuple d’Irak doit s’arrêter – pas en 2008 - mais maintenant.



À la fin de la première journée, tout le monde a ressenti la merveilleuse fatigue qui vient après un bon boulot, comme, ici,  Walter Williams.


Des actions sont prévues par les campeurs durant toute la semaine et après. La Coalition Troupes dehors maintenant ! pense continuer le campement jusqu’à ce que le Congrès vote sur les fonds de guerre. Rejoignez-nous cette semaine dans l’occupation du  Washington Mall – le Mall du people – pour faire entende votre voix au Campement contre la guerre !  





Original : Axis of Logic

Visitez le blog du campement !


Traduit de l’anglais par Fausto Giudice, membre de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est en Copyleft pour tout usage non-commercial : elle est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner sources et auteurs.
URL de cet article : http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=2221&lg=fr



Mercredi 14 Mars 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires