Palestine occupée

Campagne internationale pour la défense de sheikh Raed Salah



Dimanche 17 Janvier 2010

Campagne internationale pour la défense de sheikh Raed Salah

Le comité populaire pour la défense des libertés (situé dans les territoires occupés en 1948, comité émanant du Haut comité de suivi des masses arabes) vient de lancer une campagne internationale de défense de sheikh Raed Salah, président du mouvement islamique dans les territoires occupés, en réponse à la décision du tribunal israélien de condamner sheikh Raed Salah à neuf mois de prison.


Le comité de défense des libertés a commencé à contacter les institutions médiatiques et juridiques internationales pour leur exposer la répression politique israélienne à l’encontre des Palestiniens de 48 et de leur direction, leur réclamant d’assurer une protection internationale à leur activité politique.


Sheikh Raed Salah a déclaré que la condamnation du tribunal est refusée, car illégale, insistant sur le fait que les condamnations prononcées par les tribunaux ne leur font pas peur, ne leur brisent pas le moral et qu’ils resteront sur la voie du soutien à la ville occupée d’al-Quds et de la mosquée al-Aqsa.


Il a ajouté : nous poursuivrons notre soutien et défense de la ville d’al-Quds, que nous soyions dans les prisons ou à l’extérieur. Que l’occupation agisse comme elle le souhaite, elle est occupation, et sa présence est illégale.


Muhammad Zaydan, président du Haut comité de suivi des masses palestiniennes de 48 a déclaré, pour sa part, que la décision du tribunal israélien envers Sheikh Salah est une décision politique, car ce dernier prend la défense de la ville occupée d’al-Quds et de la mosquée al-Aqsa, indiquant que le comité ne reconnaît pas cette décision, car ce sont les occupants qui doivent être condamnés, puisque l’attitude du sheikh Salah exprime la conscience de tout arabe et palestinien.


Zahi Nujaydat, parlant au nom du mouvement islamique, a considéré que la meilleure réponse à la décision du tribunal israélien consiste à se retrouver en permanence dans la ville occupée d’al-Quds pour maintenir une présence et assurer une liaison avec sa population.


 


Communiqué du comité populaire de défense des libertés


 


Le comité populaire de défense des libertés considère que la condamnation de sheikh Raed Salah à la prison est une agression évidente sur nos masses et une affirmation supplémentaire que l’utilisation de l’appareil juriciaire n’est qu’un sceau en caoutchouc apposé pour servir le terrorisme de l’Etat israélien contre les masses de notre peuple palestinien.


Dès le début du processus judiciaire jusqu’à la prononciation de la condamnation, le 13 janvier 2010, le comité des libertés a suivi l’affaire de près et a déterminé sa position et son attitude, considérant que les masses de notre peuple n’attendent pas la justice d’un tribunal israélien, mais assiste aux séances pour protester et affronter la répression judiciaire qui complète la répression de l’occupation et la tyrannie du régime israélien.


Le comité des libertés affirme qu’il n’y a aucune surprise dans la décision illégale du tribunal illégitime, et appelle à ne pas admettre la question, comme elle appelle à une réunion extraordinaire du comité de suivi et du comité des libertés avec la participation de toutes les forces et institutions pour fixer un programme d’action et une campagne locale et internationale pour faire face au terrorisme de l’Etat, à ses crimes, à la domination de son appareil judiciare qui légitime la poursuite politique, l’occupation et la tyrannie.


Le comité des libertés issu du comité de suivi des masses arabes affirme que les masses de notre peuple à l’intérieur ne fait pas dépendre sa relation avec notre peuple, ni sa relation avec al-Quds et la mosquée al-Aqsa, ni de l’appareil sécuritaire ni de sa loi ni de son appareil judiciaire.


Le comité des libertés affirme que la majorité des dirigeants arabes de l’intérieur, et des institutions nationales font face à la méthode des poursuites politiques, Israël essayant de leur arracher leur légitimité juridique. La réponse denotre peuple sera de poursuivre, d’élever et de renforcer la réponse populaire unitaire et qu’elles ne craignent ni l’institution sécuritaire ni le pouvoir judiciaire israélien, indiquant que sheikh Raed Salah et tous les dirigeants du mouvement islamique, ainsi que tous les dirigeants de notre peuple à l’intérieur ne sont et ne seront pas seuls, car derrière les victimes des poursuites politiques se tient notre peuple qui renforce sa déterrmination et protège son rôle.


 


 


Ameer Makhoul


Président du comité populaire de défense des libertés


 


 Trad. CIREPAL (Centre d'Information sur la Résistance en Palestine)


17 janvier 2010




Lundi 18 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par anti sioniste le 17/01/2010 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut lui Venir en aide !!!!!!!!! FREEDOM FREDOM FOR THE PALESTINIAN

2.Posté par dik le 17/01/2010 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sheikh Raed Salah est une grande figure de défense des monuments historiques d'Al Qods. Sa condamnation par le Sionistan équivaut exactement à celle de tous les palestiniens; quoi de plus normal puisque cette condamnation a été prononcée par un tribunal d'une occupation illégale.

Et les américains s'étonnent et se demandent pourquoi les peuples arabes et musulmans les méprisent!

3.Posté par hafith le 17/01/2010 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Invoquer Allah dans vos prières pour la liberté du peuple palestinien, Allah a dit demandez moi et je vous exaucerai.
Wallahou maa sabirine.

4.Posté par Larguet le 18/01/2010 01:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu’espérez-vous attendre de ces criminels de sionistes.

La résistance ils la brisent par tous les moyens qui sont dans leur code maudit.
Ils vous brisent les membres à coups de gourdins ou de pierres.
Ils vous tirent une balle dans la tête ou les jambes.
Ils vous assemblent dans une seule maison et vous liquident au canon.
Ils vous écrasent avec leurs tanks ou avec leurs voitures. (Comme ils ont faits avec la journaliste d’Al Jazeera)
Ils vous expulsent de votre maison, votre bien, qui vous appartient légalement.
Ils s’attaquent aux lieux de culte (églises) et font porter ces actions aux palestiniens.
Ils empoissonnent l’eau de vos puits pour vous forcer à partir.
Ils vous expulsent de vos villages et maisons qu’ils rasent par la suite.
Ils rasent ou bombardent vos jardins et potagers pour vous affamer.
Ils organisent un embargo et vous encerclent pour vous affaiblir et démoraliser.
Au retour d’une mission les cartouches restantes sont utilisées contre les malheureux passants qui les croisent.
Ils ont un faible, penchant atavique pour terroriser et tuer les jeunes enfants de moins de 10 ans.

Je vous laisse le soin de continuer cette liste macabre.

Et après ils annoncent sans aucune pudeur avec une gueule blindée « les palestiniens sont des terroristes. »

Cette liste, à elle seule est un palmarès qui doit vous mener directement à l’échafaud.







5.Posté par Oumelkheir le 18/01/2010 07:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est exactement ce qu'avait fait la France coloniale en Algérie, et après? Au lieu d'un seul Cheikh Raed Salah, naissent des milliers, et le combat ne s'est jamais arrêté face à la répression, bien au contraire... Les israéliens qui veulent nous faire remonter le temps avec leurs balivernes historiques du genre 5000 ans d'Histoire et autres, ne retiennent pas les leçons de cette même Histoire.

6.Posté par dik le 18/01/2010 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oumelkheir@

Effectivement. L'occupant italien n'avait-il pas exterminé Omar El Mokhtar? Et la Lybie a bien été finalement libérée, voire "dédommagée"! Et d'autres et d'autres encore.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires