Tribune libre

CORONAVIRUS ou CORONAPANIC


La pandémie de coronavirus frappe actuellement la quasi-totalité des pays du monde. Seul la république de Madagascar se dit prêt à face à cet adversaire invisible qui terrorise tout le monde. Cette pandémie s’avère très grave pour les plus vulnérables et en particuliers les personnes âgées. Ces dernières sont exposées en raison de défenses immunitaires affaiblies et des maladies permanentes qui accompagnent la vieillesse. Les médecins sont débordés et révèlent chaque jour les principaux faits connus sur la pandémie. Ils sont en première ligne dans cette lutte contre le coronavirus et les medias sont en première ligne pour le corona-panic.
Mots clés : Coronapanic ; Senior ; Medias ; Médecin ; pandémie


Dr Abderemane Soilihi DJAE
Vendredi 22 Mai 2020

CORONAVIRUS ou CORONAPANIC
CORONAVIRUS ou CORONAPANIC
Par Dr Abderemane Soilihi DJAE
abderemanesoilihidjae@yahoo.fr
Enseignant à l'université des Comores

Résumé
La pandémie de coronavirus frappe actuellement la quasi-totalité des pays du monde. Seul la république de Madagascar se dit prêt à face à cet adversaire invisible qui terrorise tout le monde. Cette pandémie s’avère très grave pour les plus vulnérables et en particuliers les personnes âgées. Ces dernières sont exposées en raison de défenses immunitaires affaiblies et des maladies permanentes qui accompagnent la vieillesse. Les médecins sont débordés et révèlent chaque jour les principaux faits connus sur la pandémie. Ils sont en première ligne dans cette lutte contre le coronavirus et les medias sont en première ligne pour le corona-panic.
Mots clés : Coronapanic ; Senior ; Medias ; Médecin ; pandémie
Abstract
The coronavirus pandemic is currently affecting almost all the countries of the world. Only the Republic of Madagascar says it is ready to face this invisible adversary who terrorizes everyone. This pandemic is proving to be very serious for the most vulnerable and in particular the elderly. These are exposed due to weakened immune defenses and permanent illnesses that accompany old age. Doctors are overwhelmed and reveal the main known facts about the pandemic every day. They are on the front line in this fight against the coronavirus and the media are on the front line for corona panic.
Keywords: Coronapanic; Senior; Media; Doctor; pandemic

Introduction
Le coronavirus ou COVID19 appartient à la famille de virus constitue rhume et maladies graves comme le Syndrome Respiratoire Aigu Sévère entre autres. Identifié en Chine en décembre 2019, il se propage partout dans le monde. Certains Etat préfèrent garder le silence pour la présence ou l’absence de la pandémie.
Ses principaux symptômes sont entre autres la fièvre ou sensation de fièvre, la toux et des difficultés respiratoires. Sa contagiosité est plus élevée.
Le taux de mortalité des personnes infectées par la pandémie est plus élevé chez les seniors et les individus souffrant des pathologies cliniques. En réanimation comme dans les lits d’hospitalisations, elles forment la majorité des malades.
L’isolement des personnes vulnérables
Les personnes âgées souffrent beaucoup plus de l’isolement que de la maladie elle-même. Ceci est dû par la panique que les medias inculquent à la population comme quoi une forte contagiosité du COVID19 touche les personnes âgées. On est obligé de limiter les contacts avec elles. Les femmes enceintes, les personnes obèses et les patients atteints de maladies chroniques comme une insuffisance respiratoire, cardiaque, rénale dialysée, l’hypertension artérielle sont inclues. Dans cette liste s’ajoute les asthmatiques, les diabétiques, les cardiovasculaires, les séropositifs entre autres.
D’une manière générale, ces personnes ont besoins d’une aide et assistance notables. En revanche, dès l’apparition du coronavirus, les personnes âgées se trouvent isoler car les médias révèlent leurs fragilités à l’égard de la pandémie.
La pandémie frappe fort et s’avérer grave pour les personnes âgées Dans tous les pays touchés par la pandémie, cette tranche d’âge paie une lourde tribu. Ils doivent faire face à l’isolement car peu d’entre elles sont confinés dans des meilleures conditions et en toute sécurité.
Si on en croit aux conseils des médecins, le taux de mortalité est plus élevé chez les séniors contaminées. Que ce soit dans les établissements de santés, à domicile ou dans les maisons de retraites, nos ainés doivent encore être protégés et examinés en permanence. Il est inadmissible à ce jours de voir que le contact usuel avec nos proches âgés sont le téléphone, les courriers électroniques ou les réseaux sociaux.
De la panique dans le coronavirus
La panique est trop dangereux que le virus. On a peur de tout le monde pour éviter d’être contaminé. En l’absence de teste généralisé, on n’a pas la certitude sur son propre état santé et celui d’autrui. Mais qu’est ce qui nous panique vraiment ?
1. Les Medias
Le coronavirus occupe une place importante dans l’espace médiatique. Partout où on s’oriente, la pandémie fait la une. Ils chiffrent les morts par centaines pour certains pays et milliers pour d’autres. Les images des cercueils font froid au dos. Et –il un évènement extraordinaire pour mériter cette large diffusion ? La propagation mondiale de l’épidémie et la littérature médiatique accordée à ce monstre invisible ont un impact direct sur toutes nos activités. La peur de la chaîne de contagion, l’amplification de certains comportement de méfiance envers son prochain, le coronavirus devient corona panic
2. L’Insuffisance d’équipements médicaux
Dans tous les hôpitaux du monde, on enregistre un besoin important d’équipements. Les personnes soignant sont dans le dépourvu. Les masques, les respirateurs et voir même des tests manquent en quantité important. Plusieurs pays déclarent l’Etat d’urgence sanitaire. La création à la hâte et incontrôlé de quelques équipements médicaux, pourrait avoir des conséquences grave dans un avenir proche. En revanche, la conversion des entreprises et ateliers pour la fabrication de masques et autre produits hospitaliers, panique les patients et les confinés.
3. Le Décès des Médecins et personnels de santé
Depuis l’annonce du décès du premier médecin victime du coronavirus, Dr jean jacques Razafindranazy, un franco-malgache, on se demande quels conseils à prendre vu cette situation. On nous dit toujours « écouter les conseils de vos médecins», ses derniers ne savent aussi de quel pied danser. Plusieurs centaines de médecins et personnels de santé sont morts depuis le début de la crise jusqu’à nos jours. Cela nous panique, la pandémie n’épargne probablement personne.
4. Absence d’un médicament ou vaccin accepté par tous
Selon l’OMS, il n’existe ni vaccin ni médicaments contre le coronavirus mais tout est en phase d’exploration. On nous parle que plus de 150 médicaments font l’objet de recherche dans le monde mais aucun n’est accepter par tout le monde. On croit que les scientifiques tâtonnent et nous montrent leurs impuissances face au coronavirus. Certains évoquent des milliards de dollars en jeu mais Pr Didier Raoult a contrecarré le plan des multinationales.
5. Didier Raoult et la chloroquine
Dans une vidéo publiée le 05 mai 2020 sur youtube, le professeur. Didier Raoult défend encore une fois le traitement à base de la chloroquine. Ce traitement fait l’objet d’un débat chaud. L’équipe du professeur Didier Raoult se défend comme quoi les pays qui ont utilisé la chloroquine ont connu un nombre moins important de décès. Ce dernier est confronté à plusieurs oppositions. Celle de l’OMS, celle de son pays et celle de ses collègues qui voient prématuré les conclusions du Pr. Raoult. Pour lui, la gravité du virus propagé par les autorités sanitaires et les médias est du délire.
6. Madagascar et l’artémisia
Enfin, un remède contre le coronavirus vient de voir le jour, un grand espoir pour l’humanité. Le 22 Avril 2020, le président de la république de Madagascar Andry Rajoena, dans la télévision nationale annonce l’existence d’un médicament à base de la plante artémisia.
La nouvelle fait le tour du monde et les présidents africains lui félicitent. « On a un médicament aux vertus préventives appelées Covid-Organic » dit le président malgache. Actuellement, Madagascar compte 124 cas de contamination avec zéro décès.
Le plus choquent est que ces derniers jours les médias comme France 24, parlent de farce le médicament malgache.
7. L’Apocalypse du coronavirus en Afrique
Selon certains dirigeants occidentaux et d’organisme internationaux prédirent l’apocalypse en Afrique dans un avenir proche. Les français se voient la possibilité de lâcher les dirigeants africains. Les medias et la jeunesse africain à travers le monde s’indignent et rejette en bloc tous vaccins ou médicaments voir même les masques en provenance de l’Europe ou de la chine. Ils croient dur comme fer qu’ils pourraient contenir le virus pour tuer les africains. C’est choquant. Pourquoi vouloir décimer les africains ? Le continent noir est moins touché par la pandémie mais certains croient que bientôt, le continent noir se verra petit à petit vider de sa substance humaine due au coronavirus.
8. Le Covid 19 est fabriqué dans un laboratoire Chinoi
Le président Américain Donald Trump continue à accuser la chine d’être à l’origine de cette pandémie. Il est convaincu que le Covid 19 a été fabriqué dans un laboratoire en chine sans donner la preuve. Mais pourquoi la chine veut la fin du monde ?
Les Etats Unis soutiennent l’origine artificielle ou criminelle du virus même si la chine rejette en bloc ces accusations. Les réseaux sociaux évoque également que le virus est probablement échappé sous le contrôle des autorités du laboratoire chinois. C’est triste qu’une simple erreur humaine ait causé la mort des milliers d’individus.
Conclusion
Face à cette situation de crise sanitaire, la peur et le stress engendrés par la médiatisation du coronavirus est devenus plus dangereux que la pandémie. La place médiatique de la maladie est plus dangereuse que le virus lui-même. Le monde est emporté par la psychose du coronavirus dans une survie permanente. Il semblerait pourtant que le remède malgache et la chloroquine du professeur Raoult donnent un grand espoir aux confinés. Il est temps de repenser à changer certains comportements avant que coronavirus ne devient coronapanic
En quoi ressemblerai le visage du monde au lendemain de la pandémie du coronavirus?


Vendredi 22 Mai 2020


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires