Politique Nationale/Internationale

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens


« La loi sur le terrorisme dit que Bush peut "interpréter la signification et l'application" des normes internationales sur le traitement des prisonniers… »
Bush : ça m’a l’air correct »


Joe Quinn
Mardi 31 Octobre 2006

W et son
W et son
Joe Quinn

Traduit par Pétrus Lombard et révisé par Fausto Giudice




J'avais pris l’habitude d’éprouver un peu de sympathie pour ces gens qui ménagent toujours la chèvre et le chou sur la légitimité de l'invasion de l'Iraq. J'ai compris que le gouvernement et les grosses têtes des grands médias US ont fait un effort pour imprégner leurs déclarations officielles d'un semblant de logique et de bon sens, et que le public US pourrait, dans une certaine mesure, être pardonné d'avoir autorisé la guerre illicite et la souffrance. Après tout, il a été trompés.



Pas plus.



Il semble que des années de double langage et de manipulation subtile du gouvernement ont mené l'administration Bush à se sentir assurée que la capacité de penser de manière critique des citoyens US moyens est maintenant compromise à un point tel qu'ils avaleront facilement des extravagances flagrantes et vérifiables.



L'invasion de l'Iraq, nous a-t-on dit, concernait entièrement la protection du monde contre la menace des armes de destruction de masse (ADM) de Saddam. Pourtant c'était une déclaration fondamentalement viciée parce que la réponse logique était d'essayer de prouver ou de réfuter cela - soit Saddam avait des ADM, soit il n'en avait pas. Comme nous nous en sommes rendus compte trop tard, la déclaration n’était rien d’autreque le produit des cerveaux des spin doctors [1] US et britanniques. Pourtant, un petit moment de plus dans la salle à manger des couleuvres [2], et ils étaient de retour sur la voie, mais les gens travaillant en coulisses avaient appris leur leçon, ils n'allaient pas faire l'erreur de balancer à tout vent des allégations basées sur quelque chose d'aussi empirique, et donc prouvable ou réfutable, que l'existence ou non des ADM. Cette fois, ce serait un machin beaucoup plus intangible, comme les besoins du peuple iraquien et combien ils seraient bien plus heureux (avec le reste du monde) sous une démocratie de style US et sans le « tyran » Saddam.




Tony Bliar et son âme damnée, le « spin doctor » Alastair Campbell
Tony Bliar et son âme damnée, le « spin doctor » Alastair Campbell
Cette deuxième affirmation péremptoire pouvait potentiellement mener en bateau les Usaméricains un peu plus longtemps que la première, séduisante car elle gonflait artificiellement leur ego aussi bien que leur crainte morbide de l'inconnu, c'est-à-dire tout ce qui se trouve à l'extérieur des frontières US. Après tout, regardez comme les Usaméricains sont heureux ! Mais regardez vraiment, pas dans les détails, mais en gros la vie US, telle qu'elle est exposée dans les films de Hollywood par exemple. Qui au monde ne souhaiterait pas de telles réjouissances? Mais en fin de compte, il semble que la vraie intention de la cabale de Bush envers l'Irak, dans sa nature, aussi dépravée et si éloignée de son altruisme prétendu, n'allait pas prendre longtemps pour manifester sa vraie nature.



Cette réalité se voit aujourd'hui dans :

Le fait que 655.000 Iraquiens ont été assassinés [3] depuis le commencement de l'invasion, dont au moins 50% directement par les forces US.

les 1.6 million d'Iraquiens qui ont fuit le pays [4] en raison de la présence des troupes US.

Le service de santé irakien s’est désintégré [5], avec même les plus essentiels traitements indisponibles, et jusqu'à la moitié des 655.000 morts mentionnés ci-dessus qui auraient pu être évités si les soins médicaux appropriés avait été disponibles. 2.000 médecins et infirmières ont été tués, plus de 18.000 ont choisi de quitter pays par crainte pour leur vie.

« l'Iraquakisation » du conflit [6], où des pelotons de la mort, commandités par les USA, et menés par le ministère de l'intérieur irqukien, assassinent des douzaines de civils iraquiens innocents quotidiennement afin d'essayer de dénaturer la cause de la racine des problèmes de l'Iraq - l'invasion d'une nation souveraine par un agresseur étranger - et de créer l'apparence d'un conflit « sectaire » interne entre les factions ethniques et religieuses iraquiennes rivales, alors qu'aucun différend sectaire sérieux pareil n'a jamais existé dans l'histoire iraquienne récente.



le rapport donnant la chair de poule [7] que le gouvernement de Bush et ses généraux projettent pour « pénaliser l'Iraq s'il n'arrête pas la violence », violence dont le gouvernement de Bush lui-même est responsable.



D'après ce rapport, les militaires US lanceront un assaut dans les quartiers densément peuplés de Bagdad, en commençant par Sadr-Ville, où habitent environ deux millions de Chiites appauvris, et bastion anti-US du religieux Moqtada Al Sadr et de sa milice, l'Armée du Mahdi, c'est-à-dire, l'un des groupes représentant la volonté du peuple iraquien.



En termes profanes, cela signifie que le gouvernement de Bush a décidé que « pour gagner la guerre d'Iraq » et « libérer les Iraquiens », il doit en gros faire la guerre contre les Iraquiens afin de les contraindre à accepter l'autorité du gouvernement US sur leur pays et leur vie. Ceux qui se soumettent vivront, ceux qui résistent mourront. Cela ne pourrait pas être plus simple. L'Irak a été détruit, pas libéré.



Là, bien sûr, nous sommes loin de ce que « les gens de chez nous » croient que leur gouvernement a fait en leur nom. Pourtant il n'y a aucune raison véritable pour qu'il en soit ainsi, puisque toutes les informations que j'ai présentées ici sont dans les publications des grands médias, librement disponibles aux citoyens US et « occidentaux ». Si une chose manque, un certain fragment d'information qui empêche beaucoup de gens de se réveiller entièrement à l'horreur et à la brutalité déclenchée par leurs responsables (non)élus, alors c'est peut-être la preuve pénible [8] que les êtres humains ne sont pas tous comme vous et moi - les êtres humains ne possèdent pas tous une tendance innée au rejet du massacre des innocents. Certains d'entre eux s'engagent activement dans des actes de dépravation, et décrochent des fonctions de pouvoir qui leur permettent de donner libre cours impunément à leur nature déviante.



En vous rappelant tout ce que je viens de dire, pouvez-vous penser à quelqu'un, ou à un groupe, qui corresponde à ce profil ?



Prenez tout votre temps.






Notes du traducteur



1- Un « spin doctor » est un expert en communication, une profession absolument nécessaire aux « progrès de la civilisation occidentale » [9]. C'est-à-dire un bonimenteur, quelqu'un qui s'y connaît pour faire avaler des couleuvres :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Spin_doctor



2- Spin room dans le texte. Désigne souvent la salle où les hommes politiques font leurs allocutions publiques, en général en vue de leur élection. Le fait qu'il n'existe pas de traduction directe de cette expression en français suggère nous sommes beaucoup plus naïfs que les anglais.



3- Article anglais du Guardian Unlimited : 655 000 irakiens tués depuis l'invasion :

http://www.guardian.co.uk/Iraq/Story/0,,1892888,00.html



4- Article anglais de The Independant : L'exode : 1,6 millions d'irakiens ont quitté leur pays depuis la guerre :

http://news.independent.co.uk/world/middle_east/article1919327.ece



5- Article anglais de The Independant : Les médecins supplient pour de l'aide pendant que les Irakiens meurent pour rien :

http://news.independent.co.uk/world/middle_east/article1904962.ece



6- Article anglais de Signs of The Times: Osama, pelotons de la mort et le plus grand mensonge jamais prononcé :

http://signs-of-the-times.org/signs/editorials/signs20060704_OsamaDeathSquadsandtheBiggestLieEverTold.php



7- Article anglais de World Socialist : « L'analyse militaire » présage d'un carnage US à Bagdad :

http://www.wsws.org/articles/2006/oct2006/iraq-o24.shtml



8- Article anglais et traduit en français

Anglais : The psychopath -- The mask of sanity :

http://www.cassiopaea.com/cassiopaea/psychopath.htm

Français : Le psychopathe -- Le masque de la santé mentale :

http://quantumfuture.net/fr/psychopathe_fr.htm



9- Expression codée pour « descente mondiale aux enfers ».



Signs of the Times

Traduit par Pétrus Lombard, membre associé, et révisé par Fausto Giudice, membre de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est en Copyleft pour tout usage non-commercial : elle est libre d’être reproduite, à condition d’en respecter l’intégrité et d’en mentionner sources et auteurs. URL de cet article


Mardi 31 Octobre 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires