Sciences et croyances

Bush le Frigorifique



Dimanche 23 Novembre 2008

Bush le Frigorifique

Photo : RSR.ch


CFP, 20 november 2008


    Pour les alarmistes du réchauffement de la planète, les mauvaise nouvelle ne cessent de déferler. Voici, ci-dessous, un échantillon infime des évolutions très gênantes pour Gore, les Nations Unies, et les médias. Des études vérifiées par des pairs, des analyses, et d'éminents scientifiques continuent à oser élever la voix pour réfuter les craintes au sujet du climat. La majorité des données présentées ci-dessous datent juste de quelques semaines. Voir aussi le Rapport exprimant l’opinion d’une minorité du Sénat des Etats-Unis : « Plus de 400 scientifiques éminents (et en augmentation rapide) contestent l’affirmation de la faute de l’homme dans le réchauffement climatique en 2007 », et « Le consensus » sur le rôle de l’homme dans le réchauffement climatique s’effrite en 2008. Un rapport du 18 juillet 2008 et d’août 2007 expose en détail comment les instigateurs d’un réchauffement planétaire du fait de l'homme redoutent que les scientifiques sceptiques bénéficient d'un avantage financier monumental.



Bush le Frigorifique : « La planète s’est refroidie depuis l’entrée en fonction de Bush »


    12 novembre 2008. Extrait : En cette date symbolique, il vaut le coup réfléchir au fait que la planète ne s’est pas seulement refroidie depuis l’arrivée au pouvoir de George Daobeulyouah Bush –- marquons un pause et laissons nous pénétrer par l'importance de ça --, mais a commencé à se rafraîchir d’une manière significative précisément presque au moment de la signature du Protocole de Kyoto, il y a exactement dix ans aujourd'hui.



NOAA : Sur la foulée de l’année la plus froide depuis 1997 aux États-Unis


    12 novembre 2008. Extrait : L'année civile n'est pas encore tout à fait terminée, mais les gens qui s’occupent de ces choses, à savoir le National Climatic Data Center, rapportent que grâce à ses 10 premiers mois, 2008 promet d’être l'année la plus froide aux États-Unis depuis 1997.



« La grosse boulette du réchauffement planétaire : Comment Dame Nature couillonne le gratin scientifique du climat mondial »


    Extrait : (par le Dr Roy W. Spencer un scientifique de l’atmosphère, ancien directeur de recherche pour l'étude du climat au Marshall Space Flight Center de la NASA, où il a reçu la médaille de la NASA pour réalisations scientifiques exceptionnelles, et actuellement directeur de la recherche scientifique à l'université d'Alabama à Huntsville).

    De nouveaux documents ridiculisent la peur du réchauffement : Le premier document montrait comment aucun des 18 modèles climatiques du GIEC, sur plus de 1.000 ans de simulation du réchauffement planétaire, ne montrent jamais la réaction négative que nous avons mesurée à partir des données mondiales des satellites.

    Le deuxième document révélé un nouvel indice satellite, selon lequel l'Oscillation décennale du Pacifique module l’albédo de la Terre d'un facteur qui, quand on l’introduit dans un modèle climatique simple, permet d'expliquer 75% du réchauffement planétaire au 20ème siècle. . . en incluant le léger refroidissement entre 1940 et 1980.

    Depuis que nos publications antérieures sont en gros censurées par les médias, et que j'ai à présent expérimenté la censure scientifique (qui, je présume, faisait défaut depuis longtemps), j'ai décidé de fournir mon message au public dans un deuxième livre. Prévoyant la difficulté à obtenir la publication de ces documents, j'avais déjà commencé l'ouvrage un peu avant. . . il est désormais terminé à près de 80%, largement illustré. Le titre provisoire est : The Great Global Warming Blunder: How Mother Nature Fooled the World’s Top Climate Scientists (La grande couillonnade du réchauffement climatique mondial : Comment Mère Nature pigeonne les meilleurs scientifiques du climat mondial). Mon agent littéraire est présentement à la recherche d’éditeurs.



Selon un astrophysicien du Royaume-Uni : La théorie du réchauffement planétaire « merde à bloc avec opiniâtreté et talent »


    28 octobre 2008, par l’astrophysicien Piers Corbyn, fondateur de Weather Action au Royaume-Uni, un groupe pour les prévisions solaires à long terme, et créateur de Solar Weather Technique, des prévisions météo à long terme, basées sur les particules solaires.

    Extrait : Le réchauffement planétaire est terminé et la théorie du réchauffement planétaire a foiré. Rien ne prouve que le CO2 agisse sur la température mondiale ou ait quelque incidence sur l’évolution climatique. Selon les données officielles, depuis 1998 les températures mondiales ont été plus froides chaque année, bien que le CO2 ait augmenté rapidement. La vitesse de déclin des températures mondiales s’est accélérée depuis 2002 ; et les glaces de l'Arctique ont augmenté dans les dernières années (y compris l’extension de la cartographie glaciaire : les glaces de l'Arctique augmentent rapidement, connaissant aussi une poussée de près d'un demi-million de milles carrés). Depuis 2000, avec opiniâtreté et talent, les prédictions du GIEC à l'ONU merdent à bloc.



Poussant de plus en plus vite à une allure record dans le monde, la glace de mer retrouve son niveau des années 80


    Daily Tech, 7 novembre 2008. Extrait : Des changements spectaculaires dans le niveau de la glace s’observent du fait d’un Arctique anormalement froid. Contrastant nettement avec la fonte rapide observée l'année dernière, la quantité globale de glace de mer a repris en force et est maintenant en train de grossir rapidement. La quantité totale de glace, qui a établi un record bas l'année dernière, a grossi en octobre à une allure record, la plus rapide depuis la tenue des archives, commencée en 1979.



Rapport mondial sur les zones de glace de mer : C’est désormais comme en 1979 ! - « La plus rapide poussée en 30 ans d'histoire »



En Arctique la glace de mer s’étend : En octobre 2008, elle pousse plus vite que jamais



Gore informe d’une possible « débâcle » de la civilisation


    19 novembre 2008. Extrait des racontars de Gore : Une nouvelle étude suggère que la civilisation maya pourrait bien s’être désintégrée du fait de cataclysmes écologiques. […] Bien que nous avançons vers la résolution de la crise climatique, nous devons garder à l'esprit les conséquences pour les civilisations qui ont refusé de prendre au sérieux les intérêts environnementaux.



Gore déplore les efforts du réchauffement planétaire : « J’ai gravement foiré »


    Washington Post, 11 novembre 2008. Extrait : Interrogé sur le but de son film, An Inconvenient Truth (une vérité qui dérange), pour faire prendre conscience aux gens de l'approche d’une calamité environnementale mondiale, Gore a déclaré : « Je crois que c’était un fiasco. . . Je pense, en un sens, que j'ai gravement foiré. »

    Le 19 novembre 2008, un scientifique sceptique [*] du Royaume-Uni a ridiculisé le prix Nobel de Gore : « Il n'y a aucune explication à la folie humaine. » (Selon le physicien Freeman Dyson, professeur émérite de physique à l'Institute for Advanced Study, de Princeton, affilié à l'American Physical Society, membre de la US National Academy of Sciences, et membre de la Société Royale de Londres.)

    Extrait : M. Dyson a un grief, en tout cas avec des flopées de gens (comme Al Gore) qui n'étaient pas présents pour défendre leur croyance envers les conséquences du réchauffement planétaire. (« Il n'y a aucune explication à la folie humaine, » s’est délesté M. Dyson quand on l’a questionné au sujet du Prix Nobel de M. Gore.)



Original : canadafreepress.com/index.php/article/6416
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info



* NDT : Je me demandais à l’instant quand allait sortir la loi Fabius-Gaysot sur l’antiscepticisme.



Dimanche 23 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par Papoux le 23/11/2008 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Heu comment ca se fait que j'ai de moins en moins de neige quand je vais au ski depuis 15 ans...?
Comment ca se fait que tous les suedois (que je connais) se plaignent qu'il n'ont plus autant de neige qu'avant?
Et finalement, comment ca fait que j'ai plus besoin de voiture l'hivers telement il ne fait pas froid a cannes?

A oui, c'est vrai...j'ai pas de doctorat en meteorologie pour dire qu 'il ne fait pas frois dehors...

Et puis meme si c'est vrai (ce que je doute), ca permet au moins de faire prendre conscience aux gens de moins consommer.

2.Posté par truth le 24/11/2008 00:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Papoux
Vous n'êtes pas allé skier l'hiver dernier alors. Nous avons skié jusque mi avril à Auron 06 et il y a eu bcp de neige.
N'oubliez pas que la Riviera est une zone très privilégiée quant au temps.
PS les sommets sont déjà blancs en novembre !

3.Posté par babz le 24/11/2008 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce matin,24/11, 20cm de neige à 600 m au pays du Mt Blanc,nous avons commencé à chauffer un mois plus tot que l'année passée...

4.Posté par Nourdine le 24/11/2008 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Papou : je te conseille vivement le documentaire "la grande arnaque du rechauffement climatique" (the great global warming swindle). Je t'assure que je pensais la même chose que toi sur le rechauffement climatique eh bien j'en suis revenu !
Quand à la consommation, pas besoin de prétendre à un pseudo réchauffement climatique (d'ailleurs ce rechauffement n'a pas été nié, c'est sa cause qui est remise en doute : activité humaine ou activité solaire plus intense?).

Bref, je te conseille vraiment ce reportage (trouvable sur dailymotion, sur emule, etc)

Salut !

5.Posté par il y a une nuaunce à comprendre le 24/11/2008 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attention, ne pas confondre réchauffement climatique et pollution, pollution qu'il faut combattre avant tout. La propagande du réchauffement, bien qu'elle soit fausse a toutefois permis un réveil des consciences dans le bon sens.

N'essayez donc pas de stigmatiser, et pensez que pour une fois, même si il y a des intérêts économique et des lobbys derrière, c'est une action progressiste et humaniste qui a été accompli.

On pourra, je sais, me rétorquer que cette nouvelle industrie n'a pas grandement aidé certaines régions du monde, on peut c'est sur penser à l'Afrique ou le frein à une énergie fossile, au charbon, bien moins cher que les nouvelles qui leur sont proposés, ont été plus que démontré, et contribue de facto à un ralentissement de leur économie locale.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires