VIDEOS

Bush finit comme un lépreux


Mensonge d'un jour ne dure pas toujours.

Le mensonge de huit ans point non plus.


atemporelspirit-@-yahoo.fr
Vendredi 21 Novembre 2008

Bush finit comme un lépreux
Lors du dernier sommet du G20, pas mal de chefs d'Etats ont rechigné à serrer la main à Georges W. Bush.

Dabliou aurait-il attrapé tout à coup la lèpre?!

Ses anciens homologues - longtemps si muets - se sont-ils soudainement recouverts des airs de propreté ou bien de bravoure?!

Feindre de croire un mensonge est un mensonge exquis. [Maurice Chapelan]

Ouais, mais quand un politique feint de croire au mensonge d'un autre homme politique, il en devient complice.

Mais encore: quand il cesse de le feindre après un très long silence, cela n'en fait pas un brave pour autant.



La déconvenue de Bush avec ses anciens amis, pour drôle qu'elle soit, me rappelle une fable que j'avais lue enfant dans Kalilah wa Dimnah (livre de fables rédigé par Abdullah Al Moukaffa, duquel Jean de La fontaine s'inspira à foison), dont voici une relative traduction, par moi reconstituée, qui s'accomoderait bellement avec cette fameuse scène:

Fable: Le Lion et Le Renard

On raconta qu'un jour, en se promenant, le renard tomba sur une bonne pierre blanche couchée au devant de deux menhirs dressés. Lui vint alors à l'esprit l'idée d'assassiner le lion.

Il alla le joindre prestement, et s'adressa à lui en ses mielleuses paroles: ô roi lion, je t'apporte la nouvelle d'une proie fort facile. Il y est quelque part entre deux menhirs un appétissant morceaux de graisse, duquel j'ai rechigné à approcher, daignant que vous en ayez seul l'exclusivité.

Il ramena aussitôt le lion sur les lieux et lui lança: je vous enjoins ô roi de la forêt de bien vouloir vous vous en régaler.

Sur cette invitation le lion s'introduisit entre les deux menhirs et se retrouva très vite bloqué.

Le renard, en bon conseiller, convia le lion à pousser de la tête dans tous les sens pour tenter de se dégager.

Après avoir gesticulé dans tous les sens, le lion se retrouva cette foi-ci complètement immobilisé, incapable ni d'avancer ni de reculer.

Du coup, le renard remonta très vite sur son dos et se mit à le griffer sur sa nuque.

Sapristi! Que fais-tu renard?!!! lança le lion tout furieux.

Le Renard: Ne vois tu pas là ce que je fais ?! Je ne tente que de vous secourir.

Le Lion: Dans ce cas, passe le faire de devant.

Le Renard: Oh que non. Je n'apprécierai pas griffer le visage d'un ami.


Signé: Paradisial


Vendredi 21 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par info le 21/11/2008 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben ça serai le moment! peut etre l homme le plus haïs de cette planete..
Quand on voie son histoire, c est effrayant !!!

2.Posté par moi le 21/11/2008 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'oublions pas que c'est tout de même le grand ami de Sarkozy, même politique désastreuse en France. Pitoyables ces hommes qui font la morale aux petites gens.Il faut absolument déblayer tout cela.

3.Posté par Moukawama le 21/11/2008 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Bonjour,

Cette raclure - comme tous ses acolytes (Aznar, Olmert, Sharon, ...) - va tout de même quitter ses fonctions sans jamais être inquiété par la justice. C'est surtout ça le plus navrant, non ?!

4.Posté par mega le 21/11/2008 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a mon avis il a dut leur dire bonjour avant de faire la photo de family mafia,car gordon brown et compagnie mangent a la meme table.

5.Posté par axyz le 21/11/2008 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les journalistes de la CNN qui montrent ce reportage doivent bien savoir pourquoi personne ne lui serre la main.Les chefs d'état regardent les personnes à qui ils serrent la main, mais personne ne regarde Bush.

6.Posté par almer le 22/11/2008 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Fontaine s'est inspiré d'Esope,faut réviser ses classiques....

7.Posté par Paradisial le 22/11/2008 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Almer,

La Fontaine a carrément plagié Abdullah Ibn Al Muqaffa', il faut avoir lu Kalilah wa Dimanah pour pouvoir s'en rendre compte.

8.Posté par Paradisial le 22/11/2008 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Almer,

Je n'entends pas par ce non plus qu'il ne se soit pas inspiré également d'Esope.

9.Posté par Almer le 22/11/2008 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Paradisial,
après avoir révisé mes classiques,La Fontaine est un sacré copieur.
Mille excuses.

10.Posté par Paradisial le 22/11/2008 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Almer,

Il n'y a pas de quoi.

Kalila et Dimna a été (re)composé par Abdullah Ibn Al Mouqaffa [724 - 759] à partir de contes persans tirés de la culture indienne, et ce dans un très excellent arabe.

Destiné à l'éducation des princes, le livre de Kalila et Dimna s'inscrit dans une tradition née en Inde (Fables de Bidpaï) et dont l'âge d'or se situe en Perse, vers le VIe siècle.

Kalila et Dimna pourrait être un très beau cadeau de Noël à offrir pour les enfants, et qu'apprécieront aussi leurs parents.

- Kalila et Dimna : fables choisies (la version originelle en arabe est largement plus riche et consistante)
http://livre.fnac.com/a933346/Abd-Allah-Ibn-Al-Muqaffa-Kalila-et-Dimna-fables-choisies

- Quand deux fables se rencontrent
http://livre.fnac.com/a7479/Jean-de-La-Fontaine-Quand-deux-fables-se-rencontrent?PID=1&Mn=-1&Ra=-1&To=0&Nu=3&Fr=3

Une dédicace pour Almer:

http://www.aly-abbara.com/litterature/fables/fables_arabes_02.html

11.Posté par Paradisial le 22/11/2008 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà une excellente présentation du livre "Kalilah wa Dimnah".

http://www.bladi.net/forum/120263-kalila-dimna/

J'ignore si sur le marché de l'édition il existerait une traduction francophone complète de cet ouvrage, car pour l'avoir eu depuis mon enfance dans sa langue originelle, il est en arabe très consistant: le texte introduisant les fables, sous la langue des deux chacals (dont l'un est en train de se faire juger dans la cours du roi) est tout aussi intéressant et emplis de sagesses que les fables elles-mêmes.

Si Dabliou aurait pu le lire il en tirerait pas mal de moralités. Mais ce n'est pas un faucon qui l'offrirait à ce vrai con.

12.Posté par Paradisial le 22/11/2008 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oups,

Voilà une version traduite, plus consistante que la première:

http://www.amazon.fr/Kalila-Dimna-Fables-indiennes-Bidpa%C3%AF/dp/2226172890

317 pages

Il est déplorable que le nom de Abdullah Ibn Al Muqaffa (philosophe et grand littéraire, qui à son époque maîtrisait le persan, l'arabe, l'hindou et le grec) soit occulté de la page de garde du livre, sachant que sans la contribution de la plume de cet auteur et de son style propre, ce chef d'œuvre littéraire (dont Esope lui aussi s'inspira, et pas que La Fontaine) ne nous serait jamais parvenu.

Copié/Collé du Commentaire d'un Lecteur:

La préface de Doris Lessing traduit très justement l'impression que m'a fait le livre : « actuel, vivant, roboratif, plein de verve et divertissant. Je défie quiconque en entame la lecture de s'interrompre avant la fin. » au début on est plutôt dérouté et petit à petit séduit jusqu'à la dernière page.

13.Posté par almer le 22/11/2008 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci c'est copié.

14.Posté par busherie le 22/11/2008 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

M bush c est de la meme maniere que les ames innocentes que tu as assassine en palestine , en irak etc... t attendrons en files bien rangees devant l'eternel et te poseront la terrible question sur la raison de tes crimes.
Ce jour là point de salut pour les criminels!
Go to hell dear president!


15.Posté par tomahaq le 23/11/2008 04:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Planete d'hyphocrite
En commencant par CNN qui on appuyer bush durant son mendat ,en ne fesant pas leur ouvrage de journaliste.Maintenant que bush est a terre,il ce moque de lui,alors quil ont coucher avec lui pendant 8 annees.
Pauvre peuple imbecile vous avec bien meritee votre prisident bush.En passant aller vous faire foutre CNN,RESEAU DE LA DESINFORMATION GLOBALE

16.Posté par PA le 23/11/2008 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis assez sceptique concernant cette vidéo! Sceptique en ce qui concerne le comportement hypocrite de certains de nos dirigeants.
Je ne suis pas du côté de Bush, mais il se peut que peu avant il ai serré les mains de ces personnalités !
Dans ce cas là je dirais que c'est CNN qui est le manipulateur!

17.Posté par le voyageur le 23/11/2008 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce que j'aime aussi, ce sont les films documentaires qui sortent maintenant pour achever le lion à terre

18.Posté par le voyageur le 23/11/2008 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ PA

pas con du tout
en effet, après revisionnage, il ne me semble pas Bush attende les moindres attention ou serrement de main de la part de ses collègues, comme si, en effet, il les avait déjà salué plus tôt
de plus, certains, loin d'ignorer sa présence, comme on le ferait en telle occasion, croisent tranquillement son regard avant qu'il ne prenne sa place

c'est marrant comme on peut se faire avoir par la prétendue preuve par l'image

19.Posté par N.shewil le 23/11/2008 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

du grand cinéma , de la poudre au yeux , de la mise en scène !
tout ca est calculé .. c'est tjrs les mêmes qui tirent les ficelle avec ou sans bush ..

20.Posté par N.shewil le 23/11/2008 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

manipulation propagande cinéma mise en scene !!!

c'est tjrs les mm qui tirent les ficelles donc vous leurré pas ...

21.Posté par loup bave vite le 23/11/2008 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non ce n'est pas seulement la Video, c'est aussi le titre racoleur et le texte, allez regarder d'autres vidéos juste en dessous, vous y verrez Bush faire une courte intervention et trinquer avec ses invités, on surprend même le Roi d'Arabie saoudite en train de boire du vin : si-si !!! Mais tout le monde sait bien que l'Amérique est la mère de tous les maux, j'en connais certains qui sont en train de creuser leur tombe de leurs propres mains.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires