Politique Nationale/Internationale

Bush et Obama, dans le même camp contre l'Iran



Vendredi 6 Juin 2008

Bush et Obama, dans le même camp contre l'Iran
Récemment à Washington, lors d'un point de presse conjoint avec le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, le Président américain, George W. Bush a répété ses allégations pour qualifier la RII de menace rappelant que tout comme les Etats-Unis, le monde entier devait considérer comme sérieuse la représentée par la RII. Emboîtant le pas à son Président, Barak Obama, candidat des Démocrates pour les futures présidentielles, a déclaré, simultanément, lors de la réunion d'AIPAC qu'une fois élu Président des Etats-Unis, il ferait tout son possible pour que l'Iran n'ait pas accès aux armes atomiques de même qu'il n'exclurait jamais l'option militaire vis-à-vis de l'Iran, pour assurer la sécurité d'Israël. Les déclarations d'hier de ces derniers, témoignent certainement des positions communes des deux partis, apparemment opposées: les Républicains et les Démocrates. Aussitôt après sa victoire aux primaires, Obama a prononcé son premier discours lors de la réunion d'AIPAC, le plus important lobby des Sionistes aux Etats-Unis, pour répéter les mêmes allégations et accusations sans fondement, avancées, pendant toutes ces dernières années, par les néo-conservateurs contre l'Iran. C'est parce qu'il est bien conscient de ce que sans le soutien des lobbies sionistes, les portes de la Maison Blanche ne lui s'ouvriront jamais d'autant plus qu'à la veille de ce discours, son rival du parti républicain, John McCain, aussi, avait proféré de semblables allégations lors de la réunion d'AIPAC. Quoi qu'il en soit, l'alignement de Barak Obama, le Démocrate, sur les politiques moyen-orientales de Bush, le Républicain, montre, bel et bien, que le candidat démocrate n'a pas, malheureusement, d'évaluation exacte des impacts et des acquis des politiques des néo-conservateurs dans le monde, notamment dans le Moyen-Orient et le golfe Persique. Aucun des Présidents américains n'ont soutenu, comme George W. Bush, sans faille et sévèrement, le régime sioniste. La suprématie militaire, économique et politique du régime sioniste et l'assurance de sa sécurité dans la région, constituaient la priorité des priorités de la diplomatie des 8 années de présidence du Président Bush. Bush et ses hommes considèrent les crimes commis par le régime sioniste dans les territoires occupés comme l'autodéfense tandis qu'ils qualifient de terroristes les mouvements de résistance contre ces crimes. Cependant, la politique de Bush et de son establishment n'a rien fait qu'augmenter la haine de la Communauté mondiale. C'est, sans doute, le même sort réservé à Barak Obama s'il arrivera à entrer la Maison Blanche et poursuivre les positions de Bush.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Vendredi 6 Juin 2008


Commentaires

1.Posté par Matrice le 06/06/2008 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je crois en effet qu'il n'y a pas d'illusions à se faire. Obama ou un autre le résultat sera le même. Il n'y aura que le discours qui changera. Les finalités recherchées seront identiques. Et se seront celle fixées par le CFR, le group Bild etc...

2.Posté par Zorro m.d.s le 06/06/2008 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans ces cas là autant qu ils votent Mc Cain au moins les choses ne se feront pas par derrière Matrice.

3.Posté par emis le 06/06/2008 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Obama,Klinton,McCain, ils mangent tous a la même table,ils suivent les mêmes instructions,ils obéissent ou ils finissent comme Kennedy,sinon laissons au peuple l'illusion de leurs votes démocratiques.

4.Posté par FISCHER le 06/06/2008 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ma position par rapport à Obama est toujours la même.

Obama n'est pas un candidat révolutionnaire, c'est bien maintenant le candidat du parti démocrate, comme Kennedy, Carter et Clinton étaient en leur temps des candidats et des présidents du parti démocrate et pourtant le lobby militaro industriel assassinait Kennedy.

La politique aux Etats Unis, c'est bien la politique des lobbies, et les deux principaux lobbies sont bien le lobby sioniste et le lobby des cubains d'extrême droite de Miami.

Kennedy était bien le président de l' envoi des renforts au Vietnam et du débarquement de la Baie des Cochons, et pourtant encore une fois l'extrême droite étatsunienne assassinait Kennedy.

L'extrême droite étatsunienne assassinait successivement il y a quarante ans les deux Kennedy, Martin Luther King et Malcolm X pour des raisons convergentes et non pas identiques.

Il y a de violentes contradictions à l'intérieur du lobby militaro industriel au
plus haut niveau, on assiste actuellement à l'expression de ces divergences à Guantanamo et les évènements du 11 septembre 2001 sont les conséquences de ces divergences, les responsables de ces évènements sont aux Etats Unis à l'intérieur du lobby, Ben Laden et Al Qaïda sont des marionnettes du lobby et elles trompent de moins en moins de monde.

5.Posté par coco le 07/06/2008 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voter Caïn , ça craint ^^ ( demandez à Abel)

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires