Politique Nationale/Internationale

Bush distille le venin



Samedi 12 Janvier 2008

Bush distille le venin
A la première étape de sa tournée moyen-orientale, le président américain George W. Bush s'est rendu en Palestine Occupée et, lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre du régime sioniste Ehud Olmert, il a prétendu que l'Iran développait un programme nucléaire secret. Il a ensuite ajouté que l'Iran qui pouvait enrichir l'uranium pour des activités pacifiques, serait aussi en mesure de le transformer facilement en des visées militaires. Bush a qualifié l'Iran de menace pour la communauté mondiale avant d'ajouter que Washington s'emploierait pour obtenir le soutien des pays européens, de la Russie, de la Chine ainsi que des voisons de l'Iran pour intensifier les pressions sur l'Iran. Ces déclarations qui traduisent noir sur blanc, le degré d'animosité des autorités de la Maison Blanche contre l'Iran et leur intention d'engendrer la tension dans la région, révèlent le véritable objectif de la tournée moyen-orientale de Bush dont la formation d'un bloc anti-iranien. Pourtant, nombreux sont les signes qui montrent comment les rêves américains se sont mutés, depuis longtemps, en cauchemars. Et ce n'est pas la première fois que les Présidents américains en fin de mandat, se sont focalisés sur la politique étrangère pour occulter les occasions perdues et leurs échecs. D'après les sondages, Bush se trouve exactement dans une telle situation et il a de nombreux problèmes notamment après la révélation de ses mensonges au sujet de l'Irak, de l'Iran et d'autres questions régionales. Nombreux sont ceux qui, partout dans le monde, même aux Etats-Unis sont d'avis que la politique de Bush ne visait qu'à engendrer des crises, d'autant que les impacts négatifs d'une telle politique sont en train de se retourner progressivement vers la société américaine et, leur influence néfaste sur l'économie, la sécurité et la politique étrangère régionale et internationale des Etats-Unis se révèlent au fils du temps. Bush s'est rendu au Moyen Orient dans la conjoncture où le soutien tous azimuts de Washington aux exactions de Tel-Aviv et la publication du rapport du Renseignement américain, reconnaissant la nature pacifique du programme nucléaire iranien, sur le fond des échecs de Washington en Afghanistan et en Irak et d'autres problèmes régionaux ont donné du fil à retordre à l'administration US. De l'avis des observateurs politiques bien que la tournée moyen-orientale de Bush soit teintée de verbalisme et d'allégations mensongères des autorités américaines, cette politique n'aiderait aucunement les Etats-Unis à changer les choses

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Samedi 12 Janvier 2008


Commentaires

1.Posté par guerrilleros le 12/01/2008 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y en a marre de ces provocation mensongere tous ca pour l argent et l or noir ils nous fait chiez ce bush sioniste et islamophobe il ne voit pas ce con qu ont a besoin de fraternitee et de paix entre toutes les religions (il faudrait que les aliens holiwoodiens styles predator nous attaques le monde aurait un ennemi commun )

2.Posté par BELH le 12/01/2008 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est hallucinant, arriver à un tel niveau de responsabilité et être aussi médiocre, c'est du gachi.

3.Posté par Anna Johnston le 13/01/2008 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis encore d'accord avec BELH .

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires