Conflits et guerres actuelles

Bush autorise la CIA à mener des actions clandestines en Iran destinées à destabiliser le gouvernement



IRNA
Dimanche 27 Mai 2007

 Bush autorise la CIA à mener des actions clandestines en Iran destinées à destabiliser le gouvernement
La chaine de télévision américaine ABC a annoncé que le président américain, G.W Bush a signé l’ordre autorisant la CIA à lancer un plan d’action, supervisé par le spécialiste des basses oeuvres Eliott Abrams, visant à destabiliser l’Iran, en combinant désinformation, actions clandestines, et attaques contre la devise et les intérêts iraniens.

Bush a signé un « nonlethal finding » soit un document officiel permettant de mener des opérations secrètes sans homicides qui autorise la CIA à mettre en oeuvre un plan prévoyant une campagne de désinformation, de manipulations contre la devise iranienne et les intérêts financiers internationaux du pays.


Selon les membres de la communauté du renseignement, cette décision signifie que G. W Bush a décidé de ne pas engager d’action militaire contre l’Iran.


« Tout le monde dans la région sait qu’il y a une guerre par procuration dans laquelle les USA soutiennent les éléments anti-iraniens et les groupes d’opposition en Iran », déclare Vali Nasr, du Council on Foreign Relations, « et ces actions clandestines sont désormais amplifiées par cette nouvelle décision qui pourrait rapidement amener des représailles iraniennes, ouvrant la voie à une escalade ».


Le plan d’action de la CIA contre l’Iran a été approuvé par Eliott Abrams, déclare une source travaillant au renseignement, qui mentionne également Steve Hadley, un conseiller pour la Securité Nationale, parmi les membres de l’administration concernés.


Eliott Abrams est un habitué des « coups tordus ». Il a fait partie des organisateurs du plan Iran-Contra, une opération menée dans la plus parfaite illégalité par quelques membres de l’administration américaine et qui visait à renverser le gouvernement sandiniste du Nicaragua. Jugé pour ces faits en 1991, il a été amnistié par le président Bush père.


Les USA sont d’ores et déjà impliqués dans le soutien au groupe terroriste Jundallah, qui est l’auteur d’attentats en Iran.


Les officiels américains démentent « financer directement » ce groupe, mais reconnaissent avoir des contacts réguliers avec son dirigeant.


Des sources appartenant aux services de renseignement affirment que Jundallah a reçu des armes et de l’argent, via les services secrets de l’Afghanistan et du Pakistan.


La TV iranienne a annoncé dimanche dernier la capture de 10 hommes qui franchissaient la frontière, portant sur eux 500 000 dollars, ainsi que des cartes de « zones sensibles » et du « matériel d’espionnage moderne ».


Un membre des services pakistanais a déclaré à ABC qu’il s’agissait de membres du groupe Junbullah, et affirmé que ce groupe avait recruté et entrainé des « centaines d’hommes » à la frontière iranienne, pour mener des « missions de nature inconnue.


Dimanche 27 Mai 2007


Commentaires

1.Posté par popo le 27/05/2007 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quelle honte!
Les etats Unis sont devenus une mafia répugnante!
L Iran ne doit pas se laisser destabiliser par ces menaces. Les USA sont un état de laches, sans honneur, sans histoire et completement inoffensif, si ce n est a laide d individus gras, cachés derriere leur ordinateur a comploter tels des vieilles femmes complexées.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires