ALTER INFO

Brzezinski-Gates : les créateurs du couple ben Laden-Al Qaïda


Dans la même rubrique:
< >


geopolintel@gmail.com
Vendredi 12 Décembre 2008

Brzezinski-Gates : les créateurs du couple ben Laden-Al Qaïda
Le Vietnam.

La guerre du Vietnam était au départ un affrontement entre la République démocratique du Viêt Nam et le Front national pour la libération du Viêt Nam (ou Viet Cong).
Les combats qui ont commencé en 1957 sont appuyés logistiquement par les deux blocs Est-Ouest ( USA et URSS). Ils soutiennent chacun leur partie avec comme enjeu la domination de l'Asie. Les circonstances étranges de l'incident du Golfe du Tonkin en 1964 vont pousser les Etats-Unis à soutenir les Viet Cong pour endiguer l'effet domino de la stratégie sino-soviétique. Après quinze ans de combats et un lourd bilan humain, l’intervention des États-Unis prend fin avec la signature des accords de paix de Paris en 1973. En 1975, la guerre se termine et signifie la défaite de l'Amérique face à l'ennemi communiste. Ils sortent de ce conflit avec une économie fortement affaiblie.

La présidence Carter.

En 1976,les Etats-Unis élisent leur trente-neuvième président Jimmy Carter. Les démocrates se veulent pacifiques afin de restaurer l'image de leur pays et relancer l'économie américaine au plus mal. Son mandat est marqué par d'importantes réussites en politique extérieure dont les traités sur le Canal de Panama, les Accords de Camp David (le traité de paix entre l'Égypte et Israël), le traité ABM « SALT II » avec l'Union soviétique et l’ouverture de relations diplomatiques avec la République populaire de Chine.
C'est la première fois que les relations, USA-Union Soviétique, se déroulent sous le signe de la détente. Carter se veut l'homme de la conciliation et le médiateur des conflits mondiaux. La paix passe avant la guerre. La fin de son mandat est controversé et son image de défenseur de la paix lui coûte sa réélection avec l'affaire des otages en Iran et le début du conflit en Afghanistan.

Deux personnalités ressortent particulièrement parli les membres de son administration : Zbigniew Brzezinski conseiller du président Carter pour les affaires de sécurité et Robert Gates l'actuel secrétaire de la défense des Etats Unis.


La politique de Brzezinski en Afghanistan

« Pourquoi et comment j'ai financé ben Laden en Afghanistan. » Zbigniew Brzezinski .

Nous reproduisons intégralement l’interview du nouvel Observateur de mai 1998.

Nouvel Observateur : - L'ancien directeur de la CIA Robert Gates l'affirme dans ses Mémoires (1) : les services secrets américains ont commencé à aider les moudjahidine afghans six mois avant l'intervention soviétique. A l'époque, vous étiez le conseiller du président Carter pour les affaires de sécurité, vous avez donc joué un rôle clé dans cette affaire. Vous confirmez ?

Zbigniew Brzezinski : (2) Oui. Selon la version officielle de l'histoire, l'aide de la CIA aux moudjahidine a débuté courant 1980, c'est-à-dire après que l'armée soviétique eut envahi l'Afghanistan, le 24 décembre 1979. Mais la réalité, gardée secrète jusqu'à présent, est tout autre : c'est en effet le 3 juillet 1979 que le président Carter a signé la première directive sur l'assistance clandestine aux opposants du régime prosoviétique de Kaboul. Et ce jour-là, j'ai écrit une note au président dans laquelle je lui expliquais qu'à mon avis cette aide allait entraîner une intervention militaire des soviétiques.

N.O : Malgré ce risque, vous étiez partisan de cette “covert action” [opération clandestine]. Mais peut-être même souhaitiez-vous cette entrée en guerre des Soviétiques et cherchiez-vous à la provoquer?


Z.B : Ce n'est pas tout à fait cela. Nous n'avons pas poussé les Russes à intervenir, mais nous avons sciemment augmenté la probabilité qu’ils le fassent.


N.O : Lorsque les Soviétiques ont justifié leur intervention en affirmant qu'ils entendaient lutter contre une ingérence secrète des Etats-Unis en Afghanistan, personne ne les a cru. Pourtant, il y avait un fond de vérité … Vous ne regrettez rien aujourd’hui ?

Z.B : Regretter quoi ? Cette opération secrète était une excellente idée. Elle a eu pour effet d'attirer les Russes dans le piège afghan et vous voulez que je le regrette ? Le jour où les Soviétiques ont officiellement franchi la frontière, j'ai écrit au président Carter, en substance : “Nous avons maintenant l'occasion de donner à l'URSS sa guerre du Vietnam.” De fait, Moscou a dû mener pendant presque dix ans une guerre insupportable pour le régime, un conflit qui a entraîné la démoralisation et finalement l'éclatement de l'empire soviétique.

N.O : Vous ne regrettez pas non plus d'avoir favorisé l'intégrisme islamiste, d'avoir donné des armes, des conseils à de futures terroristes ?

Z B : Qu'est-ce qui est le plus important au regard de l'histoire du monde? Les talibans ou la chute de l'empire soviétique? Quelques excités islamistes ou la libération de l'Europe centrale et la fin de la guerre froide?

N.O : “Quelques excités”? Mais on le dit et on le répète: le fondamentalisme islamique représente aujourd'hui
Une menace mondiale.

Z.B : Sottises! Il faudrait, dit-on, que l'Occident ait une politique globale à l'égard de l'islamisme. C'est stupide, il n'y a pas d'islamisme global. Regardons l'islam de manière rationnelle et non démagogique ou émotionnelle. C'est la première religion du monde avec 1,5 milliard de fidèles. Mais qu'y a-t-il de commun entre l'Arabie Saoudite fondamentaliste, le Maroc modéré, le Pakistan militariste, l'Egypte pro-occidentale ou l'Asie centrale sécularisée? Rien de plus que ce qui unit les pays de la chrétienté... »

Le rôle de Gates

Quant à Robert Gates, il est le chef suprême des 16 agences du renseignement américain et du département de la défense depuis le limogeage de Rumsfeld. Le président Bush a ainsi été mis sous la tutelle des démocrates depuis les dernières élections du Congrès. Depuis cette date, le mode opératoire des opérations clandestines de la CIA ressemblent à celles du passé sous l'administration Carter.
Aux vues des déclarations fracassantes de Brzezinski, ajoutons aussi le récit des mémoires de Robert Gates.
Il rapporte ainsi dans son livre : « Nous avons pensé à créer une légion arabe contre les Soviétiques.». Manifestement le tandem actuel d'Obama à la défense définit Oussama ben Laden comme une création de la CIA. Ben Laden, agent de la CIA sous le nom Tim Osman, continua à collaborer sous la présidence de Reagan grâce à son apartenance à la Ligue Anti Communiste Mondiale. Au regard des étranges relations des stratèges américains, il ne tient qu'à un fil de suspecter le couple démocrate d'avoir échafaudé la crise de l'Ossétie du sud pour refaire plonger la Russie dans un piège qui ressemble à s'y méprendre à la provocation Afghane. L'ombre du péril communiste a encore de beaux jours dans les couloirs du Pentagone.

La déstabilisation des ennemis des Etats-Unis.

Al Qaïda semble toujours accompagner les plans de Washington. Partout où frappe cette organisation se trouvent des enjeux américains : Afghanistan, Kosovo, Etats-Unis, Irak, Espagne, Angleterre et aussi Pakistan et Inde. Sans oublier les autres attentats qui ont eu lieu dans tous les coins de la planète…

Actuellement le Pakistan et l’Inde sont en pleine déstabilisation. Chaque acte de terrorisme de la part d’Al Qaïda est une déclaration de guerre qui nécessite l’intervention des Etat- Unis en tant que force armée ou bien en tant que médiateur de la paix.
L’Iran échappe étrangement à cescénario. Le rapport de la CIA, établi en 2006, confirme que l’Iran a stoppé tout programme nucléaire militaire. C’est un désaveu des services de renseignement américain. Au sortir de son dernier mandat de président Bush accuse la faiblesse de la CIA pour la guerre en Irak, mais ne remet pas en cause les inexactitudes sur le programme nucléaire iranien.

Le rapport Gates Brzezinski rédigé par le Counsil Foreign Relation, envisage une autre approche avec ce pays « voyou » pour reprendre les mots du président Bush. Il faut se rapprocher du pouvoir de Téhéran afin de court-circuiter ses relations étrangères avec la Russie et continuer la déstabilisation des pays satellites de l’ex URSS.

L’élection de Barack Obama va t elle changer les rapports de l’administration étatsunienne avec Al qaida ?

Cela n’apparaît pas dans les déclarations de Brzezinski dans lesquelles il raconte comment les deux derniers présidents américains Clinton et Bush ont été testés avec les attenats du World trade Center en 1993 et 2001.
« C’est quelque chose de possible. Il n'y a aucun moyen de le prédire. C'est une possibilité, mais c'est loin d'être une certitude.[…] Je pense qu’Obama a montré qu'il est très calme, très rationnel et très réfléchi dans son approche avec les problèmes et je pense que si il est testé, il va réagir avec force, de manière rationnelle et efficacement.» Et pour conclure : « Vous devez percevoir la politique étrangère comme, par exemple, un bateau qui navigue sur la mer. Un immense navire ne changera pas de cap aussi rapidement qu’un bateau de plaisance. Il n'est donc pas possible pour les États-Unis de changer rapidement chacune de ses politiques. Mais je crois qu'il y aura un changement important dans l’essence et dans le ton. »
source:
http://www.presstv.ir/detail.aspx?id=74757&sectionid=3510203

Conclusion.

Non, vous ne rêvez pas, c’est de cette manière étrange que Washington gère sa politique étrangère.

Texte de geopolintel par Rag
http://geopolintel.kazeo.com/


Vendredi 12 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par blackhole le 12/12/2008 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et dire qu'il y a encore des naîfs qui pensent qu'Obama va apporter un changement.
Deux des personnages centraux des USA, c'est-à-dire ceux qui tirent les ficelles en collusion avec les Rockefeller et cpie depuis près de 40 ans, sont Zbigniew Brzezinski et Henri Kissinger.

2.Posté par auxaguets le 12/12/2008 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vraiment n'importe quoi cette article monté en épingle servant à la désinformation et à la manipuation. al qaïda exsiste pour la défense des croyants et la formation d'un état islamique et n'est nullement une création des us qui aimeraient bien faire croire que tout est sous leurs contrôle et leurs creations. (Al qaïda est fondé par les frères en egypte au debut 50). Mais il n'en n'est rien, al qaïda échappe totalement au contrôle des us de près ou de loin et est indépendant et anti mécréant. maintenant il est vrai que les us se sont approché d'eux durant la guerre afghane/soviétique essuyant les refus afghans. C'est avec les armes russes récupérer comme butin après les batailles qu'ils ont pu s'armé et grace au soutient des pays du golfes qui soutennaient la guerre défensive. D'ailleurs aujourd'hui c'est avec les même armes russes (ancienne) qu'ils se battent et quelques armes (nouvelles) prises au envahisseurs comme butin de guerre après les batailles.En effet pour faire tombé la puissance soviétique de l'époque. Ensuite, ils ont essayé d'avoir des accord avec les talibans/afghans et al qaïda pour diverse raison (drogue, investissement immobilier et commerciaux, pineplane pétrôle....)après la guerre, mais rien n'y a fait, al qaïda et les talibans/afghans ne voulaient pas des mécréant chez eux , ni de leurs accords perfides. Aujourd'hui à travers des attentats sous fausses bannières, les ussionistes se venge et se servent du nom d'al qaïda pour mettre en oeuvre leurs politiques d'asservissement et d'anéantissement des populations, (nouvel ordre mondial) et salir l'image des protecteurs de l'islam, mais al qaïda n'est lié en rien à tous cela et se désavoue totalement d'un quelconque lien. Aussi il est vrai qu'al qaïda s'est attaqué à des ambassades, des bases militaires, des soldats apostat, et à répondu à de nombreuses agression injuste mais jamais al qaïda s'en aient pris aux population civiles quelqu'elle soit, mais c'est plutôt les usionistes qui commettent des attentats dans les foules civiles et marchés afin de décrédibiliser le combat des frères et ainsi gagner le soutien des crédules et qu'une haine sans limite s'installe contre al qaïda permettant et justifiant tout les méfaits des ussionisteset occidentaux. Cela vous surprend peut être mais le mensonge est tellemnt présent et utilisé que la vérité parait étrange quand elle apparait. Pour ce qui est de oussama c'est encore une fausses campagnes visant à réduire le haut personnage et valeureux qu'il est tant il a accompli contre les tyrans en faveur des opprimés. Les us se sont servi d'évènements comme des rencontres aux states avec lui ou les talibans pour des négociations (voulu par les us) qui ont toutes échoués car à l'encontre de lois islamiques et des peuples, puis ils manipulent ce rencontrent pour dire qu'ils (les us) s'étaient entendu avec benladen sur des accords et qu'il (benladen) travaillait pour eux. Encore une fois ce n'est que mensonge visant à le faire passer pour un collabo ce qu'il n'est pas. Il est au contraire un exemple de soulèvement et de résistance partout dans le monde arabe face à la tyrannie, l'injustice, l'oppression et c'est ce qui leur fait peur, très peur.Rendez vous compte qu'il a abandonné la luxure et les richesses pour se mettre aux services des opprimés, à leurs cotés, partageant ce qu'ils partagent. En vérité, si vous reflechissez, vous verrez en cet acte, altruiste, un vrai courage, une grande noblesse, un désir de justice, que seul les grands de ce monde ont exprimés, et malheureusement ils se comptes que par petit nombres.
Ps: Pour mettre fin aussi à de fausse rumeur, il n'est pas mort (et je n'ai pas de preuve à apporter, celui qui cherche la vérité, la trouve!) Le bon sens aide à comprendre qu'il est dans l'intérêt des ussionistoccidentaux de taire la flamme d'un tel homme qui sussite autant d'espoir et de "vitalité" dans la communauté musulmane au point qu'il a réveillé beaucoup de coeur.... amenant la communauté musulmane à souhaiter partout dans le monde des état islamiques pour que règne la justice, le bon ordre, la liberté, en un mot la VIE......

3.Posté par rag le 12/12/2008 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'article est un tissu de mensonge?
Je vous laisse lire ce qu'un spécialiste pense du rôle de Ben Laden.
ensuite vous me pretez des propos que je ne tiens pas. Vous déformez alors que nous sommes d'accord.
Le titre ne vous convient pas je pense et c'est sur cela que porte votre désaccord.
Oui Ben laden est utilisé et on usurpe son identité pour les revendications d'attentat.
Mais pourquoi ne pas montrer son role au sein de la CIA?


http://www.politiquedevie.net/Etats-Unis/AlQuaidaPHBunel.htm

Et pourtant, la réalité est qu'il n'y a pas d'armée de l'ombre qui s'appellerait Al Qâeida. Il y a un peu partout dans le monde des groupes de patriotes - ou de terroristes, suivant de quel côté du malheur on est né - qui se battent contre des oppressions ou comme mercenaires par goût de la violence.

Et je suis sidéré de voir de prétendus spécialistes du terrorisme, qui n'ont même jamais vu une bombe de près et encore moins un terroriste, répéter doctement les élucubrations des "analystes" de la CIA, destinées au public, donc mensongères. Car jamais un service de renseignement ne rend public ce qu'il sait.

Pendant des années, jusqu'en 1998 en service actif, j'ai travaillé sur le terrorisme islamiste avec quelques succès reconnus, et jamais il n'a été question nulle part d'un "réseau AlQâeida" ! Nous connaissions bien le néfaste Bin Lâdin qui hébergeait en Afghanistan des moudjahidin venus de tout le monde musulman pour semer la pagaille en Europe ou en Algérie. Nous savions que des instructeurs vivant en Afghanistan, au Pakistan et en Libye formaient ces combattants aux actions terroristes, puis au combat encadré quand les Musulmans de Bosnie-Herzégovine ont eu besoin de soldats volontaires pour remplir les rangs de leurs milices criminelles. Mais Bin Lâdin était intouchable, il n'était pas question de le mettre en cause : c'était un homme de la CIA.


4.Posté par auxaguets le 13/12/2008 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bah ça alors, c'est le comble... c'est justement par le biais d'experts mis en avant et dit "de parure" (à la solde de la machine propagandiste sioniste), que la désinformation fait mouche.
tu diverges et démontres un refus de réalité et/ou une réelle méconnaissance du sujet. Désolé , mais j'aime trop la vérité pour la laisser se terrer, alors qu' elle demande l'affranchissement.
Tu soutien exactement la version officielle (comme presque tous) qui est de faire croire qu'il n'y a pas une base "al qaïda". Oui, al qaïda à plusieur sens, et le sens général est base. je ne m'étend pas mais le terme est employé (par les frères)pour signifier "le commencement", "la base des volontés et des forces" au service d'un retour à l'islam. C'est le début d'un effort uni, désintérressé, commun et international ayant vocation, la défense de l'islam et des croyants, aussi de faire des états islamiques (d'où l'existence de plusieurs cellules sur différent front pour l'unité, la base) qui changeraient la face du monde et rendrait justice et liberté à tous (croyants et non croyants) des oligarques comme cela fût à une très belle époque de domination par l'islam...car le shéma est le même qu'autrefois....
En plus, donner un rôle à benladen dans la cia (plaisanterie...) est le meilleur moyen pour les us de freiner l'élan émis à ce dessein, anéantir sa crédibilité et mettre en doute ses motivations qui sont, en réalité, des plus honorables(rappel: il n'est pas le chef d'alqaïda). Personnes (parmi vos spécialistes) ne parle du groupe "carlyle" et de la possession de ce groupe à plus de 40% par la famille benladen. Voilà la vrai raison de sa protection "un accord passé entre les barons us et la famille qui ne peut pas autorisé l'assassinat d'un des sien" (question religieuse). J'ai humblement étudié moi même le sujet (en profondeur), intrigué par tous les efforts et toutes les interventions manipulatrices de l'oligarchie ussioniste, et ce n'est pas dans leurs presses ou leurs rapports "tripoter" et dénué de vérité que te sera fait la lumière. ........Je ne peux exposé mes recherches (en arabe) et ce n'est pas le moment........ Mais je suis certain que l'avenir trahira ces manipulateurs mensonger, car le manteau qui couvre la vérité n'est plus assez grand tellement le mensonge a grossi et c'est élargi, et peu à peu, la contradiction des actes révélés éveilleront les personnes incrédules.
respect...

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires