ALTER INFO

Bravo Boutéflika


Dans la même rubrique:
< >

L’Algérie ne peut cautionner un projet comprenant en son sein un pays comme Israël, qui continue de perpétrer des massacres en Palestine, ni une alliance avec le Maroc qui, en dépit des résolutions de l’ONU et de l’Union africaine, continue d’occuper les territoires sahraouis.


sakeyou@caramail.com
Jeudi 29 Mai 2008

Bravo Boutéflika
SOMMET DE L’UNION POUR LA MÉDITERRANÉE : Pourquoi Bouteflika n’irait pas à Paris


Selon des sources diplomatiques, le président de la République ne prendrait pas part au Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays de la future Union pour la Méditerranée (UMP) prévu à Paris le 13 juillet prochain. Selon les mêmes sources, le Président Bouteflika aurait d’ores et déjà signifié au président français, Nicolas Sarkozy, sa réticence à prendre part à un tel sommet.
La Présidence aurait informé l’Elysée de son refus d’être représentée au niveau du chef de l’Etat à ce rendez-vous diplomatique, lors de la dernière visite à Alger du chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner. Les observateurs de la scène politique méditerranéenne s’accordent à dire que la prochaine visite à Alger du Premier ministre français, François Fillon, n’apportera pas de grands changements quant à la décision de l’Algérie qui a décidé ainsi de faire l’impasse sur le sommet de l’Union pour la Méditerranée. Abdelaziz Bouteflika est convaincu de la justesse de sa décision. Les mêmes observateurs estiment que la décision du chef de l’Etat est loin de toute considération bilatérale et encore moins au fait que la France, initiatrice du projet, ait décidé unilatéralement au partage des postes.
Une information démentie par Bernard Kouchner lors de sa visite à Alger tout en affirmant que «tout n’est pas réglé». L’aveu est de taille. La divergence est de fond. Elle est de principe. En déclinant l’invitation, le chef de l’Etat répond ainsi favorablement à la demande de la classe politique nationale et certains courants nationalistes qui voient mal le Président Bouteflika s’asseoir à la même table qu’un représentant d’Israël.
L’Algérie, qui fait sien le droit à l’autodétermination des peuples, ne peut cautionner un projet censé apporter la paix et la stabilité en Méditerranée, comprenant en son sein un pays comme Israël, qui continue de perpétrer des massacres en Palestine, avec le consentement de ses alliés en Occident. Une position soutenue, d’ailleurs pas la Syrie et la Libye. Ces deux pays ont, en effet, émis de fortes réserves sur leur éventuelle participation au Sommet du 13 juillet. Pour l’Algérie, s’associer à Israël avec qui elle n’entretient aucune relation diplomatique, même au sein de l’Union pour la Méditerranée, équivaudrait à une négation de l’Etat palestinien et cautionnerait l’occupation des territoires palestiniens par Israël. Nicolas Sarkozy n’a-t-il pas déclaré être un «ami inconditionnel d’Israël» lors de son voyage, le premier d’un chef d’Etat français en douze ans, à Tel-Aviv? Par cette prise de position, Nicolas Sarkozy a voulu rompre avec des décennies de politique étrangère hexagonale qualifiée, auparavant, de pro-arabe.
Sur un autre plan, l’Algérie ne peut concevoir une alliance avec le Maroc, qui, en dépit des résolutions de l’ONU et de l’Union africaine, continue d’occuper les territoires sahraouis.
Deux problèmes aggravés par les ingérences de la France qui violent les résolutions onusiennes au mépris du droit international.
L’autre facteur ayant motivé la décision algérienne a trait au manque de visibilité dans le projet de Nicolas Sarkozy. Trop de non-dits. Trop de flou. Controversé des deux cotés de la Méditerranée, le projet de l’Union pour la Méditerranée risque d’être mort-né. Nicolas Sarkozy a tendance à oublier que toute entité repose sur l’équité. Or, comment concevoir une Union quand le dialogue des civilisations est en butte à des considérations d’ordre politique? La France n’a jamais voulu se repentir de ses crimes commis en Algérie durant la guerre de Libération. Est-il si humiliant d’exprimer des regrets? s’interroge Bertrand Delanoë, maire de Paris, dans son livre De l’audace, avant de préciser que le plus choquant réside dans le fait que la France ne s’est exprimée sur la repentance qu’à propos de Vichy. D’ailleurs, la France qui parraine ce projet feint d’oublier qu’elle est le seul pays d’Europe à posséder, au sein de son gouvernement, un ministre de l’Immigration. Brice Hortefeux, tout en répétant qu’il n’y aura jamais de régularisation massive des sans-papiers, prône, au contraire, une «immigration choisie». Une façon de «pomper» l’élite des pays en voie de développement, à l’instar de l’Algérie. Pour toutes ces raisons, le Président Bouteflika aurait décidé de faire l’impasse sur le Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays de l’UPM.
La lune de miel entre Alger et Paris semble consommée en dépit des sérénades chantées et du ballet diplomatique. Et ce ne sont pas les paroles de diplomates et aux formules châtiées, habitués à ce genre de circonvolutions, qui vont changer la réalité. Le traité d’amitié est renvoyé aux calendes grecques. Au plan économique, la France se suffit de paroles. Les investissements français vont ailleurs. Aussi, parler de traité de fraternité, c’est aller vite en besogne. C’est carrément mettre la charrue avant les boeufs. Les envolées lyriques ne sont que de circonstance.

Smail ROUHA
http://www.lexpressiondz.com/


Jeudi 29 Mai 2008


Commentaires

1.Posté par KARIMI le 29/05/2008 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que l'Algérie, commence à donner le droit à l'autodétermination des peuples Kabyle et Touareg.

2.Posté par dessack le 29/05/2008 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bouteflika est au service des generaux assassins du peuple Algerien ...il est tres connu que c'est un veritable hypocrite qui a tjrs joue sur la corde de l'opportunisme...il n'est president que parcequ'il a dit oui a la mafia criminelle d'alger de meme que sa famille ...en matiere de bravo je pense que vous allez un trop..ce lache qui parle de droit des peuples interdit tout droit a des algeriens victimes de la police politique et de l'armee d'assassins sans oublier les 20.000 disparus dans les geolles du pouvoir ...il a impose une loi d'amnistie avec comme imperatif l'interdiction de poursuivre les elements e l'armee et du renseignement et enfin je ne sais si vous suivez l'info '''l'algerie vient d'etre condamnee par les nations unies concernant les tortures et les disparitions ...alors messieurs vive la palestine mais please sans bravo a un lache qui refuse la liberte a som peuple
merci

3.Posté par kilad le 29/05/2008 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout peuple n'acceptera la division de son propre territoire, je suis marocain et je voix pas l'interet du maroc a laisser tombe son desert, il faut pas oublier qu'avant l'occupation la territoire marocain et algerien ne connaissait pas de frontière en plus de sa le sahar et le nord du maroc a ete occupe par l'espagne et le centre par la france, une division purement stratigique pour la france qui gagne des territoire fertile et en meme temps elle assure la cooperation de l'espagne en lui donnant une part a la place du liban ce qui ete prevu avant.
le maroc et la moritanie ne faisait qu'un mais le roi hassan II a juger utile d'abondonné se territoire, alors aucun marocain n'est pres a faire un sacrifice de plus.
si vous etes tellement juste et objectif, je voudrais savoir quel est se peuple sahraoui qui se revendique independant? il suffit d'aller voir avec ces propres yeux et cherche le territoire controlé par les siparatistes, bien evidemment ils sont de l'autre côté de la frontière sous protection algérienne.
alors que veut l'algerie notre moitié perdue apres l'imperialisme, les dérigeant alregiens prefere attisé la haine entre les freres,
le maroc demande toujours a ce que les relatins soient naromalisé entre les deux pays, car c'est rare de voire deux pays frontaliés qui ne communique que sur la marché européen ou turque. c'est tres dommage de voir le reve d'un maghreb arabe unie, et de voir israel initié un telle projet avec la benediction de mon roi,
je refuse cet Union pour la Méditerranée au seul fait qu'israel y participe et personne ici n'est dupe israel va participé avec un objectif totalement opposé a celui des arabes, et en lpus avec le soutien des européen. alors en se retrouvera dans des configurations complexe ou personne n'y comprend rien et ou israel tirera son epingle de jeux..
l'inititaive de nicolas al caponi, devrait ouvrir les yeux a nos pauvres dérigeant

4.Posté par zakitaki le 29/05/2008 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le Maroc n'est pas un colonisateur, son Roi est un unificateur, son peuple est uni sur la question de l'intégrité territiriale, Alors pourquoi Boutef s'acharne-t-il a diviser la population du sahara Marocain et de detenir en otages des milliers d'enfants, de femmes pour permettre aux membres du polisario de se faire une richesse à leurs depens.

5.Posté par Rizot le 29/05/2008 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

POUR KARIMI :
Donner l'independence à la Kabyle c'est insulter directement les " arguezes" qui sont tombés pour LIBERER ce magnifique pays de tortionnaires !! JE cautionne complement ce que fais le president qui n'oubli pas d'où nous venons et qui sont nos frères ! Un algerien moura le NIF en l'air
AHYA EL DJAZAIR...

6.Posté par boogie le 29/05/2008 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


A M.Karimi,
La pluspart des Algeriens sont d'origine Kabile ou touhareg, ils ont simplement étaient Arabiser
par l'Islam. Ceci pour vous dire que vous n'etes pas plus legitime ou meilleur que les autres dans ce pays. De plus pour une fois que Boutef. prend une decision solidaire avec les Palestinnien. Pour Zakitaki, l'Algerie a tjs soutenue l'autodetermination des peuples qu'il soit Sarahoui ou de Palestine, et tjs en phase avec les decisions du droit internationnale....par contre il serait tant pour
le Maroc de reprendre Ceuta et Mellila entre autres......



7.Posté par Gepetto le 29/05/2008 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ZAKITAKI M6 est un satrape qui ne pense qu'à vivre dans le luxe et l'oisiveté, c'est le pire exemple qui nous est donné.
Pour mieux mater les Marocains il s'arroge le titre de "Commandeurs des croyants», c'est tout sauf un démocrate.
Quant à Boucle-tes-flics-là ce n'est qu'un opportuniste qui rêve de pomper du fric aux hexagonaux mais avec comme président un membre du peuple élu il est vraiment mal tombé !

8.Posté par collo,skikda le 29/05/2008 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo boutef et tous les skikdis avec vous monsieur le président.
les marocain nous vous inquittez pas tant que l'algerie debout le sahra occidental va etre liberer tot ou tard et s'il faut les skikdis sont pris a prendre les armes.
concernat israel je suis pour faire des relation diplomatique et mem ouvrir des ambassades dans les deux pays sans nier e droit des palestiens mais ces les palesteniens qui s'occupe de leurs terres et pas l'algerie en leurs donnant de l'aid au meme titre que les sahraouis.
vive skikda et l'algerie et les sahraouis

9.Posté par MINOU99 le 29/05/2008 19:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Post1: démentiel puisque les Kabyles et les Touareg vivent en parfaite symbiose avec leurs compatriotes. C'est pas tres génial cette idée de diviser au lieu de rassembler.
Post2: Je reconnais que BOUTEF a toujours été la moins mauvaise des solutions mais que voulez-vous tous les partis d'opposition somnolent, ne pensent qu'à leurs interets et surement pas à ceux du peuple et donc le seul candidat crédible aux yeux du peuple a toujours été BOUTEF qui incarne à l'heure actuelle et la stabilité et la sécurité
Post3: NON A LA REOUVERTURE DE LA FRONTIERE ALGERO-MAROCAINE tant que le colonialisme marocain toujours à l'oeuvre ne s'arretera pas radicalement au Sahara occidental, y compris les exactions commises contre une population sans défense. De malheureux sahraouis ont été pris à partie dans des universités marocaines par des Marochiens , voleurs de terre qui se disent hospitaliers et civilisés.Aucune "RETROCESSION" de certaines localités marocaines se trouvant sur le territoire DZ apres la rectification du tracé frontalier par des généraux Français n'aura lieu mais il n'est pas interdit de rêver et de fantasmer. La souverraineté de l'Algérie n'est pas négociable, y compris son territoire ou 2 millions de martyrs ont péri contrairement au Maroc auquel La France lui a concédé gracieusement son indépendance sur un plateau d'argent et sans que les marocains aient arraché par les armes l'indépendance. Pitoyables falsificateurs de l'histoire auquel se livrent des anarchistes du palais royal qui ont profondement endoctriné les ressortissants marocains qui ont pactiser avec le diable et livré le Maroc aux étrangers venus le souiller.
Post4: Il existe des otages sahraouis au Maroc alors commencez par balayer devant votre porte avant de lancer des accusations gratuites sans fondement.
La maltraitance des enfants au Maroc ne releve pas de l'utopie pas plus que les disparités sociales, la misère et l'existence d'une petite thailande dans un Maroc qui s'érige en donneur de leçons
Post5: La Kabylie, c'est l'Algérie qui a depuis des temps ancestraux des racines berberes. L'Algérie est indivisible, qu'on se le dise..



Minou99
militant des droits
de l'homme et du
peuple sahraoui oppressé par
les hordes marochiennes

10.Posté par Mohammed Saïd le 29/05/2008 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

>

ha ha, c'est une blague ??! 9alek, le chameau y voit pas sa bosse!
Ils nous ont donné un bel exemple en faisant un coup d'état militaire contre la victoire démocratique du FIS en 1991 créant le motif suprême pour plonger toute la région dans le terrorisme et la guerre civile qu'ils ont toujours voulu exporter au maroc en manipulant avec le polisarion la misère que vit le peuple dans les prisons de tindouf. Leurs stratagèmes contre le maroc ce jour la s'est retourné contre eux et leurs masques sont tombés en même temps que les aspirations du peuple algérien.

Ils ont fait un coup d'état militaire ce jour la contre l'autodétermination du peuple algérien sur son propre sol avec le soutien de tous les occidentaux sans exceptions.

11.Posté par Mohammed Saïd le 29/05/2008 20:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le polisario dispose d'un centre de détention secret pour femmes (magazine US)
Washington, 29/05/08- Le ''Polisario'' dispose d'un centre de détention secret pour femmes, "un trou entre deux collines'' qui abrite près de 30 femmes, dont certaines avec leurs enfants, révèle "WeNews'', le magazine américain on-line, spécialisé dans les questions de la femme.

Dans un article mis en ligne mercredi et consacré à la visite, début mai aux Etats-Unis, d'une délégation de Sahraouis ayant fui les camps de Tindouf, dans le sud-ouest algérien, pour rejoindre le Maroc, le magazine indique que ''certaines femmes (détenues) sont victimes de viol et continuent de subir des abus sexuels commis par leurs geôliers''.

Citant un membre de cette délégation, M. Brahim El Salem, un ancien officier de police du "Polisario'', le journal électronique rapporte que cette prison, un trou caché entre deux collines, est difficile à repérer.

"Le toit en zinc assure une protection minimale contre la chaleur du désert'', raconte cet ancien officier de police qui a eu l'occasion de visiter ce centre secret.

"WeNews'' ajoute que l'objectif de la visite de cette délégation, qui a attiré l'attention sur les abus commis à l'intérieur de ce centre de détention, consiste à exhorter l'ONU à mener un recensement des populations des camps et à oeuvrer pour permettre à ceux, qui le désirent, de quitter les camps contrôlés par le Polisario et de retourner au Maroc

12.Posté par Mohammed Saïd le 29/05/2008 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La classe politique espagnole découvre l'existence de mouvements d'opposition au polisario

Madrid, 29/05/08- Une rencontre sur le Sahara, organisée à Madrid par des universités publiques, a permis à plusieurs hommes politiques espagnols de découvrir l'existence de plusieurs courants de dissidence dans les rangs des séparatistes du polisario et d'un grand nombre d'opposants à la junte dirigeante dans les camps sahraouis de Tindouf, en Algérie.

Les organisateurs des "2èmes journées des universités publiques madrilènes sur le Sahara Occidental" (27-29 mai) ont invité pour la deuxième année consécutive une vingtaine de dirigeants du Polisario à seriner leurs monologues de propagande séparatiste, mais c'était sans compter avec la présence d'un public peu habituel en Espagne formé d'activistes opposants.

Les "polisariens" et leurs soutiens en Espagne ont été invités par les organisateurs de ces "journées scientifiques" à discourir sur l'évolution du conflit du Sahara et à ressasser une position qui n'a guère évolué malgré les appels répétés de la communauté internationale à chercher une solution politique, négociée, réaliste et acceptable par toutes les parties en conflit.

Lors de la deuxième journée de cette rencontre, le coordinateur en Espagne du mouvement dissident du Polisario, "Khatt Achahid", Mahjoub Salek, a été empêché par le modérateur de prendre la parole dans une tentative d'étouffer la voix dissonante d'un militant sahraoui connu pour son opposition farouche à la direction des séparatistes.

Après l'insistance du public, le dirigeant de Khatt Achahid s'est contenté "d'un seul message" à l'adresse de l'ambassadeur d'Algérie en Espagne qui participait à cette session: "Si l'Algérie veut que les Sahraouis restent à jamais dans les camps de Tindouf, qu'elle améliore au moins leurs conditions de vie".

Mahjoub Salek, qui n'a pas été invité par les organisateurs malgré la représentativité de son mouvement au sein des populations sahraouies dans les camps de Tindouf, a profité de sa participation à ce débat pour exhorter la classe politique espagnole à faire pression sur le Polisario "qui ne représente nullement, selon lui, les Sahraouis de Tindouf".

Les espagnols habitués à écouter "le discours unique" des séparatistes ont été surpris par la présence parmi le public de plusieurs jeunes cadres sahraouis vivant en Espagne qui se sont élevés contre "la dictature du polisario" et contre "la politique de deux poids deux mesures" de certains défenseurs des droits de l'Homme qui ne considèrent comme Sahraouis que ceux qui vivent dans les camps de Tindouf.
Abderrahim Berdiji, un jeune cadre sahraoui, qui dirige l'association "Hiwar pour le développement, la solidarité et le dialogue", basée à Séville, dans le sud de l'Espagne, n'y est pas allé par quatre chemins: "Le Maroc est appelé à cesser toute négociation avec le polisario car il ne représente pas les Sahraouis de Tindouf".

"Il y a plusieurs courants et mouvements de Sahraouis qui refusent d'être représentés par cette junte qui dirige le Polisario et réclament eux aussi une voix au chapitre et une place à la table des négociations pour trouver une solution à ce conflit qui n'a que trop duré", a-t-il martelé.

Pour ce cadre universitaire, l'actuelle direction du Polisario "représente une minorité de notables sahraouis dont l'unique souci est d'engraisser leurs comptes en banque et faire prospérer leurs affaires en Europe et dans des pays arabes en instrumentalisant la misère de nos familles dans les camps de Tindouf".

"Ceux qui défendent l'autodétermination des Sahraouis doivent d'abord défendre l'autodétermination de ceux qui vivent dans les camps à Lahmada à Tindouf et dont le destin est entre les mains d'une direction qui leur a été imposée depuis plus de 35 ans", a ajouté Berdiji.

En marge de cette rencontre, M. Berdiji a eu des entretiens avec plusieurs députés espagnols pour leur "transmettre la voix de larges pans de la société sahraouies que le Polisario tente de museler".

Lors des débats de la deuxième journée, une question posée par une jeune étudiante sahraouie dans une université madrilène a mis les dirigeants du polisario dans l'embarras et laissé perplexes les hommes politiques espagnols présents.

"Le polisario a emprunté pendant plus de 33 ans le chemin de la confrontation sans arriver à son but et sans parvenir à s'attirer l'appui d'une seule puissance mondiale, pourquoi refuse-t-il toujours d'emprunter le chemin du dialogue? ", s'est-elle interrogée.

Son interrogation est restée bien évidemment sans réponse parce que les clefs de la réponse se trouvent ailleurs qu'à Tindouf.

13.Posté par redk le 29/05/2008 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arrêtons la les querelles du moi je suis pas arabe, moi j'aime pas mon voisin marocain etc etc..., c'est improductif et pas intelligent, oui les gouvernant ne sont pas des chantres de la démocratie, ni du respect loyal de la croyance, mais les peuples kabyle,chlleuh, arabe,noir, touareg , sahraoui ......, eux sons des frères et soeurs plus de choses les unis que les désunis , il faudrais dépasser cette notion du nationalisme et régionalisme exacerbé, et l'arrêt du mépris des autres et de leurs cultures.

que boutéf soit contre de s'asseoir à la table d'un sioniste, très bien le peuple algerien est a 100% dériere le peuple palestinien, le nif du peuple algérien ne lui aurais pas pardonné, pour le sahara occidental le maroc et l'algerie devrais réglé ça entre eux sans que des parasites viennent saboté un plan ou le peuple sarahouie avec toute la volonté du peuple marocain à avoir leur autodétermination.

14.Posté par Mohammed Saïd le 29/05/2008 21:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'oubliais, le FIS reconnaissait la marocanité du sahara et était près à regler le problème rapidement, cela aurait fait perdre la face aux généraux staliniens qui manipulent cette histoire depuis plus de 30 ans, c'est peut être, entre autres une des raisons qui ont poussés au coup d'état.

15.Posté par lotfi le 29/05/2008 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


un article de merde dans un site de merde...postez ca si vous etes courageux bande d´hypocrites arrierés,(passage supprimé et le FDP c'est bien celui qui insulte les autres !)

16.Posté par Elfat86 le 29/05/2008 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis vraiment très heureux de la décision de Bouteflika de boycotter cette union qui servira plutôt les intérêts occidentaux et ceux d'Israel et contribuera à accroître la domination européenne sur les pays du sud.

En outre, je partage les idées qui sont défendues par cette article si ce n'est une qui me choque terriblement. Déjà dès l'intro, on nous met Israël et le Maroc sur le même plan, ce qui est vraiment une insulte pour le peuple Marocain:
comparer le Maroc à Israël est une aberration.

Plutôt que de morceler les terres musulmanes, unissons nous. Si ça ne tenait qu'à moi le Maghreb ne formerait qu'un seul pays avec pour capitale Oran.
En revanche,si le peuple Sahraoui mérite son indépendance, alors pourquoi ne pas la donner aux kabyles, aux rifains, aux chaouis, aux soussi, aux touarègues, en somme, faisons du Maghreb les balkans Africaines. En effet, les Sahraouis ne méritent pas plus l'indépendance que les autres peuples que je viens de citer.

En tout état de cause, arrêtons cette rhétorique qui consiste à dire que l'Algérie soutient l'autodétermination des peuples. On l'a rarement entendu, si ce n'est jamais, soutenir la cause des Corses ou des Basques. En tout cas, en ce qui concerne le Sahara occidentale, dire que l'Algérie est guidée par ses intérêts est un secret de polichinelle. Donc, il faut arrêter de maquiller des intérêts économique par de belles formules telles que "l'autodétermination des peuples" d'autant plus que le blocage actuel ne sert en rien les intérêts tant du Maroc que de l'Algérie.




17.Posté par amazigh le 30/05/2008 03:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


http://www.lexpressiondz.com/

propagande du regime militaire algerien

18.Posté par MINOU99 le 31/05/2008 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Post16: Oui à l'indépendance du Sahara occidental et du Kurdistan ou les Kurdes sont systématiquement pris pour cible par l'armée nazie d'Ankara depuis des lustres.Les kabyles, les rifains, les chaouis, les soussi, les touarègues,les Corses, les siciliens n'ont pas besoin d'indépendance car ces ethnies ou communauté ne font pas l'objet d'un colonialisme féroce et d'exactions de la part de leur gouvernement, ce qui n'est manifestement pas les cas des Sahraouis et des kurdes qui doivent arracher leur indépendance par les armes.

19.Posté par bounouh le 31/05/2008 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lE PROJET DE SARKOSY DEVRAIT COMMENCER PAR EXIGER D ' israel qu'il
rende les terres palestiniennes libanaises et syrienne ensuite qi'il revoit
sa copie sur le sahara occidental . ET c'est a ce momment là que l'on
pourrait discuter du futur des pays du sud mediterranneen . Enfin je ne vois pas pourquoi le mouton noir l'egypte qui ne fait rien pour les palestiniens soit le leader de ce projet .

20.Posté par djazairi le 01/06/2008 05:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis algerien kabyle et berber et je n'ai jamais entendu parler d'une reclamation d'autonomie de la kabylie et des touaregs! LA KABYLIE EST PARTIE INTEGRANTE DE L'ALGERIE ET LES TOUAREGS SONT PARTIE INEGRANTE DE L'ALGERIE! L'ALGERIE EST UNE ET INDIVISIBLE!

VIVE LE SAHARA ET VIVE LES SAHRAOUIS LIBRE ET INDEPENDANTS!

21.Posté par benali le 30/10/2008 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

selem , j'ai beaucoup de problems avec la douane ils mont pris toute ma marchandise et saisis la moitié et voler l'otre moitié et mintenant ils me passents en justice car j'ai pas voulu donné rachwa et j'avais pas les papiers en régle , je suis marié j'ai 3enfant et j'habite chez mes parents une piéce de 3m sur 4m. mon pére e fiche deor.on ses rencontré a geneve je vous pris de bien vouloir m'aider a resoudre mes problemes . baraka allaho fik

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires