Politique Nationale/Internationale

Bras de fer anglo-chinois en Afrique



Samedi 26 Avril 2008

Bras de fer anglo-chinois en Afrique
Mettant à profit leur entreprise impériale visant à ramener le Zimbabwe dans le giron du Commonwealth et des cartels miniers, les Britanniques s’en prennent simultanément à la présence chinoise en Afrique.

L’UE et les Etats-Unis ont imposé un embargo sur les armes à l’encontre du Zimbabwe dont l’unique fournisseur de matériel militaire reste aujourd’hui la Chine. Ce dernier pays devait donc normalement livrer par bateau 170 tonnes de matériel dans une livraison de routine.

C’était sans compter Gordon Brown. Ce dernier exige désormais un embargo international sur toute vente d’armes à Harare. Le secrétaire d’état aux affaires africaines américain Jendayi Frazer a vole à son secours, débutant d’ailleurs sa tournée en Afrique australe pour convaincre les pays voisins du Zimbabwe à laisser tomber « la dictature » de Mugabe. Lors d’une conférence de presse, Fraser a déclaré que pour lui il était clair que l’opposition zimbabwéenne avait gagné les élections et qu’il fallait faire respecter un embargo sur les armes : « J’enverrais un avertissement sérieux à tout ceux qui comptent envoyer des armes au Zimbabwe, y compris les chinois. »

A l’origine, le bateau chinois, chargé de livrer les armes, devait être déchargé dans le port de Durban en Afrique du Sud, le Zimbabwe n’ayant pas accès à la mer. L’Afrique du Sud a malheureusement cédé à la pression britannique et son port est resté fermé obligeant le bateau chinois à se diriger vers la Zambie. Mise à son tour sous pression, la Zambie refusa également d’accueillir la livraison et le bateau a du mettre le cap sur l’Angola. La Chine, dont l’image est déjà ternie par « la répression au Tibet » est maintenant accusée en plus de soutenir « le dictateur Mugabe ». Si les autorités chinoises ont expliqué que cette vente n’avait rien d’illégal, elles ont cependant préféré renoncer à l’opération.

Comme le rapporte aujourd’hui Libération, Steven Spielberg, chargé d’organiser la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, « vient de se désister à cause du manque de pressions chinoises sur son allié soudanais pour mettre fin aux exactions au Darfour » et Amnesty International affirme que les armes fournis par Pékin ont servies à la répression dans la province. Au début de la semaine, le Parlement européen a repris le même credo en adoptant un rapport très critique vis-à-vis le rôle de la Chine dans les ventes d’armes à l’Afrique.

Après avoir ratifié le Traité de Lisbonne et avoir invité le Dalaï Lama, cette noble institution ne pouvait pas rater une occasion pour montrer sa fidélité aux desseins impériaux britanniques.

http://www.solidariteetprogres.org/ http://www.solidariteetprogres.org/



Samedi 26 Avril 2008


Commentaires

1.Posté par MIJEON Amaury le 26/04/2008 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les occidentaux mettent leurs culpabilité sur la Chine.
Un bon moyens de faire croire que la Chine soutient de mauvaises actions en Afrique,
alors que les dictatures en place,sont soutenu depuis des décennies par la France,et le reste de l'Occident.

Petit rappel:
Le génocide du Rwanda est un exemple de résultat de la guerre d'influence entre les occidentaux.

Mais ce n'est pas une surprise de voir que les occidentaux,qui n'ont rien à faire de la démocratie en Afrique,jettent les tord sur un pays concurrent et qui agis différemment;
en ne procèdent pas de la même manière.

Décidément,
l'occident n'en fini pas de causer du tort aux Africains.

2.Posté par n'dikitolè le 27/04/2008 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'invite tous les africains et tous les occidentaux de bonne foi de lire et d'étudier l'histoire du Zimbabwe colonie anglaise jusqu'au début des années 80 ils comprendront certainement cet acharnement quasi pathologique de l'oligarchie mondiale sur ce pauvre pays enclavé de l'afrique australe ! Et avec un peu de bon sens ils comprendront aussi certainement pourquoi l'oligarchie mondiale n'évoquera jamais les noms de : biya, bongo, sassou, obiang, deby, eyadema..........

3.Posté par ppm39 le 27/04/2008 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je crois que si aimé césaire avait été president de la zambie, les livraisons, quoique d'armes, auraient été faite..

La "force" supposé des occidentaux tiens surtout à la faiblesse mentale des africains.

4.Posté par ppm39 le 27/04/2008 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cqfd

5.Posté par Alfeanor le 27/04/2008 23:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je sais pas qui est le méchant au Darfour mais ce que je sais c'est que ça fait des années qu'il y a un tas de gens qui y crèvent et que l'angleterre ou les USA ont en jamais rien eu à foutre.
Mais il suffit que les chinois essais de s'en mêler pour que toutes les fautes retombent sur eux.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires