ALTER INFO

Bormann exploitait-il Hitler pour les Illuminati ?


Dans la même rubrique:
< >


Henry Makow Ph.D
Mercredi 6 Juin 2007

Bormann exploitait-il Hitler pour les Illuminati ?

<


Par Henry Makow Ph.D., 2 juin 2007


​​​​Le deuxième homme le plus puissant en Allemagne Nazie, Martin Bormann, était un agent « Soviétique » (c'est-à-dire un Illuminati) qui assura la destruction de l'Allemagne et de la communauté Juive Européenne


​​​​Il fit ainsi progresser deux des principaux objectifs Illuminati : Intégrer l'Allemagne dans un gouvernement mondial en réduisant à néant ses ambitions nationalistes, culturelles et raciales ; et créer Israël en tant que capitale mondiale en menaçant d'extermination les Juifs européens.


​​​​Les Illuminati sont une large alliance de la finance Juives et de l'aristocratie Britannique, Étasusienne et Européenne, unie par le mariage, l'argent et les croyances occultes (Franc-maçonnerie). Winston Churchill, un Franc-maçon, s'accorde avec cette description. Les jésuites qui commandent le Vatican sont aussi dans le coup.


​​​​Ils possèdent d'immenses cartels imbriqués (banques, pétrole, industrie pharmaceutique, de guerre, de produits chimiques, minerais, médias etc.) et il contrôlent la société et le gouvernement à travers des groupes corporatifs et professionnels, des médias, l'éducation, des sociétés secrètes, des clubs de réflexion, des fondations et des agences de renseignement. Leur but est « d'absorber la richesse du monde » (selon les mots de Cecil Rhodes) et de contrôler ses citoyens en se servant de la propagande, de « l'éducation » et de l'ingénierie sociale.


​​​​Les mouvements (Sionisme, Socialisme, Nazisme, Communisme) nationaux (Grande-Bretagne, USA, Israël) et les gens (Américains, Allemands, juifs) sont leurs pions à sacrifier dans leur folle intrigue mégalomane d'une dictature mondiale. La carrière de Bormann illustre comment ils orchestrent des guerres pour faire progresser cet objectif à long terme.


​​​​Martin Bormann (1900-?) étaient l'organisateur, le trésorier et le commanditaire du Parti Nazi et il contrôlait son puissant appareil. Il était le contact des banquiers et des industriels Illuminati qui finançaient le Parti Nazi. Comme Adjoint du Führer et Secrétaire d'Hitler, il décidait qui voyait Hitler, et il agissait en son nom. Hitler a fait de Bormann l'exécuteur de sa volonté.


​​​​En 1972, le général Reinhard Gehlen (officier de la Wehrmacht) révéla que Bormann était un espion Soviétique, une opinion partagée par de nombreux hauts généraux et fonctionnaires Nazis.


​​​​Les implications sont incroyables. Se souvenir de ce que disait Winston Churchill. « Cette guerre n'est pas contre Hitler ou le National Socialisme mais contre la force du peuple Allemand, qui doit être brisée une fois pour toutes, qu'elle soit aux mains d'Hitler ou d'un prêtre jésuite. » (Emrys Hughes, Winston Churchill, His career in War and Peace [1], p. 145)


​​​​Est-il possible que le Parti Nazi ait été créée, et la Deuxième Guerre Mondiale mise en scène, afin d'amener les allemands dans un piège diabolique, après les avoir mortellement compromis moralement.


​​​​Dans « The Bormann Brotherhood » [2] (1972) William Stevenson a dit que Bormann « donnait la plus basse priorité au destin de l'Allemagne. Au lieu de ça, il était concerné par un futur basé sur la philosophie Nazie, financée par le butin Nazi, soutenu personnellement par une confrérie fidèle... » (62) Est-ce le Nouvel Ordre Mondial ?


​​​​Il est possible que la prochaine guerre mondiale sera aussi mise en scène, cette fois pour miner les États-Unis. Nous pouvons déjà voir les contours de cette guerre dans le « conflit » en train de se créer entre les camarades Illuministes George W. Bush et Vladimir Poutine.


​​​​


BORMANN


​​​​Il est peu probable que Bormann ait péri à Berlin déchiré par guerre, comme les Illuminati voudraient nous le faire croire. Un homme qui a soigneusement préparé la survie du Reich en installant 750 sociétés en pays neutres aurait prévu sa propre fuite. Il a été rapporté que les Russes ont sauvé Borman et l'ont installé à Moscou. D'autres rapports l'ont situé en Amérique du Sud.



​​​​Évidemment Bormann marchait pour les Soviétiques et les Nazis, c'est-à-dire qu'il travaillait pour les Illuminati.


​​​​Louis Kilzer, deux fois gagnant du Prix Pulitzer, a fait cas que Bormann était un espion « Soviétique » dans son livre « Hitler's Traitor » [3] (2000). Il a examiné le trafic télégraphique entre l'espion connu sous le nom de « Werther » et Moscou puis il a déterminé que seul Bormann avait accès à cette information. Bormann a dit à Hitler qu'il voulait un dossier pour la postérité et il a fait copier les sténographies des conférences de guerre d'Hitler.



​​​​Les Soviétiques pouvaient poser des questions très détaillées sur les défenses et les intentions Nazies. Le résultat était les défaites décisives Nazies à Stalingrad et à Koursk. « Bormann avait été aussi utile à la Russie que cinquante divisions de l'Armée Rouge, » écrit Kilzer. (61)


​​​​« Sa valeur pour Staline commença tôt. En 1941, quand l'Allemagne aurait pu utiliser des millions de nationalistes Ukrainiens pour défaire le gouvernement Soviétique, Bormann décida qu'ils méritaient seulement, " l'asservissement et la dépopulation. " ... Confronté... au génocide par les Allemands ou à la domination politique par les Soviétiques, les Ukrainiens choisirent de vivre, ruinant ainsi les espoirs Allemands d'une conquête facile. » (261)


​​​​Borman s'est servi de la défaite Nazie à Stalingrad comme excuse pour commencer l'extermination des Juifs, le deuxième objectif Illuminati.


​​​​Dans les mots du procureur de Nuremberg, Bormann était un « principal auteur du programme de famine, de dégradation, de spoliation et d'extermination. « Il a protégé Hitler des détails macabres, interdisant à Himmler de discuter du sujet avec Hitler et en classant les rapports d'Himmler. (261)


​​​​Le « rôle de Bormann avec les Ukrainiens et les Juifs était seulement une partie de son effet dévastateur sur le Troisième Reich, » écrit Kilzer. Il a bloqué la tentative d'Albert Speer de déplacer l'économie vers un état de « guerre totale « jusqu'à ce qu'il soit trop tard.


​​​​ « L'influence de Bormann était un désastre national, » a conclu Speer (263)


​​​​Kilzer entre dans de grands détails sur les contacts de Bormann dans le système d'espionnage Soviétique, en faisant le portrait de plusieurs de ses agents. Même l'une des maîtresses de Bormann, Marie Rubach Spangenberg, s'activait dans le Communisme clandestin Allemand. (264)


​​​​La question demeure, « Hitler lui-même était-il un traître ? » A-t-il aussi servi les Illuminati ? Kilzer remarque qu'Hitler était étonnamment indulgent aux désaccords dans les rangs et qu'il cultivait une « culture de la trahison. » (6) Est-ce qu'Hitler avait connaissance du rôle de Bormann et coopérait ? Je recherche toujours la réponse.


​​​​


CONCLUSION


​​​​William Stevenson fournit une conclusion adéquate : « Bormann représentait un pouvoir secret ; et dans notre condition humaine frénétique, nous suspectons que les signes extérieurs de la démocratie sont encore un dangereux camouflage... que la vrai pouvoir commence là où commence le secret. Martin Bormann... possédait ce pouvoir secret... à un tel degré qu'il a pu échapper à la potence. » (The Bormann Brotherhood, p. 9).


​​​​La leçon de cette histoire est que les « nouvelles » confirment le « camouflage de la démocratie. » Ne pas prêter trop d'attention ou ne pas investir au mieux vos énergies. L'histoire est un jeu. Les Illuminati contrôlent tous les politiciens qui ont des chances de succès. Ils commandent aux mass media.


​​​​Le livre de Louis Kilzer a été publié par un tout petit éditeur de Navato en Californie. Ça prouve que les grands éditeurs commandés par les banquiers de New York veulent garder le secret de Bormann autant que n'importe quel Nazi.


​​​​Nous vivons dans un monde où l'élite dominante s'est organisée en sinistre société secrète pour intriguer contre l'humanité. Elle crée un « Nouvel Ordre Mondial » symbolisé par la pierre de faîtage de la pyramide inachevée du Grand Seau des USA.


​​​​Ses symboles sont partout mais il ne nous est pas permis de protester contre eux. Le succès dépend de notre bonne volonté de trahir nos camarades citoyens, notre nation et notre civilisation, et de permettre à cette puissance maligne de se développer au milieu de nous.



Original : http://www.savethemales.ca/002026.html

Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info



1- Winston Churchill, sa carrière en temps de guerre et de paix.

2- La confrérie de Bormann.

3- Traitre d'Hitler.



Mercredi 6 Juin 2007


Commentaires

1.Posté par Jean le 27/03/2008 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Bormann n'a jamais trahi Hitler .IL était surement incompétent dans certaines décisions qu'il a prises. N'oublions pas que cette guerre se déroulait a toute vitesse, trop vite pour des gens comme Bormann. Bormann est décédé le 3 mai 1945 et c'est réincarné ( son ame ) le 6 Aout 1948 au Canada. Il fut mon meilleur ami de 1965 a 1975 dans cette vie.
A bon entendeur, je vous salut.

2.Posté par zeb le 25/08/2008 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je serais pret a croire a la mort de Bormann en 1945 si il n'y avait eu cette rocambolesque découverte de son cadavre sur un chantier et comme par hazard en 1972 ! (jeux olympiques de Munich)

3.Posté par Jean le 14/06/2009 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'avais perdu la trace de mon meilleur ami qu'il fut pour moi de 1965 a 1975. Celui qui etait la reincarnation de Martin Bormann est mort le 25 decembre 1994 au Quebec Canada.C'est une connaissance feru en genealogie qui a retrouver sa trace pour moi.Je ne sais pas de quoi il est deceder.

Mais j'ai l'intention d'aller chercher cette information eventuellement car elle fera partie d'un livre que je veux finaliser en 2009 ou plus tard en 2010 et qui seras en vente sous forme de ebook sur internet.Ce livre concerne le groupe d'ames des nazis et de certains de leur oposants allemands ,victimes reincarner au Quebec Canada et qui dans cette vie n'ont pas ou n'ont pas eu de leur vivant d'attirance pour le nazisme ou le racisme.

Jean

ps: Les gens feru en numerologie peuvent utiliser leur connaissances pour y trouver des correspondances karmiques.

Matin Bormann

17 juin 1900 = 6 gemeaux

3 mai 1945 = 9 taureaux

renaissance ( initiale encore M.B. mais c'est pas toujours le cas pour les autres ames reincarnes )

6 aout 1948 = 9 lion

25 decembre 1994 = 6 capricorne


ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires