Propagande médiatique, politique, idéologique

Bombe iranienne: Washington dément des informations du New York Times



Lundi 5 Octobre 2009

Bombe iranienne: Washington dément des informations du New York Times
Le conseiller américain pour la sécurité nationale, le général James Jones, a démenti un article du New York Times évoquant que l'Iran a désormais suffisamment de connaissances "pour pouvoir élaborer et fabriquer" une bombe atomique "fonctionnelle".
 
Interrogé sur la chaîne de télévision CNN sur la question de savoir si Téhéran était plus proche qu'on ne pensait de pouvoir fabriquer une bombe atomique, le général Jones a répondu: "Non, nous nous en tenons aux rapports que nous avons publiés".
 
"On va voir circuler beaucoup de spéculations dans un sens ou dans un autre", a relevé le conseiller du président Barack Obama, préférant insister sur l'évolution "très importante" du dossier nucléaire iranien au cours des toutes dernières semaines, notamment l'annonce d'une visite des inspecteurs de l'AIEA sur le site de Qom prévue le 25 octobre.
 
"Ce que nous surveillons, ce sont leurs intentions", a déclaré le général Jones, interrogé sur le même sujet par la chaîne CBS.
 
L'Iran a figuré en bonne place des débats politiques du dimanche matin sur les chaînes de télévision américaines, plusieurs parlementaires appelant à des sanctions contre Téhéran ou même à des frappes militaires.
 
Le sénateur républicain, Lindsey Graham, a prôné une opération militaire des Etats-Unis contre l'Iran si les sanctions ne fonctionnent pas, afin de ne pas en laisser la charge à "Israël".
 
"Une attaque israélienne contre l'Iran serait un cauchemar pour le monde car le monde arabe se rallierait à l'Iran", a-t-il estimé. "Je ne veux pas qu'"Israël" porte ce fardeau".
 
Evoquant une intervention militaire "en dernier ressort", le sénateur a souhaité qu'elle frappe non seulement les installations nucléaires iraniennes mais aussi la capacité militaire de ce pays "avant qu'il ne détienne" l'arme atomique.
 
Pour le sénateur démocrate Evan Bayh, "les Iraniens auront la bombe atomique si rien ne les fait changer d'avis. Il faut des sanctions sévères et il les faut maintenant", a-t-il lancé.
 
 Son collègue républicain Saxby Chambliss a estimé que des pourparlers avec l'Iran seraient plus efficaces avec de nouvelles sanctions déjà en place. "Imposons des sanctions. Rassemblons nos alliés et disons que c'est ce que nous allons faire", a suggéré ce sénateur.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Lundi 5 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par Alif le 05/10/2009 19:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Les israeliens ne voulent pas prendre le risque d'attaquer l'Iran par crainte de se casser les dents,ils veulent que les autres se sacrifient à leurs place,pour cette raison les lobys israeliens aux etats unis sont à louevre,apres avoir marginalisé H.Clinton en lui retirant le dossier Iranien et palstinien au prifit du trés sioniste et conservateur D.Ross,ces mêmes lobys veulent precipiter les etats unis dans un conflit au consequences incalculables même pour les plus errudits des stratéges,lisons ce que dit un senateur à la solde de ces lobys:
Le sénateur républicain, Lindsey Graham, a prôné une opération militaire des Etats-Unis contre l'Iran si les sanctions ne fonctionnent pas, afin de ne pas en laisser la charge à "Israël".
"Une attaque israélienne contre l'Iran serait un cauchemar pour le monde car le monde arabe se rallierait à l'Iran", a-t-il estimé. "Je ne veux pas qu'"Israël" porte ce fardeau".

Oui,le fardeau,ce sont les goyim qui le portent pas les elus.



2.Posté par dik le 06/10/2009 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis la chute du mur de Berlin et la disparition de l'URSS, les étasuniens ne parlent plus que de menaces et de guerres tous azimuts, semant la terreur et la mort à des millions d'individus innocents. N'importe quel mensonge est le bienvenu pour accomplir leurs forfaits. Obama ou pas, ils sont de plus en plus belliqueux, et leurs défaites sur tous les plans (militaires, économiques et sociales) les rendent encore plus enragés. Ils sont entrain de frire dans leur propre huile mais ne s'en rendent pas compte. Des sourds, aveugles et muets!

On a tellement vanté les mérites de l'Amérique qu'elle n'est plus que l'ombre d'elle-même. Dommage!

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires