Politique Nationale/Internationale

Bolivie-Crise: Echec des USA, Un Accord est Signé



Mercredi 17 Septembre 2008

Bolivie-Crise: Echec des USA, Un Accord est Signé
Au grand damne des Etats Unis et après trois semaines de manifestations et d'affrontements, le gouvernement socialiste bolivien d'Evo Morales est parvenu mardi soir à signer un accord à l'arraché pour rétablir la paix avec les gouverneurs autonomistes et libéraux.

Ainsi, à peine une semaine après que l’ambassadeur US ait été expulsé, Le gouverneur de la région de Tarija (sud), Mario Cossio, porte-parole des cinq gouverneurs autonomistes opposés au gouvernement du président Morales, a signé mardi un accord de principe mardi soir à Santa Cruz (est) en présence du cardinal Julio Terrazas.
"C'est le début d'un grand accord national parce que nous devons la paix et la tranquillité à notre population" a déclaré Cossio qui a signé le texte au nom des gouverneurs autonomistes.

Pourtant, plus tôt dans l'après midi, Mario Cossio avait jeté un froid en déclarant que le dialogue "n'était pas mort mais se trouvait à l'agonie".
Cossio réclamait la mise en liberté du gouverneur de Pando (nord), Leopoldo Fernandez, qui avait été arrêté dans la matinée accusé d'être à l'origine des affrontements qui ont fait 18 morts dans sa région.

L'accord mentionne que l'Union des nations sud-américaines (Unasur), l'Eglise catholique, l'Union européenne et les Nations Unies serviront de témoins et d'aides au dialogue qui va commencer jeudi.

Le document prévoit la récupération par les autorités des bâtiments publics occupés par les manifestants, le retour à la paix et une enquête sur la mort de 16 paysans la semaine dernière dans la petite région de Pando.
Les deux partis ont aussi convenu de laisser de côté durant le dialogue le projet de nouvelle constitution critiquée par les opposants libéraux.

Cela faisait depuis 8 mois que le dialogue entre l'exécutif et l'opposition était gelé et des blocus et des affrontements entre adversaires et partisans du président Morales se déroulaient depuis trois semaines en Bolivie (10 millions d'habitants) le pays le plus pauvre de l'Amérique du sud.

Pendant ce temps, a Washington, le département d'Etat a appelé mardi ses ressortissants de partir de Bolivie et a annoncé le départ des volontaires américains du Peace corps, "compte tenu de l'instabilité en Bolivie".
Le président américain George W. Bush a aussi placé la Bolivie sur une liste noire estimant que le pays andin n'avait soit disant pas respecté ses obligations de lutte contre le trafic de drogue.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 17 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par Amar le 17/09/2008 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vraiment Bizarre cette manie américaine a classer en indésirable ou en terroriste tout pays qui échappe a son contrôle .Les usa sont vraiment le cancer de l'humanité la ou ils se trouve c'est la guerre et la désolation dans leur sillage.

2.Posté par Wallafurby le 17/09/2008 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De toutes façon, ils tomberont tôt ou tard pour avoir imposé et exploiter les autres pays. Cependant, pour qu'ils évitent de tomber, ils doivent reconnaître leurs torts et s'excuser auprès des pays victime de l'hégémonie américaine (Chili, Argentine, Bolivie, Irak, etc.).

3.Posté par Marie- Thérèse le 17/09/2008 21:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


viva EVO MORALES ,un grand , très Homme d'Etat qut a refusé d'envoyer la police ou l'armée pour enrayer les violentes manifestations des opposants ,et ainsi évité des morts en plus .Les différents semble se régler sans guerre civile , tous mes respects

Monsieur le Président de Bolivie ,vous et votre ami H.CHAVEZ ,de GRANDS HOMMES D'ETAT dont le monde a besoin aujourd'hui

plus que jamais

4.Posté par toto le 17/09/2008 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Le président américain George W. Bush a aussi placé la Bolivie sur une liste noire estimant que le pays andin n'avait soit disant pas respecté ses obligations de lutte contre le trafic de drogue. "

Drôle d'idée venant d'un gouvernement qui a fait du traffic de drogue une de ses mamelles ...

5.Posté par alex le 18/09/2008 00:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand un président américain comme George W. Bush place un pays comme la Bolivie sur une liste noire,on peut affirmer, presqu'a coup sur,qu'il s'agit d'un pays progressiste.
Se faire insulter par les Us est devenu un compliment.

6.Posté par Fernand Cloutier le 18/09/2008 03:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

www.alterinfo.net/ca-y-est,-les-terroristes-s-emparent-du-sol-des-etats-Unis_a23918.html

Autre façon pour s"ATTIRER des ennuis dans la futur..........................................................

7.Posté par oscar fortin le 18/09/2008 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec Bush et compagnie, mieux vaut maintenir l'alerte à son plus haut niveau. Tout est possible. Les putchistes n'ont pas dit leur dernier mot. Ils visent le Venezuela, la Bolivie, le Paraguay et l'Équateur. Déjà la Colombie, le Pérou et le Chili leur sont acquis. J'espère que ces pays résisteront suffisamment de temps pour qu'une nouvelle administration arrive avec une nouvelle approche des relations avec l'Amérique latine. Un Empire en déclin est toujours imprévisible et d'autant plus dangereux. La date du 18 septembre, selon certaines informations d'intelligence vénézuélienne, était la date du grand coup.... contre le Venezuela et pourquoi pas contre la Bolivie. Une pierre deux coups.... UNASUR sera-t-il suffisant pour les dissuader à poursuivre sur cette voie?


8.Posté par Marie- Thérèse le 18/09/2008 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la bête immonde bléssée a mort et très dangereuse le dernier coup de canine peut être fatale a la Terre et l'humanité , 7O ans

(certainement plus que moins ) de carnage dans tous les pays que compte notre belle planète ,ET PERDRE LE POUVOIR ,TOUS

POUVOIRS (monetaires ,mentals ,spirituels , ils n'ont plus aucune crédibilitée )

Imaginé deux secondes si les USA avaient dépensé toute cette énergie a faire le BIEN ? alors là ...... oui il serait sans doute

les Maîtres .Comme quoi on peut douter des facultés mentales des dirigeants USA car c'est le MAL qu'ils ont semés sur la Terre

le TOP c'est de faire croire qu'il sème le BIEN

9.Posté par belle isle le 18/09/2008 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui, Chavez et Moralez sont des grands de ce monde... Pour avoir ruiné leur peuple tué leurs oposant, d'être des dictateurs a la solde de la Russie qui eux aussi ont deux dictateur a leurs têtes... J'espère juste vivre assez longtemps pour voir vos héros finir comme Pinochet... En exil.

10.Posté par oscar fortin le 18/09/2008 16:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chère Belle isle, si vous lisiez à tout le moins les réponses qui vous sont faites vous pourriez mettre votre bonne foi en évidence en apportant certaines corrections à vos affirmations tout à fait gratuites. Je vous invite à retourner voir la réponse que j'ai faite à votre intervention sur mon article Lettre ouverte au Premier ministre du Canada. Mais je doute maintenant de votre bonne foi, et vous n'êtes plus qu'un rouage de plus dans la machine de la désinformation, la vérité des faits étant la moindre chose qui puisse vous intéresser.

11.Posté par mehdi le 15/01/2009 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Enfin un brave qui rejette cette pouritures d'américains et d'israeliens que hitler aurai pu finir son boulot c'est vraiment dommage.

les chiens d'américains sont ds la déscente bientôt on aura d'autres puissances militaires(chine, amérique du sud, brézile ) qui vont ramenés la paix sur terre. le jour où il y'aura plus de juifs sur terre la paix reignera ds le monde

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires