Actualité nationale

Blocages et manifestations : la grève contre la réforme des retraites débute (EN CONTINU)



rt.com/Sputnik/Vecu/Sebeat/Reservoir Apps/l'Obs/ etc...
Jeudi 5 Décembre 2019

Entendant faire plier le gouvernement sur son projet de réforme des retraites, les syndicats et plusieurs figures des Gilets jaunes ont appelé à une grève d'envergure ce 5 décembre. Transports, éducation, santé : de nombreux secteurs sont concernés.

Réforme des retraites : «C'est la plus violente des attaques contre nos vies»:



La #GrèveGénérale à Paris



GRÈVE GÉNÉRALE SUITE!



ÉMISSION SPÉCIALE 5 DÉCEMBRE : LE PEUPLE FACE À MACRON





18:53 Gilles Le Gendre: «Nous irons au bout»

Gilles Le Gendre, député LREM, en s’exprimant à propos des manifestations dans le cadre de la grève générale qui se déroule ce jeudi 5 décembre en France, a souligné que les syndicats étaient tout à fait conscients de la volonté des députés de mener sans dévier la réforme des retraites à son terme.

«Les syndicats savent parfaitement que nous irons au bout de cette réforme», a-t-il déclaré sur le plateau de BFM TV.



18:43 Le correspondant de Sputnik sur place constate des tensions place de la Nation.



18h38 CET Le ministère de l'Intérieur estime à 700 000 le nombre de manifestants, d'après des chiffres communiqués à BFM TV. 18h24 CET 31 personnes ont été interpellées à Bordeaux, en marge de la manifestation contre la réforme des retraites qui a rassemblé au moins 20 000 personnes selon la préfecture, 53 000 selon la CGT, une mobilisation calme pour l'essentiel, mais ponctuée de quelques heurts. 18h23 CET Selon l'un de nos reporters, il y a eu de nombreux blessés à la suite d’affrontements avec les forces de l’ordre, place de la République. Une jeune fille a été grièvement blessée à l’œil.


18h02 CET Le Nombre jaune a évalué le montant de manifestants en France à 1 143 450.



17:49 Un canon à eau a été positionné par les forces de l’ordre dans la rue de Metz, à Toulouse, afin de repousser les manifestants.



17h45 CET A Paris, le 5 décembre, un manifestant a été filmé en train d'être interpellé et traîné au sol par plusieurs membres des forces de l'ordre.



17:36
Un peu moins d'un demi-million de personnes ont manifesté en région pour ce 5 décembre, selon la police

Plus de 450.000 personnes ont manifesté contre la réforme des retraites dans une cinquantaine de villes en France, excepté Paris, dont au moins 33.000 à Toulouse, 25.000 à Marseille, 20.000 à Lyon, Montpellier et Bordeaux, d’après les comptages transmis par la police ou les préfectures. Ces chiffres excluent les manifestants présents dans la capitale. La CGT annonce 250.000 personnes à Paris.

Selon les syndicats, les manifestants étaient 150.000 à Marseille, 100.000 à Toulouse, 35.000 à Lyon et de 30 à 50.000 à Bordeaux.

Réforme des retraites : «Le gouvernement va devoir obligatoirement reculer de façon importante»



Grève du 5 Décembre : «Le seul moyen aujourd'hui de se faire entendre, c'est d'être dans les rues»



Manifestation contre la réforme de retraites à Bayonne le 5 décembre 2019



A Lyon aussi, la mobilisation contre la réforme des retraites a été entachée de heurts entre certains manifestants et les forces de l'ordre.



17:30 Tensions en cours à Montpellier, où la place de la Comédie est noyée sous les gaz lacrymogènes.




17h21 CET Lors d'un point presse à Marseille, Jean-Luc Mélenchon s'est félicité que la CGT rejoigne la nouvelle mobilisation du 7 décembre (à l'initiative des transporteurs routiers), «avec un rendez-vous de masse possible». «Le régime a commis une terrible erreur, c'est de croire qu'il pouvait endormir tout le monde», a expliqué le chef de file de La France insoumise (LFI) en constatant que le gouvernement avait «sous-estimé la détermination des Français à soutenir le régime de retraites». «Toutes les générations étaient présentes» dans le cortège, a-t-il noté, en se satisfaisant d'une participation «notoire» des cadres, rappelant que cette catégorie sociale n'était pas, dans le passé, engagée dans les mobilisations de la sorte. Il faut qu'on soit «à la hauteur du grand bras de fer» avec le gouvernement, a-t-il ajouté. La réforme des retraites, «c'est la goutte d'eau importante qui a fait déborder le vase», a-t-il aussi noté.

17h15 CET Des affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre ont éclaté dans les rues de Paris cet après-midi. La police a essuyé des jets de projectiles et a répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes.



17h09 CET A Toulouse, «les manifestants reculent dans un nuage de gaz lacrymogènes».



16h54 CET Au sein de l'entreprise EDF, le 5 décembre à la mi-journée, la grève contre la réforme des retraites était suivie par 44% des salariés, selon la direction avec des pointes à plus de 80% dans certaines centrales nucléaires, selon la CGT. 16h36 CET Des militants de SOS Racisme participent à la manifestation «pour dénoncer les inégalités sociales et affirmer leur opposition à la réforme des retraites».




16:43
Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent les policiers en difficulté dans leur maintien de l'ordre à Paris.



16h33 CET Les pompiers en grève sont acclamés par les manifestants.



16h32 CET D'après l'AFP, les syndicats de police ont maintenu leur mouvement en bloquant des commissariats lors de la mobilisation contre le projet de réforme des retraites. Devant le commissariat de Bobigny (Seine-Saint-Denis), une banderole portant l'inscription «Christophe [Castaner], service minimum jusqu'à nos retraites, ça va être long» a été déployée. 16h31 CET Lucas Léger, un de nos reporters, filme de nouveau les tensions ayant éclaté dans la mobilisation parisienne.


16h30 CET A Toulouse, un manifestant brandit une pancarte sur laquelle il est inscrit : «Collusion finance gouvernement média. Démocratie corrompue.»



16h18 CET Au micro de nos reporters, des manifestants de tous horizons ont confié les raisons de leur mobilisation ce 5 décembre.





16h15 CET Selon le syndicat enseignant SNES-FSU, la mobilisation est «historique» dans les collèges et lycées. Il y aurait eu «75% de grévistes ce matin», selon l'organisation.



16h01 CET Le maire PS de Bourg-en-Bresse (Ain), Jean-François Debat, fait partie du cortège de manifestants dans sa ville. Il note qu'il y a «plusieurs milliers de personnes».



15:49
Selon notre correspondant sur place, des débordements ont actuellement lieu en marge de la mobilisation parisienne. Les forces de l'ordre font usage de gaz lacrymogènes.



15h49 CET Un de nos journalistes filme les tensions à Paris.


Réforme des retraites : «C'est la plus violente des attaques contre nos vies»



15h37 CET Michel, Gilet jaune, estime qu'avec cette manifestation, «on est en train de réaliser une réelle convergence».



15h33 CET Pierre Laurent, sénateur du Parti communiste déclare à notre micro : «Les communistes [font] partie de ceux qui ont créé ce système de retraite et la Sécurité sociale, donc on est là pour le défendre.»



15h17 CET Le cortège est également fourni de manifestants à Nantes avec à sa tête, les cheminots.



15h16 CET Selon un journaliste de La Croix, «un drone surveille la place de la République» à Paris.



15h12 CET Selon un de nos reporters sur place, la mobilisation est importante à Toulouse : syndicats et Gilets jaunes ont répondu présent.



15h11 Des black blocs ont été aperçus en marge de la manifestation à Paris alors que le cortège s’apprêtait à s’élancer, a constaté un envoyé spécial de Sputnik sur place, qui indique qu'ils se sont éparpillés dans la foule.



15h05 CET France Bleu Champagne-Ardenne dévoile des images montrant des pompiers assurant« le show à la manifestation contre la réforme des retraites à Reims».



14h59 CET Le porte-parole du Parti communiste et élu parisien Ian Brossat évoque pour RT France une réforme «dégueulasse» à venir.



14h54 La situation est toujours tendue à Bordeaux où la police a recours aux grenades de désencerclement et autres gaz lacrymogènes



14h30 CET A Paris, des sapeurs-pompiers sont montés sur un échafaudage pour saluer la foule.



À Toulouse, les pompiers se sont symboliquement mis à terre pour dénoncer leurs conditions de travail



14h11 CET Les Stylos rouges (collectif de personnels de l'Education nationale) sont dans le cortège de Paris.



14h01 CET A notre micro, une infirmière et adhérente de la CGT explique : «Aujourd'hui nous sommes venus défendre nos retraites que Macron est en train de détruire par sa réforme.»



13h59 CET Les manifestants s'apprêtent à battre le pavé à Paris.





13h59 Selon Emilien Urbach, journaliste à L’Humanité, la mobilisation est très forte à Nice



13h57 Jérôme Rodrigues, figure du mouvement des Gilets jaunes, a été aperçu à Paris haranguant la foule sur un échafaudage



13h53 Des photographes et des reporters présents dans le cortège parisien pour dénoncer les violences policières. Ils tiennent leurs appareils photo en l'air, rapporte l'agence Taranis News.



13h46 Selon un journaliste de 20 Minutes présent à Bordeaux, la situation dégénère en marge de la manifestation



MULTIPLEX ] Gréve Nationale / Jour 1



13h32 CET Les syndicats ont averti que la grève dans les transports parisiens allait être reconduite «jusqu'à lundi».

13h31 Près de 25.000 personnes ont participé à la manifestation à Nantes, affirment les syndicats. Ce niveau de mobilisation dans la ville n'avait plus été atteint depuis celle contre la loi Travail de 2016.

13h31 À Avignon aussi les soldats du feu ont rejoint les manifestants sous les acclamations de la foule



13h03 Notre correspondant est sur place gare de l’Est afin de prendre la température à une heure du départ du cortège parisien



13h02 CET Emmanuel Macron est «calme et déterminé» face au mouvement de contestation de la réforme des retraites dont l«'architecture générale» sera annoncée en milieu de semaine prochaine par le Premier ministre, a indiqué l'Elysée. «Le chef de l'Etat est calme et déterminé à mener cette réforme, dans l'écoute et la consultation», «il est attentif au respect de l'ordre public et aux désagrements subis par les Français», selon la présidence. «Le Haut Commissaire Jean-Paul Delevoye achèvera les consultations avec les partenaires sociaux en début de semaine et s'exprimera pour effectuer une synthèse de ces discussions, puis le Premier ministre s'exprimera vers le milieu de la semaine prochaine sur l'architecture générale de la réforme», a précisé l'Eysée.

12h58 Les manifestants continuent d’arriver gare de l’Est à Paris à une heure du départ du cortège qui rejoindra la place de la Nation



12:56 Mobilisation massive à Clermont-Ferrand en ce 5 décembre


12h55 CET De violents affrontements ont éclaté à Nantes entre casseurs et forces de l'ordre.



12h53 CET La Préfecture de police a emprunté des lanceurs d'eau aux pompiers pour assurer le maintien de l'ordre à Paris. Selon le syndicat policier France Police – Policiers en colère, il s'agit d'«une nouvelle arme potentiellement létale». «Ces lances débiteraient à environ 11 bars de pression et seraient potentiellement létales à moins de 5 mètres. Les collègues chargés d’utiliser ce matériel n’ont reçu aucune formation et s’inquiètent des conséquences juridiques pesant sur eux en cas de blessé ou de mort», écrit le syndicat dans un message posté sur Facebook. «En effet, des motopompes vont être intégrées au dispositif. Les engins seront raccordés à des bouches à incendie et utilisés sur ordre par des policiers formés à leur usage, leur but étant de repousser les manifestants hostiles», a confirmé auprès de 20 Minutes la préfecture de police. 12h53 CET De nombreux Gilets jaunes se sont également rassemblés sur la place de Clichy en soutien au mouvement de grève contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement.



12h51 CET Présente à la gare de l'Est à Paris, notre journaliste Katia Pecnik a assisté à l'assemblée générale des cheminots.




GRÈVE GÉNÉRALE GARE DE L'EST!



12h50 CET Notre reporter David Khalifa fait le point dans le cortège à Lyon.



12h30 CET Selon la direction de la SNCF, le taux de grévistes, mesuré le 5 décembre au matin à la SNCF, est de 55,6% en moyenne, avec 85,7% des conducteurs et 73,3% des contrôleurs en grève. En outre, 57% des aiguilleurs étaient également en grève, le 5 décembre au matin, contre la réforme des retraites. Il s'agit d'un décompte des présents et absents devant travailler dans chacun des 400 établissements ou unités de la France entière, et non pas d'un sondage, a précisé la direction de la SNCF dans un communiqué.

12h30 Près de 5.500 manifestants défilent à Avignon



12h20 15.000 personnes «au moins» à Toulon, selon les organisateurs



12h19 CET Selon l'Elysée, le Premier ministre Edouard Philippe annoncera «en milieu de semaine prochaine l'architecture générale de la réforme» des retraites.

12h15 Un cortège fourni s’est élancé de Rennes, en Bretagne.



12h15 Important cortège à Lyon en protestation à la réforme des retraites



12h15 Grève du 5 décembre : forte mobilisation à Bastia



12h14 Grève du 5 décembre : à Bordeaux, un cortège bien garni



12h14 CET «Nous ne calerons pas» dans la mise en oeuvre de la réforme des retraites, a assuré le 5 décembre Gilles Le Gendre, chef de file des députés LREM, estimant qu'après deux ans de négociations «aucun syndicat ne pense sérieusement» que le gouvernement «renoncera». «N'y voyez aucune provocation», a-t-il dit sur LCI, mais «nous sommes convaincus de notre capacité à démontrer que cette réforme apportera du mieux aux Français», a-t-il ensuite affirmé, en soulignant le besoin de «pédagogie» sur ce dossier «de fond, essentiel» et en rejetant les accusations d'«entêtement». «Attendez de voir ce qui se passera quand précisément on abattra nos cartes; nous savons très bien ce que nous faisons, et les Français, le savent très bien», a-t-il insisté, en considérant que «les grévistes sont ultra minoritaires» dans le pays.

12h04 CET D'après les données du ministère de l'Education nationale et de le jeunesse, la mobilisation dans l'éducation est de 51,15% de grévistes dans le primaire, et 42,32% dans le secondaire.

12h03 En outre-mer, il n'y a pas qu'à La Réunion que les manifestants se font entendre. Ils sont également mobilisés à Mayotte.



12h02 CET Notre reporter à Lyon fait état de premiers affrontements sur place.

11h49 CET Une polémique a enflé le 4 décembre sur les réseaux sociaux après que de nombreux internautes ont diffusé les images d'un amoncellement de pavés près d'un chantier sur les Champs-Elysées, à la veille d'une grève d'envergure marquée par de nombreux rassemblements, notamment dans la capitale.



11h45 À Nantes, beaucoup de monde pour la manifestation qui devrait s’élancer sous peu.



11h43 CET Jean-Luc Mélenchon, chef de file de La France insoumise, a accusé le 5 décembre le préfet de police de Paris, Didier Lallement, de recourir à des «méthodes de psychopathe» pour maintenir l'ordre dans les manifestations dans la capitale. L'ancien candidat à la présidentielle, s'exprimant sur BFMTV depuis Marseille, a appelé les manifestants contre la réforme des retraites à être «très prudents», jugeant que le préfet Lallement «est très dangereux et organise à chaque fois qu'il y a des manifestations des chocs, des brutalités, on frappe tout le monde».

Jean-Luc Mélenchon, chef de file de La France insoumise, a accusé le 5 décembre le préfet de police de Paris, Didier Lallement, de recourir à des «méthodes de psychopathe» pour maintenir l'ordre dans les manifestations dans la capitale. L'ancien candidat à la présidentielle, s'exprimant sur BFMTV depuis Marseille, a appelé les manifestants contre la réforme des retraites à être «très prudents», jugeant que le préfet Lallement «est très dangereux et organise à chaque fois qu'il y a des manifestations des chocs, des brutalités, on frappe tout le monde».

Face à la «détermination populaire» et à «la bonhomie» des manifestants, «j'espère que le préfet Lallement ne va pas faire trop de bêtises cet après-midi à Paris, qu'il ne va pas comme d'habitude déployer ses méthodes de psychopathe pour enfermer les gens, les gazer, les bombarder, les matraquer», a-t-il ajouté. M. Mélenchon s'est dit «très inquiet de voir qu'il a annoncé mille casseurs à Paris, il est capable de les compter mais pas de les arrêter, c'est vraiment un homme extrêmement étrange».

11h11 Alors que des dépôts de carburant sont bloqués depuis quelques jours en Bretagne, la liste s'allonge ce 5 décembre. Des Gilets jaunes bloquent ainsi la raffinerie de Puget-sur-Argens, près de Fréjus, dans le Var.



11h09 CET Dans le cadre de la grève intersyndicale du 5 décembre, plusieurs centaines de manifestants sont déjà présents à Nantes.



10h58 CET Gérard Filoche, fondateur de la Gauche démocratique et sociale, était l'invité de RT France pour décrypter la réforme des retraites. «C'est la plus violente des attaques contre nos vies, Macron va probablement baisser nos retraites de 25%», a-t-il déclaré. «La France n'a jamais été aussi riche et les richesses n'ont jamais été autant mal partagées», a-t-il ensuite expliqué, notamment pour déconstruire la réforme des retraites voulue par le gouvernement français, et prouver qu'il est même possible d'améliorer le système de retraite actuel.



10h41 CET Les forces de l'ordre sont intervenues jeudi matin à Rouen avec «quelques grenades» lacrymogènes pour évacuer un rond-point bloqué par des «Gilets jaunes» mobilisés contre le projet de réforme des retraites du gouvernement. «Il y a eu trois interpellations» et «quelques grenades (lacrymogènes) ont été utilisées» peu avant 9h, après «plusieurs sommations» car «ça ne bougeait pas», a indiqué à l'AFP le service de presse de la préfecture, soulignant que le rond-point des vaches, bastion des «Gilets jaunes» lors du mouvement de la fin 2018-début 2019, était bloqué par des «Gilets jaunes» et non des syndicalistes. Interrogé par l'AFP, Olivier Bruneau, l'un des porte-paroles des «Gilets jaunes» à Rouen, a dénoncé «gazage et matraquage» sur ce rond point.

10h30 CET L'Institut français d'opinion publique (IFOP) a publié ce matin sur Twitter un sondage intitulé : «Les Français et le mouvement de grève du 5 décembre», réalisé entre le 28 novembre et le 4 décembre Le sondage révèle que 56% des personnes ayant répondu au sondage ont une opinion positive de la grève du 5 décembre. D'un autre côté, 29% des personnes ayant répondu au sondage ont une opinion négative de la grève du 5 décembre.



10h12 CET Elisabeth Borne, ministre française de la Transition écologique et solidaire, s'est exprimée ce matin au micro de BFM-TV à propos de la grève intersyndicale du 5 décembre. «Aujourd'hui, on ne pense pas qu'il y aura une amélioration sensible demain» au niveau des transports en commun, a-t-elle expliqué. Avant d'assurer : «Les opérateurs, la RATP notamment, feront un point à 17h tous les jours sur le plan de transports du lendemain.»



10h05 CET Deux membres du Syndicat Universitaire de Montpellier (SCUM), qui tentaient de bloquer l’entrée du campus, ont été blessés légèrement à l’arme blanche, selon France 3 vers 7h du matin. L'un des blessés a rapporté que des individus étaient arrivés «cagoulés et armés de couteaux en criant : "Dégagez la Gauche, retournez travailler !"»



L'un des étudiants a été blessé à la main, l'autre à la tête.

09h41 CET Invité sur le plateau de RT France, Christian Grolier, secrétaire général FO fonction publique, a livré son analyse sur la réforme des retraites. «Sur le principe d'un régime universel par points, ce sera perdant-perdant pour tout le monde», a-t-il déclaré. «Toute cette réforme n'est faite que pour faire des économies», dénonce-t-il ensuite.



09h30 12h01 Routes bloquées et péages gratuits ouvrent la journée de grève générale



09h09 CET Responsable national des cheminots pour le PCF, Thomas Portes était l'invité de RT France. Il a souligné que les actions du 5 décembre contre la réforme portée par Emmanuel Macron étaient motivées par le bien commun. «On manifeste pour l'intérêt général, c'est ça le mot d'ordre», a-t-il expliqué.



09h08 CET Les Réunionnais ont sorti les gilets jaunes et les percussions pour cette journée de lutte sociale dans la bonne humeur :



09h00 CET Les premiers blocages font déjà saturer le trafic routier aux abords des villes et des zones industrielles partout en France. C'est notamment le cas à côté de Châlon-sur-Saône en Bourgogne :



Le port autonome de Strasbourg est également bloqué :



L'insoumise et candidate à la mairie de Paris, Danielle Simonnet a rejoint le blocage du dépôt RATP de Pleyel à Saint-Denis en Seine-Saint-Denis :



Le dispositif sécuritaire annoncé pour cette journée de mobilisation interprofessionnelle a commencé à être mis en place dans la soirée du 4 décembre. Drones de surveillance dans le ciel, canons à eau et blindés légers de la gendarmerie au sol, seront déployés, sans compter une quinzaine de brigades motocyclistes de répression de l'action violente (BRAV).

Alors que jusqu'à 1 000 casseurs seraient attendus par la préfecture de police de Paris, les forces de l'ordre vont devoir composer avec les effectifs disponibles dans toute la France. D'autant que le mécontentement est palpable également parmi les forces de l'ordre. Une compagnie départementale d'intervention, près de Grenoble, s'est ainsi fait porter pâle presque intégralement le 4 décembre (27 policiers sur 29 de la CDI 38 sont en arrêt maladie) et la grogne monte chez les fonctionnaires de police qui négocient eux aussi leur régime spécial de retraite par la voix de ses syndicats majoritaires. Des actions reconductibles sont notamment envisagées dans les commissariats avec des fermetures pendant cinq heures en pleine journée. Par ailleurs, selon les informations des associations de police, les membres de compagnies républicaines de sécurité (CRS) sont également touchés par ce phénomène, après plus d'une année de crise sociale.

Ce 5 décembre débute dans toute la France une grève qui s'annonce particulièrement suivie, à l'appel des syndicats, rejoints par plusieurs figures des Gilets jaunes. L'objet des protestations : la réforme des retraites voulue par le gouvernement qui entend instaurer un «système universel» par points, censé remplacer les 42 régimes existants (fonctionnaires, privés, régimes spéciaux, complémentaires). Les opposants à cette réforme, dont les revendications sont multiples, dénoncent une mesure qui précariserait les retraités.

Pour l'occasion, près de 250 cortèges sont organisés un peu partout en France. Dans les transports, 90% des TGV et 80% des TER devraient être annulés, et 11 lignes du métro parisien fermées. Des grèves illimitées sont prévues à la RATP et à la SNCF où on s'attend déjà à un mouvement dans la durée. Dans le ciel, les compagnies aériennes devraient réduire de 20% leur programme de vols. Il y aura aussi nombre d'école fermées. «70% des enseignants du primaire se sont déclarés en grève, et les taux dans le secondaire devraient être voisins, je n'ai jamais vu ça», a assuré Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU. Policiers, éboueurs, avocats, retraités ou transporteurs routiers appellent aussi à des actions. Une partie de la classe politique (Rassemblement national, France insoumise, PCF et PS) a affirmé son soutien au mouvement de grève, appelant parfois ses sympathisants à le rejoindre.



De son côté, Emmanuel Macron s'est montré inflexible, promettant le 4 décembre : «Je n'y renoncerai pas.» Il a en outre affirmé qu'il s'exprimerait devant les Français quand il le jugerait «opportun». Le projet précis de réforme sera dévoilé mi-décembre pour un passage au Parlement début 2020.

https://francais.rt.com/france/68590-blocages-manifestations-greve-5-decembre-contre-reforme-retraites-debute-en-continu


Jeudi 5 Décembre 2019


Commentaires

1.Posté par jehaislescookies le 05/12/2019 20:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"c'est la plus viloente des attaques contre nos vies" en effet ! le grand capital, les investisseurs, etc, ils font (via les Etats qui leur servent de bras armé) des guerres pour moins que ça ! ils bombardent de centaines de milliers dinnocents pour mmoins que ça !
Alors le peuple français (car là ça ne se limite pas aux ouvriers ! les avocats par exemple sont menacés, encore plus même, etc, etc) qu'est-ce qu'il va faire ?

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires