Politique Nationale/Internationale

Biographie de Barack Obama, premier président noir



Jeudi 6 Novembre 2008

Biographie de Barack Obama, premier président noir
Le démocrate Barack Obama a été élu ce mercredi le 4 novembre 2008 en tant que premier président noir américain.
Barack Hussein Obama, né le 4 août 1961 à Honolulu, Hawaii, est un homme politique américain, sénateur de l'Illinois au Sénat des États-Unis depuis 2005. Il est le 44ème président des États-Unis, et le premier afro-américain ayant accédé à ce poste ; élu le 4 novembre 2008, il entrera en fonction le 20 janvier 2009.
Son père, Barack Obama Sr. est un berger kenyan ; fils d'un guérisseur de l'ethnie Luo. Son père était un berger
Sa mère, Stanley Ann Dunham, est née sur une base militaire du Kansas dans une famille américaine et chrétienne.
Après avoir combattu en Europe dans l'armée de George Patton pendant la Seconde Guerre mondiale, Stanley Dunham devient vendeur représentant en meubles. Madelyn Dunham a travaillé dans les usines aéronautiques de Wichita en 1941 pendant la guerre puis est devenue employée de banque. La famille Dunham déménage sans cesse, à la recherche de travail. Ils habitent successivement la Californie, le Kansas, le Texas, l'État de Washington avant de partir pour Hawaii en 1969. Stanley Ann y suit des études d'anthropologie à l'université d'Hawaii quand elle rencontre Barack Sr.
Les parents de Barack Obama se marient en 1960. En août 1963, son père vient d'être accepté à l'Université Harvard et il part seul pour le Massachusetts car il est incapable de subvenir aux besoins de sa femme et de son fils. Le divorce sera prononcé en janvier 1964. Diplômé en économie en 1965, le père de Barack Obama repart ensuite au Kenya où il fonde une nouvelle famille en 1982, il perd la vie dans un accident de voiture.
Stanley Ann Obama se remarie ensuite avec Lolo Soetoro, un étudiant originaire d'Indonésie, et la famille emménage à Jakarta. Barack vit 4 ans, de 1967 à 1971, en Indonésie. Lors de la campagne électorale pour l'investiture de 2008. Barack. À l'âge de dix ans, il retourne à sa demande à Honolulu pour vivre chez ses grands-parents maternels, un couple modeste. Titulaire d'une bourse, il est scolarisé à l'école Punahou, une prestigieuse école privée d'Hawaii. La mère d'Obama meurt en 1995 d'un cancer de l'ovaire. Lors de ses études secondaires, le noir Obama expérimenta pour la première fois le goût amer de la discrimination raciale
Après le lycée, Barack Obama étudie deux ans au Collège occidental de Californie puis il entre à l'Université Columbia de New York. Il en sort diplômé en science politique et en relations internationales.

Il commence une carrière professionnelle à Chicago comme analyste d'affaires d'une grande compagnie financière. En 1984, il choisit de travailler comme animateur social dans le quartier noir défavorisé de Bronzeville. Il devient adjoint de Jerry Kellman un travailleur social chrétien, membre d'un réseau d'églises progressistes.
Obama quitte Chicago en 1987 pour trois ans afin d'étudier le droit à la faculté de droit de Harvard (Harvard Law School) à Cambridge près de Boston dont il sera diplômé magna cum laude. En 1990, il y devient le premier métis (noir et blanc) rédacteur en chef de la prestigieuse Harvard Law Review, élu face à 18 autres candidats. En 1991, il est parvenu à obtenir son doctorat de cette université.
À la fin de ses études, au lieu de devenir adjoint au juge Abner Mikva, Barack Obama revient à Chicago pour devenir enseignant en droit constitutionnel à l'Université de Chicago et entre dans un cabinet juridique spécialisé dans la défense des droits civiques.
En 1992, il épouse Michelle Robinson, juriste originaire de Chicago rencontrée en 1989 dans le cabinet d'avocats où il travaille et où elle est avocate associée. Le couple Obama aura deux filles, Malia Ann (née en 1998) et Natasha (née en 2001). Michelle Robinson-Obama est alors une avocate renommée, figure influente du Parti démocrate local et proche du maire de Chicago, Richard M. Daley. C'est elle qui va propulser la carrière politique de son époux alors qu'il n'a, jusque-là, milité activement que pour soutenir la candidature de Bill Clinton à la présidence des États-Unis et celle de Carol Moseley-Braun au Sénat.
En 1996, Barack Obama est élu au Sénat de l'État de l'Illinois dans la 13e circonscription, couvrant les quartiers sud de South Side à Chicago, comprenant le quartier de Hyde Park. Il préside la commission de santé publique quand les démocrates reprennent la majorité au Sénat local.
Vivre parmi divers hommes qui avaient les croyances contradictoires était la plus grande expérience de la vie d'Obama.
En plein les conflits interpartites et la crise financière du monde d'aujourd'hui, Obama peut attirer l'attention de diverses couches sociales vers un but politique et social, but qui préfère davantage le règlement des défis que connaît le peuple américain que les desseins politiques des partis américains.
Il est à l'avant-garde de la réforme dans l'ordre politique américain, notamment au sein de l'establishment américain. La figure de proue démocrate, le sénateur Joe Biden, sera à partir le 20 janvier l'alter ego d'Obama.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Jeudi 6 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par Saber le 06/11/2008 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Un Falacha comme Président fantoche n(est-pas une ruse des Banksters ?

2.Posté par rachidovic le 06/11/2008 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" changement", "espoir",...ces termes revenaient souvent dans les messages saluant aussitôt à travers le monde l'élection de Barack Obama à la présidence des USA. Pourtant, tout le monde sait, ce n'est plus voilé,le changement et l'espoir ne sont pas pour demain, ni dans quatre ou huit ans ! Car Obama est un homme du sérail. Tout le monde sait que le changement, le vrai, commence le jour ou les américains éliront président un homme libre, pas un esclave comme ses prédécésseurs ! Autrement dit, le changement commence le jour ou les Américains éliront président un homme n’ayant jamais été en Palestine mendier et lécher les bottes de l’occupant, massacreur du peuple Palestinien. Le changement, pour les américains et pour tout le monde, l'espoir, la paix, sont à ce prix. Mais chante, Rachidovic, chante...Au pays des aveugles le borgne est roi.


http://blida-rdjel.over-blog.com/


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires