Palestine occupée

Bethléem : Abbas s'en prend au Hamas et ignore les crimes et violations de l'occupation



Mercredi 5 Août 2009

Bethléem : Abbas s'en prend au Hamas et ignore les crimes et violations de l'occupation

Le 6ème congrès du mouvement du Fatah, qui contrôle l'autorité palestinienne, s'est tenu aujourd'hui, mardi 4/8, vingt ans après  le 5ème congrès qui s'était tenu à Tunis en 1989. Ce congrès vient pour renouveler la direction d'un parti miné par les divisions et affaibli par sa déroute face aux défis du peuple palestinien et les crimes et violations de l'occupation sioniste.







"Durant ce congrès de trois jours à Bethléem, en Cisjordanie, environ deux mille trois cents  délégués doivent créer un autre comité central, ainsi qu'un conseil révolutionnaire et les principales instances de leur mouvement, tentant d'adopter un nouveau programme politique", ont précisé des sources bien informées.







Notons que le mouvement du Fatah a été fondé en 1959 par son créateur historique, le défunt Yasser Arafat. Une grande partie du Fatah a gagné du pouvoir au sein de l'autorité palestinienne depuis 1994, avant son échec inattendu aux législatives de 2006.







Suite à sa déroute sur la scène palestinienne, plusieurs observateurs et analystes, notamment de hauts responsables du Fatah, ont lié cet échec historique aux corruptions et à l'insécurité qui ont sévi dans les territoires palestiniens avant que l'autorité palestinienne ne se décide, ces dernières années, à les combattre sérieusement.







En ignorant tous les crimes horribles et violations de l'occupation sioniste au sein du peuple palestinien, l'exagération du blocus suffoquant, arbitraire et injustice qui persiste à menacer tous les jours la vie d'un million et demi d'habitants de Gaza, l'extension coloniale à Al Qods occupée, les démolitions perpétuelles et sans précédent des maisons palestiniennes dans le quartier Jarrah, Abbas n'a rien trouvé de mieux a faire que de critique le Hamas, qui exige, selon la loi fondamentale palestinienne, la libération de plus de 1000 de ces captifs en Cisjordanie.

Dans ce contexte, les dirigeants patriote alliés au Fatah ont appelé à cesser le déclin de leur mouvement au profit des agendas sionistes. Il ne faut pas oublier les objectifs du Fatah historique, qui proclamait le souhait de réalisation la libération nationale.

Hamas : Le discours d'Abbas frappe tous les efforts d'entente



Le mouvement du Hamas a affirmé que le discours du président sortant de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, lors de l'ouverture du sixième congrès du mouvement du Fatah, qui a eu lieu mardi 4/8 dans la ville de Bethléem en Cisjordanie occupée, ne mène à aucune entente, parce qu'il est plein de mensonges et tromperies.





En commentaire aux déclarations et mensonges qui se trouvent dans le discours d'Abbas, le porte-parole du mouvement du Hamas Dr. Sami Abou Zouhri a dit, dans une déclaration spéciale au Centre Palestinien d'Information, que ce discours était plein de mauvais termes contre le mouvement du Hamas.





Abou Zouhri a fermement nié qu'Abbas ait convaincu les pays européens de recevoir le premier ministre palestinien, Ismaïl Haniyeh. Il a affirmé que plusieurs responsables européens ont informé les leaders du Hamas que certains pays européens veulent en finir avec le boycott et casser le blocus imposé contre Gaza. Mais Abbas est intervenu de façon personnelle pour convaincre ces parties de poursuivre le blocus et le boycott contre Hamas, sous prétexte que le mouvement n'appartient plus qu'au passé.





Il a souligné qu'Abbas a également prétendu qu'il donne plus du demi du budget aux habitants de la bande de Gaza, ce qu'il a nié. Il a déclaré qu'Abbas a coupé les salaires de vingt mille fonctionnaires parce qu'ils poursuivent leur travail.

Le porte-parole du Hamas a considéré que les déclarations d'Abbas concernant les élections visent à gagner du temps jusqu'aux élections prochaines.





"Nous nous attachons aux élections, mais ces élections ne viennent pas avant l'accord général entre les deux parties", a ajouté Abou Zouhri, qui a précisé l'impossibilité de l'organisation d'élections simultanément avec l'enlèvement de plus de 1000 cadres, leaders et membres du mouvement du Hamas en Cisjordanie.





"Abbas doit libérer tous les cadres et leaders du Hamas enlevés en Cisjordanie, s'il insiste sur la participation des membres du Fatah à Gaza au congrès, parce qu'il est irraisonnable que les membres du Fatah obtiennent la liberté de voyager au moment où les cadres du Hamas sont exposés aux tortures dans les prisons de l'autorité", a poursuivi Abou Zouhri.





Le responsable du Hamas a indiqué que le président sortant de l'autorité palestinienne veut couvrir l'assassinat d'Arafat.





Il a souligné que le discours d'Abbas comportait une confirmation que le mouvement du Fatah a reconnu l'entité sioniste, lorsqu'il a dit que l'accord d'Oslo est accepté par le comité central et le conseil révolutionnaire.





Enfin, Abou Zouhri a appelé les membres du sixième congrès du mouvement du Fatah à préparer un document différent du discours d'Abbas et à reconnaître les droits et principes du peuple palestinien; dont le droit au retour, Al-Qods et la résistance.







Un analyste : Le 6ème congrès va paralyser le Fatah historique


L'analyste politique palestinien Moustafa Sawaf, rédacteur en chef du journal local "La Palestine", a affirmé qu'il y a des positions très dangereuses qui vont éclater lors de l'organisation du 6ème congrès dirigé par Mahmoud Abbas.



Lors de déclarations exclusives au Centre Palestinien d'Information, Sawaf a indiqué que plusieurs hauts dirigeants du Fatah n'ont pas été enregistrés dans les listes de ce congrès.



En attirant l'attention sur le complot très flagrant de l'affaire d'assassinat du président défunt Yasser Arafat, et sur le silence continuel honteux, l'analyste palestinien a écarté tout débat à ce propos dans le congrès de l'autorité à Bethléem. Il a révélé que les déclarations du haut leader du Fatah Farouq Al-Qaddoumi représentent une petite partie de l'affaire.



Le leader palestinien a confirmé que le droit au retour des refugiés palestiniens à leurs terres confisquées par l'occupation a été auparavant dénoncé officiellement par Abbas, et il a souligné que tout débat à ce sujet ne serait qu'une propagande des médias.





Bitawi : Le 6ème congrès du Fatah s'organise sous l'occupation qui le protège


Le député du bloc du Hamas au conseil législatif palestinien Cheikh Hamed Bitawi a affirmé que l'organisation du 6ème congrès du Fatah, à Bethléem, vient cette fois-ci rien pour renforcer les agendas de l'occupation sioniste qui le protège afin de garantir le pouvoir des comploteurs qui continuent de trahir la patrie.

Lors d'une interview exclusive au Centre Palestinien d'Information, lundi 3/8, le leader palestinien a souligné que l'organisation de ce congrès ne se tiendra que pour appuyer les objectifs criminels de l'occupation qui renforce la division et les désaccords entre les Palestiniens, notamment entre les dirigeants du Fatah, en particulier ceux qui vivent dans les territoires palestiniens et ceux de l'extérieur qui ont refusé son organisation sous l'égide de l'occupation israélienne.

"Tous les efforts déployés pour le consensus national ont échoué à cause du veto américano-sioniste qui tient à renforcer les désaccords palestiniens, pour servir les agendas de l'occupation et américains et leurs intérêts dans la région", a précisé Bitawi.


http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Mercredi 5 Août 2009


Commentaires

1.Posté par Virgile le 05/08/2009 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui atteste encore une fois que le cerveau des talmudo-sionistes sont marqués au fer rouge par cette terrifiante "perversion narcissique".

Ce qui m'épate, c'est l'extrême longévité de ces criminels de guerre et contre l'humanité. Cela atteste aussi de la grâce que leur accorde le diable ! Bon après, de l'autre côté du miroir, cela risque d'être chaud pour ces Élus de Lucifer !!!

A noter que Shimon Perès, prix Nobel de la paix, était "sur zone", le jour de l'assassinat de JFK... Donc les sionistes ne sont pas à une perfidie près !




2.Posté par fadi le 05/08/2009 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on avait souvent demandé à Arafat pourquoi accepte-il dans son entourage des traitres et des corompus comme Abbas et d'autres,il repondait qu'il ne pouvait pas changer de cheval
en plein bataille,sa strategie a vraiment echoué.
le mouvement Fatah n' a plus aucune raison d'exister,il est devenu un veritable danger pour la cause palestinienne et qui risque de l'etoufer,puisque il est devenu la branche palestinienne de l'occupation israelienne,n'est-il pas vrai que le Ftah occupe par la force et la ruse l'espace politique et securitaire palestien,il faut s'en debarasser au plus vite.

3.Posté par Taleb le 05/08/2009 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel est la différence entre Shimon Peres et Mahmoud Abbas?
Shimon peres est un mécréant sioniste (Kafir). Et Mahmoud Abbas est un hypocrite (monafigh) qui se cache sous le nom d'un musulman.
Devant ALLAH un hypocrite (monafigh) est plus bas qu’un mécréant (kafir).

4.Posté par EmirAbdelkader le 05/08/2009 22:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam alleykoum Taleb ! tu as parfaitement resumer la situation ! malheureusement ca ne se limite pas à Abbas , la meme vermine opere en egypte , iraq , arabie saoudite , jordanie etc...

5.Posté par ROGSIM le 06/08/2009 01:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Abbas recherche la paix

Et le Hamas qu'a-t-il fait pour son peuple depuis qu'il est au pouvoir à Gaza ?

toujours pas de réponse ! !

6.Posté par redk le 06/08/2009 01:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allon, Rogsim, l'attaché de presse des affreux, je t'ai déjà répondu dans un précédent poste, le Hamas est le dernier rempart du peuple palestinien, grâce a Dieu le hamas et ses valeureux combattants des Azzedine Al Qassam, le peuple palestinien n'est pas totalement génocidé ou épuré ethniquement, si sa te parle un peut plus!!!

7.Posté par Ambre le 06/08/2009 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo virgile pour avoir parlé de perversion narcissique ... A mon avis, les juifs sont les paravents et les faire-valoir des chrétiens et des aristocrates qui leur ont attribué israël, les mettant en situation d'être continuellement redevables à l'entité qui contrôle vraiment le monde ! Il est curieux que les gens vont même encore quand il s'agit de penser, le faire là où on leur dit de le faire, avec les mots des autres ! Dans un pays de vivants, la langue, par exemple, évoluerait énormément en une génération ... Accepter l'argent, c'est accepter le pouvoir bancaire et gestionnaire ; et cela e fait prsque partout dans le monde ... Les israeliens ont le fric, ils sont donc utiles à des gens ... Peut-être ceux qui veulent distiller suffisamment de désespoir dns le monde, pou que nous oublions que l'humanité est une, ou devrait l'être à fin de justice ! Donc sans juifs, ni chétiens, ni musulmans, rien que des gens sans secte, sans cerveau soi-disant remarquable auquel s'agglutiner ! Pourquoi les gens ne luttent-ils pas pour leur bien-être et pour l'harmonie au lieu de délirer autour de fanatisme religieux ? Ou doi-ton en tirer comme leçon, que les dirigeants vivent de la folie du monde, déléguant les psychiatres pour leur affirmer doctement que tout va bien ... Puisque la machine fonctionne ... Mais bien sûr, avec les médias, on fixe la langue et les pensées résiduelles au gré des conventions cybernétiques !

Et donc, voilà ce que je pense des religions dans l'extrait de mon livre :

"Aspire l'eau de mes oreilles par ta bouche"

"...Les foules captées par les religions monothéistes vivaient auparavant dans le respect de l’univers et des éléments qu’ils craignaient. En effet, les religions terrestres les plus importantes par leur nombre d’adeptes, s’étaient développées autour de l’astrologie et de ses dogmes. Pour asseoir la domination de quelques hommes sur la galaxie ainsi que sur toutes ses créatures, certains issus du peuple palestinien introduisirent l’idée d’un dieu unique qui aurait créé le tout, dédouanant les humains des oracles astrologiques, et de la peur de leur environnement qui les portait à le respecter et l'entretenir. Ils créèrent le judaïsme, recyclèrent les fêtes prônées sur les périodes remarquables de notre univers, alors qu’ils étaient environnés par les égyptiens, pas seuls polythéistes mais chez qui veillaient des palestiniens convertis hébreux. Le polythéisme était alors la religion de choix sur Terre, elle régnait sans partage et faisant l’harmonie entre tous éléments dessus et autour de la planète. Les inventeurs du monothéisme, qui se revendiquaient du judaïsme en se faisant des ennemis, convainquirent d’une façon restreinte les individus de leur région. Ces nouveaux religieux furent contrés et réduits par leurs congénères résistant à leur doctrine, contre lesquels ils luttèrent furieusement, en fécondant peu à peu un radicalisme religieux qui fit, entre autres, qu’ils interdirent de se mélanger aux non-juifs, les goyims. Citations où ils revendiquent leurs intolérances :
« ShahakTalmud, Ereget Rashi Erod.22 30 « Un Non-juif est comme un chien ». Les écritures nous apprennent qu' « un chien mérite plus de respect qu'un non-juif. » Talmud, Iebhammoth 61a : « Les juifs ont droit à être appelés « hommes », pas les Non-juifs. » Talmud, Iore Dea 377, 1 : « Il faut remplacer les serviteurs Non-juif morts, comme les vaches, ou les ânes perdus et il ne faut pas montrer de sympathie pour le juif qui les emploie. »Le juif doit donc, communiquer avec les autres de façon honteuse, s’en cacher, et vice-versa ! On peut même en déduire qu’il est l’enzyme de la mégalomanie collective qui a fait que les juifs se sont imposés au travers du monde avec cette détermination en tant que peuple à part, tels les aristocrates.

Ce peuple ainsi discerné par sa doctrine croit, comme les autres, que lui seul détient la vérité. Et donc il méprise les goyims qui pour eux délirent dans l’erroné. Plus tard, ils furent occupés par les romains, eux-mêmes contaminés par le monothéisme chrétien. Annoncé par les pseudos-prophètes de l’ancien testament, Jésus christ serait né en l’an quatre ou cinq avant l’ère chrétienne à Bethléem, en Palestine. Ses parents, palestiniens soumis à la confession juive, l’ont élevé dans leur croyance. Vers l’âge de trente ans, il fut reconnu par les hébreux de son coin comme le messie attendu. Jésus prêcha donc sa « bonne parole » dans la région palestinienne et au-delà. Il fut sans cesse chassé par l’hostilité provoquée par ses idées généreuses. Il sermonnait pour une éthique qu’il aurait voulu, universelle basée sur la pauvreté, l’humilité, la justice, la paix et l'amour de son prochain. Les juifs se retournèrent contre lui et le déclarèrent blasphémateur. Toujours en Palestine, des hommes influents profitèrent de sa magnanimité pour octroyer à Jésus, après l’avoir crucifié, tous pouvoirs sur l’univers. La planète terre étant évidemment le centre de tout, le soleil et les autres astres passaient pour des accessoires divins ! C’était également la perspective qui plaçait les mortels entre les mains des inventeurs de la religion pour prendre pouvoir sur eux, parce que tout sur la planète se trouvait à leur merci ! Jésus mort, les témoins de sa doctrine la modifièrent adroitement au travers du temps, car pour eux il n’est pas question de fraternité ni de respect des volontés. Des gens influents adversaires des juifs ont établi dans le temps la dignité et l’AUTORITE naturelle d’un homme sur le cosmos et sur ses habitants. La religion chrétienne est donc née de là, là-bas en Palestine. Mohamed naquit à la Mecque en 570 et mourut à Médine en 632. Il fit écrire par des scribes, le coran qu’il dictait, soi-disant inspiré par la puissance cosmique, et créa ainsi la religion musulmane. Ces préceptes et ses révélations étonnantes sur l’étude du cosmos et du vivant disant que l’humanité est une unité, se répandirent à travers le monde et surtout en Palestine. Comme les autres religions monothéistes, elle faisait prévaloir la moralité et la chasteté des femmes, ainsi que l’importance de la responsabilité que doivent les hommes aux leurs en ce qui concerne l’apport de la subsistance, le toit et de la protection en protégeant l’honneur de tous. Mohamed fut par sa propre réputation un chef militaire, politique et religieux parce que les gens de son coin l’ont respecté de son vivant et laissé vivre. Toutes les religions sont nées dans ce coin du globe, puis furent dispersées au gré du choix des terriens à travers le monde. Et pourtant, profitant de sa religion chaque croyant est convaincu qu’il a ses origines là-bas, dans le Moyen-Orient.

Il existe donc trois célèbres versions crétines de religions, et ainsi les terriens se laissent envahir par des fables, renonçant à leur existence réelle à eux, enfants du cosmos pour la sacrifier aux patrons ! Les gens ont été dressés à avoir besoin de confier leur existence à autrui comme à un dieu ou à Delarue et épigones. Ils se sentent orphelins sans leurs patrons qui concrétisent l’être supérieur auquel ils se donnent, leur dieu qui sait tout ! Ils confient leurs destins et ceux des leurs par l’intermédiaire d’un salaire. Car ils se sentent incapables de s’organiser dans l’univers pour êtres éternels qu’ils doivent toujours chercher à conquérir pour renaître glorifiés et enfin compris … Ces choses qu’on leur fait miroiter et après lesquelles ils courent toute leur vie, ils doivent se rendre compte de leur offrande de vie et de l’inutilité du sacrifice de leurs proches à une conception maintenant visiblement erronée, en leurs derniers instants, lorsqu’ils meurent. Mais ce n’est pas le cas de tous, malheureusement. Il y a des gens prompts à en profiter, quant aux autres, aimables et minoritaires, ne peuvent que faire le constat que la plupart des gens s’agglutinent autour d’autres, comme des décérébrés clampés sur un cerveau automatique qui saurait tout, en prolongement de la religion … Un dieu ! Bien sûr, ces références pulsionnelles en profitent pour faire exister le vivant en tant que chose ou objet de convoitise pour accéder à toutes leurs fantaisies, et comme ouverture vers tous les fantasmes ! Pour détourner les nombreuses personnes qui croyaient en une sagesse de la nature, en s’appuyant sur son jugement en rapport avec les récoltes et les éléments de présence comme les vents, les pluies, tremblements de terre, débordement des eaux, irruptions des volcans en adéquation avec leur activité existentielle et paysanne. Parce que les familles n’étaient pas assez soudées pour établir un ordre dans leur sein, elles furent captées par les religieux. Ainsi, il ne fut plus question pour les adolescents, de copuler sans en demander l’autorisation à une tierce personne morale, ce qui fit aussi l’adoption affective compensatoire desdites religions dans les familles. Elles purent ainsi vendre plus d’enfants vierges pour la dot. Plus question non plus pour les époux de se tromper de conjoint, puisque la rumeur religieuse et la confession jouait dans la surveillance chez la communauté. Ainsi a-t-on capitalisé les mœurs avant de capitaliser les bras au travail. Les renseignements donnés par la nature sont oubliés, et l’observation en est déléguée à d’autres qui le font de la religion ou de l’état, puisque la technocratie-religieuse a capitalisé la nature pour laisser place ensuite à la technocratie-scientifique qui dévaste la nature sans la comprendre. La nature fut peu à peu effacée de l’imaginaire. Effacée, massacrée, empoisonnée à partir de la religion.

Des hommes ont donc fait de Jésus ainsi que d’autres terriens comme lui, des êtres impliqués dans la création ! Quant à Jésus qui ne voulait hypothétiquement qu’attirer l’attention des foules sur l’inhumanité de l’autorité des dirigeants du moment, il pourrait « se retourner de dépit » dans sa tombe. Ainsi les hères furent exhortés à mener des vies humbles par l’intermédiaire de dix commandements imposés à propos des comportements courants et dérangeant la conscience. Enfin, bien avant la police inventée depuis pour réguler les mœurs, opportunément face aux plaintes, quelqu’un de « Haut placé » prétendait résoudre les problèmes d’autorité des gens ! A travers le temps se créèrent des espaces de lamentations et de geignements litaniques, d’écoutes feintes, afin de transformer les plaintes des peuples en lois et en chansons sans plus de sens personnel. La chrétienté fit entrer la musique dans la vie quotidienne afin d’autocensurer les gens sur leurs possibles combats personnels extra-religieux. De tout ce temps consacré à s’oublier dans le travail ou les rêveries après, afin que les travailleurs deviennent contemplatifs de leur image dont ils pourront faire l’extension jusqu’au divin vers lequel on leur serine qu’on les mène, en leur infligeant pour inspirer leurs mémoires, réunions, spectacles, cinémas, théâtre et festivals de marionnettes gesticulantes … Cernés et abrutis par des musiques binaires, les miches se reflétant dans les miroirs, les uns sont convaincus de devenir plus gentils pour faire plaisir à leur famille, les autres de maigrir ou de faire faire des travaux sur eux par un chirurgien afin de satisfaire à la vue sévère et critique de tous au travers de la perfection divine (Qui reste à imaginer …). Mais présenter un albinos pour figurer la clarté christique, n’est-ce pas trop oser depuis le palestinien de cette époque et de cette région que fut Jésus, où les albinos étaient rares ?"
Extrait sur :

http://ambre.over-blog.com




Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires