RELIGIONS ET CROYANCES

Benoît XVI et la Nouvelle Évangélisation !


Dans la même rubrique:
< >

Lorsque la volonté de vouloir christianiser le monde dépasse l'obsession en se dirigeant vers le domaine politique et guerrier pour extirper les musulmans de leur inébranlable foi, il est temps que les Hommes et les Femmes de bonne Volonté de part et d'autre agissent pour la paix et la stabilité de l'humanité.


ZEINAB ABDELAZIZ
Dimanche 4 Juillet 2010

Benoît XVI et la Nouvelle Évangélisation !
Benoît XVI et la Nouvelle Évangélisation !
 
 
 Prévue pour le début juin 2010, l’annonce de la formation d’un « Conseil pontifical pour l’évangélisation de l’Europe » avait été remise par le pape afin de pouvoir remettre son Instrumentum laboris du « Synode des évêques pour le Moyen-Orient », lors de son voyage à Chypre (du 4 au 6 juin
2010) qui vise à se servir politiquement de l’Europe et de ses Institutions chrétiennes pour évangéliser les musulmans du Moyen-Orient… Une fois les démarches terminées, les formalités mises au point, l’annonce du dit nouveau Conseil a vu le jour, avec un petit changement dans le titre qui devint
: « Nouveau Conseil pontifical pour une Nouvelle Évangélisation » !!  
 
 Commençant par une déclaration pompeuse digne d’un des Césars romains, le pape dit solennellement lors de la cérémonie des Vêpres en la solennité des Apôtres Pierre et Paul le 28 juin : "J'ai décidé de créer un nouveau Conseil pontifical, dont la tâche première sera d'organiser une nouvelle évangélisation des premiers pays ayant reçu la foi chrétienne et qui vivent une sécularisation de la société, une sorte d'éclipse du sens de Dieu".
Sans le moindre doute, le pape a le droit d’annoncer ce que bon lui semble à ses adeptes, mais il est étonnant de voir changer le titre et disparaitre l’expression de « l’évangélisation de l’Europe », qui fut remplacée par une phrase mielleuse disant comme explication : « pour revigorer le Christianisme en Occident ». Ce qui veut dire non seulement l’Europe « mais tous les pays ayant reçu la foi chrétienne et qui vivent une sécularisation dans la société »…
 
 Déjà Paul VI avait convoqué en 1974 un Synode des évêques sur l'évangélisation du monde contemporain, suivi de l'Exhortation apostolique Evangeli Nuntiandi. Evoquant ensuite son prédécesseur, Jean-Paul II, il dit qu’il avait lui même représenté la nature missionnaire de l'Eglise par ses voyages comme par son insistance à lancer une nouvelle évangélisation. "De toute évidence, dit le pape, il a donné une extraordinaire impulsion à la mission, non seulement par les distances parcourues mais surtout par le profond esprit missionnaire qui l'habitait et que nous avons reçu en héritage en ce début de millénaire". C’est pourquoi il ajouta : « "En reprenant cet héritage, j'ai dit au début de mon pontificat que l'Eglise est jeune et ouverte à l'avenir. Je le redis aujourd'hui, devant la tombe de Paul:
L'Eglise constitue dans le monde un immense outil de renouveau, non par ses forces propres mais par celle de l'Evangile".
 
 Rappelant ensuite que les enjeux actuels dépassent les capacités humaines, le pape affirme que, "au delà de la faim matérielle, il y a une faim plus profonde que seul Dieu peut satisfaire. L'homme du troisième millénaire, qui aspire à une vie authentique et riche, a besoin de vérité, de liberté et d'amour gratuit. Dans le désert d'un monde sécularisé, l'âme humaine a soif du Dieu vivant. Il existe des régions du monde qui attendent encore une première évangélisation, tandis que d'autres ont besoin d'une évangélisation approfondie. Certains pays d'antique tradition chrétienne subissent depuis quelques siècles et selon des modes complexes le processus de sécularisation qui a produit une grave perte du sens de la foi et de l'appartenance ecclésiale" (C’est moi qui souligne). Il me semble utile de commenter les principales données des passages soulignés :  
 
 * Besoin de vérité, de liberté et d'amour gratuit : Lorsqu’on est tellement sûre que les gens ont besoin de vérité, de liberté et d’amour gratuit, on ne peut pas, pour ne pas dire on n’a pas le droit de leur imposer des Textes composés de contrefaçons superposées le long des siècles, on ne peut pas les encercler par des Institutions d’évangélisation, par des troupes de toutes sortes et de tout âges, même par des enfants missionnaires, pour les évangéliser de force sous le prétexte d’un amour gratuit !
 
 * Il existe des régions du monde qui attendent encore une première évangélisation : Il ne faut pas beaucoup d’intelligence pour saisir que cette phrase vise surtout le plus d’un milliard et demi de musulmans qui refusent catégoriquement la déification de Jésus, fabriquée au premier Concile de Nicée en 325, ainsi que la notion de la Trinité. À noter : les musulmans ne rejettent point Jésus, ils croient fermement en lui en tant que Prophète et croient en sa prophétie, sinon leur Islam n’est point accompli :
c’est une obligation inscrite dans le Qur’ân. Jésus est un des Prophètes, comme il le dit lui-même dans les évangiles en faisant une différence catégorique entre lui et le Créateur (relisez le texte des évangiles et surtout les phases qui ont échappé à la censure). C’est pourquoi personne n’a le droit d’extirper ce milliard et demi de musulmans de leur croyance, du vrai monothéisme, pour leur imposer des manipulations.
 
 * Certains pays d'antique tradition chrétienne subissent (…)le processus de sécularisation qui a produit une grave perte du sens de la foi et de l'appartenance ecclésiale : Est-il besoin de dire que c’est l’Europe dans son ensemble qui est visée par cette apostrophe et que c’est pour éviter de s’attirer les foudres de toute part que le titre de ce nouveau Conseil pontifical a été changé ? Il aurait été plus logique de se demander sur la raison pour laquelle l’Europe, bien avant le siècle des Lumières a perdu confiance en ce christianisme qui a souffert d’une immense supercherie de contradictions, de falsifications et de contrefaçons, depuis sa création ecclésiastique jusqu’à nos jours. Il aurait été plus logique de se référer à l’Institut Westar et à ses travaux de recherche menée par environ 200 spécialistes en théologie, en linguistiques et autres, dans les années 80, qui aboutirent au résultat précisant que : 82 % des dits accordés à Jésus il ne les a point prononcés, et que 86 % des actes qui lui sont attribués il ne les a jamais fait ! Pour ne rien dire des travaux concernant le Jésus historique, le Jésus mythique, le Jésus qui n’a jamais existé ou le Jésus dont l’histoire est composée d’un amalgame de supercheries visant à consolider les assises richissimes d’une Institution qui jouit inconditionnellement et impunément des extravagances qui n’ont rien à voir avec la piété ou l’Amour du prochain…  
 
 Là une explication s’impose entre deux organismes supposés avoir la même tâche : la Congrégation pour l’évangélisation des peuples et le Conseil pontificale pour une nouvelle évangélisation : la première est l'organe qui a la devoir de diriger et de coordonner dans le monde entier l'œuvre d'évangélisation. Sa fin fondamentale est de guider et de soutenir les jeunes Eglises situées sur des territoires de récente ou pauvre évangélisation, - ce qui veut dire une concrète ingérence surtout dans les pays musulmans. De même, elle coordonne la présence et l'action des missionnaires dans le monde, présente au pape les candidats à l'épiscopat, elle a la responsabilité de la formation du clergé local, des catéchistes et des agents pastoraux... La seconde est supposée jouir des mêmes fonctions : y aura-t-il une concurrence quelconque entre les deux organisations ou est-ce un remplacement ? Personne ne peut le dire à présent, mais la Congrégation vient d’être éclaboussée par des accusations de malversation outre la pédophilie, et la démission de son Cardinale a été acceptée…
 
 Et pour terminer ce bref commentaire sur le « Nouveau Conseil pontificale pour la Nouvelle Évangélisation » il est fort intéressant de relever une dernière phrase disant que "Cette note a pour objectif de rappeler à tous l'identité, la valeur et le sens profond d'une institution vitale pour le Saint-Siège et pour l'Eglise catholique tout entière, et répond au commandement de Jésus : « Allez par tout le monde et proclamez l’Évangile à toutes les créatures » (Mc 16,15)…  
 
 Il me peine de dire que cette phrase particulièrement est une des contrefaçons qui abondent dans le texte des évangiles, qui n’étaient point écrits du temps de Jésus mais que les premières tentatives de rédaction commencèrent une bonne cinquantaine d’années après sa crucifixion, comme dit l’Eglise ! Ensuite, cette même phrase de l’évangile de Marc ne se trouve pas dans le Texte le plus ancien qui soit d’une Bible intégrale, connue sous le nom de Codex Sinaiticus, dans lequel l’évangile de Marc s’arrête au chapitre 16, verset 8, et non au verset 20 : ce qui veut dire que de 9 à 20 ce sont des rajouts tardifs… Ce même Codex renferme 14 800 différences entre le texte de la Bible en circulation de nos jours. Il ne cite rien sur Marie ni sur le massacre des enfants ordonné par le roi Hérode, ignore tout de la dite résurrection de Jésus et son ascension au ciel. Ces absences se trouvent aussi dans l’ancienne la Bible d’Alexandrie, dans la Bible du Vatican, dans la Bible de Bezae et dans un ancien manuscrit latin de Marc que les savants placent sous le code « K » ! Et pourtant, l’Eglise accepta la contrefaçon et en fit la base du dogme principal du christianisme actuel !!
 
 N’est-il pas plus humain, plus véridique et plus honnête de stopper la dite évangélisation du monde, de laisser les musulmans en paix, car personne n’a le droit de les extirper de leur croyance ou d’ébranler leur foi ? Nul n’ignore que le christianisme premier n’a été Révélé que parce que les juifs dévièrent de la rectitude du monothéisme, reprirent le veau et tuèrent les prophètes. C’est pourquoi Jésus a été envoyé précisément « vers les brebis égarés de la maison d’Israël ». Et lorsque l’Eglise dévia du monothéisme et plongea dans l’associanisme et le polythéisme, en déifiant Jésus et en formant la Trinité, l’Islam a été Révélé pour ramener tous ces égarés vers le vrai monothéisme. Est-ce tellement difficile à comprendre ? Et pourtant les Textes sont clairs, surtout le Qur’ân qui n’a point été varié depuis sa Révélation et restera intact jusqu’à la fin de Temps.
 
 http://codexsinaiticus.org/en/manuscript.aspx?=SubmitQuery&book=34&chapter=16&lid=en&side=r&verse=8&zoomSlider=0 Query&book=34&chapter=16&lid=en&side=r&verse=8&zoomSlider=0
 
 Zeinab Abdelaziz
 4 / 7 /2010



Dimanche 4 Juillet 2010


Commentaires

1.Posté par Saber le 04/07/2010 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Ils ont beau évangélisé des brebis égarées, ça ne fera pas d'elles forcément de bonnes créatures croyantes et non polythéistes.
Le lien avec le Divin n'est pas élastique au point que ceux qui prétendent représenter Dieu sur la terre puissent mesurer le seuil de la résilience de chaque individu.
De plus le véritable croyant ne s'encombre pas avec tant d'artifices matèriels pour exprimer sa foi.
Prêcher aussi la patience dans la pauvreté relève d'une conduite sur les traces de Satan qui égare ces alliés.
L'Islam est hors de portée des mains souillées et intéressées.

2.Posté par charles le 04/07/2010 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne crois pas du tout que Benoit XVI cherche la conversion des musulmans. il est suffisamment intelligent pour comprendre que les guerres entre l'Islam et le Christianisme c'est du passé, sauf pour les comploteurs( américano-sionistes).Je crois qu'il veut redonner aux chrétiens leur place dans leur propre société. Car la société chrétienne a été maltraitée dans sa foi par les sionistes, notamment en attaquant sans cesse les curés et le pape PIE XII. Et cela Benoit XVI l'a très bien compris. Par contre c'est la deuxième fois sur ce site que ZEINAB ABDELAZIZ s'attaque au pape gratuitement, je me pose des questions...chrétiens et musulmans soyons unis pour combattre nos ennemis communs!

3.Posté par Madame Marie Adélaïde DUGLAN le 04/07/2010 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis tout a fait en accord sur le fait que le christianisme est du passé ..tué par le laïcisme et finalement, quand nous y réfléchissons bien, c'est la meilleure chose qui pouvait arriver aux bonnes ÂMES de toutes les religions.

A l'aube du troisième millénaire nous assistons à la mort des "ismes" de tous les "ismes"...du catholicisme au christianisme, en passant , par tous les autres, jusqu'au laïcisme etc etc...

La Judaïté, La Chrétienté et l'Islamité sont trois religion immuables à leurs sources et mouvantes dans leurs cours.
Ces trois grandes religions sont Universelles et ne peuvent que parfaitement se comprendre entre Elles.
Concernent l'Islam et la judaïté, à l'heure d'aujourd'hui, il n'y pas de souci à se faire, les Hauts Dignitaires religieux sont très lus et très écoutés.

Il ne nous manquerait plus qu'un "christianisme démocratico mondialiste" et puis quoi encore ! ! ! Vous ne pensez pas que le sionisme a fait assez de mal ???

Je crois que le Saint Père est très loin de tout cela !

Aujourd'hui, il n'y a pas de problème, dans le fondement même des religions et chacun doit pouvoir pratiquer sa foi car Dieu est unique.
La laïcité doit permettre à tout un chacun la liberté de la pensée, donc libre aux Etres de pratiquer la religion qu'ils désirent.
Le républicanisme pervers français a engendré le sionisme et toutes les vrais religions doivent condamner avec la plus grande fermeté cette fausse religion nauséabonde qui infeste les relations entre toutes les religions.

4.Posté par MOMO le 04/07/2010 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toutes les religions sont doctrines bornées aux dogmes pétrifiées.
Toutes, sans aucune exception !

Et évidemment, chaque adepte est convaincu de faire partie de la meilleure communauté religieuse. Tous des moutons totalement bornés !

Heureuseument que la justice divine est entrain, à travers les évenements que nous vivons actuellement, de faire apparaître au grand jour toute la limitation de toutes les religions existantes. ELLE le fait pour la minorité des humains capables de se hisser au dessus de ces marécages putrides­, minorité qui pourra alors être sauvée.

5.Posté par Sionistan le 04/07/2010 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@charles

En effet ,ce site devient cathophobe .L'europe est historiquement d'identité chrétienne que vous le vouliez ou non monsieur ZEINAB ABDELAZIZ .

Mais je vous rassure :l'église n'a plus de pouvoir en Europe .La religion dominante est la laïcité des franc-maçons.

Il y a très très longtemps ,lors de mon premier cours de français au collège, classe de 6 ème , le professeur avait dit aux très jeunes filles « l'avortement est une bonne chose , ne demandez pas la permission à vos parents ...»

Plus tard ,il avoua être franc-maçon

ZEINAB ABDELAZIZ faites donc une critique de votre communauté , si vous en avez le courage !

Commencez par Malek Boutih




LE MEILLEUR BLOGUE DU NET EN CE MOMENT , CELUI DE PASCAL BONIFACE
Coupe du monde 2010: point de vue géopolitique
La coupe du monde de football vue par Pascal Boniface

Pascal Boniface

Malek Boutih, du football au cirque Pinder

C'est un super exercice d'équilibrisme digne des plus grands cirques auquel Malek Boutih s'est livré dans son interview à L'Equipe datée du dimanche 27 juin. Comment en effet tenir sur les fils, lorsque, comme lui, on est coincé entre son électorat supposé, les jeunes des banlieues (ou plus exactement la croyance de l'opinion publique qu'il les représente), et son électorat réel, les élites politico-médiatiques parisiennes ?

De même qu'il y a une immigration choisie, Malek Boutih incarne la diversité choisie. L'échec au mondial de l'équipe de France a été présenté par certains comme étant causé par les divisions ethniques et intracommunautaires qui la déchiraient. On a transformé une affaire d'individualités et de collectif (ou d'absence de collectif) en une affaire raciale.

Malek Boutih est coincé. Abonder strictement dans ce sens le disqualifierait encore un peu plus parmi les jeunes des banlieues auprès desquels sa cote est déjà assez basse. Ce serait tomber le masque pour l'ex-président de SOS Racisme. En même temps, Malek Boutih s'est fait une spécialité d'être celui qui issu de la diversité, critique ouvertement celle-ci. Aussi, lorsque L'Equipe l'interroge, il relie l'échec des Bleus aux crispations intercommunautaires de la société française, reprenant indirectement un discours ethniciste.

A la question de L'Equipe : « Etes-vous d'accord avec ceux qui estiment que cette crise des Bleus a symbolisé une fracture raciale ? », Malek Boutih répond : « Oui ».

Rappelons que selon les indiscrétions de la presse, la principale des rivalités a opposé Franck Ribéry à Yoann Gourcuff. On voit très vite les différences d'origine sociale de l'un et de l'autre. Yoann Gourcuff élevé dans un milieu intellectuel et aisé, Franck Ribéry issu d'un milieu extrêmement populaire. En quoi y a-t-il une différence raciale entre les deux ? Les deux sont blancs. Est-ce que le fait que Franck Ribéry se soit, pour épouser sa femme, converti à l'islam, en fait une différence raciale ? Est-ce que pour s'être converti à l'islam, Franck Ribéry n'est plus blanc ?

http://pascalboniface.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/06/28/malek-boutih-du-football-au-cirque-pinder.html


6.Posté par Persona non grata le 04/07/2010 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ Sionistan ,

Oui mais les musulmans n'ont pas pour guide spirituel Malek Bounty .....soyons sérieux deux minutes .

Oui le Pape est pour un nouvel ordre mondial et il l'a dit de sa bouche tout en tenant un discours sur le prophéte de l'Islam des plus injurieux !

Oui les catholiques sont proches et solidaires des musulmans , je le constate tous les jours sur ce site .

Oui ce n'est pas normal que cet auteur nous rédige deux articles sur ce même sujet en une semaine.

L'union fera la force trés bientôt , ne nous laissons pas diviser tout en gardant notre esprit critique .

7.Posté par Michele le 04/07/2010 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La supercherie des humains continue, les religions ont toujours poussées à tuer, le bien et le mal est en chacun de nous, encore faut il se reveiller pour comprendre qui dirige l'homme depuis toujours, gouvernements et religions sont les profiteurs des humains. Il suffit de reflechir pour comprendre leur systèmes pervers. Les hommes ont toujours fait confiance à des monstres, l'histoire se repete car l'homme est aveugle. Tout est si simple, liberez vous !

8.Posté par Persona non grata le 04/07/2010 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ Michéle ,

Ce que vous dites est valable pour l'occident et par analogie vous généraliser votre raisonnement à l'ensemble des humains....

Quelle grave erreur vous faites là ....les enseignements maçonnico-lucifériens ont fait des ravages sur votre perception de la religion et de la réalité....

Juste entre nous ces mêmes raclures qui vous ont fait croire ceci sont en réalité des deistes !! et oui il adore le diable !

Le comble pour vous qui rejetez toutes ces notions en bloc ....


Le 20éme siécle fut le plus meurtrier de l'histoire de l'humanité , un carnage sans précédent , les nihilistes et les athées se sont lachés : Hitler , Staline , Mussolini , Mao etc etc ..... résultat des centaines de millions de morts !!!!

Vous voyez ou vos doctrines humaines nous ont menés ? Et oui ils étaient tous athées ces fumiers et vous savez quoi même Théodore Hertzl était athée...

Libérez vous aussi .

9.Posté par lilian06 le 04/07/2010 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec vous Charles, si nous ne savons pas qui est notre ennemi, nous mourrons tous. La laïcisation guette même le monde musulman par l'émancipation de ses femmes, s'il n'y prend pas garde, il se perdra comme les chrétiens se sont laissés endormir par des mouvements qui les détruisent aux bénéfice d'un judaïsme dévoyé. Les intégristes sont par nature des faibles qui ne survivent pas au temps, mais, quand la foi est perdue on lui trouve toujours une remplaçante, ce n'est jamais le bien qui la domine.

10.Posté par Letailleur le 04/07/2010 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Malheureusement l'auteur de cet article commet, selon moi, une erreur grave et qui me semble préjudiciable pour lui et pour tous ceux qui adhèrent à ces idées.

Je voudrais lui rappeler ce verset du Coran : "A chacun d'entre vous, Nous avons accordé une loi et une voie, et si Dieu l'avait voulu Il aurait fait de vous une communauté unique, mais Il a voulu vous éprouver à travers ce qu'il vous avait révélé ; faites montre d'émulation dans les oeuvres pies, c'est auprès de Dieu que vous serez tous ramenés et Il vous instruira sur l'objets de vos différents." Coran 5, 48

Pensons aussi qu'au moment de la Révélation, le profète Muhammad (sur lui la grâce et la paix ) a été en relation avec des chrétiens et les Evangiles étaient déjà canonisées depuis bien longtemps. Si les Evangiles étaient falsifiés, notamment en ce qui concerne la mort du Christ ( point central pour les chrétiens ), le profète aurait probablement traité les chrétiens au même titre que les polythéistes. Or, c'est bien le contraire, il les a laissé pratiquer leur religion.

Croire à toutes les révélations n'est peut être pas facile pour tout le monde, mais nier ce qui est la Parole de Dieu est très grave, individuellement comme collectivement.
Mon avis est que d'un coté les musulmans pèchent par un littéralisme outrancier, et de l'autre les chrétiens pèchent par un sentimentalisme exacerbé.

En cette période extrêmement difficile pour les croyants, il serait très appréciable d'arriver à s'entendre malgré les divergences formelles entre les différentes religions.
Dénonçons chacun de notre côté les problèmes. Les chrétiens doivent absolument reconnaitre l'Islam et son Profète, et les musulmans doivent arrêter d'appeler à la révolte contre les chrétiens sous couvert que les textes sont faux. Que chacun reconnaisse l'autre tout en se concentrant sur sa propre révélations. Pour ceux qui chercheraient à comprendre en quoi il y a une unité dans les traditions, on renverra à l'oeuvre de René Guénon.

Que Dieu nous protège

11.Posté par Saber le 04/07/2010 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

7.Posté par Michele le 04/07/2010 17:06

La supercherie des humains continue, les religions ont toujours poussées à tuer, le bien et le mal est en chacun de nous, encore faut il se reveiller pour comprendre qui dirige l'homme depuis toujours, gouvernements et religions sont les profiteurs des humains. Il suffit de reflechir pour comprendre leur systèmes pervers. Les hommes ont toujours fait confiance à des monstres, l'histoire se repete car l'homme est aveugle. Tout est si simple, liberez vous !

Tuer n'est ni un mal ni un bien, c'est un crime contre l'humanité toute entière.
La nature du bien est divine et celle du mal est satanique.

12.Posté par En passant le 04/07/2010 20:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour compléter la citation du verset 48 de la sourate 5 cité par Letailleur et pour éviter de tomber dans une sorte de syncrétisme, je cite ce verset en entier pour que l'on comprenne bien que l'Islam reconnaît la source sacrée de toutes les communautés authentiques, mais que le dernier message, le Coran, est bien celui à suivre : "Et sur toi (Muhammad) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité,pour confirmer le Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui. Juge donc parmi eux d'après ce qu'Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, loin de la vérité qui t'est venue. A chacun d'entre vous, Nous avons accordé une loi et une voie, et si Allah l'avait voulu Il aurait fait de vous une communauté unique, mais Il a voulu vous éprouver à travers ce qu'il vous avait révélé ; faites montre d'émulation dans les œuvres pies, c'est auprès de Dieu que vous serez tous ramenés et Il vous instruira sur l'objet de vos différents."
Cette conscience de la véracité du dernier message n'a pas empêché le Prophète (SAWS) d'accorder sa protection aux Chrétiens, en dehors de la question de la falsification ou non de leurs livres.
Et s'il faut faire référence à René Guénon, il convient de rappeler qu'il ne voyait plus guère de traces de la Tradition primordiale en Occident et qu'il voyait le secours de ce dernier en Orient. Rappelons également qu'il s'est converti à l'islam et a passé les dernières années de sa vie en Égypte.

13.Posté par kouid well le 04/07/2010 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Convertir un musulman à la chrétienté ne peut être que la démarche ou l'œuvre d'un ignare des vrais principes moteurs de l’Islam. Parce qu'on n' apportera rien de neuf ou de spécial au nouveau converti, sinon une régression vers l'illogique,ce serait comme convertir un chrétien à l’animisme d’une tribu indienne. Déjà, le musulman est tenu de respecter et vénérer" sans distinction" tous les prophètes de l'Ancien testament, il vénère avec une grande ferveur Moïse, le Christ et la Sainte Vierge ainsi que tous les apôtres à cette différence près c'est que, pour le musulman Jésus n'est pas "fils "de Dieu mais un être humain créé par " esprit divin " insufflé à la vierge Marie et que le Christ n'est pas mort sur la croix car Dieu est bien capable de le sauver et que le crucifié n'a été qu'une apparition lui ressemblant pour tromper ses ennemis. Et essayons d’être un peu logique,si au lieu d'être crucifié ,il avait été guillotiné ou pendu, vous imaginez qu' aujourd'hui les chrétiens porteraient une minuscule guillotine ou une corde de pendu à la place du crucifix. Une autre différence pour le musulman, Dieu n'est pas humanoïde il ne ressemble pas organiquement à ses créatures,et il est omniprésent ,il est créateur de toutes choses, de cet espace à 3 dimensions et du temps qui nous sont usuels et peut-être d'autres espaces, d'autres dimensions et d'autres temps autres que le nôtre .Parce que sur une planète de chevaux , ces derniers représenteraient leur dieu en équidé. Quitter l'Islam serait régresser ...Pour un musulman ce serait lui demander de casser une logique très acceptable pour une intelligence normale. Sinon comment accepter ces sornettes :Un Dieu qui prend une forme humaine et qui vient s'empoigner avec son prophète Isaac dans partie de boxe(!),ou un Dieu qui arrive à Jérusalem sur le dos d'un âne....c'était bon et amusant pour la mythologie grecque ou la trinité des dieux de l'ancienne Égypte est assez amusante....un peu de sérieux car malgré cela l'Islam nous impose de respecter la croyance des autres tant qu'ils ne nous agressent pas et de vivre en paix avec eux..."pas de coercition en religion la voie vers la vérité est apparente" dit le Coran.....La malhonnêteté refuse ce raisonnement et déforme la vérité pour pousser les gens à l'affrontement. Paix et salut à tout le genre humain par delà les races, la couleur de peau, et toutes les croyances. Pas de coercition

14.Posté par Laic le 04/07/2010 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le gouvernements de la France est très Catholique voire très probablement opusien
On trouve à la tête du pays un chanoine (de Latran) des ministres catholiques des secrétaire d'état catholique etc...
Une zone inféodé au concordat (les département du 57-67 et 68) avec sa banque régionale papale de l'opus dei
Les contribuables de la France entière qui sont pris pour des cons, lorsqu'on leur annonce que l'Etat est laïc alors qu'ils participent à la grasse rémunération des curés, pasteurs et rabin de ces régions.
Amen

15.Posté par Oscar Fortin le 05/07/2010 05:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Persona non grata semble oublier les centaines de milliers de morts en Amérique Latine, au Vietnam, en Irak, en Afrique, au Moyen Orient et dans de nombreux autres pays qui ont été la résultantes de chefs d'État, de golpistes et de dictateurs qui se disaient et continuent de se dire chrétiens. La croyance en un Dieu, peut dans bien des cas n'être qu'une supercherie. Seuls les actes disent les véritables convictions. Si les dieux et les croyances auxquelles nous nous référons ne nous transforment pas en militants engagés pour la justice, la vérité, la solidarité ouverte à tous les humains, il faut alors questionner ces dieux et ces croyances et non l'inverse. Les dieux qui viennent à l'homme deviennent de véritables alliés chaque fois qui permettent l'émergence d'une humanité fondée sur les valeurs plus haut mentionnées.

16.Posté par Baz le 05/07/2010 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne vois pas de mal à ce que les marques religieuses se mettent en concurrence et, si chacune d'elle est à ce point certaine de sa primauté, elle pourra bien ouvrir son marché sans n'avoir rien à craindre.

17.Posté par Letailleur le 05/07/2010 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ En passant

Si le prophète a accordé sa protection aux chrétiens, ce n'est peut être pas pour rien. Après tout si les chrétiens sont polythéiste comme le prétendent beaucoup de musulmans, je ne comprends pas pourquoi il les aurait protégé.
Je suis désolé d'insister mais votre phrase disant "mais que le dernier message, le Coran, est bien celui à suivre" me dérange car cela semble contredire la fin du verset à savoir que chaque communauté a reçu une loi et une voie.

En ce qui concerne René Guénon, il est clair qu'il ne voyait plus de trace de la tradition primordiale en occident étant donné que l'ésotérisme avait déjà totalement disparu ou presque, contrairement à ce qui se passait à l'époque en orient et surtout en Islam. Cela dit, presque 60 ans après sa mort il semble qui la situation se soit dégradée à peu près partout dans le monde...
Pour ce qui est de sa conversion, je vous invite à lire le chapitre traitant de ce sujet dans Initiation et Réalisation spirituelle, vous verrez qu'il déconseille les changement de religions sauf dans des cas très précis.

Que Dieu nous garde

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires