Société

Bayer l’admet, la contamination par les OGM est hors de contrôle



David Gutierrez
Jeudi 15 Avril 2010

Bayer l’admet, la contamination par les OGM est hors de contrôle

Natural News, David Gutierrez, 15 avril 2010


      Bayer AG, le géant des produits pharmaceutiques et chimiques, a admis qu’il n'y a aucun moyen d'arrêter la propagation incontrôlée des cultures génétiquement modifiées.


      « Même les meilleures pratiques ne peuvent garantir la perfection, » a déclaré Mark Ferguson, avocat de la défense de la compagnie lors d’un procès récent.


      Deux agriculteurs du Missouri ont poursuivi Bayer pour contamination de leurs cultures par les gènes modifiés d'une souche expérimentale de riz transformées pour être résistante à l'herbicide de marque Liberty de la compagnie. La contamination a eu lieu en 2006, lors d'un essai en plein champ du nouveau riz, qui n'a pas reçu d’homologation pour la consommation humaine. Selon Don Downing, l'avocat des plaignants, le matériel génétique du riz non autorisé a contaminé plus de 30 pour cent de toutes les terres de cultures de riz aux États-Unis.


      « Bayer était censé être prudent, » a déclaré Downing. « Bayer n’a pas pris de précautions et le riz s’est dispersé dans nos réserves de riz commercial. »


      Les plaignants allèguent que, en plus de contaminer leurs champs, Bayer leur a fait davantage de tort financièrement en sapant leur marché d'exportation. Lorsque le ministère étasunien de l'Agriculture a annoncé la contamination généralisée du riz, les grands marchés d’exportation ont été fermés aux producteurs étasuniens. Un rapport de Greenpeace International estime que le préjudice financier de la contamination se situe entre 741 millions et 1,3 milliards de dollars.


      Bayer a affirmé qu’aucun moyen possible n’aurait pu empêcher la contamination, insistant sur le fait qu’elle a suivi non seulement la législation, mais aussi les meilleures pratiques de l’industrie [sic, ndt]. Pas d’accord, le jury trouve que Bayer est coupable de négligence dans la manipulation des cultures génétiquement modifiées. La compagnie a été condamnée à payer 2 millions de dollars aux agriculteurs Kenneth Bell et Johnny Hunter.


      Hunter a déclaré : « C'est une victoire immense, non seulement pour Kenny et moi, mais aussi pour chaque agriculteur des États-Unis ayant été lésé par la contamination du riz LibertyLink de Bayer. »


      Selon Hunter, la compagnie a récolté « le coup de semonce qu'elle méritait. »


      La compagnie Bayer est encore poursuivie par plus de 1.000 autres agriculteurs des États du Missouri, Arkansas, Louisiane, Mississippi et Texas.



Original : www.naturalnews.com/028585_GMOs_Bayer.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard




Jeudi 15 Avril 2010


Commentaires

1.Posté par damien le 15/04/2010 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un droit de polluer. Certaines firmes vont même jusqu'à poursuivre les agriculteurs contaminés pour piratage de semences???
Un culot sachant que les agriculteurs en question n'ont jamais demandé a être pollué, et ils en sont victime de ces groupes.

Bayer cherche a breveter ce qui ne lui appartient pas et rendre dépendant tout les agriculteurs à leur semence (alors que les semences sont un produits naturel qui existe partout et qui ne leur a jamais appartenu)

2.Posté par cerna99 le 15/04/2010 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ damien bayer n'est qu'un petit poucet face a l'ogre monsanto et pourtant aucune plainte bizare non ???

3.Posté par la truie qui file le 15/04/2010 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut bien essayer de se couvrir le jour ou les catastrophes alimentaires seront telles qu'il faudra trouver des coupables .
C'est une preparation de defense à vocation marketing Bayer est l'autre geant de l'industrie chimique et medicamenteuse alors ils doivent bien avoir des produits à fourger pour traiter le riz contaminé pourquoi pas avec une seringue grain par grain ...

donc ils peuvent inventer un vaccin pour resister à la fois a la grippe des cochons du poulailler de labo melangé àvec l'anti toxine du riz chimerique devenu mortel . La facture sera plus grosse et la seringue aussi donc les benefices exploseront

Bayer c'est financé par Rothshild tout comme Monsanto c'est Rockfeller copains comme des cochons OGM pour nous en mettre et surtout piquer tout les biens et le bien du monde .

4.Posté par franchouillard de souche le 16/04/2010 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà ici l'archétype même de ce qu'on appelle une fausse victoire. Tout d'abord si 2 millions de dollars semblent pour nous "gagne-petit" lambda une jolie somme cela n'est en réalité en rien dissuasif pour une entreprise comme Bayer. Deux millions de dollars à payer doit équivaloir à quelques choses comme 2 euros d'amende pour un smicard. Ensuite ce n'est pas un hasard si ses poursuites judiciaire ont pu aboutir. En effet posons-nous la question pourquoi Monsanto est en droit de poursuivre et faire comdamner des agriculteurs ayant subi les mêmes désagréments que les plaignants contre Bayer? D'un côté les agriculteurs s'étant fait contaminé sont considéré comme coupable de cultiver illégalement des OGM de Monsanto et d'un autre la loi se range du côté des agriculteurs? Ceci démontre une fois de plus la collusion complète entre le système judiciaire et certains acteurs économiques influents. Monsanto est aux USA sur ses terres et ce procès ainsi que son issue est une petit gifle donnée à l'européen Bayer (conglomérat allemand)
Cette gifle n'a pas pour vocation première d'être dissuasive car comme dit plus haut le montant de l'amende est ridicule compte tenu du chiffre d'affaire d'un colosse comme Bayer, mais ce genre procès à l'issue médiatisé est une théatralisation dont la vocation est de maintenir l'illusion d'une justice libre et indépendante. Ce genre d'évènement permet d'entretenir le mythe de la démocratie...

5.Posté par ccourouve le 09/07/2012 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article comporte beaucoup de déclarations citées entre guillemets, mais pas une seule de Bayer contenant le mot "contamination". Alors, info, ou intox ?

Nouveau commentaire :

Politique française | Société

Publicité

Brèves



Commentaires