Diplomatie et relation internationale

Bateau libyen intercepté: Vaine protestation à l'ONU


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Jeudi 4 Décembre 2008

Bateau libyen intercepté: Vaine protestation à l'ONU
La Libye a protesté en vain mercredi devant le Conseil de sécurité de l'ONU après l'interception, il y a trois jours par l'entité sioniste d'un de ses bateaux chargé d'aide humanitaire en route pour Gaza.

Lors d'une réunion d'urgence du Conseil convoquée à sa demande, l'ambassadeur libyen, Giadalla Ettalhi, s'est livré à un réquisitoire contre l'action de la marine israélienne, l'assimilant à "un acte de piraterie en haute mer".

Relevant que le Conseil de sécurité a adopté trois résolutions depuis juin sur la lutte contre la piraterie au large de la Somalie, il l'a appelé à "assumer ses responsabilités" dans ce cas et lui a demandé de prendre une décision "qui assurera qu'Israël se conforme au droit humanitaire international et au droit de la mer".

Mais il n'a pu convaincre les 14 autres Etats membres d'approuver une déclaration condamnant l'incident, dont l'adoption aurait nécessité un consensus.

D’abord, Israël par la voix de son ambassadrice à l’ONU, Gabriela Shalev, a rejeté en bloc la protestation libyenne, en particulier l'accusation de piraterie, accusant à son tour Tripoli de "provocation".

Un cargo libyen chargé d'aide humanitaire, en route pour la bande de Gaza bouclée par Israël, a été intercepté lundi par la marine israélienne, qui l'a sommé de regagner le port égyptien d'El-Arich.
Le Al-Marwa était le premier navire d'un pays arabe à se diriger vers Gaza pour tenter de briser le blocus israélien imposé au territoire contrôlé par les islamistes du Hamas.

L'ambassadeur américain adjoint, Alejandro Wolff, a lui aussi rejeté les arguments libyens, qualifiant d'"absurde" l'accusation de piraterie, les forces israéliennes n'ayant selon lui "ni tiré un coup de feu, ni abordé le navire" libyen.
Il a aussi qualifié de "dangereuse et irresponsable" la façon dont la Libye a tenté d'acheminer l'aide, directement vers un port qui n'est pas ouvert au trafic maritime, au lieu de passer par les canaux habituels de l'aide internationale, notamment les agences de l'ONU.

Plusieurs autres Etats membres ont cependant saisi l'occasion de ce débat pour souligner leur préoccupation devant la situation humanitaire dans la bande de Gaza et déplorer la poursuite du blocus israélien.
Avant le débat, l'ambassadeur de France, Jean-Maurice Ripert, a qualifié de "très inquiétante" la situation humanitaire à Gaza. Il a rappelé l'appel de la présidence française de l'UE à "la réouverture des points de passage et la reprise des livraisons de fuel et de produits humanitaires".

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Jeudi 4 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par BUSHERIE le 04/12/2008 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CE SONT DES MISSILES QU IL FALLAIT ENVOYER SUR TEL AVIV ET NON UN BATEAU DE MERDE POUR CASSER LE SIEGE DE GHAZA .NOS FRERES PALESTINIENS ONT ASSEZ DE COURAGE QUE TOUS LES MUSULMANS REUNIS DE LA PLANETE POUR COMBATTRE CET HYDRE DE LA MORT QU EST L ETAT D ISRAEL ET SON SOUTIEN LOGISTIQUE QUE LUI OFFRENT LES INSTITUTIONS BIEN PENSANTES que sont L ONU , L UE ET LES MONARQUES ARABES
CE QUI ARRIVE NOTRE CHERE PATRIE LA PALESTINE,A L IRAK ET A L AFGHANISTAN NOUS INTERPELLE NOUS MUSULMANS QU IL EST TEMPS POUR NOUS DE REPRENDRE LE DRAPEAU D ALLAH POUR IMPOSER AUSSI NOTRE MANIERE DE VIVRE DE PENSER ET DE PROSPERER .AFIN QUE LES CRIMINELS DE TOUT TEMPS SAURONT QU IL NECHAPPERONT PLUS A LA SENTENCE DIVINE .OEIL POUR OEIL ET DENT POUR DENT.


Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires