Néolibéralisme et conséquences

Banque mondiale: Les prix des aliments sont entrés dans la « zone de danger »


Dans la même rubrique:
< >


Lundi 18 Avril 2011

Banque mondiale: Les prix des aliments sont entrés dans la « zone de danger »
Les prix des aliments sont entrés dans la « zone de danger », menaçant de condamner une génération à l’extrême pauvreté et à la malnutrition, a averti la Banque mondiale.
Par Aldrick Philip, rédacteur économique à Washington, 14 avril 2011, 05:56
Robert Zoellick, président de la Banque mondiale, a dit que les prix des denrées alimentaires sont à un « point de basculement », après avoir augmenté de 36pc l’année dernière à des niveaux proches de leur pic de 2008. La hausse du coût des aliments a été beaucoup plus dramatique dans les pays à faible revenu, poussant 44m personnes dans la pauvreté depuis Juin de l’année dernière.
Un nouvelle augmentation de 10pc pour les prix alimentaires pourrait pousser 10m de personnes dans l’extrême pauvreté, définie comme un revenu effectif de moins de 1,25 dollar par jour. Déjà, le nombre de pauvres dans le monde est de 1,2 milliard.
M. Zoellick a déclaré qu’il ne voyait pas d’inversion à court terme dans les effets néfastes de l’inflation alimentaire, qui se fait sentir beaucoup plus dans les pays en développement.
Prié de dire s’il pensait que les prix resteraient élevés pendant un an, M. Zoellick a déclaré: « Les lignes de tendance générale, sont que nous nous situons dans une zone dangereuse… parce que les prix ont déjà augmenté et les stocks sont relativement bas. »
Source: telegraph


Lundi 18 Avril 2011


Commentaires

1.Posté par Saad le 18/04/2011 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RESULTAT DE LA PURE SPECULATION DES BANQUES U.S SURTOUT GOLDMAN AND SACHS...
LIRE : http://www.alterinfo.net/Crise-alimentaire-Comment-Wall-Street-affame-le-monde-video_a55358.html

2.Posté par Alain Bellemare alias Mc_AB le 18/04/2011 18:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nos gestionnaires de l'explosion démographique n'ont jamais imaginer qu'il devrait nourrir tous ce beau monde.
Pas plus qu'il ont prévu de logement sociaux.
Pis je sais pas pour vous, mais ici, les hôpitaux ce plaigne d'être au bout de la corde.  (c'est devenu le "ron ron" d'la machine!)
Si une catastrophe arrive compter pas sur eux.

Les banquiers font des pertes et ça leurs rapportent de grosses recettes, tous ça entre deux coups de téléphones, pendant que le cultivateur, lui , est pas capable de vendre a profit le produit de son travail.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires