Tribune libre

Balkany, Nie !


Dans la même rubrique:
< >


Georges Zeter
Jeudi 12 Juillet 2018

Christian Balkany nie tout-nie moins ; Isabelle en rajoute à la pelle. C’est un couple sans loi, mais de toits (nombreux). Ces deux louvoient depuis des lustres de l’Elysées à Levallois et des Riads à Giverny. Leurs résidences luxueuses n’ont pas d’odeur ainsi que les monnaies de singe, le sire Balka , s’en tire sans laisser trace olfactivement teintées de corruption. Merci aux paradis fiscaux, aux montages carabistouilles qui transitent par Jersey, Panama, ile de Man, retour en Suisse pour repartir vers Naseau en passant par Amsterdam.
Mardi 10 juillet il y avait la demie finale de la coupe du monde mais aussi l’arbitrage du juge Renaud Van Ruymbeke prononçant le renvoi devant le tribunal de Paris du maire Les Républicains de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Patrick Balkany, et de son adjointe d’épouse Isabelle du même nom ; Notamment pour « blanchiment de fraude fiscale ». Leur fils Alexandre, Jean-Pierre Aubry un proche et l’avocat Arnaud Claude, associé de Nicolas Sarkozy étaient également concernés par cette décision. Patrick Balkany était devant la justice (pour la millième fois) accusé de : blanchiment de fraude fiscale - corruption passive - blanchiment de corruption - prise illégale d’intérêts et fausse déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie politique, on pourrait aussi ajouter : pour foutage de gueule délibéré qui n’a duré que trop longtemps... Isabelle Balkany sera elle jugée pour blanchiment de fraude fiscale et fausse déclaration. En tout une estimation basse de 13 millions d’euros qui auraient échappés au fisc. Mais en ce 10 juillet, de cette histoire de corruption si commune en notre pays tout le monde s’en tapa. Ce n’est pas demain que les français vont déboulonner par eux même ces malfrats, comme par exemple en ne votant plus pour eux ; ah ! que nenni mon Balkany, vachement popu chez les vioques de Levallois. La morale ça ne s’hérite pas comme un patrimoine, il faut y travailler, ce qui n’a pas l’air d’être le cas des habitants de cette commune la plus endettée de France...Donc priorité au ballon rond, et que le peuple beugle la marseillaise pendant que ces époux ripoux le nique !
Il y a bien longtemps que ces deux là volent tout court et volent au dessus des lois aussi. Question de mentalité se sentir hors sol, au deçà du commun. Afin d’illustrer : Dame Balka, née Smadja avoua benoitement au JDD. "Je n'y suis pour rien si j'ai été élevée dans un hôtel particulier de 3.000 mètres carrés du XVIe, et si, enfant, j'allais en Rolls à l'école ! J'ai eu de l'argent de ma famille." Quant au mari lui, et bien lorsque l’opposition lors de conseils municipaux le dérange, le contrarie, il sort en gueulant de sa voix de stentor et demande de couper l’électricité de la salle des débats laissant ainsi ses opposants dans le noir, ou alors il coupe la chique des micros quand par exemple on lui pose trop de questions à propos du « salaire » mirifique de quatre cinq milles euros pour le champion Teddy Riner en tant que conseiller sportif. C’est un vrai autocrate africain le Chrichri de Hongrie. Après l'élection présidentielle de 2007 et jusqu'au septembre 2012, il fut titulaire d'un passeport diplomatique, alors qu'il n'avait pas de fonctions officielles dans ce domaine. Il interviendra comme intermédiaire représentant du gouvernement français dans l’achats de mines d’uranium ; Il sera d’ailleurs décoré ce brave de l'ordre du mérite centrafricain par François Bozizé ; Quant aux mallettes pleines de billets ??? L’enquête suit son cours, et le cours est long...Infini !
Ces deux Balkamenteurs, c’est ombre et lumière, pif-paf s’t’embrouille. Leur progéniture ? Bon sang ne saurait mentir. Elle a emboitée leurs pas victorieux et exemplaires : fiston Alexandre, qui pendant 7 ans vécu dans un HLM de Neuilly-sur-Seine, commune alors dirigée par Nicolas Sarkozy. "Alexandre voulait être à Neuilly, et Neuilly, c'est cher", avait justifiée Isabelle auprès du Monde, donc en digne héritier qui fut sous protection du même Sarkozy le gérant de PokerStars, leader mondial du poker en ligne et son siège basé dans le paradis fiscal de l'île de Man... Et comme l’exemple vient des ainés, à son tour Alexandre se retrouva mêlé à une affaire de blanchiment : La maison-mère de PokerStars fut soupçonnée de blanchiment de fraude fiscale par le FBI. Quant à la fifille Vanessa ? Devenue Vanessa Oiknine suite à son mariage avec Dan Oiknine, président de la chambre de commerce franco/indienne qui se charge de promouvoir les relations économiques entre la France et l'Inde ; Vanessa donc, esprit de famille oblige put loger ses bureaux de Tonic Company, sa boîte de parfumerie dans des bureaux de la Semarelp (société d’économie mixte de Levallois-Perret) et est de nos jours active dans l’immobilier de luxe... Décidément un sacerdoce pour les membres de cette famille entre l’immobilier et les « blanchiments ». Ils devraient peut être ces Balkany se lancer dans le business des laveries automatiques qui lavent plus blanc que blanc a en devenir transparent...Invisible
Officiellement les époux n’ont aucun bien en leur nom, en outre ils ne disposeraient pas de revenus leur permettant d'acquérir un tel patrimoine car ils auraient à ce qu’on dit organisés leur insolvabilité... Alors les Villas « Pamplemousse » et « Serena » de Saint Martin, le « Moulin de Cossy » à Giverny et le Riad « Dar Gyucy » de Marrakech, ne sont pour ces heureux « vacanciers » que des « comme Airbnb » un peu haut de gamme ; ils n’y auraient résidés qu’en tant que simples locataires. Pourtant une des villas se loue 35.000 euros la semaine ; c’est pas un peu beaucoup pour un simple politichien désargenté ? L’argument c’est que dame Balkany ayant eu un héritage peut se permette ce genre de folie...Mouais... Cela fait 30 ans que ces deux là roulent dans la farine l’administration fiscale, la mairie de Levallois, le département des hauts de seine, la région ouest parisienne, avec comme soutient inconditionnel le Sarko, une référence reconnue pour tous ceux qui traficotent sans se faire gauler.
De son sourire carnassier, à faire pâlir un requin affamé, comme sise sur la photo plus haut, l’homme de tous les culots, de tous les bons mots, se contrefout des « racontars », des « jaloux », des « cryptos communistes » ; c’est son talent au Christian nonchalant ; Rien à branler !
- Patrick, Patrick, les juges sont des méchants
- T'inquiète, Patrick, personne ne les entend
- Patrick, Patrick, tu es fort, fier et franc
- Merci Patrick, c'est bien toi le plus grand

Georges Zeter/juillet 2018



Jeudi 12 Juillet 2018


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires