Sciences et croyances

BP Piscium : Un Poisson hors de l’eau



Mel Acheson
Samedi 16 Octobre 2010

BP Piscium : Un Poisson hors de l’eau


Crédit : UCO/Lick/STScI/M.Perrin et autres (550 x 529)


Thunderbolts, Mel Acheson, 15 octobre 2010


      Avant la découverte des astres à jets, tels que BP Piscium, ci-dessus, l'idée d'une étoile avec un anneau que traverse un filament hélicoïdal ardent, qui garde sa cohérence sur plusieurs années-lumière, aurait été écartée comme impossible.


      Avec seulement la gravité et des gaz, vous ne pouvez guère obtenir beaucoup plus que des globes d'hydrogène chaud [et encore, c’est à prouver, ndt]. Pour faire une étoile, la force insignifiante de la gravité devrait comprimer les gaz au-delà des limites naturelles connues, jusqu'à ce que la pression déclenche une réaction thermonucléaire, dont la faisabilité n’a en réalité jamais été démontrée. (Des lustres d’élaboration d'engins ruineux (ITER) visant à copier cet hypothétique processus et à produire de l'énergie de fusion n'ont toujours pas abouti.)


      Et tout ça juste pour une étoile banale, avec une puissance d’émission ordinaire. Pour la monstrueusement plus grande énergie des étoiles du genre nova et pulsar, le théoricien doit sortir du jardin de la physique naturelle et entreprendre un pénible voyage dans les profondeurs des oubliettes du surnaturel : dans le repaire des hypothèses de science-fiction, telles que l’étoile à neutrons et le trou noir, le fusionnement d’étoiles et la collision de galaxies.


      Des étoiles à jets sont découvertes à profusion. Et puis il y a leurs grandes sœurs, les galaxies à jets avec des filaments longs de dizaines ou centaines de milliers d'années-lumière, aboutissant dans des régions d'émission radio plus vastes que des galaxies. Les gaz ardents, même dans un fort champ gravitationnel, tendent à se dissiper. Pas ces filaments.


      Les astres en « beignet autour d’un bâton » sont souvent accompagnés de signes de magnétisme, un autre phénomène que les savons de Marseille* du gaz-gravitation pensaient impossible dans l'espace. Sans trop se préoccuper de la façon dont le magnétisme est créé, les astronomes sont heureux de laisser les lignes de champ magnétique se tortiller en tubes qui confinent les gaz sous la forme des filaments observés. Le magnétisme n'affectant évidemment pas les gaz, ils ont dû avouer que le gaz demeure plasma suffisamment longtemps pour se maintenir sous forme de tube magnétique.
[* Ndt : L'expression Savon de Marseille, qui convient merveilleusement ici à la traduction de boys, a été inventée par Coluche.]


      Cet aveu a été démenti avant que quelqu’un ait le temps de mentionner les propriétés électriques du plasma. L'électricité était la cinquième colonne qui menaçait d’abattre la citadelle gaz-gravitation : Les filaments sont des courants de Birkeland qui transportent de l'énergie électrique. Ce sont eux qui génèrent le magnétisme, comme nous l’apprend la physique naturelle.


      Les cartes célestes du rayonnement X et radio exposent les voies d'émission et le magnétisme reliant étoiles et galaxies : Cela démontre qu’étoiles et galaxies sont enfilées comme des lampadaires sur ces courants de Birkeland. L'électricité et le plasma peuvent être beaucoup, beaucoup plus puissants que la gravité et le gaz, et la possibilité a surgi que le cosmos est alimenté, non par la gravité et les gaz d’une physique surnaturelle, mais par l'électricité et le plasma et la physique naturelle, que l’on peut étudier en laboratoire.


      BP Piscium et le câble d'alimentation visible de son courant de Birkeland sont un tuyau pour un retour à la nature en astronomie.



Original : www.thunderbolts.info/tpod/2010/arch10/101015bp.htm
Traduction copyleft de Pétrus Lombard



Dernier article apparenté


      Anomalies bigbanguesques (24/08/2010)
      Les astronomes cherchent toujours pourquoi les galaxies ne se conforment pas à la théorie de la gravitation.




Samedi 16 Octobre 2010


Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires