MONDE

BLABLA BLA...



Zeinab Abdelaziz
Mardi 26 Février 2019

BLABLA BLA...


Oui, le sommet sur la pédophilie s’est soldé dimanche, 24 février 2019, sur des Blablas. Contrairement à toute attente, ce fut un vrai fiasco. Rien de concret n’est sorti de ces quatre jours de discussions, aucune action qui puisse porter atteinte à cette institution hiérarchiquement vaticane, basée sur le louvoiement et la fraude. Bien plus, le pape a renvoyé la balle à toute la société humaine, à tout le monde, surtout à tous ceux qui le poussèrent ou aidèrent à la formation de cette Conférence historique sur la pédophilie dans l’Eglise. Il leur a dit en d’autres termes : Vous êtes plus sales, vous êtes bien plus pécheurs que NOUS !

Comme remarque générale : on peut constater l’absence réelle d’une volonté voulant remettre de l’ordre dans cette institution touchée à plus de 80 % par ce crime de pédophilie, comme le dit très justement Frédéric Martel, preuves en mains, dans son déjà fameux livre intitulé SODOME, qui parut le même jour que l’inauguration de ce sommet. Cette phrase qu’il lance avec justesse fera date : "Le Vatican est une des plus grandes communautés gays au monde". En fait, ce fléau qui part de la base jusqu’aux plus haut placés de cette hiérarchie n’évite aucun grade. Si le pape et l’Eglise avaient rendez-vous avec leur conscience, leur amour-propre ou même leur probité, ils viennent de rater cette rencontre devant l’humanité toute entière.

Quatre jours de travail intense au cours desquels se sont multipliés les témoignages sur les exactions commis, non seulement par des prêtres dans tous les pays, mais s’échelonnent à tous les grades et titres ecclésiastiques, ont accouché non d’une souris, mais d’une magistrale paire de claque donnée à toute la Société Humaine.

Le pape a fait fi de tous les rapports, à ne citer que : celui de l’ONU, en 2014, celui de la commission que lui-même a nommé et s’abstint de commenter, celui des aveux d’archevêques qui ont reconnu avoir menti et avoir protégé, déplacé ou promu des pédophiles. Un grand nombre d’éléments, des enquêtes un peu partout, en Pennsylvanie, en Allemagne, en Australie, en France, et surtout aux Etats-Unis, anciens et nouveaux scandales qui accusent foncièrement l’EGLISE. On ne peut surtout pas passer en silence l’intervention du chef de l’église allemande, qui accuse carrément le Vatican d’avoir brûlé des dossiers prouvant le dévergondage de certaines personnes ! Il y avait assez de documents qui permettent de prendre les décisions qui s’imposent, et il n’y a qu’une seule personne qui puisse les prendre : le PAPE.

Il est vrai que le pape est déjà directement touché par la fameuse lettre de Monseigneur Vigano, mais à vrai dire, en convoquant ce Sommet de l’Eglise, il a fait une première mondiale. Il avait promis de mettre en place un tribunal pour juger les évêques négligeant ou compromis, mais deux ans et demi s’écoulèrent, puis après : RIEN. Il prône une tolérance zéro, fait des commissions, des sommets, et, concrètement : RIEN. C’est l’absence totale d’une réelle volonté de remettre de l’ordre dans cette institution vaticane. On ne peut même pas dire à qui profite le crime puisque les crimes et leurs prédateurs sont connus. Mais il semble, hélas, que ce crime infeste représente la sève vitale sur laquelle se nourrissent les membres de cette institution !

Le pape fait habilement diversion en regardant ailleurs. Nul n’ignore que c’est un problème global, à divers degrés, mais qui autre que cette machine infernale, qui fonctionne impunément depuis des siècles à fournir la donnée première de ce fléau, en est responsable comme cause première ? Combien de millions d’enfants ont-ils été agressés dans les églises du monde ? Il a consacré un très long développement à citer des statistiques disponibles sur les abus sexuels perpétrés un peu partout, dans toutes les sphères de la société, dans les familles, les écoles, les milieux sportifs.

Dire que « c’est la faute du diable » ou qu’elle remonte « aux sacrifices rituels des païens ou des sociétés primitives », cela veut dire noyer le poisson ! Rien sur la tolérance zéro, rien sur l’exclusion définitive des violeurs d’enfants, des agresseurs sexuels dans l’Eglise. Rien surtout sur la véritable cause de ce crime : le célibat des prêtres, imposé à Latran II, en 1139, et réimposé par le concile de Trente en 1545, en ayant soin de préciser : celui qui dira que le mariage est meilleur que le célibat sera anathème. Il ne sera point exagéré de dire que le Vatican n’est plus crédible, surtout après cette phrase malignement et intentionnellement lancée :

« Nous sommes donc devant un problème universel et transversal qui, malheureusement, existe partout » a-t-il insisté, pour blanchir l’Eglise !


Zeinab Abdelaziz
25 février 2019




Lundi 25 Février 2019


Commentaires

1.Posté par JBL1960 le 26/02/2019 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très juste, mais c'était FOUPOUDAV puisque tous les hommes en jupe (les papes) ont organisé via la lettre Crimen Sollicitationnis l'exfiltration des prêtes et ce quel que soit leur faute, incluant le meurtre, le viol, afin qu'ils échappent à la justice des hommes (grâce à dieu, me*de quand même...)

https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/01/06/le-silence-des-eglises-au-n-o-m-de-dieu-pour-les-siecles-et-les-siecles/

La preuve :

De manière non surprenante, chaque pape nouvellement élu reçoit le titre de “vicaire du christ” ou vicarii christi, ce qui veut dire en latin : “le remplacement du christ”.

C’est là, noir sur blanc : le catholicisme est le remplacement du christianisme, un empire de conquête (hérité de l’empire romain) et de richesse se reposant sur les moyens terrestres et non pas la voie du christ. Regardez simplement cette entité et écoutez ces admissions de culpabilité, directement de la bouche des chevaux : des déclarations de multiples papes au cours des siècles qui n’ont jamais été contredites ni répudiées par quelques successeurs que ce soit :

Pape Boniface en 1302 : “Nous déclarons l’utilité pour chaque créature humaine d’être sujet du souverain pontife.”

Pape Léon en 1520 : “Le pape est le christ lui-même sur terre.”

Pape Pie en 1929 : “Le fascisme est simplement les doctrines de notre foi faites loi et gouvernement.”

Pape Jean en 1962 : “Personne ne peut entrer dans le christ à moins qu’il n’y soit mené par le souverain pontife.”

Pape Jean-Paul II en 1996 : “N”ayez crainte lorsque des hommes m’appellent le christ sur terre car je le suis.”

Pape Benoît en 2008 : “Vous n’avez pas besoin d’aller au christ pour la rédemption ; venez à moi.”

Pape François en 2016 : “Le christ a pêché, est devenu le diable pour notre rédemption. Seule l’Église et sa magisterium peuvent clamer la sainte infaillibilité.” [NdJBL cf Le Pape a dit] Issu de cet article de mon blog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/01/17/la-conference-de-kevin-annett-a-loxford-union-qui-na-jamais-eu-lieu-pour-cause-de-censure/ Et relayé par Alter Info à l'époque...

2.Posté par YYY le 26/02/2019 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" devant un problème universel et transversal ", il faudrait normaliser Sodome et Ashara-El... ??? Mais où vont-ils ?
C'est leur propres enfants !

Le Pape déclare que Lucifer/Satan est Dieu
https://www.nouvelordremondial.cc/2015/08/06/le-pape-declare-que-lucifersatan-est-dieu/
Lu-cifer / louer le vide, Iblis les a égaré loin, très loin...

Le Pape François compare les évêques pédophiles à Jésus sur la croix. ???
...Les évêques accusés de crimes sexuels abusifs devraient garder le silence comme Jésus lorsque la foule a réclamé sa crucifixion le Vendredi Saint, a déclaré mardi matin le pape François, selon L’Osservatore Romano.
https://www.nouvelordremondial.cc/2018/09/24/le-pape-francois-compare-les-eveques-pedophiles-a-jesus-sur-la-croix

Jésus / 'Isa abnou Maryam (as) n'a pas été crucifié !

3.Posté par njama le 09/03/2019 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Religieuses abusées, l'autre scandale de l'Église | ARTE
(1:36:10) https://www.youtube.com/watch?v=C3KD-VWYh18://

Depuis des décennies, des religieuses de tous les continents sont abusées sexuellement par des prêtres prédateurs. Une enquête glaçante sur le dernier scandale de l’Église catholique. Si la parole des victimes de prêtres pédophiles s’est libérée ces dernières années, celle de sœurs agressées sexuellement par des hommes d’Église peine à franchir le mur du silence. Pourtant, elles sont nombreuses, partout dans le monde, à subir des viols par des ecclésiastiques abusant de leur autorité. Certains prêtres n’hésitent pas même à détourner les textes des Évangiles pour disposer impunément du corps des religieuses. Lesquelles, lorsqu’elles se retrouvent enceintes, sont exclues de leurs congrégations ou contraintes d’avorter. Quand ces crimes sont avérés, les coupables sont seulement mutés par la justice cléricale. Dans les années 1990, après plusieurs années d’enquête dans vingt-trois pays et sur quatre continents, deux missionnaires américaines transmettent l’une et l’autre au Vatican un rapport documenté sur ces abus sexuels. Mais leur cri d’alarme reste sans réponse. En mars 2001, le journal américain The National Catholic Reporter publie pour la première fois ces révélations. Des parlementaires européens, qui se saisissent de l’affaire, font alors adopter une résolution sommant le Saint-Siège de réagir. Depuis, malgré des dénonciations répétées au sein de l’institution, trois papes se sont succédé, sans jamais remédier aux violences sexuelles perpétrées contre les religieuses. Tragédie intime Au fil d’une rigoureuse investigation menée pendant deux ans sur quatre continents, avec la collaboration de la journaliste Élizabeth Drévillon, Marie-Pierre Raimbault et Éric Quintin lèvent le voile sur l'effroyable réalité qui ronge le clergé catholique depuis des années. Pour la première fois, des religieuses victimes se confient à cœur ouvert sur leur tragédie intime, brisant l’omerta imposée par le Vatican. Outre leur courageuse et douloureuse parole, ce documentaire livre des témoignages rares de mères supérieures ou d’hommes d’Église, dont un proche du pape François, engagés dans la lutte contre ces agressions sexuelles. Il interroge aussi des responsables religieux soucieux de repenser les rapports entre genres au sein de leurs congrégations. Des dérives mafieuses de certaines communautés cléricales aux avortements forcés jusqu’aux méthodes employées pour étouffer le scandale, une plongée glaçante au cœur d’un des plus anciens tabous de l’institution catholique.
Religieuses abusées, l'autre scandale de l'Église | Documentaire d' Eric Quintin et Marie-Pierre Raimbault (France, 2017, 1h30mn)

4.Posté par Zeinab Abdelaziz le 10/03/2019 07:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



@ njama

L’agression sexuelle des sœurs par des hommes d’églises ne date point d’hier. Déjà à l’époque du Bac, au cours d’Histoire, il y a une cinquantaine d’années, la professeure nous parlait de la découverte d’un cimetière pour bébés, fœtus et autres, entre deux couvents, l’un pour des prêtres l’autre pour des sœurs !...

Ce qu’il faut abolir, comme le dit justement Jo Busta Lally @ 1, c’est la lettre papale Crimen Sollicitationis pour l’exfiltration des prêtres quelle que soit leur faute ou crime, afin qu’ils échappent à la justice de l’homme. De même, abolir la règle du célibat, imposée au XIIe siècle, afin que les biens de l’église n’aillent pas à la société civile à la mort d’un ses membres.

Que de crimes, dans cette Institution, rongée de ses bas-fonds jusqu’au sommet, et ils osent évangéliser le monde !... Préparez-vous au mois d’octobre prochain, consacré « un mois de mission extraordinaire » par le pape, auquel tous les baptisés hommes et femmes sont obligés d’y prendre part, pour évangéliser les musulmans ; les juifs sont exclus de ce jeu.

5.Posté par JBL1960 le 10/03/2019 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Zeinab Abdelaziz = J'avais pour ma part, émis un avis assez tranché sur la décadence et les mauvaises mœurs, un comble, dans la congrégation religieuse qui a effectivement toujours existé, avec la Prima Note imposée aux jeunes épousés par le cureton du moindre petit village dès le Moyen-Age aussi bien en France, qu'en Irlande, en Écosse...

Qui, selon moi a trouvé son point d'orgue sous le règne du Pape Alexandre "Borgia" VI et rédacteur de la Bulle Papale Inter Caetera en 1493, qui a toujours cours, puisque le Pape François refuse de la répudier, et sur laquelle le Nouveau Peuple Élu du Nouveau Monde s'est construit en génocidant, pas moins de près de 120 millions indigènes, depuis 1492.

En consacrant, comme si cela ne suffisait pas, l'agression sexuelle comme une arme de guerre ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/11/05/lagression-sexuelle-comme-arme-de-guerre/

Le père François peut verser toutes les larmes de crocodile qu'il veut = On pense par nous-mêmes, donc on ne les suit plus ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/03/04/effondrer-le-colonialisme-par-apostasie-collective-ou-renonciation-au-bapteme-jo-busta-lally-mars-2019/

6.Posté par njama le 11/03/2019 00:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si le lien youtube n'est pas accessible pour certains voici un autre lien vers la vidéo l'émission diffusée sur ARTE
Disponible du 04/03/2019 au 03/05/2019
Prochaine diffusion le mercredi 3 avril à 00:30
https://www.arte.tv/fr/videos/078749-000-A/religieuses-abusees-l-autre-scandale-de-l-eglise/

Il n'échappe à personne que le pape s'est défaussé ou plutôt couvre l'Église, l'institution, à bon compte, le plus étonnant est que pas un mot n'est prononcé qui remettrait en cause le célibat des prêtres, et vœux de chasteté exigés des clercs laïcs moines et moniales.

Qui plus est ce n'est même pas cohérent avec les Évangiles, les fautes des uns n'excusant pas les leurs ni ne sauraient les amoindrir, les réduire.

L'homosexualité dans l'église n'est pas nouvelle, elle précédait même le célibat des prêtres si l'on en croit le XVI° Concile de Tolède en 693 (sous le règne du roi Egica) qui réaffirme la peine de la castration pour cause d'homosexualité, datant de Chindaswinthe, mais seulement de peine de défroquage et d'exil pour les clercs délinquants, bien qu'Egica inclura la peine de castration aux clercs après le concile.
https://fr.wikipedia.org/wiki/XVIe_concile_de_Tol%C3%A8de

Hans Küng : “Le discours du Vatican est bloqué au XIe siècle”
Réformiste impénitent, Hans Küng, professeur de théologie, n'a de cesse depuis un demi-siècle d'inviter l'Eglise catholique à quitter son carcan "médiéval". Confession d'un théologien très critique envers l'infaillibilité pontificale...
citation :
"L'obligation de célibat n'est pas seule responsable du fiasco, mais tout de même : exiger d'un jeune homme, au XXIe siècle, qu'il renonce a priori au mariage, c'est suicidaire pour l'Eglise ! Si les abus sexuels ne sont pas dus au seul célibat, on est tout de même en droit de se demander pourquoi le phénomène est aussi massif dans une Eglise dirigée, justement, par des hommes non mariés. Pierre et d'autres disciples du Christ avaient une femme, et il en allait de même pour de nombreux prêtres et évêques jusqu'au XIIe siècle, date à laquelle on institue le célibat. La crispation du Vatican sur cette question est symptomatique de sa relation avec la sexualité, mais pas seulement : car le célibat touche aussi à l'autonomie, à la liberté de pensée des prêtres. Ces derniers, Rome le sait bien, ont beaucoup plus de chances d'être obéissants s'ils vivent seuls que s'ils sont mariés, donc soutenus, lors d'éventuels désaccords avec leur hiérarchie, au sein de leur foyer."

https://www.telerama.fr/monde/hans-kung-exiger-d-un-jeune-homme-au-xxie-siecle-qu-il-renonce-au-mariage-c-est-suicidaire-pour-l-eglise,58642.php

7.Posté par Zeinab Abdelaziz le 13/03/2019 07:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ njama 6

Merci pour les liens, même s’ils n’ont pas fonctionné, mais je me demande est-ce que cela servira-t-il à quelque chose ? Cette machine infernale semble indéracinable, avec ses 80 % de corrompus dans ses murs, comme le prouve le livre intitulé Sodoma !

D’après la lettre de Mgr Vigano le pape lui-même est visé. Il le lui dit carrément de se retirer. D’ailleurs la fameuse photo, qui fit le tour du monde, où l’on voit Mgr Ricca lui caresser tendrement la joue, accompagnée d’un regard inceste, n’a rien ébranlé… On ne caresse pas la joue d’un pape de la sorte à moins qu’il n’y ait une intimité malsaine entre les deux.

Ces deux indices devaient suffire pour le défroquer, mais il est clair que le pouvoir de cette machine maléfique est de loin plus fort que tous ses adeptes réunis. Comment acceptent-ils d’être guidés par une Institution pareille ?
Résultat : il est sorti indemne grâce à sa maîtrise imbattable à faire le clown. Et ce qui plus est : il ose mener sa guerre contre l’Islam et les musulmans en préparant octobre prochain, comme mois missionnaire extraordinaire, en imposant la participation de tous les chrétiens et les chrétiennes du monde dans cette servile mascarade. Il se servira d’hologrammes, qui comment à se frayer chemin dans les sites vaticanais, imposa un Rosaire vivant pour la conversion des musulmans, fit rejeter une grande croix de six mètres hors de l’océan en Floride, et n’a pas manquer de la faire couvrir d’algues et de coquillages et, comble de la misère : un prêtre a été la bénir !


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires