Actualité en ligne

BDS : victoire devant un tribunal de Londres


« Les quatre d’Avaha » reconnus non coupables de violation de propriété du magasin israélien


ISM Londres PalSolidarity
Samedi 21 Août 2010

BDS : victoire devant un tribunal de Londres

Quatre militants contre l’apartheid israélien ont été innocentés hier, 10 août, de toutes accusations liées à deux actions directes protestant contre le détaillant israélien en cosmétiques Ahava, dans Covent Garden, à Londres. Les militants s’étaient enchaînés à des bidons de pétrole remplis de ciment à l’intérieur du magasin, obligeant celui-ci à fermer totalement pendant deux jours en septembre et décembre 2009.

Les militants insistent sur ce point : ils ont été juridiquement justifiés dans leurs actions parce que les activités du magasin sont, elles, illégales. Tous les produits cosmétiques vendus par le magasin proviennent de Mitzpe Shalem, une colonie israélienne illégale en Cisjordanie occupée, alors que ces produits sont délibérément étiquetés « Made in Israel ».

A ce jour, aucun militant n’a été poursuivi avec succès, et Ahava a systématiquement refusé de coopérer avec les autorités judiciaires.

Le premier jour du procès, les déposants ont renoncé à leur accusation de violation de propriété aggravée. Cela aurait nécessité une procédure pour démontrer qu’Ahava était engagé dans une activité licite. De façon révélatrice, le CPS (ministère public) décida qu’il n’était pas nécessaire d’essayer d’en apporter la preuve.

Le principal témoin à charge, le gérant du magasin Ahava, a refusé de se présenter devant le tribunal pour témoigner, en dépit des convocations du tribunal et des risques d’un mandat d’arrêt qui aurait conduit à l’acquittement du militant sur toutes les accusations restantes.

Madame Crouch, l’un des quatre acquittés, déclare aujourd’hui : « C’est une petite victoire dans la vaste campagne pour le boycott, le désinvestissement et les sanctions contre Israël. Nous allons continuer à nous opposer à la complicité des entreprises avec l’occupation et l’impunité d’Israël, sur la scène internationale ».

Monsieur Matthews, autre militant acquitté, ajoute : « Le message est clair. Si votre entreprise s’implique dans un crime d’apartheid ou un crime de guerre, ou dans l’occupation de la terre palestinienne, les gens vont occuper votre magasin ».

Le gouvernement britannique, l’Union européenne, les Nations unies et la Cour internationale de justice, tous jugent illégales les colonies d’Israël car elles contreviennent à la Quatrième Convention de Genève. Les violations de la Quatrième Convention de Genève sont des infractions pénales en droit britannique (loi relative à la Cour pénale internationale - 2001).
Pour plus d’informations : contacter l’avocat des défenseurs, Simon Natas, au 0208 522 7707 (UK)

Notes

1 - En décembre 2009, le département de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales (DEFRA) britannique a publié des directives pour les détaillants à propos des produits cultivés dans les Territoires palestiniens occupés (TPO).

Il y déclare que :

Le gouvernement considère que les commerçants tromperaient les consommateurs, et par conséquent commettraient certainement une infraction, s’ils déclaraient des produits des TPO (notamment de la Cisjordanie) comme « Produits d’Israël ». Ceci s’applique que le produit vienne d’un producteur palestinien ou d’une colonie israélienne dans les TPO. Ceci parce que la région n’est pas incluse dans les frontières internationalement reconnues de l’Etat d’Israël.



Le conseiller technique du DEFRA - L’étiquetage des produits cultivés dans les TPO - 11 décembre 2009

2 - L’initiative BDS est née en 2005 par un appel d’organisations de la société civile palestinienne et d’organisations recherchant des moyens non violents pour contester l’occupation illégale israélienne de la Palestine. De nombreux groupes et organisations internationales l’ont rejoint et sont devenus un mouvement mondial rassembleur voulant la justice pour la Palestine.

 PalSolidarity - traduction : JPP



Samedi 21 Août 2010


Commentaires

1.Posté par Aigle le 21/08/2010 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors que des '' freres ' en Cisjordanie , en Egypte , Jordanie , Tunisie , Arabie seoudite , Bahrein , etc.....alimentent les Caisses des Colonies

Freres et Soeur humains Je m'incline bien bas devant votre ACTE D' Amour .bien Humain .......

2.Posté par nabs le 22/08/2010 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

felicitations à ces courageux militants contre l'infamie sioniste..!!

3.Posté par franchouillard de souche le 23/08/2010 02:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Verdict a priori réjouissant mais a posteriori attristant. En effet ce genre de verdict n'est pas la preuve d'une justice libre et indépendante mais fait partie de ce cirque médiatico-politique dont la vocation est de faire croire que l'Occident est un havre de justice et de démocratie. Cela fait partie de ce manège visant à entretenir le mythe de cet Occident démocratique.

Quand on débat avec des gens en leur expliquant que les démocraties de ce monde ne sont rien de plus que des totalitarismes mous se drapant des habits de la justice, de la liberté d'expression...on nous sort souvent ce type d'information comme preuve que la démocratie fonctionne...
C'est comme internet avec sa quasi totale liberté d'expression qui en réalité à deux fonction n'ayant aucun rapport avec le respect de la liberté d'expression. D'abord internet est un moyen de surveillance en temps réel des opinions publiques, Ensuite il sert à faire croire que la liberté d'expression existe alors qu'en réalité nous savons bien que les opinions et informations réellement dérangeantes ne sont jamais exprimer par le biais des médias les plus influents (journal télévisé, presse grand public...). Et quand une information capitale et embarrassante est divulguée dans des médias "mainstream" c'est toujours le résultat de règlements comptes interne à l'oligarchie. En d'autres termes on évince, on détruit la carrière politique ou on met en prison... un ou des membres de l'oligarchie dont on a fini par vouloir la peau pour diverses raisons. Par exemple le clan Chirac avec Juppé, Pasqua et Villepin persécutés par la justice sous ordre de Sarkozy. Ce qui sauve le clan Chirac c'est que ces derniers on encore beaucoup d'amis au sein de la justice...autre exemple est cette récente cabale médiatique anti-Sarkozy qui en réalité n'est pas l'expression d'une presse indépendante mais le fruit d'un complot visant à préparer l'élection triomphale du candidat PS (très probablement DSK) aux prochaines élections.

Dans notre société la presse grand public n'est pas indépendante si bien que quand une information est divulguée c'est toujours pour des raisons politiques bien précises. De même pour la justice, beaucoup de verdict sont émis pour des raisons purement idéologiques et politiques.

4.Posté par Marion le 23/08/2010 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Pour ma part chaque citoyen est responsable quotidiennement des achats qui participent ou pas au boycott, en ce qui me concerne c'est juste devenu un réflexe qui ne me coute rien, juste d'être attentive lorsqu'il me faut consommer


Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires