Flagrant délit media-mensonges

Azzeddine Ahmed-Chaouch a menti face à Idriss Sihamedi de BarakaCity



E. C.
Vendredi 29 Janvier 2016

Azzeddine Ahmed-Chaouch a menti face à Idriss Sihamedi de BarakaCity
Azzeddine Ahmed-Chaouch, chroniqueur de l'émission d'Ali Baddou "Le Supplément" sur Canal Plus, a interviewé Idriss Sihamedi de l'association humanitaire BarakaCity le 24 janvier dernier. L'interview qui devait porter sur Moussa, membre de BarakaCity détenu au BanglaDesh, a vite tourné à l'interrogatoire de police. Idriss Sihamedi, qui a du personnel en Syrie à portée de représailles de DAESH, a hésité à condamner trop durement DAESH, du fait comme il l'a dit après l'émission des risques que cela entraînerait pour le personnel de BarakaCity présent en Syrie.

En revanche, Ahmed-Chaouch n'a posé aucune question embarassante à Najat Vallaud-Belkacem (également présente sur le plateau), membre d'un gouvernement qui vend massivemment des armes à l'Arabie Saoudite, au Qatar, et à d'autres dictatures de la région aux relations plutôt troubles avec le terrorisme.

Plutôt que de mettre sur le grill ceux qui inondent le Moyen-Orient d'armes de guerre, Azzeddine Ahmed-Chaouch a donc préfèré s'en prendre à une association qui y distribue de la nourriture. A chacun de juger qui y fait le plus de mal (et de morts).

Au cours de l'interview, Azzedine Ahmed-Chaouch a en outre proféré un énorme mensonge en affirmant que le grand rabbin de Paris avait "condamné" les bombardements israéliens, "et rapidement". Le Grand Rabbin de Paris, Michel Gugenheim, non seulement ne les a pas condamnés, mais a participé le 30 juillet 2014 à une manif de soutien à Israël pendant les bombardements sur Gaza.

Voir la vidéo:


Vendredi 29 Janvier 2016


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires