RELIGIONS ET CROYANCES

'Ayez foi en moi', le message de la bible


Dans la même rubrique:
< >

Beaucoup de gens demandent souvent quel est le message de la bible, pour moi il est résumé en cette phrase « ayez foi en moi ! » C’est ce que Dieu dit à l’humain. Il demande à l’homme d’avoir foi en lui mais c’est ce que l’humain lui refuse. Commençons par le début, la faute et la chute de l’homme.


confreriex@yahoo.fr
Samedi 31 Mai 2008

1. Le premier péché

Que dit Dieu à Adam ? il dit ceci :
« 2.16 L'Éternel Dieu donna cet ordre à l'homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; 2.17 mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. »
Que demanda-t-il à Adam ? Quelque chose de très simple, « écoutes moi et crois en moi, car je suis ton Dieu, ton créateur ». Il demanda à Adam un acte de foi et un acte de confiance. Il demanda aussi implicitement à Adam de choisir entre la vie et la mort. Il y avait plusieurs arbres en Eden dont l’arbre de vie.
« 2.8 Puis l'Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l'orient, et il y mit l'homme qu'il avait formé. 2.9 L'Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal. » Genèse
Il est écrit qu’il y avait l’arbre de vie et l’arbre de la connaissance du bien et du mal autrement l’arbre de la mort. Il n’avait pas interdit à l’homme de manger l’arbre de vie or de l’arbre de vie il est dit :
« Empêchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger, et de vivre éternellement. » Genèse 3.22
Donc l’arbre de vie donne la vie éternelle !
Adam et sa femme Eve savait qui était Dieu, il était celui qui les avait créé. Il avait donc fait quelque chose pour eux à savoir les créer. Qu’avait fait le diable pour eux ? absolument rien pour eux et pourtant Eve l’écouta.
« 3.1 Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l'Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme: Dieu a-t-il réellement dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin? 3.2 La femme répondit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. 3.3 Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. 3.4 Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point; 3.5 mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. 3.6 La femme vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux pour ouvrir l'intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea. » Genèse
Beaucoup de choses sont dites dans ce passage et nous allons essayer de les décortiquer. D’abord la tactique d’approche du serpent, il n’a pas directement contredit le commandement de Dieu, il l’a légèrement écorné et a fait croire à Eve qu’elle l’avait mal compris. De fait le commandement n’avait pas été donné directement donné à Eve, mais il avait été donné à Adam et c’est lui qui l’a sans doute transmis à Eve. Si le serpent est passé par Eve c’est sans doute pour cette raison. Elle était plus facile à duper qu’Adam. Le serpent ne passe pas par la porte, tel un voleur il passe par la fenêtre en pleine nuit. Ensuite qu’a-t-il dit à Eve ? Que si elle mangeait de ce fruit interdit elle ne mourrait pas, mais elle vivait éternellement. Or qu’a dit Dieu à Adam ? Si tu manges de ce fruit tu mourras, autrement dit si tu n’en manges pas tu vivras.. Vous voyez comme il a subtilement inversé le message de Dieu, et Eve n’y a vu que du feu. Si elle avait pris le temps de réfléchir elle aurait vu que la vie éternelle que lui proposait le diable, Dieu le leur avait déjà donné. Il aurait suffi pour cela de croire en Dieu, de l’écouter. Mais il a suffi que le diable présente un mensonge sous un bel emballage et Eve a accepté son cadeau empoisonné. Adam est tout aussi fautif parce qu’il n’était pas obligé de suivre sa femme et ainsi écouté un « dieu qui n’avait rien fait pour eux ! » (1). Mais le mensonge était beau puisqu’il disait aux humains qu’il ferait d’eux des égaux de Dieu ! Et c’était ce qui a sans doute séduit Eve, être l’égal de Dieu. Car Dieu est éternel, tout puissant un être supérieur. Donc certaines personnes pensent et je suis assez d’accord avec elles que la proposition du diable était de faire d’eux des surhumains. En un mot améliorer ce que le Très-Haut avait fait et faire d’eux des êtres avec des superpouvoirs ! Mais comment peut-on avoir des superpouvoirs si ce n’est en faisant de la sorcellerie ? Et oui peut-être bien que le premier péché était de la sorcellerie. Car manger les arbres ouvrit les yeux des humains, ouvrir les yeux, mais quels yeux ? Les yeux de l’esprit et entrer en contact avec un monde qui leur était inconnu. En faisant ceci ils se sont souillés et ont cessé de plaire à Dieu. Car Dieu n’aime pas les choses souillées et il aime encore moins ceux qui ne lui font pas confiance et qui lui désobéissent. En lui désobéissant l’humain a perdu la grâce et la protection totale dont il jouissait de son seigneur.
Qui était le serpent ? Peut-être Satan lui-même ou alors un animal qu’il a utilisé comme véhicule, chose courante en sorcellerie même de nos jours. Mais continuons avec les humains qui n’ont pas eu foi en leur seigneur.

2. Les incrédules

Qu’arrivent-ils aux incrédules dans la bible ? Et bien ils meurent ou sont maudits. L’un des premiers incrédules fut Caïn.

Le cas de Caïn
Caïn était le premier fils d’Eve et donc le premier qui est semble-t-il né dans la chair. Que dit-on de Caïn.
« 4.1 Adam connut Eve, sa femme; elle conçut, et enfanta Caïn et elle dit: J'ai formé un homme avec l'aide de l'Éternel. 4.2 Elle enfanta encore son frère Abel. Abel fut berger, et Caïn fut laboureur. 4.3 Au bout de quelque temps, Caïn fit à l'Éternel une offrande des fruits de la terre; 4.4
et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L'Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande; 4.5 mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn et sur son offrande. Caïn fut très irrité, et son visage fut abattu. 4.6 Et l'Éternel dit à Caïn: Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu? 4.7 Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi: mais toi, domine sur lui. » Genèse
On voit ici que Caïn s’énerva et jalousa son frère, alors Dieu le prévint. Il lui dit aussi implicitement que s’il faisait des œuvres justes il le regarderait favorablement, autrement… Or que fit Caïn ? Il se laissa emporter par ses pulsions et tua son frère, car il se laissa séduire par le péché. Dieu ne le tua pas mais lisons ce qui est écrit :
« 4.10 Et Dieu dit: Qu'as-tu fait ? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu'à moi. 4.11 Maintenant, tu seras maudit de la terre qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère. 4.12 Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus sa richesse. Tu seras errant et vagabond sur la terre.(2) 4.13 Caïn dit à l'Éternel: Mon châtiment est trop grand pour être supporté. 4.14 Voici, tu me chasses aujourd'hui de cette terre; je serai caché loin de ta face, je serai errant et vagabond sur la terre, et quiconque me trouvera me tuera. 4.15 L'Éternel lui dit: Si quelqu'un tuait Caïn, Caïn serait vengé sept fois. Et l'Éternel mit un signe sur Caïn pour que quiconque le trouverait ne le tuât point. 4.16 Puis, Caïn s'éloigna de la face de l'Éternel, et habita dans la terre de Nod, à l'orient d'Éden. » Genèse
Donc Caïn pour son péché fut banni et même effacé de la généalogie d’Adam que voici :
« 5.1 Voici le livre de la postérité d'Adam. Lorsque Dieu créa l'homme, il le fit à la ressemblance de Dieu. 5.2 Il créa l'homme et la femme, il les bénit, et il les appela du nom d'homme, lorsqu'ils furent créés. 5.3 Adam, âgé de cent trente ans, engendra un fils à sa ressemblance, selon son image, et il lui donna le nom de Seth. 5.4 Les jours d'Adam, après la naissance de Seth, furent de huit cents ans; et il engendra des fils et des filles. 5.5 Tous les jours qu'Adam vécut furent de neuf cent trente ans; puis il mourut. 5.6 Seth, âgé de cent cinq ans, engendra Énosch. 5.7 Seth vécut, après la naissance d'Énosch, huit cent sept ans; et il engendra des fils et des filles. 5.8 Tous les jours de Seth furent de neuf cent douze ans; puis il mourut. »
On voit que Caïn ne figure nulle part dans ce livre, mais Seth y ait mentionné, alors que Seth est :
« 4.25 Adam connut encore sa femme; elle enfanta un fils, et l'appela du nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m'a donnée un autre fils à la place d'Abel, que Caïn a tué. 4.26 Seth eut aussi un fils, et il l'appela du nom d'Énosch. C'est alors que l'on commença à invoquer le nom de l'Éternel. » Genèse
Il est devenu le « successeur » d’Adam quand Caïn a été banni. On ne pouvait pas dire que Dieu ne l’avait pas prévenu. Mais prenons le cas d’autres incrédules comme par exemple la femme de Lot.

La femme de Lot
Que disait l’éternel de Sodome et Gomorrhe ?
« 18.20 Et l'Éternel dit: Le cri contre Sodome et Gomorrhe s'est accru, et leur péché est énorme. 18.21 C'est pourquoi je vais descendre, et je verrai s'ils ont agi entièrement selon le bruit venu jusqu'à moi; et si cela n'est pas, je le saurai. » Genèse
On voit par cette phrase que Dieu ne prend pas une décision à la légère ce sont des décisions mûrement réfléchi et qui s’appuient sur des faits, cela parce que Dieu est juste. Et que dit l’éternel à Abraham ?
« 18.32 Abraham dit: Que le Seigneur ne s'irrite point, et je ne parlerai plus que cette fois. Peut-être s'y trouvera-t-il dix justes. Et l'Éternel dit: Je ne la détruirai point, à cause de ces dix justes. 18.33 L'Éternel s'en alla lorsqu'il eut achevé de parler à Abraham. Et Abraham retourna dans sa demeure. » Genèse
Il dit que pour dix justes il ne détruirait pas Sodome et Gomorrhe ! Mais qui périrent dans cette ville ?
Et bien les pécheurs et les incrédules !
Les pécheurs parce que Sodome était une ville de méchants :
« 13.13 Les gens de Sodome étaient méchants, et de grands pécheurs contre l'Éternel. » Genèse
Les incrédules :
« 19.12 Les hommes dirent à Lot: Qui as-tu encore ici? Gendres, fils et filles, et tout ce qui t'appartient dans la ville, fais-les sortir de ce lieu. 19.13 Car nous allons détruire ce lieu, parce que le cri contre ses habitants est grand devant l'Éternel. L'Éternel nous a envoyés pour le détruire. 19.14 Lot sortit, et parla à ses gendres qui avaient pris ses filles: Levez-vous, dit-il, sortez de ce lieu; car l'Éternel va détruire la ville. Mais, aux yeux de ses gendres, il parut plaisanter. 19.15 Dès l'aube du jour, les anges insistèrent auprès de Lot, en disant: Lève-toi, prends ta femme et tes deux filles qui se trouvent ici, de peur que tu ne périsses dans la ruine de la ville. 19.16 Et comme il tardait, les hommes le saisirent par la main, lui, sa femme et ses deux filles, car l'Éternel voulait l'épargner; ils l'emmenèrent, et le laissèrent hors de la ville. 19.17 Après les avoir fait sortir, l'un d'eux dit: Sauve-toi, pour ta vie; ne regarde pas derrière toi, et ne t'arrête pas dans toute la plaine; sauve-toi vers la montagne, de peur que tu ne périsses. 19.18 Lot leur dit: Oh! non, Seigneur! 19.19 Voici, j'ai trouvé grâce à tes yeux, et tu as montré la grandeur de ta miséricorde à mon égard, en me conservant la vie; mais je ne puis me sauver à la montagne, avant que le désastre m'atteigne, et je périrai. 19.20 Voici, cette ville est assez proche pour que je m'y réfugie, et elle est petite. Oh! que je puisse m'y sauver,... n'est-elle pas petite?... et que mon âme vive! 19.21 Et il lui dit: Voici, je t'accorde encore cette grâce, et je ne détruirai pas la ville dont tu parles. 19.22 Hâte-toi de t'y réfugier, car je ne puis rien faire jusqu'à ce que tu y sois arrivé. C'est pour cela que l'on a donné à cette ville le nom de Tsoar. 19.23 Le soleil se levait sur la terre, lorsque Lot entra dans Tsoar. 19.24 Alors l'Éternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l'Éternel. 19.25 Il détruisit ces villes, toute la plaine et tous les habitants des villes, et les plantes de la terre. 19.26 La femme de Lot regarda en arrière, et elle devint une statue de sel. » Genèse
Les gendres de Lot périrent parce qu’ils n’écoutèrent pas les anges, il en fut de même pour la femme de Lot. Elle périt pour son incrédulité !

Du temps de Josué
« 6.17 La ville sera dévouée à l'Éternel par interdit, elle et tout ce qui s'y trouve; mais on laissera la vie à Rahab la prostituée et à tous ceux qui seront avec elle dans la maison, parce qu'elle a caché les messagers que nous avions envoyés. 6.18 Gardez-vous seulement de ce qui sera dévoué par interdit; car si vous preniez de ce que vous aurez dévoué par interdit, vous mettriez le camp d'Israël en interdit et vous y jetteriez le trouble. »
« 6.21 et ils dévouèrent par interdit, au fil de l'épée, tout ce qui était dans la ville, hommes et femmes, enfants et vieillards, jusqu'aux boeufs, aux brebis et aux ânes. 6.22 Josué dit aux deux hommes qui avaient exploré le pays: Entrez dans la maison de la femme prostituée, et faites-en sortir cette femme et tous ceux qui lui appartiennent, comme vous le lui avez juré. 6.23 Les jeunes gens, les espions, entrèrent et firent sortir Rahab, son père, sa mère, ses frères, et tous ceux qui lui appartenaient; ils firent sortir tous les gens de sa famille, et ils les déposèrent hors du camp d'Israël. 6.24 Ils brûlèrent la ville et tout ce qui s'y trouvait; seulement ils mirent dans le trésor de la maison de l'Éternel l'argent, l'or et tous les objets d'airain et de fer. 6.25 Josué laissa la vie à Rahab la prostituée, à la maison de son père, et à tous ceux qui lui appartenaient; elle a habité au milieu d'Israël jusqu'à ce jour, parce qu'elle avait caché les messagers que Josué avait envoyés pour explorer Jéricho. 6.26 Ce fut alors que Josué jura, en disant: Maudit soit devant l'Éternel l'homme qui se lèvera pour rebâtir cette ville de Jéricho! Il en jettera les fondements au prix de son premier-né, et il en posera les portes au prix de son plus jeune fils. 6.27 L'Éternel fut avec Josué, dont la renommée se répandit dans tout le pays. » Josué
« 7.1 Les enfants d'Israël commirent une infidélité au sujet des choses dévouées par interdit. Acan, fils de Carmi, fils de Zabdi, fils de Zérach, de la tribu de Juda, prit des choses dévouées. Et la colère de l'Éternel s'enflamma contre les enfants d'Israël. 7.2 Josué envoya de Jéricho des hommes vers Aï, qui est près de Beth Aven, à l'orient de Béthel. Il leur dit: Montez, et explorez le pays. Et ces hommes montèrent, et explorèrent Aï. 7.3 Ils revinrent auprès de Josué, et lui dirent: Il est inutile de faire marcher tout le peuple; deux ou trois mille hommes suffiront pour battre Aï; ne donne pas cette fatigue à tout le peuple, car ils sont en petit nombre. 7.4 Trois mille hommes environ se mirent en marche, mais ils prirent la fuite devant les gens d'Aï. 7.5 Les gens d'Aï leur tuèrent environ trente-six hommes; ils les poursuivirent depuis la porte jusqu'à Schebarim, et les battirent à la descente. Le peuple fut consterné et perdit courage. 7.6 Josué déchira ses vêtements, et se prosterna jusqu'au soir le visage contre terre devant l'arche de l'Éternel, lui et les anciens d'Israël, et ils se couvrirent la tête de poussière. 7.7 Josué dit: Ah! Seigneur Éternel, pourquoi as-tu fait passer le Jourdain à ce peuple, pour nous livrer entre les mains des Amoréens et nous faire périr? Oh! si nous eussions su rester de l'autre côté du Jourdain! 7.8 De grâce, Seigneur, que dirai-je, après qu'Israël a tourné le dos devant ses ennemis? 7.9 Les Cananéens et tous les habitants du pays l'apprendront; ils nous envelopperont, et ils feront disparaître notre nom de la terre. Et que feras-tu pour ton grand nom? 7.10 L'Éternel dit à Josué: Lève-toi! Pourquoi restes-tu ainsi couché sur ton visage? 7.11 Israël a péché; ils ont transgressé mon alliance que je leur ai prescrite, ils ont pris des choses dévouées par interdit, ils les ont dérobées et ont dissimulé, et ils les ont cachées parmi leurs bagages. 7.12 Aussi les enfants d'Israël ne peuvent-ils résister à leurs ennemis; ils tourneront le dos devant leurs ennemis, car ils sont sous l'interdit; je ne serai plus avec vous, si vous ne détruisez pas l'interdit du milieu de vous. 7.13 Lève-toi, sanctifie le peuple. Tu diras: Sanctifiez-vous pour demain; car ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël: Il y a de l'interdit au milieu de toi, Israël; tu ne pourras résister à tes ennemis, jusqu'à ce que vous ayez ôté l'interdit du milieu de vous. 7.14 Vous vous approcherez le matin selon vos tribus; et la tribu que désignera l'Éternel s'approchera par famille, et la famille que désignera l'Éternel s'approchera par maisons, et la maison que désignera l'Éternel s'approchera par hommes. 7.15 Celui qui sera désigné comme ayant pris de ce qui était dévoué par interdit sera brûlé au feu, lui et tout ce qui lui appartient, pour avoir transgressé l'alliance de l'Éternel et commis une infamie en Israël. 7.16 Josué se leva de bon matin, et il fit approcher Israël selon ses tribus, et la tribu de Juda fut désignée. 7.17 Il fit approcher les familles de Juda, et la famille de Zérach fut désignée. Il fit approcher la famille de Zérach par maisons, et Zabdi fut désigné. 7.18 Il fit approcher la maison de Zabdi par hommes, et Acan, fils de Carmi, fils de Zabdi, fils de Zérach, de la tribu de Juda, fut désigné. 7.19 Josué dit à Acan: Mon fils, donne gloire à l'Éternel, le Dieu d'Israël, et rends-lui hommage. Dis-moi donc ce que tu as fait, ne me le cache point. 7.20 Acan répondit à Josué, et dit: Il est vrai que j'ai péché contre l'Éternel, le Dieu d'Israël, et voici ce que j'ai fait. 7.21 J'ai vu dans le butin un beau manteau de Schinear, deux cent sicles d'argent, et un lingot d'or du poids de cinquante sicles; je les ai convoités, et je les ai pris; ils sont cachés dans la terre au milieu de ma tente, et l'argent est dessous. 7.22 Josué envoya des gens, qui coururent à la tente; et voici, les objets étaient cachés dans la tente d'Acan, et l'argent était dessous. 7.23 Ils les prirent du milieu de la tente, les apportèrent à Josué et à tous les enfants d'Israël, et les déposèrent devant l'Éternel. 7.24 Josué et tout Israël avec lui prirent Acan, fils de Zérach, l'argent, le manteau, le lingot d'or, les fils et les filles d'Acan, ses boeufs, ses ânes, ses brebis, sa tente, et tout ce qui lui appartenait; et ils les firent monter dans la vallée d'Acor. 7.25 Josué dit: Pourquoi nous as-tu troublés? L'Éternel te troublera aujourd'hui. Et tout Israël le lapida. On les brûla au feu, on les lapida, 7.26 et l'on éleva sur Acan un grand monceau de pierres, qui subsiste encore aujourd'hui. Et l'Éternel revint de l'ardeur de sa colère. C'est à cause de cet événement qu'on a donné jusqu'à ce jour à ce lieu le nom de vallée d'Acor » Josué
Ces passages du livre de Josué expliquent clairement comment l’éternel fonctionne. Israël fut vaincu après avoir triomphé à Jéricho pour ne pas avoir suivi les paroles de Dieu. Cela montre deux choses : Dieu n’aime pas les incrédules et que sans Dieu Israël ne serait absolument rien. Dieu a montré cela à Israël. On remarque aussi que Dieu n’a pas laissé Josué dans le doute il lui a clairement dit d’où venait le problème et la solution qu’il fallait y a apporter. Une fois que ce fut fait Israël redevint invincible !
On remarque aussi dans ce passage qu’il fut fait mention d’une certaine Rahab qui fut épargnée quand toute la ville a été dévouée par interdit. Pourquoi Rahab a-t-elle été épargnée ? Pour ces raisons :
« 2.1 Josué, fils de Nun, fit partir secrètement de Sittim deux espions, en leur disant: Allez, examinez le pays, et en particulier Jéricho. Ils partirent, et ils arrivèrent dans la maison d'une prostituée, qui se nommait Rahab, et ils y couchèrent. 2.2 On dit au roi de Jéricho: Voici, des hommes d'entre les enfants d'Israël sont arrivés ici, cette nuit, pour explorer le pays. 2.3 Le roi de Jéricho envoya dire à Rahab: Fais sortir les hommes qui sont venus chez toi, qui sont entrés dans ta maison; car c'est pour explorer tout le pays qu'ils sont venus. 2.4 La femme prit les deux hommes, et les cacha; et elle dit: Il est vrai que ces hommes sont arrivés chez moi, mais je ne savais pas d'où ils étaient; 2.5 et, comme la porte a dû se fermer de nuit, ces hommes sont sortis; j'ignore où ils sont allés: hâtez-vous de les poursuivre et vous les atteindrez. 2.6 Elle les avait fait monter sur le toit, et les avait cachés sous des tiges de lin, qu'elle avait arrangées sur le toit. 2.7 Ces gens les poursuivirent par le chemin qui mène au gué du Jourdain, et l'on ferma la porte après qu'ils furent sortis. 2.8 Avant que les espions se couchassent, Rahab monta vers eux sur le toit 2.9 et leur dit: L'Éternel, je le sais, vous a donné ce pays, la terreur que vous inspirez nous a saisis, et tous les habitants du pays tremblent devant vous. 2.10 Car nous avons appris comment, à votre sortie d'Égypte, l'Éternel a mis à sec devant vous les eaux de la mer Rouge, et comment vous avez traité les deux rois des Amoréens au delà du Jourdain, Sihon et Og, que vous avez dévoués par interdit. 2.11 Nous l'avons appris, et nous avons perdu courage, et tous nos esprits sont abattus à votre aspect; car c'est l'Éternel, votre Dieu, qui est Dieu en haut dans les cieux et en bas sur la terre. 2.12 Et maintenant, je vous prie, jurez-moi par l'Éternel que vous aurez pour la maison de mon père la même bonté que j'ai eue pour vous. 2.13 Donnez-moi l'assurance que vous laisserez vivre mon père, ma mère, mes frères, mes soeurs, et tous ceux qui leur appartiennent, et que vous nous sauverez de la mort. 2.14 Ces hommes lui répondirent: Nous sommes prêts à mourir pour vous, si vous ne divulguez pas ce qui nous concerne; et quand l'Éternel nous donnera le pays, nous agirons envers toi avec bonté et fidélité. 2.15 Elle les fit descendre avec une corde par la fenêtre, car la maison qu'elle habitait était sur la muraille de la ville. 2.16 Elle leur dit: Allez du côté de la montagne, de peur que ceux qui vous poursuivent ne vous rencontrent; cachez-vous là pendant trois jours, jusqu'à ce qu'ils soient de retour; après cela, vous suivrez votre chemin. 2.17 Ces hommes lui dirent: Voici de quelle manière nous serons quittes du serment que tu nous as fait faire. 2.18 A notre entrée dans le pays, attache ce cordon de fil cramoisi à la fenêtre par laquelle tu nous fais descendre, et recueille auprès de toi dans la maison ton père, ta mère, tes frères, et toute la famille de ton père. 2.19 Si quelqu'un d'eux sort de la porte de ta maison pour aller dehors, son sang retombera sur sa tête, et nous en serons innocent; mais si on met la main sur l'un quelconque de ceux qui seront avec toi dans la maison, son sang retombera sur notre tête. 2.20 Et si tu divulgues ce qui nous concerne, nous serons quittes du serment que tu nous as fait faire. 2.21 Elle répondit: Qu'il en soit selon vos paroles. Elle prit ainsi congé d'eux, et ils s'en allèrent. Et elle attacha le cordon de cramoisi à la fenêtre. » Josué
Elle fut épargnée pour avoir aidé les « espions » d’Israël. Et c’est ainsi avec Dieu, il tient parole et tout en ce qui me concerne est une histoire de clarté avec lui. Nous prenons un dernier exemple d’incrédulité au temps de Yahushua Ben Myriam.

Au temps de Yahushua
« 17.5 Les apôtres dirent au Seigneur: Augmente-nous la foi. 17.6 Et le Seigneur dit: Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à ce sycomore: Déracine-toi, et plante-toi dans la mer; et il vous obéirait. » Luc
« 14.25 A la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux, marchant sur la mer. 14.26 Quand les disciples le virent marcher sur la mer, ils furent troublés, et dirent: C'est un fantôme! Et, dans leur frayeur, ils poussèrent des cris. 14.27 Jésus leur dit aussitôt: Rassurez-vous, c'est moi; n'ayez pas peur! 14.28 Pierre lui répondit: Seigneur, si c'est toi, ordonne que j'aille vers toi sur les eaux. 14.29 Et il dit: Viens! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus. 14.30 Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur; et, comme il commençait à enfoncer, il s'écria: Seigneur, sauve-moi! 14.31 Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit: Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté? » Mathieu
« 15.3 Il leur répondit: Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition? 15.4 Car Dieu a dit: Honore ton père et ta mère; et: Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. 15.5 Mais vous, vous dites: Celui qui dira à son père ou à sa mère: Ce dont j'aurais pu t'assister est une offrande à Dieu, n'est pas tenu d'honorer son père ou sa mère. 15.6 Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition. 15.7 Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, quand il a dit: 15.8 Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi. 15.9 C'est en vain qu'ils m'honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. » Mathieu
« 15.22 Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria: Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. 15.23 Il ne lui répondit pas un mot, et ses disciples s'approchèrent, et lui dirent avec insistance: Renvoie-la, car elle crie derrière nous. 15.24 Il répondit: Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël. 15.25 Mais elle vint se prosterner devant lui, disant: Seigneur, secours-moi! 15.26 Il répondit: Il n'est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. 15.27 Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. 15.28 Alors Jésus lui dit: Femme, ta foi est grande; qu'il te soit fait comme tu veux. Et, à l'heure même, sa fille fut guérie. » Mathieu
« 17.17 Race incrédule et perverse, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous? Jusques à quand vous supporterai-je? Amenez-le-moi ici. 17.18 Jésus parla sévèrement au démon, qui sortit de lui, et l'enfant fut guéri à l'heure même. 17.19 Alors les disciples s'approchèrent de Jésus, et lui dirent en particulier: Pourquoi n'avons-nous pu chasser ce démon? 17.20 C'est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d'ici là, et elle se transporterait; rien ne vous serait impossible. »
Ces passages montrent ce que Jésus pense des incrédules et du manque de foi. C’est à cause du manque de foi que certaines choses ne peuvent être faites. Car à l’homme qui a la foi rien n’est impossible. Mais il ne s’agit pas d’avoir la foi du bout des lèvres il faut l’avoir au fond du cœur.
Et même les oints de Dieu ont été testés. Certains ont été amenés à obéir à Dieu envers et contre tout. D’autres ont été tentés ou persécutés dans leur chair.
Nous prendrons l’exemple de Noé, Job ou Abraham.

3. Ceux qui ont foi en Dieu

Au temps de Noé
LE temps de Noé est présenté en termes peu reluisants.
« 6.5 L'Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur coeur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. »
Le terme méchant est aussi employé pour désigner les habitants de Sodome et Gomorrhe comme nous l’avons vu. Ainsi le temps de Noé était un temps de méchanceté. Mais Dieu trouva Noé convenable.
« 6.8 Mais Noé trouva grâce aux yeux de l'Éternel. » Genèse
Et de plus il écouta Dieu quand Dieu lui demanda de construire l’arche mais les autres humains sans doute se moquèrent de ce « fou ». Dieu détruisit la terre parce que :
« 6.11 La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence. 6.12 Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue; car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre. » Genèse
Donc Dieu dit à Noé :
« 6.13 Alors Dieu dit à Noé: La fin de toute chair est arrêtée par devers moi; car ils ont rempli la terre de violence; voici, je vais les détruire avec la terre. 6.14 Fais-toi une arche de bois de gopher; tu disposeras cette arche en cellules, et tu l'enduiras de poix en dedans et en dehors. » Genèse
Un commandement qui pouvait sembler farfelu surtout dans un temps où il ne pleuvait pas (3). Mais ce qu’il demanda à Noé est exactement ce qu’il a demandé à Adam, d’avoir foi en lui, de l’écouter. Mais aussi de choisir entre la vie et la mort.
Et il y a cette phrase intrigante en genèse.
« 6.3 Alors l'Éternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans »
Certains pensent que cela est relatif à la durée de vie de l’humain après le déluge, mais je ne crois pas. Car Dieu ne ment pas et après le déluge et même jusqu’à présent des humains vivent au de là de 120 ans (4). Je pense que c’est 120 ans était un délai laissé à l’humain pour se repentir, ce qu’il ne fit pas. Ceci est une preuve de la patience divine qui laisse le temps au repentir avant de sévir.

Abraham
On remarque que Dieu avait une grande affection pour Abram renommé Abraham, jusqu’à l’écouter quand il plaidait pour Sodome.
Le plus grand test d’Abraham fut quand Dieu lui demanda de lui sacrifier son fils. Je n’insisterai pas sur cette histoire car elle est très connue, mais je vais m’intéresser à Job.

Job
« 1.1 Il y avait dans le pays d'Uts un homme qui s'appelait Job. Et cet homme était intègre et droit; il craignait Dieu, et se détournait du mal. »
« 1.6 Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l'Éternel, et Satan vint aussi au milieu d'eux. 1.7 L'Éternel dit à Satan: D'où viens-tu? Et Satan répondit à l'Éternel: De parcourir la terre et de m'y promener. 1.8 L'Éternel dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job? Il n'y a personne comme lui sur la terre; c'est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. 1.9 Et Satan répondit à l'Éternel: Est-ce d'une manière désintéressée que Job craint Dieu? 1.10 Ne l'as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui? Tu as béni l'oeuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays. 1.11 Mais étends ta main, touche à tout ce qui lui appartient, et je suis sûr qu'il te maudit en face. 1.12 L'Éternel dit à Satan: Voici, tout ce qui lui appartient, je te le livre; seulement, ne porte pas la main sur lui. Et Satan se retira de devant la face de l'Éternel. »
Des malheurs arrivèrent à Job qui garda foi en Dieu
« 1.20 Alors Job se leva, déchira son manteau, et se rasa la tête; puis, se jetant par terre, il se prosterna, 1.21 et dit: Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L'Éternel a donné, et l'Éternel a ôté; que le nom de l'Éternel soit béni! 1.22 En tout cela, Job ne pécha point et n'attribua rien d'injuste à Dieu. »
« 2.1 Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l'Éternel, et Satan vint aussi au milieu d'eux se présenter devant l'Éternel. 2.2 L'Éternel dit à Satan: D'où viens-tu? Et Satan répondit à l'Éternel: De parcourir la terre et de m'y promener. 2.3 L'Éternel dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job? Il n'y a personne comme lui sur la terre; c'est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. Il demeure ferme dans son intégrité, et tu m'excites à le perdre sans motif. 2.4 Et Satan répondit à l'Éternel: Peau pour peau! tout ce que possède un homme, il le donne pour sa vie. 2.5 Mais étends ta main, touche à ses os et à sa chair, et je suis sûr qu'il te maudit en face. 2.6 L'Éternel dit à Satan: Voici, je te le livre: seulement, épargne sa vie. 2.7 Et Satan se retira de devant la face de l'Éternel. Puis il frappa Job d'un ulcère malin, depuis la plante du pied jusqu'au sommet de la tête. 2.8 Et Job prit un tesson pour se gratter et s'assit sur la cendre. 2.9 Sa femme lui dit: Tu demeures ferme dans ton intégrité! Maudis Dieu, et meurs! 2.10 Mais Job lui répondit: Tu parles comme une femme insensée. Quoi! Nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal! En tout cela Job ne pécha point par ses lèvres. » Job
Le cas de Job montre plusieurs choses intéressantes. Il montre d’abord Satan dans son rôle d’accusateur des humains devant Dieu. Il montre aussi que Satan doit demander la permission de Dieu avant de persécuter ses oints. Et Dieu lui donne sa permission pour tester ses oints. Mais on voit dans le cas de Job avait une grande foi en Dieu et une grande fidélité qui lui vaudra une grande bénédiction par la suite.
« 42.12 Pendant ses dernières années, Job reçut de l'Éternel plus de bénédictions qu'il n'en avait reçu dans les premières. Il posséda quatorze mille brebis, six mille chameaux, mille paires de boeufs, et mille ânesses. 42.13 Il eut sept fils et trois filles: 42.14 il donna à la première le nom de Jemima, à la seconde celui de Ketsia, et à la troisième celui de Kéren Happuc. 42.15 Il n'y avait pas dans tout le pays d'aussi belles femmes que les filles de Job. Leur père leur accorda une part d'héritage parmi leurs frères. 42.16 Job vécut après cela cent quarante ans, et il vit ses fils et les fils de ses fils jusqu'à la quatrième génération. 42.17 Et Job mourut âgé et rassasié de jours. »
Mais Yahushua aussi fut tenté.
Les tentations de Jésus.
« 4.1 Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable. 4.2 Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. 4.3 Le tentateur, s'étant approché, lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. 4.4 Jésus répondit: Il est écrit: L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. 4.5 Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple, 4.6 et lui dit: Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas; car il est écrit: Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre. 4.7 Jésus lui dit: Il est aussi écrit: Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu. 4.8 Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, 4.9 et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores. 4.10 Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. 4.11 Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servaient. »
On remarque Dieu livra Jésus à Satan pour qu’il soit tenté et Satan le tenta. Et ce sont les mêmes tentations que Satan fait subir aux hommes de nos jours, les forcer à tenter Dieu, leur proposer gloire et fortune. On remarque aussi que c’est quand Jésus résista à la tentation et montra son attachement à Dieu que les anges le servirent. Une leçon à méditer pour les croyants.



Conclusion

Est-ce que la bible a été falsifié ça c’est à chacun de répondre, moi je pense que l’essentiel du message divin s’y trouve et ça le plus important. C’est le même message qui est martelé dans l’ancien et le nouveau testament. Dieu demande d’avoir foi en lui. Mais pas la foi du bout des lèvres en étant hypocrite mais la foi du fond du cœur. Il faut aimer Dieu de tout son cœur et toute son âme et ce n’est pas une mince affaire. Qu’est-ce qui a poussé Noé à construire l’arche, Abraham a accepté de vouloir sacrifier son fils pour plaire à Dieu, Jésus de résister aux tentations de Satan et à Job qui souffrait dans sa chair de rester fidèle, un mot la foi. Dieu livre ses oints à Satan pour tester leur foi et ainsi voir s’ils sont fidèles du bout des lèvres ou du fond du cœur. Et comme il est écrit :
Mathieu 10:28 (LSg) « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne. »
Luc 12:4-5 (LSg) « Je vous dis, à vous qui êtes mes amis: Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus. Je vous montrerai qui vous devez craindre. Craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne; oui, je vous le dis, c'est lui que vous devez craindre. »
Psaume 111:10 (LSg) « La crainte de l'Eternel est le commencement de la sagesse; Tous ceux qui l'observent ont une raison saine... »
Proverbe 9:10 (LSg) « Le commencement de la sagesse, c'est la crainte de l'Eternel; Et la science des saints, c'est l'intelligence. »
Mathieu 15 : 2 « Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit. »
Proverbe 8:13 (LSg) « La crainte de l'Eternel, c'est la haine du mal; L'arrogance et l'orgueil, la voie du mal, Et la bouche perverse, voilà ce que je hais. »
Proverbe 14:26-27 (LSg) « Celui qui craint l'Eternel possède un appui ferme, Et ses enfants ont un refuge auprès de lui. La crainte de l'Eternel est une source de vie, Pour détourner des pièges de la mort. »
Psaume 34:9 (LSg) « Craignez l'Eternel, vous ses saints! Car rien ne manque à ceux qui le craignent. »
Proverbe 19:23 (LSg) « La crainte de l'Eternel mène à la vie, Et l'on passe la nuit rassasié, sans être visité par le malheur. »

(1) C’est un reproche que l’éternel fait à Israël dans l’ancien testament, il est souvent fait mention d’autres dieux, des dieux de fonte, des dieux d’autres, Baal, Moloch etc… J’écrirai un article dessus
(2) Beaucoup d’histoires existent quant au bannissement de Caïn, où est-il parti ? Qui était sa femme ? Comment est-il mort ? J’écrirai aussi un article dessus
(3) On ne mentionne pas de pluie avant le déluge, certains pensent qu’il y avait une épaisse couche de vapeur d’eau. Au moment du déluge cette couche se serait effondrée, j’écrirai aussi un article sur les hypothèses du déluge.
(4) Une réflexion intéressante est faite à ce sujet ici : http://www.levangile.com/Bible-Annotee-Genese-6.htm


Samedi 31 Mai 2008


Commentaires

1.Posté par popol le 31/05/2008 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne pense que la Bible a été "trafiquée", je pense plutot que les traductions sont aproximative voire déformée et que surtout ce sont les "éxégèses" de la Bible (c'est à dire les interprétations humaines) qui sont peut être pas au plus près de la vérité...
Pour preuves : Jésus fils de Dieu ou 1/3 de Dieu ça dépends des églises, Dieu se "reposa" le 7 ieme jour .... la chronologie de l'apparition de la vie aussi est irréaliste etc etc, je pense que les duivers "concile" des "papes infaillible" y est pour beaucoup, jusqu'au concile de Nicée le catholicisme était "unitaire" et non "trinitaire",
bref, concurrençons nous donc dans les bonnes œuvres, et Dieu quand à Lui nous éclairera sur quoi nous divergions .

2.Posté par adel le 31/05/2008 23:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hééééé si t'est un evangeliste (mouton), j'ai vu tes camarades essayer de convertir des pommés sur la voix pulique ,rejoind les vite c'est une bonne idée.
en l'occurence si tu est crethien tout cour on pourrai s'entendre et echanger sur nos relations envers les créateur.
les ennemis des croyants , fabriqués du jour SONT :
1 LES SIONISTES POUR LES JUIFS
2 LES ISLAMISTES POUR LES MUSULMANS
3 LES EVENGELISTES POUR LES CHRETIENS
bonne meditation ! mais surtout attention

3.Posté par whereislove le 01/06/2008 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour commencer je vais mettre les choses au point me concernant afin qu'il n'y ait pas de confusion ou de malentendu. Je ne suis attaché à aucune religion qui sont je suis désolé de le dire des systèmes humains et l'humain (je m'inclus dans l'humanité bien sûr) a malheureusement tendance à interpréter la parole divine comme il l'entend. Donc les humains peuvent faire des erreurs. A mon sens je pense que le salut est une histoire personnelle et quand on a une démarche sincère et humble envers Dieu il finit par vous apporter la lumière.
Ceci étant dit il est vrai que j'ai un attachement particulier pour la bible et si je pense que la/les version (s) de la bible que nous avons a/ont été touchée (s) (mauvaises traductions, livres retirés) je crois que l'essentiel (opinion forcément subjective) s'y trouve. Quand je pense aux livres retirés je pense à des livres tels que celui d'Enoch, aux livres des jubilés (mentionné dans la bible), et au livre du juste (ou de Jasher) (lui aussi mentionné dans la bible). Ce sont des livres qui apportent des informations intéressantes et que je suis en train d'explorer.
Je crois en Dieu et ma démarche est de savoir exactement ce que Dieu attend de nous. Je pense que Dieu attend de nous une soumission totale et une foi inébranlable en lui. Seuls ceux qui ont ses deux qualités plaisent à Dieu et n'ont rien à craindre surtout dans l'autre monde. Comme il est dit : "Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus. Je vous montrerai qui vous devez craindre. Craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne;". Et je pense que Dieu n'aime pas l'argent appelé aussi Mamon lequel est démon extrêmement puissant et un nouveau dieu pour tant d'humains aujourd'hui. Je pense aussi que Dieu est immuable alors ceux qui pensent que Dieu était cruel au temps d'Israêl et qu'il est devenu un gentil nounours maintenant se trompe. Il faut comprendre la logique de Dieu pour comprendre ce qu'il essaie de nous dire.
Concernant le rôle de Jésus c'est vrai qu'il y a une grande ambiguité sur lui même chez des chrétiens que je connais. Est-il Dieu ? Si c'est le cas pourquoi parle-t-il souvent du père, pourquoi dit-il qu'il monte vers "mon Dieu et votre Dieu ?". Est-il le fils de Dieu ? Dans ce cas est-il fils de Dieu parce qu'il a été engendré directement par l'esprit de Dieu (l'esprit saint) un peu comme Adam, d'ailleurs on l'appelle le dernier Adam (rappelons à ce sujet que les anges sont appelés dans l'ancien testament beney ha elohim ou fils d' Elohim comme on le voit dans Job) ou parce qu'il fait absolument la volonté de Dieu, puisque dans la bible il dit que ceux qui font absolument la volonté de Dieu seront appelés "fils de Dieu). Est-il la parole de Dieu faite chair ? Car n'oublions pas que Dieu est vivant, sa parole est vivante comme son esprit est vivant et ont une puissance et des capacités que l'on ne peut concevoir. Quoiqu'il en soit pour éclairer ma position dessus j'écrirai un article sur les fils d'Elohim (Beney ha elohim) et un sur Jésus que j'appelle Yahushua ce qu'est son vrai nom, je suis assez pointilleux à ce sujet car je sais que des entités démoniaques peuvent se faire appeler Jésus.
Donc rassure toi Adel je ne suis point un évangéliste et je ne cherche à convertir personne. Je pense que le salut est une affaire personnelle mais j'aime parler de ce en quoi je crois et en discuter calmement.
Comme tu dis Popol Dieu nous éclairera, gloire à lui !

4.Posté par James le 09/06/2008 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Popol,

Tu peux avoir confiance dans la Bible, malgré les différentes versions, son message n'a pas changé. Ce qui mérite ta défiance ce sont en fait les interprétations qui en annulent le message en christianisant des doctrines et croyance des religions païennes telles que l'âme immortelle, la vénération des idoles et des saints, l'enfer de feu, la doctrine de la trinité, la "confession auriculaire", les indulgences, les messes pour les morts etc. C'est aussi l'acceptation par les églises de fables habilement montées, comme la "théorie de l'évolution"
Les actions répugnantes des religions (même de celles qui se disent chrétiennes) ne changent rien à la valeur du message que la Bible contient. A dire vrai, les religions n'ont pas grand chose en commun avec la Bible.

James

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires