MONDE

Aveux d'un réseau d'espionnage israélien arrêté au Liban



fullin13@caramail.com
Dimanche 15 Juillet 2007

Aveux d'un réseau d'espionnage israélien arrêté au Liban
Beyrouth - L'agence nationale libanaise d'informations indique aujourd'hui que les aveux d'un réseau d'espionnage israélien arrêté au Liban au printemps de l'an 2004 révèlent l'implication du Mossad israélien dans l'assassinat du ministre alors et ancien député libanais, Elie Hobayka, et de trois de ses compagnons par l'explosion d'une voiture piégée au moment de son passage au quartier al-Hazimyah. L'agence indique qu'une femme, qui serait l'un des piliers actifs de ce réseau, a avoué avoir entendu que Hobayka serait assassiné parce qu'il entendait témoigner contre Ariel Sharon dans l'affaire de Sabra et de Chatila. L'agence ajoute que ce réseau ne s'était pas limité à la planification d'un assassinat du secrétaire général de Hezbollah et au dynamitage des lieux relevant de ce Parti dans la banlieue sud de Beyrouth, mais qu'il avait commercialiser au Liban et dans nombre de pays arabes des marchandises israéliennes nuisibles, dont des parfums causant la toxicomanie, des ceinture comportant des radiations provoquant la stérilité chez les hommes ... L'agence s'est étonné que le dossier de l'assassinat de Hobayka n'avait pas eu de suite après l'acte d'accusation présomptif publié contre le réseau il y a trois ans. Gh.H. Sana http://www.sana.org/fra/55/2007/07/14/129000.htm


Dimanche 15 Juillet 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires