Politique Nationale/Internationale

Avant son voyage, Erdogan dénonce 'les calomnies' de l'Occident contre Téhéran



Mardi 27 Octobre 2009

Avant son voyage, Erdogan dénonce 'les calomnies' de l'Occident contre Téhéran
Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan met doute de la version occidentale sur le programme nucléaire iranien.
Alors qu'il doit se rendre lundi soir à Téhéran en compagnie de 200 personnalités politiques et économiques turques, y compris les ministres du commerce, des affaires étrangères et de l'énergie, sans compter 18 députés, il a dénoncé le manque d'équité des Occidentaux envers Téhéran et son programme nucléaire.
Dans un entretien accordé au journal britannique "The Gardian", Erdogan a estimé que les accusations occidentales proférées contre Téhéran le soupçonnant de vouloir se doter de la bombe nucléaire sont fondées sur de "la calomnie".
 Selon lui, "toute frappe militaire contre les installations nucléaires iraniennes serait une folie".
 Le Premier ministre turc a qualifié le président iranien Mahmoud Ahmadinejad d’ami, en soulignant : "en tant qu’ami, nous entretenons avec lui de très bonnes relations et nous n’avons absolument pas de difficultés". Erdogan a été l'un des premiers responsables à avoir félicité Ahmadinejad lors de sa réélection, ignorant la campagne de crédibilité menée contre le scrutin présidentiel iranien.  
 
Il a dit croire les affirmations de Téhéran sur la nature pacifique de son programme nucléaire.
 "D'un côté, on dit que l'on veut une paix mondiale, mais de l'autre on mène une approche destructrice contre un Etat qui a 10.000 ans d'histoire", a-t-il poursuivi.
 
À Téhéran, Erdogan doit rencontrer le guide suprême de la révolution le grand ayatollah sayed Ali Khamenei, le président Ahmadinejad,  le Premier Vice Président Mohammad Reza Rahimi, le Président du Conseil de la Shura islamique (Parlement) Ali Larijani, en plus de ministre des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki.
Il discutera des liens commerciaux entre les deux pays et a prévenu qu'il n'y abordera pas les problèmes internes iraniens, car cela représenterait une «interférence» avec les affaires intérieures iraniennes.
 
Alors que son entrée dans l'Union européenne est compromise, Ankara se tourne de plus en plus vers l'Orient. Elle vient aussi de conclure plusieurs accords de partenariat aussi bien avec Bagdad, qu'avec Damas. De plus, depuis l'offensive israélienne meurtrière Plomb durci contre la Bande de Gaza, elle se distingue par des positions virulentes contre l'entité sioniste, dont en dernier, la suspension de la participation de son armée de l'air qui aux manœuvres militaires qui se faisaient sur son sol régulièrement, sous le parrainage de l'Otan. 


Mardi 27 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par manita le 27/10/2009 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo ankara

2.Posté par Le Kabyle le 27/10/2009 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Ogzident soutient des raclures pro-sionistes comme Ben Ali de sion !

3.Posté par brigitte le 27/10/2009 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ankara a bien raison de se tourner vers l'Orient, il n'a rien à espérer de l'Europe. D'ailleurs l'avenir vient de l'Orient. L'Occident est fini.

4.Posté par Thanatos le 27/10/2009 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La question qui se pose est pourquoi devrait-on douter des propos iraniens ? Le jour où on prouvera que l'occident est plus moral que l'Iran alors pêut-être j'écouterai ce que l'occident a à dire.


5.Posté par Freeman le 28/10/2009 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Même si je pense que les américains exagèrent vis à vis de l'Iran, cela n'empèche pas que si l'on développe un programme de missile balistique qui coute très chère ce n'est pas pour mettre un pétard à mèche au bout. Quand parralèllement on développe une industrie nucléaire il faut être sacrément de mauvaise fois pour dire que les deux ne seront jamais reliès. Pour être crédible il faut savoir rester un minimum objectif.

6.Posté par ll999 le 28/10/2009 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL FAUT FAIRE CONTREPOIDS A LA PUISSANCE ISRAELIENNE ,UN IRAN FORT ECONOMIQUEMENT ET MILITAIREMENT AVEC DES PARTENAIRES SOLIDES TELLE LA TUQUIE AMENERA A COUP SUR A UNE REEVALUTION DE LA POLITIQUE SIONNISTE VERS MOINS D'ARROGANCE DE BELLICISME ,ET UN ESPRIT DE NEGOCIATION CONTRAINT PAR LA SITUATION GEOPOLITIQUE .
C'EST UNE BONNE FENETRE DE TIRS LES ETATS UNIS SONT ECONOMIQUEMENT AFFAIBLIS,MILITAIREMENT DISPERSES ET EMBOURBES DANS LE BOURBIER AFGHAN,L'EUROPE IMPUISSANT MILITAIREMENT ,ISRAEL DECONSIDERE PAR LE RAPPORT GOLDSTONE.
Les Turquie doit cesser de quemander son entrée dans l'europe et s'affirmer dans sa région ,l'Europe n'est pas l'alpha et l'omega des vertus démocratiques,ou de l'excellence économique,plus il y'aura de pole de puissance moins certains états pourront imposer leur désiderata.

7.Posté par MIJEON Amaury le 29/10/2009 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Iran a pour ambition de développer l'arme à Fusion Pure!
Celle-ci remplacerait la bombe H qui est radioactive!
Il est évident que l'arme à fusion pure est l'arme de nouvelle génération,non radioactive et aussi puissante que la bombe H.

8.Posté par sharaf le 29/10/2009 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai et touchant ce que vous dites de la réussite scientifique et technologique de la RII ,
mais sans oublier quelle procède aussi au même effort de réussite en recherches méditatives et connaissances traditionnelles sur l'interprétation et l'actualisation des textes Sacrés et la pensée Islamique en révolution permanente( Al-'ulum wa Al-buhûth fî usûl-dîne),ceci parallèlement, ce qui est excellent pour l'avenir de l'humanité toute entière et pas seulement l'Orient créatif et spirituel, car le Soleil se lève encore en Orient et pas le contraire !
vous vous souvenez lorsque Golga Meier, avait dit en 67 que tant que les Arabes ne lisent pas" le Coran " , nous ne pouvons rien craindre d'eux, !
- à cette époque là , la majorité des diplômés étaient ou Marxistes ou opportunistes ...chez les arabes , les savants se comptaient aux bout des doigts : Bennabi, Hamidullah, Chari'ati, Qotb,Mawdûdy ...une vingtaine de par le monde entier ?!
Dieu merci , l'Imaam Khomeyni arrive en 1979 avec le Coran à la main et les éveillés avec lui .
Pour dire que la RII développe deux Sciences en même temps et donc logiquement , la Capitale de l'Islaam authentique ne peut être que l'Iran pour le moment , ce qui est visiblement vrai.
Erdogane n'est pas un naif, que le très Haut le bénisse, yaa Rabb !

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires