Conflits et guerres actuelles

Autoriser les auteurs allégués du 11/9 à plaider coupable, puis les condamner à mort sans procès, serait l’obstruction absolue à la justice


Dans la même rubrique:
< >


Lundi 8 Juin 2009

Autoriser les auteurs allégués du 11/9 à plaider coupable, puis les condamner à mort sans procès, serait l’obstruction absolue à la justice

Washington's Blog, 6 juin 2009


      Le dictateur de carton-pâte ne laissera pas les médias parler du prisonnier étasunien, capturé lorsque son avion s'est écrasé.


      Le dictateur affirme que le prisonnier a avoué un horrible meurtre et plaidé coupable.


      Et, de ce fait, annonce le dictateur, il n'y aura pas de procès, juste une condamnation à mort. En fait, le prisonnier est chrétien, et le dictateur prétend que, conformément à ses croyances religieuses, le détenu aspire au martyre.


      Le reste du monde penserait que c'est raisonnable ?


      Bien sûr que non. L'opinion mondiale pourrait même supposer que le prisonnier peut très bien être innocent des accusations de meurtre, surtout s’il apparaît que ses aveux ont été extorqués sous d’affreuses tortures.


      C'est exactement la situation actuelle avec les prisonniers de Guantanamo.


      Comme le signale le New York Times :

      Le régime Obama envisage de modifier le principe des commissions militaires de la prison de Guantánamo Bay, à Cuba, ce qui pourrait ouvrir la voie à une condamnation à mort sans procès exhaustif pour les détenus plaidant coupable.

      Cette disposition pourrait permettre aux procureurs militaires d’éviter la diffusion des détails des atroces techniques d'interrogatoire. Cela pourrait aussi permettre aux cinq détenus accusés des attentats du 11 septembre de réaliser leur objectif déclaré : plaider coupable pour obtenir ce qu'ils ont appelé le martyre.


      Raw Story précise que :

      Cette option pourrait être surtout destinée à un groupe de détenus accusés de la planification des attentats terroristes du 11 septembre 2001.


      Il ne s'agit pas simplement d'un stratagème visant à dissimuler le fait que ces prisonniers ont été sauvagement torturés.


      C'est aussi un moyen pour les faire taire à jamais, de sorte qu'ils ne pourront jamais dire quel fut leur rôle dans les attentats, qui les a assisté, et comment ils ont réussi à convaincre les plus puissantes militaires que le monde ait jamais connu de ne pas appliquer les protocoles standards de la défense aérienne le 11/9.



Est-ce un problème bénin,


      Rappelez-vous que la plupart de ceux qui sont détenus et torturés à Guantanamo sont en réalité innocents.


      Selon NBC News :

          

  • Une grande partie du Rapport de la Commission sur le 11/9 a été établie grâce aux témoignages de gens torturés.

          

  • Au moins quatre des personnes dont les interrogatoires figuraient dans le Rapport de la Commission sur le 11/9 ont affirmé avoir donné des informations aux interrogateurs pour arrêter d’être « torturés. »

          

  • L’un de principaux informateur de la Commission a été torturé jusqu'à ce qu'il accepte de signer une confession qu'il n'a même pas été autorisé à lire.

          

  • La Commission sur le 11/9, elle-même, doute de la véracité des aveux sous la torture, et a toujours gardé ses doutes pour elle-même.

      De son propre aveu, le « cerveau » du 11/9 a aussi confessé des crimes dont il ne pouvait être l’auteur. Il a plus tard dit avoir fourni aux interrogateurs de nombreuses fausses informations, leur racontant ce qu'il pensait qu'ils voulaient entendre, pour tenter de faire cesser la torture. Nous savons aussi qu'il a été durement torturé expressément pour tenter de lui extorquer de fausses informations sur le 11/9, plus précisément, que l'Irak avait quelque chose à voir avec ça.


      Le Comité des Services Armés du Sénat a effectivement constaté que la totalité du programme de torture des États-Unis était axée autour de techniques destinées spécifiquement à l'extorsion d’aveux bidons (voir aussi ceci).



Ce serait sans précédent


      Rappelez-vous, autoriser le plaider coupable ne peut devenir le modèle standard des procédures criminelles, ni même militaires. Habituellement, dans les procès militaires, les procureurs sont tenus en général de prouver la culpabilité, même contre les membres de l’armée qui veulent plaider coupable.


      Et dans les conditions normales des procès criminels aux États-Unis, le juge doit s'assurer que l’accusé comprend qu'il plaide coupable, qu'il a la capacité de comprendre ce que cela signifie, et qu'il tient à en assumer les conséquences. Mais certains des prisonniers ont été torturés jusqu'à en devenir littéralement fous, et ils ne pouvaient pas comprendre qu'ils plaidaient coupable, ni même ce que signifie la peine de mort.



Obstruction à la justice


      Par ailleurs, le gouvernement a fait obstruction à la justice à chaque retournement concernant l’affaire du 11/9. En réalité, même des commissaires de la Commission sur le 11/9, eux-mêmes, disent maintenant ceci :

          

  • Le coprésident de la Commission a déclaré que la CIA (et sans doute la Maison Blanche) « a fait obstruction à notre enquête. »

          

  • À vrai dire, ils ont dit que les commissaires savaient que les responsables militaires déformaient les faits devant la Commission, et celle-ci a envisagé de présenter des accusations criminelles pour ces fausses déclarations.

          

  • Le commissaire Bob Kerrey a déclaré, « Il y a d’amples raisons de soupçonner qu'il pouvait y avoir quelque alternative à ce que nous avons indiqué dans notre version... Nous n'avons pas eu accès.... »

          

  • Le commissaire Timothy Roemer a déclaré, « Nous avons été extrêmement déçus par les fausses déclarations que nous récoltions. »

          

  • Le principal conseiller juridique de la Commission sur le 11/9 (John Farmer), qui a guidé le personnel de l’enquête, a déclaré [lien en français], « À un certain niveau du gouvernement, à un moment ... il y a eu un accord pour ne pas dire la vérité sur ce qui est arrivé. " Il a également déclaré, " J'ai été choqué par la divergence entre la vérité et la façon dont elle a été décrite... Les bandes [de la défense aérienne du Norad] racontent une histoire qui diffère radicalement de ce qui a été raconté au public et à nous depuis deux ans... Il ne s'agit pas d'un affolement. Ce n'est pas vrai. "

      Les séances de torture contre les suspects présumé du 11/9 ont en fait été enregistrées sur bande vidéo, mais la CIA a détruit indûment ces bandes, de sorte que l'ampleur de la torture et les véritables paroles des prisonnier ne seront jamais connues (voir aussi ceci).


      Permettre à présent d’exécuter ces prisonniers sans procès serait l'ultime obstruction à la justice. Ce serait comme tuer le chrétiens étasunien capturé et le mettre à mort sur la base supposée de ses « aveux » et de son soi-disant désir de devenir un martyr chrétien.


      L'analogie serait vraiment plus proche de la situation actuelle si le meurtre, dans le pays du dictateur de carton-pâte, étaient équivoque (si, par exemple, le dictateur avait reçu de nombreux avertissements sur le fait que la vie de la victime était en danger, mais ne lui avait fourni aucune protection), et si le dictateur s’était servi de ce meurtre comme prétexte principal pour supprimer toute liberté dans son pays et pour inaugurer plusieurs guerres contre d'autres nations qu’il voulait envahir depuis longtemps.


      Le monde insisterait bien évidemment pour que le détenu obtienne un procès équitable, pour établir son innocence ou sa culpabilité et pour voir si le prétexte du déclenchement des guerres du dictateur et de l’anéantissement des droits de son peuple était honnête.


      Le « problème de désordre » que la proposition vise à éliminer ne concerne pas simplement la torture des prisonniers. Elle a aussi rapport au fait que le gouvernement n'a aucune vraie preuve de sa version des événements du 11/9.



Original : www.washingtonsblog.com/2009/06/real-meaning-of-allowing-guilty-pleas.html
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info



Lundi 8 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par Fredd le 09/06/2009 05:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'étaient pas des musulmans!
http://www.takeourworldback.com/itwasntmuslims_fr.htm

2.Posté par taratata le 15/06/2009 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'était pas un inside job du gouvernement US... ;-)

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires