Flagrant délit media-mensonges

Autopsie d'une imposture, le 9-11


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 12:55 LE 4ieme POUVOIR AU SERVICE DES OLIGARCHIES

Mercredi 7 Septembre 2016 - 15:34 Will'ow be back


LA VÉRITÉ SE CACHE LÀ OÙ RIEN EST DIT !


echofrance@hotmail.fr
Mercredi 14 Mars 2007

Une version officielle digne d’un scénario de dessin animé pour enfants.

Autopsie d'une imposture

LA VÉRITÉ SE CACHE LÀ

OÙ RIEN EST DIT !

Le 11 septembre 2001, à quelques minutes d’intervalles, deux avions percutaient de plein fouet le symbole de la puissance américaine, deux des plus hautes tours de Manhattan.

Une version officielle digne d’un scénario de dessin animé pour enfants.
Les intellectuels nous ont expliqué. En long, en large, et de travers, tout ce qu’ils comprennent sans avoir besoin de savoir.

Bien entendu, on n'imagine pas un quelconque professionnel accéder aux médias et dénoncer les éléments de l’imposture.
Un pilote d’avion n’aurait pas pris le risque de mettre sa carrière professionnelle en cause pour seulement 3 000 morts et deux tours qui visiblement ne tenaient plus en l’air. Deux tours qui risquaient de s’écrouler au premier coup de vent. Cela en faisant davantage de victimes que le 11 septembre.
Ces deux tours se sont effondrées un peu facilement jusqu’au sol. Visiblement, elles étaient en fin de potentiel. Elles penchaient vers une démolition salutaire.

Face à cette imposture, le professionnel qui aurait pris le risque de « la ramener » se serait vu immédiatement remercié par son employeur avec, à la clef, un bon nombre de graves ennuis. De plus, son engagement aurait été vain. De toutes façons, le message ne serait jamais passé. Il aurait été interdit de média.

Un jeu de hasard
Contrairement à ce que réalisent tous les jours les vedettes de dessins animés, jeter un avion sur une tour, en pilotage manuel, relève d’un jeu de hasard.
Vu du ciel, une piste d’atterrissage s’appelle usuellement une bande. On comprend pourquoi.
En pilotage manuel, aligner un avion sur une piste est du domaine de chaque atterrissage. Même si l’atterrissage est la phase la plus délicate du pilotage, cela ne pose pas de problème particulier. Quelque soit la distance, dès l’instant où le pilote aperçoit la bande, il sait si l’avion est dans l’axe de la piste ou s’il doit infléchir à droite ou à gauche.
En cas de vent de travers, l’avion progresse légèrement en crabe. Le pilote n’a qu’à regarder la bande pour être assuré que la trajectoire de son appareil est bien sur l’axe de la piste. C’est simple.

En revanche en pilotage manuel, lorsqu’il s’agit de viser un point, la chose est plus aléatoire pour ne pas dire impossible.
À aucun moment, le pilote est assuré que la trajectoire de l’avion passe bien par le point ciblé. Si le pilote a l’impression que son avion se dirige précisément sur le point, ce n’est qu’une impression. C’est même souvent la preuve que la trajectoire de l’appareil n’est pas bonne.
Les corrections sont tout aussi aléatoires. Le point se déplace vers la droite ou la gauche. En finale, le point part définitivement d’un coté. Compte tenu de l’inertie et de la vitesse des avions commerciaux, toute correction devient impossible. C’est encore raté !
Bien entendu, le jeu consiste à percuter la tour de face et en son centre. Si c’est seulement une aile de l’avion qui accroche à la tour, cela ne compte pas !

Quant au problème de l’altitude, on n’en parle même pas. La chose n’est pas plus simple et les pilotes de lignes ne sont pas des as de la voltige. Ce qui, d’ailleurs, serait incompatible. (Surtout pour la voltige.)

La réussite absolue passe par la radio navigation et le pilotage automatique.
C’est l’enfance de l’art. Une fois programmé, le calculateur contrôle et corrige la trajectoire de l’avion en permanence. L’avion est assuré d’atteindre sa cible à mille pour mille.

Le tout reste à savoir si les pilotes étaient consentants.
Le vrai problème est là ! Mais, était-ce un problème ?
Bon nombre d’avions sont équipés d’une « sécurité » qui, en cas d’absolue nécessité, permet à partir du sol de récupérer l’avion et de l’amener, en pilotage automatique, à se poser là où l’on a envie.
Cela sous-entend que les pilotes n’ont plus accès aux commandes. Les commandes déconnectées, un pilote éventuel n’aurait plus rien dans le manche.

La « sécurité » est à double tranchant.
On soupçonne que cette « sécurité » a déjà fonctionné une première fois.
Une petite centaine de hauts militaires Égyptiens qui revenaient gaiement d’un colloque au États-Unis ont eu la stupidité de monter tous ensemble dans le même avion qui les ramenait en Égypte. L’avion a fini sa course dans la mer. Cela après avoir effectué, paraît-il, de jolies figures de voltige.

Pour en revenir au 11 septembre, sur le troisième avion qui s’est écrasé quelque part en campagne, on peut tout imaginer, tout dire.

En revanche, à propos de l’appareil qui a atteint le Pentagone, on observe que pour les premières images, on ne s’est pas soucié d’installer quelques débris d’avion.
Pourtant ! Un Boeing ne peut disparaître magiquement dans un trou plus petit que lui ?

De toute évidence, les gens (Encore des intellectuels), qui ont proposés « le décor théâtral », n’ont jamais observés les conséquences du crash réel d’un gros avion commercial sur des bâtiments construits en dure.

Le plus significatif reste encore, quelques temps plus tard, d’écouter l’explication d’un lambda basique :
« T’aurais vu ! Quand les avions sont entrés dans les tours de Manhattan, la fumée qu’il y avait sur San Francisco ! C’est Al-Qaïda, Ben Laden et ses Talibans qui ont fait l’attentat ! »

Conclusion
La seule chose qui différencie un lambda basique d’un brillant intellectuel est que l’intellectuel sait que Manhattan se situe à New York. Pour le reste, c’est pareil !

Il faudrait peut-être s’inquiéter de cette masse de cerveaux ensoutanés, bons à rien et nuls en tout, quand ils gagnent leur vie à expliquer la société dans les médias, les écoles ou encore les organisations politiques et associatives.
Aussi grave encore, quand ces mêmes cerveaux ensoutanés font la politique et rendent la justice.



Contrairement au discours des journalistes et, à ce que nous racontent les crétins d’enseignants, la France n’est pas une République laïque ! Quant à l’Europe ?

MONDE HYPOCRITE
http://www.mondehypocrite.blogspot.com/

Un certain 11 septembre 2001
http://mondehypocrite501.hautetfort.com



Mercredi 14 Mars 2007


Commentaires

1.Posté par al akl le 14/03/2007 14:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce texte induit en erreur en laissant croire que les tours étaient en mauvais état et qu’elles étaient sur le point de s’écrouler, ce qui est totalement faux. En aucun cas les structures des tours n’étaient mises en question. Dans les années 70/80 l’usage de produits hautement cancérigènes était courant et normal, pour l’isolation particulièrement, dont l’amiante sous forme de flocage projeté, qui fini par l’effet du temps, par se désintégrer et s’infiltrer partout, mais les règles évoluent et les produits deviennent interdits et un temps est imparti aux immeubles existants pour les débarrasser de ces produits mortels. Une étude avait été commandée pour ce faire et les prix étaient astronomiques. Les assurances ne couvrant pas les frais, les tours étaient une épée de Damoclès mais plus pour des raisons de santé publique que du risque de s’écrouler. Le béton et l’acier des tours leur aurait permis de tenir au moins un temps égal à leur âge actuel.
Il aurait fallut que Ben Laden ait le pouvoir de changer les lois de la physique, pour en arriver la, le choc initial de chaque avion a très bien été absorbé par les structures, et si le feu s’est déclaré il n’était pas capable de faire s’écrouler ces monuments. Seul le découpage organisé des poutres métalliques du Core central a pu obtenir cet effondrement rectiligne. Et cela ne s’improvise pas. Il faut rappeler que le découpage de l’acier se fait sans bruit en comparaison aux explosifs utilisés pour désolidariser les structures du béton à sa base.
On a pu voir quel choix ont fait les autorités gestionnaires des tours : la dispersion en un nuage dans tout New-York des poussières de produits mortels. Ces gens n’ont même pas été inquiétés.
Les événements du 11 septembre impliquent au moins de prendre conscience de l’emprise totale de certains groupes d’intérêts sur notre réalité. Et cela sans limite de frontières ou de nationalités.

2.Posté par al akl le 14/03/2007 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La preuve c’est que la tour 7 n’a été atteinte par aucun avion. Elle semble avoir servi de centre de commande dans ces événements et de balise pour diriger avec précision les deux avions qui ne contenaient surement personne. Elle contenait en plus des éléments d’enquête de la CIA sur les plus grosses escroqueries financières des états unis. D’une pierre plusieurs coups.

3.Posté par Mike le 14/03/2007 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

al halk

tu n'as pas compris.... cest du 2° degré évidement .... regardes le titre de l'article.

4.Posté par Arthur le 14/03/2007 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'effondrement du world trace center 7 annoncé sur la bbc + de20mn avant sa démolition.
http://www.youtube.com/watch?v=q3BuHjydg1s
La presentarice l'annonce et on le voit au dessus de son épaule gauche bien debout.
Petition.
http://www.petitiononline.com/wtc7bbc/petition.html

http://www.aljazeera.com/cgi-bin/conspiracy_theory/fullstory.asp?id=372


5.Posté par Mardouk le 15/03/2007 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce sujet est très grave, notre civilisation est en train de régresser gravement, c’est notre devoir de ne pas laisser la démocratie devenir une vieille illusion.
Ne rester pas sur vos préjugez, faites au moins l’effort de vous informez suffisamment sur ce sujet (de nombreux livres et documentaires existent) et de vous forger votre propre opinion en conservant tout votre esprit critique.

Plus d’info surhttp://www.ReOpen911.info,venez nous aider (sur le forum:http://www.reopen911.info/foru...) à pousser les médias à débattre de tous ceci et à aider les américains dans la réouverture d’une enquête véritablement indépendante sur ces attentats.

6.Posté par xray le 16/03/2007 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila, quelque chose de contrôlable !
Les milliers de personnes qui aujourd’hui sont encore en vie pour avoir eu une bonne (ou une mauvaise) excuse pour ne pas être dans les tours ce matin là.

7.Posté par Gilles COUTURIER le 29/05/2007 03:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y aurait énormément à dire sur ce que je viens de lire:
dans un simple feu de camp, on peut tordre un fer rougi. Ainsi, toutes les structures acier, déformées par le choc, chauffées par l'incendie, sous la pression des étages supérieurs...lachent. C'est compréhensible.
Une seule tour représente deux cent mille tonnes de matériaux. les étages supérieurs peut-être quarante mille...
Il ne serait pas surprenant que l'Etat accepte, résigné cette attaque.
On n'est plus à cette trahison près, outre atlantique...
Ben Laden a, à mon avis, donné un excellent exemple de ce qu'est une frappe chirurgicale...Imaginez qu'il ait décidé de se poser dans l'axe principal de la ville à l'heure de grande affluence............Il aurait mis le feu sur un kilomètre et tué un million d'américains.

8.Posté par la voix le 30/08/2007 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

gilles couturier te bete ouquoi ca arranger les americains et un million de mort avec un avions ce n' importe quoi mdrrrrrrrrr il faudrait se relire avant d 'ecrire

9.Posté par nicolas le 02/12/2007 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Posons nous les bonnes questions:
-Pourquoi un incendie viendrait-il à bout d'un gratte ciel en acier alors que l'on à jamais vue ça au paravant? la structure en acier ne peu fondre à la chaleur d'un simple incendie.
-Comment est-il possible qu'une tour de 110 étages puisse tomber quasiment à la vitesse de la chute libre? et la résistance de la structure en acier?
et il en a encore beaucoup d'autres.
Je conseil à tout le monde de voir ce reportage, c' a fait réfléchir.
http://www.dailymotion.com/relevance/search/world+trade+center/video/x3lb81_world-trade-center-enfin-la-verite_politics



10.Posté par clems le 29/02/2008 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je tiens à préciser que ce n'est pas qu'un tragique accident, c'est aussi un complot.
comment un boeing peut s'écraser sur le pentagone sans laisser de débris et perdant tout ces passagers ont ne sais où, c'est impossible.
aucun avion était en direction du pentagone, c'est une explosion et pas un avion qui a causé ces dégâts.
Pour les deux tours c'est la même chose, un avion ne peut faire s'écraser un bâtiment de cette envergure, plusieurs bombe ont été installées et quand l'avion est arrivé cela à déclenchée l'explosion.
qui a fait ça ? et pourquoi ?
pourquoi des innocents ont été tués alors qu'ils rentrés chez eux ?
pourquoi un avion contenant des centaines de passagers s'est écrasé alors qu'il n'a pas déclenché la démolition des deux tours?

11.Posté par Un visiteur le 29/02/2008 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ clems
la question surtout par rapport au pentagone, c'est comment un avion civil commercial à pu, rien que le survoler tout court!. on sait très bien qu'il est impossible à n'importe quel avion civil de le survoler car c'est un espace aérien protégé...

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires