Palestine occupée

Augmentation du racisme en Israël


Dans la même rubrique:
< >


Jeudi 6 Mars 2008

Augmentation du racisme en Israël
L’Association des Droits Civiques israélienne publie un rapport annuel : celui-ci révèle que le pays est submergé par le racisme, les restrictions aux libertés individuelles, la discrimination, en particulier à l’encontre des Arabes israéliens. « Ce rapport ne nous surprend absolument pas », réagissent les députés arabes à la Knesset.

Augmentation du racisme en Israël

par Aviram Zino

(avec la contribution de Sharon Roffe-Ofir)

in Yediot Aharonot on-line, 12.08.07

http://www.ynet.co.il/english/Ext/Comp/ArticleLayout/CdaArticlePrintPreview/1,2506,L-3480345,00.html

traduit de l’anglais par Marcel


M. Barakeh (député à la Knesset) :
M. Barakeh (député à la Knesset) :

Le rapport de l’Association des Droits Civiques en Israël (Association for Civil Rights in Israel – ACRI) dresse un tableau sinistre : augmentation du racisme, restrictions aux libertés individuelles et discrimination s’exerçant jusqu’au sein de la Knesset : et encore, il se contente d’enlever la couche de venir, sans creuser plus profondément.

Publié samedi, ce rapport révèle que les jeunes israéliens sont bombardés d’images racistes et stéréotypées, et que leurs opinions se sont développées en conséquence : plus de deux-tiers des adolescents israéliens sont persuadés que les Arabes sont moins intelligents (qu’eux), ne sont pas cultivés et sont violents. Plus d’un tiers des adolescents israéliens ont carrément peur d’eux.


Le rapport devient encore plus sombre lorsqu’il cite un sondage sur le racisme, commandité par l’ACRI, et effectué en mars 2007. Ce sondage a montré que 50 % des Israéliens ayant accepté de répondre aux questions ont indiqué qu’ils n’accepteraient pas d’habiter dans un immeuble où vivraient des Arabes, ne se lieraient pas d’amitié avec des Arabes, ni ne laisseraient leurs enfants le faire, et ne permettraient pas à un Arabe d’entrer chez eux.

50 % des répondants ont également indiqué qu’ils pensaient qu’Israël devrait encourager ses citoyens arabes à émigrer.

Le racisme augmente, en Israël, indique le rapport : en 2006, il y a eu une augmentation de 26% des agressions racistes contre des Arabes, tandis que le sentiment général de haine à leur encontre avait redoublé.

Le renforcement d’une image négative (des Arabes)

L’ACRI affirme que les médias ont joué un rôle essentiel en attisant les flammes, intensifiant le caractère négatif et terrorisant de l’image de l’Arabe.

La Knesset elle-même n’est pas à l’abri des foudres du rapport, puisqu’elle adopte des lois qui nient les droits des citoyens arabes d’Israël devant l’Assemblée, conditionne certains droits sociaux au service militaire, et exige de ses parlementaires arabes qu’ils prêtent serment en jurant allégeance à un Etat « juif ».

Le rapport consacre un chapitre spécial à la loi JNF, récemment adoptée, qui n’autorise la location de terres du Fonds National Juif [Jewish National Fund – JNF] – qui représentent 13 % de toutes les terres appartenant à l’Etat israélien – qu’aux seuls juifs.

D’après le rapport, les Arabes israéliens sont en butte à des contrôles au faciès incessants, qui font d’eux des menaces pour la sécurité ; ils génèrent des traitements dégradants et humiliants dans les aéroports et dans tous les lieux publics.

De plus, durant la Deuxième guerre du Liban, quelque 40 % des citoyens israéliens tués étaient des Arabes israéliens ; nombre de ces décès étant dus à un très grave manque d’abris. Néanmoins, la restauration et la fortification des villes arabes restent, d’après le rapport, ridiculement indigentes.

« Ce rapport ne m’a nullement surpris », nous a indiqué samedi dernier le parlementaire Mohammad Barakeh, secrétaire du parti Hadash.

« Personne ne peut jouer la surprise. Ces constats ne sont qu’un résultat naturel des ragots racistes des dirigeants politiques, ainsi que de la politique raciste mise en place et appliquée par les gouvernements israéliens successifs à l’encontre de la population arabe, tout au long des soixante années passées. »

« Un tel racisme », a ajouté M. Barakeh, « ne peut être soigné qu’en changeant la mentalité raciste du gouvernement israélien. »

« Le racisme est désormais la norme, dans la société israélienne », a indiqué le député à la Knesset Ahmad Tibi (du Ta’al, Liste Arabe Unie), qui a conclu : « Israël est pourri de racisme, jusqu’au trognon ! »


Racism in Israel on the rise
Aviram Zino

Sharon Roffe-Ofir contributed to this report

Yediot Aharonot, 12.08.07

http://www.ynet.co.il/english/Ext/Comp/ArticleLayout/CdaArticlePrintPreview/1,2506,L-3480345,00.html

Association for Civil Rights in Israel publishes annual report; reveals country overwhelmed by racism, restriction of personal freedoms, discrimination, especially towards Israeli-Arabs. Report not surprising, say Arab MKs

The Association for Civil Rights in Israel's (ACRI) report on civil rights in Israel paints a bleak picture: Increasing racism, restriction of personal freedoms and discrimination even within the Knesset walls – and that's just scratching the surface.

Published Saturday, the report reveled that Israeli youths are bombarded with stereotypic, racist imagery, and their opinions have developed accordingly: Over two-thirds Israeli teen believe Arabs to be less intelligent, uncultured and violent. Over a third of Israeli teens fear Arabs all together.

Barakeh. Not surprised

Photo: Gil Yohanan

The report becomes even grimmer, citing the ACRI's racism poll, taken in March of 2007, in which 50% of Israelis taking part said they would not live in the same building as Arabs, will not befriend, or let their children befriend Arabs and would not let Arabs into their homes.

Fifty percent of those polled also said they believed Israel should encourage its Arab citizens to emigrate.

Racism in Israel is on the rise, said the report: in 2006 there was a 26% increase in racist incidents towards Arabs and the general sense of hatred towards them has doubled.

Reinforcing a negative image

The media, said the ACRI, played a major part in fanning the flame, intensifying the Arab image as negative and terrorizing.

The Knesset was not absent from the report as well, as it allows bills which delegitimize Israel's Arabs citizens before the plenum, preconditions social rights in IDF or national service and make its Arab MKs swear allegiance to a Jewish State.

The report devotes a special section to the recently approves JNF bill, which allows Jewish National Fund land – which make up 13% of all State owned land – to be allocated to Jews only.

According to the report, Israeli Arabs are subject to constant racial proofing, which defines them as a security threat; resulting in demeaning and degrading treatment at airports and public venues.

Furthermore, in the Second Lebanon War, some 40% of the citizens killed were Israeli-Arabs, mostly due to a severe lack of shelters, but still – the rehabilitation and fortification of Arab towns remains, according to the report, ridiculously low.

"This report doesn’t come as a surprise," Hadash Chairman MK Mohammad Barakeh told Ynet Saturday.

"No one should be surprised by them. These findings are a natural outcome of the racial slurs by political leaders and the racial policy that have been implemented by the Israeli governments towards the Arab population for the past 60 years.

"Such racism," added Barakeh, "can only be cured by changing the Israeli government's racial mentality."

"Racism has become the norm in Israeli society," said MK Ahmad Tibi (United Arab List-Ta'al). "Israel is ridden with discrimination through and thought.



Jeudi 6 Mars 2008


Commentaires

1.Posté par benyamin nethanaya le 06/03/2008 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cela n'est nullment surprenant puisque le gvt raciste d'Olmert (et ceux d'avant) n'ont qu'un bui :vider ISrael de tous les arabes y compris la majorité des territoires occupés (vous me direz même l'etat ou vivent les israelliens est aux palestiniens)

le reve des ses fachos aux pouvoirs c'est de se débarasser du plus grand nombre de palestiniens et commencer à conquerir les autres pays arabes avec l'aide des occidentaux bien docile ( la France de Sarkosy en premier lieu )

mais mal acquis n'a jamais profité et ce n'est pas demain qu'israel va regner sur le proche orient meme avec l'aide de tous les pays occidentaux et justice sera faite un jour ou l'autre pour rous ceux qui ont soutenue cet etat fachiste-raciste

je vous rappel bien sur qu'ils n'ont rien a voir avec le judaisme ses gens la, ils se sont creer leur propre religion et leur propre but (terre promise)

benyamin nethanya

2.Posté par al akl le 06/03/2008 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ça promet !

La douche froide ne va pas suffire, d'autant qu'elle doit être appliquée dans l'urgence.

3.Posté par Outsider le 06/03/2008 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il me semble qu'avant la seconde guerre mondiale, un dénommé Adolf Hitler a exalté le sentiment de haine vis-à-vis des juifs de son peuple pour, in fine, aboutir à la conclusion que tout le monde connait.
Mais je pense qu'il n'y a STRICTEMENT aucun rapport avec les éléments présents.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires