Politique Nationale/Internationale

Au sommet de l'Organisation de Coopération Shanghai, le président iranien dénonce la politique hégémonique des grandes puissances



Irna
Vendredi 17 Août 2007

 Au sommet de l'Organisation de Coopération Shanghai, le président iranien dénonce la politique hégémonique des grandes puissances
Au septième sommet de l'Organisation de Coopération de Shanghai, à Bichkek, le président de la République Islamique d’Iran a dénoncé la politique hégémonique des grandes puissances.

« Aujourd’hui plus que jamais, le monde a besoin de paix et de sécurité, mais, les puissances hégémoniques ont mis en péril, cette sécurité et la stabilité mondiale, par leurs actes d’occupation et par leur volonté d’imposer des nouveaux projets politiques » a déclaré, le jeudi 16 août, le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, à l’ouverture du septième sommet de Shanghai, dans la capitale du Kirghizistan, en présence de ses membres permanents et de ses membres présents à titre d’observateur.


L’organisation de Shanghai regroupe 6 principaux membres qui sont la Chine, la Russie, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Kazakhstan et le Kirghizistan. Et 4 autres pays à savoir, l’Inde, la Mongolie, le Pakistan et l’Iran ont participé, au sommet de l’Organisation, à titre d’observateur.


L’année dernière, l’Iran avait déjà participé au sommet de Shanghai, à titre d’observateur.


Au cours de l’année dernière, la région, et surtout, la sphère géographique de Shanghai, ont connu des évolutions importantes, cependant, la sécurité et la stabilité ont constitué la principale préoccupation des pays de la région.


La stabilité et la sécurité de la région sont d’une importance primordiale pour la République islamique d’Iran. Or, Téhéran n’a cessé de mener des efforts pour parvenir dans le sens de l’établissement de la stabilité et de la sécurité collective, dans la région.


Mais, au cours de l’année dernière, des menaces sérieuses pèsent sur la région, voire sur toute la planète, des menaces qui émanent des projets visant à renforcer la présence militaire de l’Occident dans cette partie du Monde.


Le déploiement du bouclier anti-missile américain en Europe de l’Est et la décision des Etats-Unis de vendre des milliards de dollars d’armes aux pays arabes de la région et au régime sioniste conduisent la région dans une course aux armements.


Le Président de la République islamique d’Iran a insisté sur le fait que l’Organisation de Coopération de Shanghai fournissait une très bonne occasion de renforcer la coopération des pays de la région sur les plans économiques, culturels et sécuritaires, et il a fait part de la disponibilité de Téhéran à s’associer aux projets de développement de cette organisation.


Le président iranien fait le bilan de sa récente tournée en Asie centrale

Le président iranien a expliqué jeudi les réalisations accomplies dans le cadre de sa récente tournée qui l’a respectivement conduit en Afghanistan, au Turkménistan et au Kyrgyzstan.

« C’est un tournant dans le renforcement des relations bilatérales avec ces trois nations » a affirmé Mahmoud Ahmadinejad.


Il a rappelé que sa visite en Afghanistan avait eu lieu à l'invitation de son homologue afghan Hamid Karzaï.


"Nous avons eu des entretiens sur les questions régionales" a poursuivi le chef d’Etat iranien rappelant que l'Iran et l'Afghanistan entretiennent des relations amicales et que la nation iranienne a aidé les afghans à surmonter
des difficultés auxquelles ils ont été confrontés depuis plusieurs décennies.


Le président iranien a également déclaré que les deux pays ont signé quatre mémorandums dans les domaines du commerce et des mines et de l'énergie ainsi que sur l’élargissement de la coopération bilatérale sur des questions de sécurité.


La République Islamique d’Iran encourage le processus politique de l’Afghanistan qui cherche à reconstituer la paix et à rétablir la souveraineté nationale au pays déchiré par la guerre, a précisé le président iranien soulignant : "nous conseillons la nation afghane qui essaye de reconstruire son pays."

Mahmoud Ahmadinejad s’est félicité de son entretien également avec le président turkmène, Gurbanguly Berdymuhammedov avec qui il s’est entretenu de l’élargissement des relations mutuelles.


Evoquant les échanges commerciaux entre l'Iran et le Turkménistan qui s’élèvent à 1.3 milliard de dollars, il a précisé que les deux pays ont entériné l’élargissement des coopérations dans les domaines du commerce, des transports, de la construction de barrage aussi bien que celui de la télévision et de la radio.


L'Iran et le Turkménistan ont décidé la mise en place d’un Comité mixte sur la coopération énergétique, a déclaré Mahmoud Ahmadinejad, ajoutant que Téhéran finalisera cette coopération au cours de la prochaine visite du président turkmène en Iran qui participera au sommet des Etats du littoral de la mer caspienne.


Son voyage au Kyrgyzstan a permis au président iranien de participer au VIIème sommet de l'Organisation de Coopération de Shanghaï (OCS) qui s’est tenu à Bishkek, qui a qualifié « ce sommet d’efficace en ce sens qu’il permet de renforcer la coopération économique dans la région »

Il a déclaré que la participation de l'Iran en tant qu'observateur est salutaire aux deux parties, l'Iran et les Etats membres.


"Après avoir participé au sommet de l’OCS et fait une déclaration sur la position de la République Islamique d'Iran, j'ai eu l’occasion de m’entretenir avec les présidents Chinois, Tadjik entre autres" a conclu le chef d’Etat iranien.




Vendredi 17 Août 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires