PRESSE ET MEDIAS

Au fil de la presse: Mamadou Tandja et l'expulsion de palestiniens


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



LFDM
Jeudi 6 Août 2009

Au fil de la presse: Mamadou Tandja et l'expulsion de palestiniens
Unietd colors of Benêts

Il convient de considérer avec attention la géopolitique issue du commentaire journalistique germanopratin. Il y a là matière pour plusieurs disciplines voire pour un espace problématique de recherche interdisciplinaire de haute voltige. Toutes les humanités y auraient leur place et des contributions inédites seraient à attendre sur ce que nous sommes: anthropologie de la cadence (les noirs) et de la décadence (l'UMP), sociologie du performatif genre «je dis donc je suis» (BHL), psychanalyse de la jouissance collective, ce qu’en banlieue les keum’s nomment simplement «une tournante», économie politique dégénérée de Karl Marx copula Adam Stmith, métaphysique de la circoncision "prépucelle" de l’homme africain de Hegel resté aux portes de l’histoire  par l’héritier médiocratique de Napoléon, bref y trouveraient matière à étude, toutes les chatouilleries de l’esprit bavard que nous nous inventons pour prendre nos infantilités au sérieux, et donner libre cours à notre amour du jeu et de la guerre sous toutes ses formes.

Remarquons la neutralité avec laquelle les grands quotidiens de la Pravda germanopratine relaient les conflits sinon les atteintes aux droits de l’homme ayant cours à travers notre belle planète. Benêt a 5 ans. Il aime les couleurs ans et apprend à distinguer les phénomènes. Sur une carte du monde, faisons du coloriage avec lui. Mettons-y des croix ou des croissants, puisque ces agitateurs d’hémoglobine sont pour la plupart de bons croyants. Sur une copie de la même carte, maculons, nous avons bien écrit maculons, les zones au sous-sols et aux richesses stratégiques d’une autre couleur, puis d’une autre les pays émergeants bien armés, et ainsi de suite…

On obtient, simple comme une carte, la rigueur à géométrie variable du journalisme parisien et on comprend pourquoi, sous l’œil menaçant du grand imprécateur BHL, la célèbre marque de prêt-à-penser en raison jetable, Ahmaninedjad d’Iran incarne Satan dans la presse parisienne cependant que Mamadou Tandja ne mérite que le compte-rendu insipide d’un télégramme de Reuters ou d’AFP. On comprend pourquoi d’Hillary Clinton la presse rapporte sans relief éditorial «que les expulsions de familles palestiniennes menées par les autorités israéliennes à Jérusalem-est étaient «profondément regrettables». Vos regrets chère Madame, vous pouvez vous les carrer, ça nous fait une belle jambe. En attendant sont les palestiniens qui l’ont profond. On avait cru la «Communauté internationale» plus exigeante face aux épurations ethniques…

Voila un dictateur africain qui bâillonne son peuple, dissout le parlement, fiche un coup de pied au fion de la cour constitutionnelle de son pays, pour maintenir son cul fétide sur le trône du Niger et notre presse démocratique se contente de télégrammes? C’est que sous le Niger se trouve l’uranium de nos centrales nucléaires. Ce qui suffit à réviser la saillance de nos vertus et à empocher nos rodomontades démocratiques.

Gesticulation de nul effet de la présidence suédoise de l'UE: «la dissolution de la Cour constitutionnelle et l'exercice de pouvoirs gouvernementaux sans contrôle parlementaire sont des violations graves de valeurs démocratiques essentielles et des principes de l'Etat de droit». Prenez-nous pour des pignoufs. Il serait plus conforme à la situation que la prétendue «Communauté internationale» tance Areva et nos filières de l’uranium qui sont les partenaires de ce voyou de Tandja. A New-York, c’est Ban Ki Moon qui s’exerce à une carrière de comique. On y apprend que «les Nations unies ont lancé un appel au calme pendant les opérations de vote. «Le secrétaire général demande aux habitants du Niger de faire preuve de la plus grande modération et exhorte toutes les parties à s'abstenir de toute forme de violence». C'est qui les farcis à votre avis? LFDM.

Tandja, vieux con, et le peuple nigérien rêva d’uranium

«Les électeurs du Niger se prononcent mardi par référendum sur une prolongation du mandat présidentiel à laquelle s'opposent les adversaires politiques du chef de l'Etat, Mamadou Tandja, et que la communauté internationale estime préjudiciable à la stabilité nationale. Les 20.000 bureaux de vote ont ouvert à 08h00 et fermeront à 19h00. Quelque six millions d'électeurs sont attendus aux urnes. Mamadou Tandja, au pouvoir depuis 1999 dans ce pays du Sahel, demande à rester à la tête de l'Etat trois années de plus afin de superviser d'importants investissements étrangers et des projets d'infrastructure impliquant la Chine et la France. Ce qui requiert une révision constitutionnelle… » Lire la suite sur l’Express.fr

http://lafeuilledemanioc.20minutes-blogs.fr/ http://lafeuilledemanioc.20minutes-blogs.fr/



Jeudi 6 Août 2009


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires