Sciences et croyances

Au Maroc, la firme GlaxoSmithKline condamnée à verser 5 millions de Dirhams à la famille d'un enfant devenu tétraplégique après injection du vaccin Engérix


La Cour Suprême du Maroc vient de condamner la firme pharmaceutique GlaxoSmithKline à verser 5 millions de Dirhams à la famille du petit Achraf DIWANE devenu tétraplégique après injection du vaccin Engérix (contre l’hépatite B), c’est à dire 2 millions de plus que ce qu’elle avait obtenu en 2006 en appel.


siege@alis-france.com
Vendredi 13 Mars 2009

Au Maroc, la firme  GlaxoSmithKline condamnée à verser 5 millions de Dirhams à la famille d'un enfant devenu tétraplégique après injection du vaccin Engérix

Intégrité de la justice marocaine en dépit des pressions d'instances médicales internationales

Cette somme (environ 450 000 euros) peut paraître encore insuffisante pour un dommage aussi grave que celui subi par cet enfant, mais elle est cependant une victoire sur le complot organisé contre lui avec la complicité active de l’Ordres des médecins et des pédiatres réunis en conclave à Casablanca autour d’émissaires venus de Genève en janvier 2006 pour faire pression sur les juges. Elle est due à la ténacité de cette famille qui n’a pas renoncé, à un soutien constant de l’opinion marocaine bien informée par sa presse, à celui de l’Association Marocaine des Droits de l’Homme et à l’intégrité et au courage d’un expert et d’un généraliste marocains.
En 9 ans, la justice marocaine aura donc donné raison à une famille et à un enfant très éprouvés. Souhaitons ce procès serve d’exemple et fasse avancer en France la reconnaissance des dommages vaccinaux qu’attendent des milliers de victimes.


Samedi 14 Mars 2009


Commentaires

1.Posté par Nenuphar le 14/03/2009 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et en France, pays dit développé, bon nombre de victimes du même vaccin, sont obligées de se résigner à leur sort en étant dans des situations de handicap sans reconnaissance du lien de cause à effet du dit vaccin. Elles sont obligées de galèrer sans soutien, livrées à elles mêmes sans que l'état, gardien de la santé publique, n'oblige les laboratoires GlaxoSmithKline et Sanofi a indemniser les victimes de ce vaccin.

2.Posté par Marie- Thérèse le 14/03/2009 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" elles sont obligées de galérer sans soutien " avez vous un lien ,ou vous même pouvez vous en dire plus ,

il faut absolument avertir les parents de très jeunes enfants ,ils sont avertis ,et le libre arbitre ,mais ne pourrons pas dire " nous savions pas " c'est très important

3.Posté par Expovaccins le 26/03/2009 00:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FAITES CONNAÎTRE LES DANGERS DE CES POISONS VIRULENTS, INFORMEZ ET RELAYEZ NOTRE SITE, IL EN VA DE LA SANTE PUBLIQUE!

MERCI

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires