ALTER INFO

Attentats en série: L’axe Marseille-Las Vegas-Edmonton pour toujours plus de lois liberticides…


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 14 Novembre 2017 - 14:55 S’incliner ou décliner


Votre avis nous intéresse… Que pensez-vous de cette photo prise peu de temps après la fusillade de Las Vegas ?


Résistance 71
Mercredi 4 Octobre 2017

Un voleur à la tire relâché de garde à vue poignarde deux personnes sur le parvis d’une garde de Marseille et est abattu par des militaires, un africain agresse un policier à un barrage et tente par la suite d’écraser des gens avec un camion de location à Edmonton en arborant le drapeau de l’EI. Il a été interpelé. A Las Vegas, un retraité de 64 ans de l’entreprise Lockheed Martin (complexe militaro-industriel) ouvre le feu, nous dit-on, à l’arme automatique depuis le 32ème étage d’un hôtel sur une foule assistant à un concert de Country Music en contrebas, faisant 58 morts et quelques 400 blessés. Il décède sur place.

Bon, pour Marseille et Edmonton, les perpétrateurs sont musulmans, l’un crie « Allah Akbar », l’autre a le drapeau idoine en sa possession… Tout va bien. Le cas de Las Vegas est plus intéressant et puis… plus de 500 victimes, on est dans une autre dimension spectaculaire. Ce qui est sûr, c’est que ces trois crises simultanées, qu’elles soient réelles et spontanées ou fabriquées, vont être politiquement récupérées (ou ont été fabriquées…) par les instances oligarchiques pour essentiellement faire passer toujours plus de lois liberticides. A cet égard, le cas des Etats-Unis est emblématique.

Si ce pays n’est pas encore sous le joug du goulag pleinement déployé, c’est parce que son peuple est armé. Il l’est, dans les textes, essentiellement pour se protéger de la tyrannie potentielle, mais depuis longtemps avérée, de son gouvernement et des entités qui le pilotent de derrière le rideau. Depuis des années, toutes les crises, attentats qui ont eu lieu impliquant des armes à feu dans des flinguages de masse n’ont eu qu’un seul but: pas à pas, faire passer à la trappe le droit constitutionnel du peuple américain à être armé, car ce fait empêche le déroulement de la mise en place de l’état/corporation fasciste total. Voyons comment la clique Trump va négocier cette opportunité…

Qu’en savons-nous ? Qu’un retraité de 64 ans de l’entreprise Loockheed Martin (avions de combat, missiles, ingénierie militaire haute technologie), très aisé, Steven Paddock, possédant une maison de 400 000 US$, pilote privé au demeurant sans licence, allant en vacance sur des yachts, jouant au poker pour des sommes conséquentes, choses que nous savons par l’intermédiaire de l’entretien que des médias ont immédiatement eu avec son frère Eric, qu’il était l’occupant, nous affirme t’on, d’une chambre au 32ème étage de l’hôtel/resort du Mandalay Bay de Las Vegas. Paddock avait entassé une dizaine d’armes automatiques dans sa chambre (comment ? en provenance de où ? quels types d’armes ? Comment passer ces armes avec la sécurité ambiante ?…) ; qu’il a attendu le moment d’un concert de Country Music en soirée et en plein-air en contrebas de son hôtel, pour tirer dans la foule avec les résultats dramatiques que l’on connaît. Quelques minutes après l’attaque, il a été dit que Paddock s’était suicidé, on sait depuis qu’il a été abattu par une équipe du FBI intervenue (si rapidement ?) sur les lieux. Le narratif commence à se fissurer.

Les médias prompts à lier l’affaire aux terrorisme international, passent l’info que Paddock « se serait converti récemment à l’Islam », ben voyons… Le FBI ne confirme pas. On donne alors un second narratif: Les enquêteurs auraient retrouvé dans sa chambre en sus des multiples armes automatiques, de la littérature Antifa (donc « d’extrême gauche »…), ce qui le lierait à un « terrorisme domestique » et d’où la cible de la foule d’un concert de Country, pas vraiment « gauchisante ».

Les vidéos prisent par smartphones sur place montrent des scènes de chaos, mais circule aussi sur la toile une (ou plusieurs) vidéo montrant que des coups de feu ont été tirés du 4ème ou 5ème étage de l’hôtel, c’est à dire bien plus bas que l’endroit de la chambre de Paddock. On espère donc que seront comparés ballistiquement, les angles de pénétration des munitions dans les corps des victimes, parce que la thèse du « loup solitaire », tireur isolé situé sur un point fixe à 80m du sol tirant sur une foule à quelques 400m de là, va, doit, éliminer toute autre possibilité d’angle de pénétration des balles. Tout ceci se calcule simplement par trigonométrie. Des experts militaires ont aussi déjà témoigné disant que les longues rafales de 10 secondes et plus et le rythme des détonations, indiquent que l’arme utilisée était un fusil mitrailleur ou une mitrailleuse, arme de guerre de calibre .30 ou 7.62, approvisionnée par bande ou par chargeur circulaire de plus de 50 cartouches.

Comme on peut déjà le constater, cette affaire de Las Vegas pose énormément de question. Une chose est certaine… Attendons-nous dans les pays concernés à une volée de lois liberticides à venir et gardons présent à l’esprit que jamais on ne gagne plus de sécurité en abandonnant ses libertés. Les mâchoires totalitaires se resserrent sur nous, les peuples. Soyons des plus vigilants et interactifs. La dissidence de la gauche radicale va sans doute se retrouver sous les feux de la rampe du « terrorisme domestique », toujours complètement fabriqué ou piloté de l’extérieur.

« l’histoire du terrorisme est écrite par l’État, en cela elle est éducative. » (Guy Debord)

Source d’info pour ce billet: divers médias de masse, VT, Press for Truth


Mercredi 4 Octobre 2017


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires