MONDE

Attaque informatique contre Google: Clinton demande des explications à la Chine



Mercredi 13 Janvier 2010

Attaque informatique contre Google: Clinton demande des explications à la Chine
Les Etats-Unis attendent des explications de la part de la Chine à la suite d'une attaque informatique contre Gmail (la messagerie de Google), a déclaré mardi la secrétaire d'Etat américaine Hilary Clinton.

"La compagnie Google nous a informé sur ses soupçons. La situation suscite une grande inquiétude et de nombreuses questions. Nous attendons des explications de la part du gouvernement chinois", a insisté Mme Clinton.

Le géant américain d'internet a détecté à la mi-décembre "une attaque sophistiquée et ciblée" contre les comptes mail des défenseurs chinois des droits de l'homme.  Selon l'information de la compagnie, les auteurs de l'attaque sont basés en Chine.

L'accident peut forcer Google à fermer non seulement le site google.cn, mais aussi tous ses bureaux en Chine.

http://fr.rian.ru/ http://fr.rian.ru/



Mercredi 13 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par Larguet le 13/01/2010 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les chinois ont entièrement raison.Google est entièrement manipulé . A chaque fois que je veux télécharger des pages internet traduite par google, au lieu de me donner la totalité ds pages traduites gogle me donne une partie et le reste est en anglais. Et ces pages concernent les affaires du WTC ou des sionistes qui gravitent autour des faits saillants et d'actualité.

2.Posté par la truie qui file le 13/01/2010 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le fait est que google pour l'instant octroit une liberté apparente ne doit pas tromper .En fait c'est sous controle d'orientation et de selection réelle par le ranking et en plus qui conserve ( tout comme le plus grand nombre des autres ) tout le traffic et la trace des requetes de recherche avec une censure cachée par saturation de daube commerciale et publicitaire

Mais cela n'empeche pas que les opposants au regime chinois (ou tous les opposants aux regimes sont certainement largement hébergés et
voire soutenus officieusement contre le gouvernement populaire communiste par les programmes de messageries google .

A propos du moteur de recherche chinois officiel il suffit de taper "Libre" ( en francais ...) par exemple "energie libre" .... Il a vraiment tres peu de resultats pour un webbot qui n'est certainement pas moins pertinent que les autres .Autrement dit ce mot est vraiment indigeste pour les webcrawlers bridés ( piegé sur la toile ....)

Alors la conception de la liberté est tres variable selon les pays , une affaire de gout et de couleur . Des apparences democratiques d'un coté et de l'autre des regles strictes mais un encadrement evitant normalement les abus du libéralisme outrancier .

Selon la conception héritée de la philosophie antique des peuples libres du nord européen ,ces deux visions sont tres loin de vision de l'homme libre qui n'a rien seulement d'un reve et elle est parfaitement réelle et realisable. La condition est que l'individu des le berceau decouvre l'ethique et la conscience libre d'y moderer son comportement .Par contre les dogmes sont certainement contraires à cette dignité naturelles autant qu'un liberalisme outrancier qui va à l'encontre de l'ethique survie du milieu ,du groupe comme finalement de l'individu .


Les plus honnetes en cette matière a notre avis sont encore les moteurs de recherches russes

3.Posté par Orange le 13/01/2010 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Google contre le gouvernement chinois: " Business " ou " Don't be evil " ?

Google communique à tout va sur sa décision de ne plus continuer à censurer les résultats sur Google.cn ! En-effet, après la détection d'une cyber-attaque visant des comptes Gmail de militants chinois des droits de l’homme, le géant de Mountain View engage un bras de fer avec le gouvernement chinois et se dit prêt à stopper ses opérations dans l'Empire du Milieu !

Un article de Tech Crunch qui fait le buzz s'interroge sur la sincérité de cette campagne: s'agirait-il plus de business que d'éthique ? En-effet, Google perd de l'argent sur ses opérations chinoises et ne ferait que profiter de cet incident pour revoir ses positions. Par ailleurs, d'une pierre deux coups, ses compromissions passées avec la censure chinoise avaient ces dernières années durement malmené son image de marque.

Alors, " Business " ou " Don't be evil " ?

C'est la question du sondage trouvé sur Pnyx.com

A votre avis, ce bras de fer, n'est-ce que par intérêt pour négocier de meilleures conditions d'exploitation en Chine, ou est-ce pour retrouver - tardivement, mais mieux vaut tard que jamais - les valeurs de son célèbre et humaniste slogan ? Ou les deux, tant qu'à faire …



Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires