Economie

Attaque contre l’euro et démantèlement de l’Union Européenne


Loin d’être l’action de la « main invisible du marché », la crise de l’euro est le fruit d’une stratégie mûrement préparée par Christina Rohmer et le Comité des conseillers économiques de la Maison-Blanche. Il s’agit de sauver l’économie étatsunienne en contraignant les capitaux européens à se réfugier outre-atlantique, et en plaçant à terme l’économie des Etats de la zone euro sous contrôle US via le FMI et l’Union européenne. Jean-Claude Paye analyse les premières étapes du processus en cours.


Jean-Claude Paye
Mercredi 7 Juillet 2010

Attaque contre l’euro et démantèlement de l’Union Européenne
Dominique Strauss-Kahn (directeur du FMI), Timothy Geithner (secrétaire US au Trésor), Christine Lagarde (Ministre français de l’Economie) et Elena Salgado (présidente espagnole du Conseil des ministre des Finances européens), discutent du plan de réforme du système financier international (réunion jointe du FMI et de la Banque mondiale, Washington, le 25 avril 2010).
© IMF Staff Photographer/Michael Spilotro
La crise de l’euro résulte d’un choix politique, celui des autorités de l’Union européenne de mettre en gage la monnaie commune, au lieu de restructurer la dette souveraine grecque. Une telle restructuration aurait sauvegardé l’euro, mais aurait mis à contribution les banques, ces dernières perdant une partie de leurs créances dans l’opération. Les institutions financières françaises auraient environ 50 milliards de dette hellénique dans leurs bilans, tandis que 28 milliards seraient détenus par des banques allemandes [1]
Cependant, la sauvegarde de quelques dizaines de milliards d’euros des institutions financières ne justifie pas une telle prise de risque. L’enjeu fondamental, en mettant la pression sur la monnaie commune, est de faire payer la crise aux salariés et ainsi d’effectuer un gigantesque transfert de revenus des ménages vers les entreprises, principalement vers les institutions financières.

Une offensive sous direction étasunienne

La taille du transfert est telle qu’il peut être piloté par les seules institutions européennes, mais conduit par les marchés et leur bras armé, l’administration étasunienne. La crise de l’euro a été déclenchée par l’attaque concentrée des agences de notations étasuniennes Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch contre la dette de la Grèce, de l’Espagne et du Portugal. L’abaissement des notes de ces trois pays par les agences américaines, surtout celle de la Grèce, reléguée dans la catégorie des investissements spéculatifs, est la conséquence d’une action concentrée. L’abaissement des notes fait suite à une série de décisions répétées et très rapprochées. Ces attaques ont été appuyées par l’appareil d’Etat US, notamment les déclarations alarmistes du conseiller économique du président Obama, ancien président de la Réserve fédérale étasunienne, Paul Volker qui a parlé d’une future désintégration de la zone euro. L’attaque contre l’euro apparaît comme un prétexte d’autant plus que « depuis 2004, on savait que les autorités grecques trichaient » [2] et cela sans aucune réaction des agences de notation.
Cette offensive contre l’euro est d’abord une action destinée à ramener aux Etats-Unis les capitaux étrangers nécessaires à la couverture du déficit croissant de la balance financière des USA. C’est un signal d’avertissement à des pays comme la Chine qui avait commencé à rééquilibrer leurs réserves de devises en achetant de l’euro au détriment du dollar. Pour les Etats-Unis, il y a en effet urgence en la matière. Jusqu’en 2009, le financement de leurs déficits et la défense du dollar étaient assurés par un solde positif des flux financiers. Mais, durant cette même année, si le mouvement des capitaux reste positif, il ne parvient plus à compenser les déficits. Le solde devient négatif d’un montant de 398 milliards de dollars [3]. A un niveau purement économique, l’offensive contre l’euro est de la même veine que la lutte contre la fraude fiscale, initiée par le président Obama en 2009 [4]. Il s’agit de ramener les capitaux dans le giron des USA.

Une opération de démantèlement de l’UE

Cette action tactique se double d’une opération stratégique, celle d’un mouvement de démantèlement de l’Union européenne au profit d’une union économique couvrant les deux continents. Le projet de création d’un grand marché transatlantique [5] en est la manifestation la plus visible. C’est en fonction de ce deuxième objectif que l’on peut comprendre l’attitude de l’Allemagne qui, aussi bien au niveau de la lutte contre la fraude fiscale que celui de l’attaque contre l’euro, a fourni un appui à l’offensive étasunienne. Cette double attitude est cohérente avec l’engagement privilégié de cet Etat européen dans la mise en place d’une union économique transatlantique.
L’Union européenne a été construite autour de l’Allemagne et structurée selon ses intérêts. Pays économiquement le plus performant au moment de l’installation du marché commun, il a pu faire jouer pleinement ses avantages économiques comparatifs, sans contrainte politique, sans gouvernement économique, ni transferts importants vers les zones défavorisées. Jusque cette année, la zone euro absorbe les trois quarts des exportations allemandes [6]. L’Allemagne, par les déclarations de ses responsables politiques et de ses banquiers, ainsi que par l’exhibition répétée de ses hésitations, a contribué à l’offensive contre l’euro. Pour elle, les bénéfices de cette action sont immédiats. La baisse de la monnaie commune permet d’augmenter ses exportations hors zone euro. De plus, ce pays peut financer ses propres déficits à meilleur compte. La crise et la fuite vers la qualité qu’elle engendre permet aux obligations allemandes de se placer avec un taux d’intérêt réduit.
Si, à terme, l’Allemagne donne l’impression qu’elle scie la branche sur laquelle elle est assise, c’est qu’elle a décidé de changer de branche et veut s’intégrer dans un ensemble plus large : le grand marché transatlantique. La « construction européenne » est à la croisée des chemins. Jusqu’à présent, elle a permis un développement permanent de l’Allemagne. Ce processus ne peut plus continuer selon les mêmes modalités. L’UE ne peut sortir de la crise sans mettre en place un gouvernement économique gérant une politique économique commune, une harmonisation du développement et, pour cela, assurer des transferts financiers conséquents vers les pays et régions défavorisées. Cette gestion politique est en complète opposition avec le simple Pacte de stabilité promu par l’Allemagne. La politique budgétaire de diminution accélérée des déficits, réimposée au nom de ce pacte, va se faire au détriment du pouvoir d’achat des populations et ne peut se réaliser sans une récession économique. La zone euro ne peut plus être le débouché privilégié des exportations allemandes. L’Allemagne a fait son choix : celui du grand marché transatlantique et du marché mondial.

Une mise sous la tutelle du FMI

Au lieu de restructurer la dette des pays défaillants, l’Europe a mis sur pied deux fonds d’intervention. L’Eurogroupe, formé par les ministres des finances de la zone euro, a développé un mécanisme inédit de 750 milliards d’euros de prêts et de garanties, afin de venir en aide aux pays de la zone euro qui auraient des difficultés à emprunter sur les marchés financiers. Le dispositif prévoit 60 milliards de prêts européens gagés sur le budget de l’Union européenne, 440 milliards d’euros de garanties apportées par les pays membres de la zone euro, ainsi que 250 milliards d’euros de prêt du FMI, soit un total de 750 milliards [7]. Ce dispositif de secours est prévu pour une durée de trois années.
Alors qu’il n’y avait aucune impossibilité financière à assumer l’entièreté du fonds, l’Eurogroupe choisit de se lier les mains avec le FMI, dans lequel les USA ont la majorité des droits de vote. Ce dispositif de servitude volontaire reproduit, en l’amplifiant, le schéma déjà construit pour venir en aide à la Grèce. Ce dernier programme est d’un montant de 110 milliards d’euros, dont 30 en provenance du FMI.
Que signifie la volonté du Conseil européen d’arrimer au FMI la procédure mise en place pour venir en aide aux pays de la zone euro ? Si on regarde les recettes appliquées par cette institution internationale aux pays auxquels il a accordé des prêts, le mode opératoire est immuable : imposer une baisse du salaire direct et indirect, la privatisation des services publics et la suppression des politiques sociales. La politique du FMI a toujours conduit à un appauvrissement important des populations [8].
En cas de dépression ou même de stagnation économique, la « politique de consolidation des dépenses publique » est vouée à l’échec. Les 750 milliards prévus d’aide serviront à rembourser les banques au détriment du pouvoir d’achat du contribuable et ce versement aux institutions financières augmentera d’autant la récession. Ainsi, mise sous tutelle du FMI et création de fonds d’aide aux banques sont deux aspects complémentaires d’une même politique. Il s’agit de procéder à une importante redistribution des revenus en faveur des entreprises financières.

Quel avenir pour l’Union européenne ?

Une telle opération contre les revenus des populations nécessite de neutraliser tout processus de décision au niveau des Etats nationaux, une structure dans laquelle les citoyens gardent quelques moyens de défense et cela au profit des mécanismes de marché, placés complètement hors de portée de toute pression politique. La question est de savoir quel rôle vont jouer les institutions européennes dans ce processus de mise sous dépendance des marchés financiers ?
Une première réponse se trouve dans l’accord selon lequel les budgets des Etats de la zone euro seront mis sous tutelle d’un organisme composé de la Commission, de la Banque centrale européenne et le l’Eurogroupe.
Les pays qui n’arriveront pas à ramener leur dette a moins de 60 % du PIB seront amendés par Bruxelles. Ce texte envisage la possibilité de sanctions même lorsque la limite actuelle de 3 % du PIB, fixée par le Pacte de stabilité, n’est pas encore dépassée. L’idée serait de pouvoir déclencher des procédures, pour déficit excessif, pour les pays dont la dette ne recule pas suffisamment [9]. Ensuite, une modification des traités n’est pas exclue, afin de permettre la suspension des droits de vote lors des réunions ministérielles.
Le modèle allemand, faire inscrire, dans la Constitution, le principe de l’équilibre budgétaire, soutenu également par la France, est appelé à se généraliser. Cela supprimerait toute possibilité, déjà actuellement très faible, d’initiative budgétaire. Les Etats membres seraient, vis-à-vis de l’Union européenne, comme les Etats fédérés étasuniens vis à vis de leur Etat fédéral. Cependant, il ne faut pas se tromper, il ne s’agit pas là d’un renforcement de la construction européenne, mais, au contraire, de la dissolution de toute possibilité d’initiative politique afin de conforter la toute puissance des marchés.
La construction européenne a été imposée par les Etats-Unis qui, après la guerre, en ont fait une condition d’octroi des aides du Plan Marshall [10]. Elle a été réalisée autour de l’Allemagne, dont les intérêts immédiats étaient complémentaires de ceux des USA. L’attaque contre l’euro et l’opération de démantèlement de l’Union européenne résultent aussi d’une offensive lancée par les USA et est également relayée par la première économie de l’ancien continent, ainsi que par les institutions de l’UE. La Commission et le Conseil confirment ainsi leur participation à la décomposition de l’Union et à son intégration dans une nouvelle structure politique et économique transatlantique sous direction US, un rôle déjà joué à travers les négociations des accords sur le transfert des données personnelles des citoyens européens vers les USA [11] et les tractations ayant pour objet la création d’un grand marché regroupant les deux continents. La mise sous la tutelle du FMI de la gouvernance économique européenne représente une étape supplémentaire dans la dissolution de toute capacité d’initiative des pays membres de l’UE et une phase de transition pour leur intégration dans un ensemble transatlantique. L’euro sera maintenu comme une simple coquille vide. La suppression de la monnaie commune ne peut convenir, ni à l’Allemagne, dont le retour à un mark valorisé comme monnaie refuge serait suicidaire pour son économie [12], ni aux Etats-Unis qui n’ont aucun intérêt à étendre la souveraineté de leur monnaie et l’usage des privilèges qui y sont attachés.


Jean-Claude Paye
Sociologue. Derniers ouvrages publiés : La Fin de l’État de droit, La Dispute 2004 ; Global War on Liberty, Telos Press 2007.



Documents :
- « Plan de réforme du système financier international », par un groupe d’expert du FMI et de la Banque mondiale, Réseau Voltaire, 6 juillet 2010.
- « Conclusions de la mission du FMI en France », par Dominique Strauss-Kahn, Réseau Voltaire, 24 juin 2010.


[1] Paul Seabright, « Ce sont les banques que l’on sauve, pas la Grèce », Le Monde, le 17 mai 2010.
[2] Déclaration de Jean Arthuis, président de la commission des finances du Sénat français, in « Grèce : le rôle des agences en question », AFP, le 28 avril 2010.
[3] « Les flux financiers et la pérennité du dollar », Economie et crise aux USA-Blog Le Monde.fr, le 19 avril 2010.
[4] « Le G 20 : une hiérarchisation des marchés financiers », et « Lutte contre la fraude fiscale ou main mise sur le système financier international ? », par Jean-Claude Paye, Réseau Voltaire, les 9 avril et 3 mars 2009
[5] « Le futur grand marché transatlantique », Réseau Voltaire, par Jean-Claude Paye, le 4 février 2009.
[6] Michel Aglietta, « La longue crise de l’Europe », Le Monde, le 17 mai 2010.
[7] « La zone euro met en place son fonds de secours historique », AFP, le 7 juin 2010.
[8] Raphaël Massi, « Le FMI attaque », International Nieuws Agoravox, le 13 juin 2010.
[9] Guillaume Errard, « Déficits : Bruxelles devra valider les budgets nationaux », Le Figaro.fr, le 6 juin 2010.
[10] « Histoire secrète de l’Union européenne », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 28 juin 2004. et « L’histoire du Bilderberg racontée à Y. Calvi et J.F. Khan », par Laurence Kalafatides, Oulala.net, le 20 mai 2008,
[11] « Affaire Swift : un nouvel abandon de la souveraineté européenne », par Jean-Claude Paye, Réseau Voltaire, le 20 décembre 2009.
[12] Jean-Michel Vernochet, « Euro : l’hypothèse du pire », Réseau Voltaire, le 18 mai 2010.

http://www.voltairenet.org/article166199.html http://www.voltairenet.org/article166199.html



Mercredi 7 Juillet 2010


Commentaires

1.Posté par Nikopol le 07/07/2010 21:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On parle aussi de la scission de la monnaie unique en deux €, un fort rassemblant les pays dits "du Nord", France, Allemagne, Hollande... Et un € faible rassemblant les pays dits "du Sud", Espagne, Portugal, Italie...

2.Posté par Saber le 07/07/2010 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


ELLE EST BELLE LA MONNAIE D'OCCUPATION!
QUE PEUVENT FAIRE LES PETITES GENS ?

3.Posté par pallas le 07/07/2010 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

((Trait humour))

Monsieur l'Auteur,

Ne vous inquiétez pas, avec notre Leaders Charismatique Herman Van Rompuy, l'Europe survivra.

voici la photo du Président du Conseil Européen, une vrai tête de vainqueur que le monde entier nous envie.

http://markgorman.files.wordpress.com/2009/11/pm-herman-van-rompuy.jpg

4.Posté par Anita1945 le 07/07/2010 23:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Youtube : François ASSELINEAU sur la fin inéluctable de l'Union Européenne le 11 Mai 2010 - (Partie 3 de 7).
YOUTUBE : 110 MILLIARDS - La fin de l'EURO ? François ASSELINEAU (Extrait 4/5).

http://www.youtube.com/watch?v=yZjb6WEvyfo

Posté par Charles martel, 30 juin 2010 à 12:20 On ne pourra PAS sauver le « soldat EURO »… Article placé le 8 JUIN 2010 par MECANOPOLIS.
Il y a quinze jours, le Banquier SUISSE : Alexandre Wohlwend annonçait avec fracas la FIN de l’euro dans les médias Suisses, et accusait les États-Unis d’avoir
“contaminé l’EUROPE avec leur concept de Mondialisation et de profit maximum à court terme”.
Pour la revue Flash, notre camarade Clovis Casadue a rencontré ce Financier qui ne pratique pas la langue de bois.
Dans un récent Entretien accordé au quotidien SUISSE : La “Tribune de Genève”, vous avez annoncé la FIN de l’euro, rompant ainsi avec le discours feutré auquel vos Banquiers nous ont habitués.
Je dois préciser que je n’appartiens à aucun Parti Politique, que je n’ai pas de tendance Politique et que je suis viscéralement SUISSE, donc NEUTRE en ce Domaine.
Je ne suis pas non-plus un Donneur de Leçons.
Mon Analyse est donc fondée sur une profonde réflexion.
Je pense que l’euro est réellement malade, il n’y a rien de subversif dans tout cela, mais cette monnaie, par son essence plurinationale, et en raison des déséquilibres des Pays la partageant, est vouée à disparaître.
Et la fin de la Devise Européenne, ce serait pour quand ?
Je ne veux pas me hasarder dans un pronostic chiffré, mais cela pourrait être assez rapide. J’estime qu’avant cinq ans, les Pays Européens auront largement commencé à se retirer de la Zone euro pour revenir à leur monnaie Nationale.
La FIN de l’euro s’effectuera par paliers.
Cette monnaie restera un certain temps entre 1,20 et 1,26 dollar, puis viendra une période où elle s’échangera entre 1,12 et 1,14.
Enfin, si la “Ligne de flottaison” Historique à 1,08 dollar est rompue…
Ce sera alors le plongeon FINAL…
Les pays de la Zone euro pourraient-ils récupérer leur monnaie Nationale ?
Je crois que cela est inexorable.
C’est d’ailleurs le SEUL Plan de sauvetage possible.
L’euro tel qu’il a été conçu n’est qu’un leurre.
Nous sommes entrés dans la SECONDE phase d’une crise Mondiale.
Une crise qui est structurelle et systémique.
On a voulu fabriquer une EUROPE sur le modèle des ÉTATS-UNIS et cela n’est absolument pas viable. Ce qui se passe aujourd’hui avec la Grèce est le PREMIER Symptôme du dysfonctionnement.
Quand un ÉTAT connaît une évolution Sociale, Financière et Salariale qui le met en porte-à-faux par rapport à ses Pays Partenaires en matière de Commerce ou vis-à-vis d’une monnaie commune, on parle alors de
- “choc asymétrique”.
Quand un Pays est Souverain, il peut régler ce problème par un réajustement, par une dépréciation ou une dévaluation de sa monnaie.
Dans le cas présent, c’est impossible.
Mais le Pouvoir Européen voudrait placer les Pays de la Zone euro
– et les Allemands, l’ensemble de l’Union Européenne –
sous tutelle, justement pour en ajuster les économies…
Cette harmonisation fiscale et salariale est impossible.
C’est-à-dire placer tout le monde au même Niveau pour liquider ce choc asymétrique.
La Grande-Bretagne refuse catégoriquement.
Les Pays de l’Est ne sont pas entrés dans l’Union pour cela, et pour tous les autres, on risque de se retrouver avec une situation de Révolte semblable à celle de MAI 1968.
En ce moment, l’EUROPE est euphorique parce-qu’elle est droguée à l’endettement.
Or cette “solution” ne fait qu’augmenter la dose de drogue en créant encore plus de dettes !
On peut éventuellement créer une embellie temporaire sur les Marchés Boursiers mais on ne pourra pas sauver “le soldat EURO” de cette façon. Tout cet argent sera finalement ponctionné auprès des Contribuables.
On va aller vers une paupérisation grandissante des Peuples Européens, ce qui risque d’entraîner une crise Sociale importante.
On le voit déjà aujourd’hui : les Pays qui s’en sortent le mieux sont ceux qui, comme le Nôtre (la SUISSE, Ndlr), ont conservé leur monnaie.
Quel est votre intérêt à vous exprimer dans les Médias ?
Depuis l’article de La Tribune de Genève, je n’ai pris que des coups.
J’essaie simplement de faire passer, dans le Débat démocratique, un autre Avis que celui qui est formulé par le consensus Financier.
Mon combat est celui de la Vérité et de l’Honneur. Beaucoup de gens partagent mon opinion.
Parfois, le progrès, c’est de savoir revenir en arrière.
Propos recueillis par Clovis CASADUE pour la Revue FLASH. Publié en exclusivité sur MECANOPOLIS, avec l’aimable Autorisation de Jean-Emile Néaumet, Directeur de la Rédaction.
Reproduction Libre avec indication des Sources.

5.Posté par Anita1945 le 10/07/2010 01:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça va mal, en FRANCE même : "Le Nouvel Ordre Mondial" du Président.
AGORAVOX.fr : Une rigueur mal partagée...
CINQUANTE-QUATRE Hôpitaux vont être supprimés, à moins qu’ils ne justifient leur utilité dans les 3 ans.
Le Journal du Dimanche en a publié la liste le week-end dernier.
Les Services de Chirurgie de ces Etablissements ont accueilli moins de 1.500 Séjours annuels en moyenne entre 2007 et 2009.
Par ricochet, la suppression d’un bloc opératoire entraîne la fermeture d’une Maternité si l’établissement en accueille Une.
La Ministre de la Santé va signer un Décret d’ici la fin Août.
Les justifications avancées, dans le même article du J.D.D., laissent pantois :
« La Médecine est de plus en plus spécialisée, alors on peut bien faire une heure de route pour soigner sa cataracte » explique un Conseiller de Roselyne BACHELOT.
« Ces Services sont souvent dirigés par des chirurgiens âgés qui prendront leur Retraite dans les trois ans, explique avec cynisme un Directeur d’hôpital » pouvait-on entendre du côté de la Fédération Hospitalière de FRANCE.
Le Gouvernement cherche 3 Milliards d’euros d’Economies au sein de l’Assurance Maladie. Eloigner les Hôpitaux de leurs patients est une idée facile.
La Défense également, doit subir un Plan d’Economies.
Il est plus modeste : 3,5 milliards d’euros de réduction budgétaire, mais sur trois ans.
La Loi de Programmation Militaire 2009-2014 doit être révisée, même si la Défense verra toujours son Budget progresser dans les années à venir (+3,1 % de 2011 à 2013).
Certains programmes seront reportés, comme la rénovation du Mirage 2000-D.
Mais Hervé MORIN, lui, tient à son PENTAGONE à la Française.
Le Nouveau Site, basé dans le 15ème Arrondissement de PARIS, doit accueillir 10'000 personnes en 2014. Son coût était prévu à 600 Millions d’euros d’investissement, financé par le Secteur Privé (Eiffage, Bouygues ou Vinci), à qui l’ETAT paiera ensuite un loyer annuel de 100 Millions d’euros par an.
Mais le Gouvernement espérait revendre ses anciens terrains pour quelques 2,1 Milliards d’euros.
Pour le moment, sur les 713 Millions d’euros de revente prévus en 2009, à peine 15 millions d’euros ont été cédés.
En 2010, les Ventes n’ont représenté que 51 Millions, contre 503 prévus.
Plus généralement, trois Missions échapperont au coup de rabot de 10 % promis par le Chef de l’ETAT sur le Budget Public :
- la Défense (on vient de le voir),
- l’Enseignement Supérieur et la Recherche, et
- l’Aide publique au Développement.
En dévoilant le contenu de ses Notes de cadrages, qui définissent le périmètre budgétaire des Ministères dans la perspective du Budget 2011, François FILLON a réitéré sa promesse de trouver 100 Milliards d’euros d’économies d’ici 2013. Mais il faut lire entre les lignes pour comprendre QUI sera pénalisé par ce Plan de rigueur qui ne s’assume pas.
1. La réduction de 100'000 postes dans la Fonction Publique génèrera 1,5 Milliards d’euros sur 3 ans (soit environ 500 Millions d’euros par an).
S’ajoute le gel des Salaires Publics dès 2011, pour atteindre l’objectif rappelé la Semaine dernière par François BAROIN de 3 Milliards d’euros d’économies sur les rémunérations publiques.
La seule Education Nationale subira donc près de la moitié de ces réductions d’effectifs, puisque 16'000 suppressions de postes sont annoncés pour 2011.
2. BAROIN cherche aussi 10 % d’économies sur les 66 Milliards d’euros de dépenses dites d’intervention.
En d’autres termes, les Aides Sociales et les Subventions.
Le Ministre du Budget avait annoncé la semaine dernière que les Mesures destinées aux « Publics fragiles », tels le R.S.A., l’Allocation Adulte Handicapé, ou les Aides au Logement pour les locataires, seraient épargnées.
Ce qui signifient que les autres Aides et Subventions souffriront d’autant.
Une réduction supérieure à 10 % des Aides à l’embauche et du traitement Social du chômage (formation, reclassement, etc.) ramènerait la Politique d’Aide à l’Emploi à son Niveau d’avant la crise.
3. Divers gels et moratoires ont été confirmés : dotation à l’Agence de financement des infrastructures de transport, grands équipements culturels,
...une fiscalité déséquilibrée.
Le Gouvernement a, visiblement, exclu toute remise en cause Générale de la fiscalité, à l’exception d’un coup de rabot sur les niches fiscales.
Ainsi, le Crédit d’Impôt Immobilier, renforcé en août 2007 dans le cadre de la fameuse loi TEPA, serait menacé.
La fiscalité de l’Epargne et des Hauts Revenus reste - pour le moment - inchangée.
Le Député U.M.P. Gilles CAREZ remet cette semaine un Rapport d’information sur l’application des Mesures Fiscales.
A lire le document, certains constats font froid dans le dos :
- 468 niches fiscales génèrent 75 Milliards d’euros de manque à gagner.
Ainsi, l’Impôt sur le Revenu ne génère plus que 50 Milliards d’euros par an environ (48 prévus en 2010), mais il subit 37,5 Milliards d’euros de niches diverses.
Le Rapporteur note que le Gouvernement SARKOZY a, certes, annulé ou réduit 24 niches pour 3,5 Milliards d’euros en 2009, mais qu’il en a créé 33 Nouvelles pour 5,7 Milliards d’euros d’exonérations !
Parmi les plus importantes, citons les :
- défiscalisations d’Emploi à Domicile (3 Milliards),
- de frais de garde de jeunes enfants (900 Millions),
- d’équipements de l’habitation principale (2,6 Milliards),
- d’investissements en Outre-Mer (1,2 Milliard)
- et des intérêts d’emprunt immobilier (1,5 Milliard).
Comme souvent, certains constats contredisent les arguments Gouvernementaux.
Ainsi, SARKOZY et LAGARDE se félicitaient-ils l’an dernier du plafonnement qu’ils avaient instauré sur les niches fiscales (un maximum de 25'000 euros plus 10 % du revenu imposable par foyer) ?
Et bien, Gilles CARREZ livre cette intéressante conclusion : seulement 713 contribuables ont été concernés en 2009 par ce plafonnement, pour 20,7 Millions d’euros d’économies !
Au passage, le Rapporteur U.M.P. confirme l’argument, maintes fois répété, contre le bouclier fiscal :
- « Même dans le cas de salaires très élevés, il serait impossible de dépasser un taux moyen [d’imposition] de 50 %, sans que n’intervienne une imposition au titre du patrimoine détenu ». (cf. page 26).
Autrement dit, le bouclier fiscal protège le patrimoine, pas le travail.
Autre constat, la défiscalisation partielle des intérêts d’emprunt immobilier pour l’acquisition d’une résidence Principale ne profite pas aux ménages modestes et coûte...
- 1,5 milliards d’euros en 2010 et
- 2,6 milliards d’euros prévus en 2013
au Budget de l’ETAT (un chiffre sous-évalué selon le Rapport).
Enfin, les avantages fiscaux, on s’en doute, profitent aux plus riches :
10 millions de contribuables se partagent 557 millions d’euros (soit moins de 250 euros d’avantages par foyer et par an).
A l’autre extrémité de l’échelle, un millier de contribuables (931) empochent 5,3 milliards d’euros d’avantages fiscaux (cf. tableau page 33).
Près de 60 % des contribuables Français ne bénéficient d’aucun avantage fiscaux (à noter qu’une moitié de Français n’est pas assujetti à l’I.R. faute de revenus suffisants).
Le même Gilles CARREZ relève, dans un autre Rapport, que l’ETAT a perdu 100 Milliards de recettes fiscales en 10 ans (soit depuis 2000), dont 70 Milliards à cause des baisses et réductions d’impôts : 1,3 points de P.I.B. en 2000 et 2001 (Gouvernement JOSPIN), encore 1,5 point de P.I.B. entre 2002 et 2006 (RAFFARIN puis De VILLEPIN), et 1,5 points en 2007-2009 (SARKOZY-FILLON).
Mais les « cadeaux » fiscaux ont été bien différents entre Gauche et Droite : sous JOSPIN, l’essentiel de la baisse d’impôt a été la réduction d’un point du taux de T.V.A. (en 2000), qui explique 40 % de la baisse de recettes de la T.V.A. sur la période.
Sous SARKOZY, CARREZ évalue à 15 Milliards d’euros les cadeaux des trois premières années du Quinquennat, pour l’essentiel à cause de la Loi TEPA et la baisse de la T.V.A. sur la restauration.
Les Finances Publiques sont déséquilibrées, mais le Gouvernement ne voit que ce qui l’intéresse, les Aides, Allocations et Subventions et les Services Publics.
Etes-vous surpris ?
par JUAN (son Site) jeudi 8 Juillet 2010 - 11 réactions.

Par Le Gros Caillou 8 juillet 11:17
Le Gouvernement SARKOZY va se replier façon Fort Chabrol autour de son Chef dans un absolutisme débridé...
...en attendant la cerise D.S.K. qui arrivera en Sauveur raisonné sur le gâteau indigeste pour parfaire le démembrement de l’ETAT FRANCE.

6.Posté par mare mare mare le 10/07/2010 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai pour intention de fabriquer une guillotine pour le 14 juillet et de la mettre devant ma maison avec une pancarte " révolution 221 ans déjà, recommençons ", qu'en pensez-vous, est-ce assez explicite, y a t'il un risque vis a vis de la loi ?

7.Posté par abeilles le 10/07/2010 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

es-que les Français/es leur restent-ils encore une once de fierté ,de courage ,de bon sens pour jeter tous ce beau MONDE hors du Paquebot FRANCE ,ou vont-ils se laisser guillotiner sans un SEUL SURSAUT cela ne me surprendrais pas

8.Posté par Anita1945 le 11/07/2010 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La dette publique GRECQUE n'a été que de :
- 300 MILLIARDS d'euros ! (il y a moins de population qu'en FRANCE) -
** 11 Millions 270'000 habitants / chiffres INSEE fin 2005.
La dette publique de la FRANCE c'est cinq fois PLUS :
- un peu plus de 1'500 MILLIARDS d'euros.
** 62 Millions 400'000 habitants / chiffres INSEE fin 2005.
Ils ont une fois indiqué sur le Site mondialisation.ca (ca = CANADA) les différents Pays
et leurs dettes publiques.

9.Posté par cielétoilé le 12/07/2010 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tant mieux, cette Europe là n'est pas la nôtre ! Nous avons voté contre au référendum et on nous l'a imposée , qu'elle sombre donc ! Quand, il sera construit une Europe des peuples , de la démocratie, de la protection sociale des plus faibles , du respect des traditions agricoles , du respect des cultures et des langues alors cela sera notre Europe .

10.Posté par Anita1945 le 12/07/2010 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Retour sur le Traité de LISBONNE (signé : sans recours au Référendum du Peuple) et la Charte Européenne - (Peine de Mort réintroduite par le Traité de LISBONNE) !
(La SUISSE a signé le Traité de MAASTRICHT : libre-circulation des biens et des personnes).


11.Posté par Anita1945 le 12/07/2010 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a) M. Philippe De VILLIERS pose des interrogations : (il avait aussi un cancer : dans la gorge quelque chose).
b) - Discours SARKO...


12.Posté par abeilles le 12/07/2010 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

toute cette crise est montée ,est voulue car ils veulent instaurer la monnaie Mondiale puisque c'est la fin du Dollars de réserve ,le Générale De Gaulle l'avait prédit ,je souhaite un soulèvement des Peuples car déjà avec l'Euro ils nous ont gobé plus de la moitié de nos économies ,ce que j'achetais à 5 francs maintenant c'est 2euro 50 des augmentations pharamineuse donc leur Monnaie Mondiale ils peuvent se la garder,le FMI deviendrait la plus grande Banque avec DSK qui pense que à Israël
Une crainte que les Français l'accepte, comme la puce dans les passeports, carte d'identité,si tous avaient refusé ils auraient fait marche arrière ,comme la vaccination obligatoire ,merci Monsieur le Président Polonais et sa Ministre de la santé,le prix fort pour eux ,
n'empêche que les habitants des Cotes au Golf du Mexique commence à comprendre ,nous allons bientôt nous aussi ,que doit-on faire pour les activer es que c'est dans la nourriture ,les chemtrails ,

13.Posté par Alcide le 12/07/2010 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette dette n'existe que par la magie de la création monétaire aux mains d'une poignée de personnes richissimes qui possèdent les banques centrales, la banque mondiale, la BRI etc...
Les gouvernements payés comme des putes ont abandonné la création de la monnaie entre des mains privées. Le cas le plus emblématique en est celui des États-Unis avec initialement la création de la FED, alors que le dollar reste convertible en or jusqu'à l'oukase de Nixon en 1971 ,qui rompt la convertibilité du dollar /or.
On se retrouve alors dans une situation , où le dollar est sans aucune contrepartie , d'usage obligatoire et produit à volonté par la FED qui est un conglomérat de banques privées !
Nous avons en France un schéma à peu près identique avec l'usage obligatoire de la banque privée, fournisseur obligatoire de crédit d'état, depuis la traîtrise du tandem Pompidou Giscard en 73, c'est-à-dire que l'État français emprunte, contre intérêts, une monnaie créée de toutes pièces, totalement imaginaire, par les banquiers.(obligation faite par les articles 104 du traité de Maastricht et 123 du traité de Lisbonne). Par le passé la Banque de France fournit aux gouvernements le même service gratuitement . Il s'agit bien d'une forfaiture au plus haut niveau.
http://wiki.societal.org/tiki-index.php?page=Arnaque+dette+2
En outre cette monnaie papier entre les mains du cartel bancaire mondial incontrôlable représente un véritable danger pour la population.
"En l'absence de l'étalon or, il n'est pas possible de protéger l'épargne de sa confiscation par le mécanisme de l'inflation."
Alan Greenspan (1966)
En 2006, le multimilliardaire Warren Buffett déclarait :
...Ce qui se passe est " une lutte des classes" , et que... "c'est ma classe, la classe riche, qui est en guerre et nous sommes gagnants."
Pour ôter définitivement toute illusion à ceux qui pensent participer à l'élite en France en étant que simple bourgeois ou même chef de PME, les individus comme Warren Buffet ou Bill Gates n'en ont cure et on le voit bien dans les faillites organisées aux États-Unis des banques régionales et des industries rachetées à petit prix par toujours les mêmes...
Le système bancaire et à réformer , l'ancien système bancaire à liquider leurs dirigeants à saisir et envoyer tous les hommes politiques qui ont permis l'escroquerie de la dette publique devant un tribunal militaire pour haute trahison, sinon on n'en sortira pas.
Contrairement à l'usage de ce mot par les imbéciles acculturés il s'agit maintenant de la mise en place d'un véritable fascisme par des hommes politiques dits de" gauche" comme de "droite".
"Le Fascisme devrait plutôt être appelé Corporatisme, puisqu'il s'agit en fait de l'intégration des pouvoirs de l'état et des pouvoirs du marché." Benito Mussolini
La super élite mondiale a déclaré la guerre au reste de la population !
Que ce soit de part et d'autre de l'océan nous payons un seigneuriage pour l'utilisation d'une création monétaire privée. De toute manière ils ne s'en cachent pas et le déclarent ouvertement :
"Donnez moi le contrôle sur la monnaie d'une nation, et je n'aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois"
Mayer Amshel Rothschild (1743-1812)
« Celui qui contrôle le volume de la monnaie dans notre pays est le maître absolu de toute l’industrie et tout le commerce... et quand vous réalisez que le système entier est très facilement contrôlé, d’une manière ou d’une autre, par une très petite élite de puissants, vous n’aurez pas besoin qu’on vous explique comment les périodes d’inflation et de déflation apparaissent. »
James A. Garfield Président des Etats Unis (mort assassiné)
"Le système bancaire moderne crée de la monnaie à partir de rien. Le procédé est probablement le tour de passe-passe le plus incroyable qui ait jamais été inventé..
Si vous voulez devenir les esclaves des banquiers, et payer de surcroit le coût de votre esclavage, laissez les banques créer de la monnaie."
Lord Josiah Stemp Directeur de la Banque d’Angleterre, 1937

La dette est l'exacte contrepartie de l'autorisation de la création monétaire privée et c'est pour cela que c'est un fascisme , sans armée sans chemise sombre et avec pour seul slogan la déréglementation, le libre échangisme forcené et obligatoire, la désindustrialisation occidentale et tout cela parce que ce sont des marchands et qui se foutent pas mal du peuple français ou européen. Peuples qu'ils préfèrent diluer dans une immigration choisie de façon à ce que chaque ville chaque département chaque région soit une sorte d'élément fractal du monde où règne le plus parfait désordre dans un mélange totalement inassimilable comme on l'a vu au Kosovo dernièrement.
Aucun député aucun sénateur ne s'est battu pour faire admettre le caractère illégal et anticonstitutionnel des dispositions de l'article 123 du traité de Lisbonne qui oblige le pays à emprunter auprès des banques privées , argent que les banques privées créent par un simple jeu d'écriture !
C'est une arnaque !
Ce n'est pas évident à comprendre tellement cette escroquerie est simple mais c'est ainsi!
C'est un système mafieux , où le cartel bancaire mondial est le parrain , les hommes politiques sont les hommes de main, la population le troupeau à tondre. Écrire aux députés est une connerie totalement inutile.
À moins d'être aveugle et de ne posséder que la moitié d'un cerveau valide, il est impossible de croire que ce système se réformera de lui-même.
De toute manière , Il est dorénavant impossible de rembourser cette dette publique.
Actuellement les gouvernements ne font que du rééchelonnement à des taux de plus en plus élevés , de nouveaux crédits pour solder les anciens si vous préférez...encore rappelé cavalerie.... Pénalement interdit pour le simple quidam...
Forcer la population à payer est une monstruosité qui dans tous les cas produirait une régression économique dramatique sur une ou deux décennie , alors si vous économisez pour transmettre à vos enfants la belle affaire, vous vous serrez la ceinture et le pactole sera grignoté par les écureuils du gouvernement ...
Répudier la dette est un moindre mal , d'autant que la possession de cette dette est principalement le fait d'institutions bancaires, non pas de particuliers.
Si la dette publique était détenue par des particuliers , ça se saurait .
Croyez bien qu'alors ,vous auriez des chiffres et des références partout dans la presse,qui est intégralement propriété des groupes bancaires , du montant de la dette détenue par les ménages français.
Par le raisonnement inverse , on arrive à l'inverse .
CQFD ,il est des silences éloquents...

14.Posté par cielétoilé le 12/07/2010 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Abeilles, par la nourriture : cf brevets sur le vivant, OGM , arche du pôle , assassinat en appauvrissant le monde agricole , endettement ,confiscation des terres , arrachage des vignes (qui deviendront des vignes OGM) , puis des fruitiers ,interdiction des semences naturelles , pollution de l'eau , de l'air, disparition des espèces ,interdiction de la petite pêche tandis que les navires-usines continuent , spéculation sur les denrées alimentaires : famine mondiale . Ajoutez à cela des agents pathogènes qui accentuent le problème ."Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ".
Alcide, la dette c'est la base de la demande de création d'organismes financiers européens : un trésor et des impôts européens . Sinon tout le monde refuserait . Il faut créer le mal pour vendre le médicament .

15.Posté par Anita1945 le 12/07/2010 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

13. Posté par Alcide le 12/07/2010 17:24

Cette dette n'existe que par la magie de la création monétaire aux mains d'une poignée de personnes richissimes qui possèdent les banques centrales, la banque mondiale, la BRI, etc...
Les gouvernements payés comme des putes ont abandonné la création de la monnaie entre des mains privées...

16.Posté par VIRGILE le 13/07/2010 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est mal acquis et construit artificiellement, notamment sur d'ineffables mensonges, ne peut que s'écrouler à terme, qu'il y ait une "attaque" ou pas.

L'Europe politique est un pur mythe, pire que le "cuisse de Jupiter" et fut construite dans le même "profil" que le sionisme, parce que ce sont les mêmes "familles" à sa tête.

L'"Euro" également, qui a permis une inflation de plus de 600 %, en catimini, afin d'aligner cette daube" sur l'US Dollar, papier-chiotte, afin de rendre la monnaie internationale "unique".

L'Europe/euro sont effectivement des "produits" de l'US-Saxon Dream, sauf qu'il faut préciser que ces "marchandises" sont générées depuis la funestes création de la FED en 1913. Cette immense escroquerie planétaire où l'argent est factice, sans contre valeur réelle (à part le coût d'impression et le cours du tungstène, largement utilisé pour falsifier le lingot d'or..., les Chinois qui se sont fait « mettre » en savent quelque chose…). Depuis, Rotschild vient récemment de retirer ses « avoirs » de la FED. Pas con l’arnaqueur international !

Toute cette mascarade provient de la "Bête", une pure furie qui se démasque en cette fin des temps. Elle a un nom, elle a une "Marque", un hexagramme, elle a une "couleur", rouge comme le Sang du carnage, et ce nom c'est Rotschild (la Marque Rouge en allemand). Rotschild, c'est toute une famille avec un réseau planétaire, implantée dans tous les pays et toutes les grandes institutions, qu'elles soient civiles ou crypto-religieuses, du catholicisme (Jésuites, maranes, conversos, etc.) jusqu'au protestantisme évangélique (de ceux qui font les pires ravages planétaires actuellement au nom de l'Axe du mal..., notamment via les Méthodistes, Pentecôtistes, Baptistes, etc.). Leurs « Mignons », affidés, colistiers et "petites mains", purs façades, sont les Francs-Maçons, où tous les symboles et degrés proviennent de cette satanique kabbale. C’est désormais bien connu tout comme les nombreuses histoires des Illuminati (Anges de Lumière, lucifériens déchus).

Cette "Bête" est au cœur de toutes les Chancelleries occidentales (entres autres car les Domeh juifs musulmans sont bien implantés en Orient notamment)., Maison Blanche, Downing Steet, Montréal (Harper), l'Elysée et autre berlusconneries. Merkel fait partie du "Réseau" mais, comme l'ex-chancelier Hitler, elle fait de la "résistance". Hitler ne voulait plus de l'emprise des réseaux et de la « monnaie » sioniste et avait tenté déjà, d'imprimer sa propre monnaie. On connaît la suite !

De bonne source, sachez que l'Allemagne a déjà imprimé des milliards en Deutsch Mark pour remplacer l'Euro., monnaie totalement souillée et affidée au système démoniaque rotschildien de la FED. Merkel risque plus que sa "peau", comme Hitler, comme JFK et tous ceux qui ne voulaient plus de l’emprise talmudo-sioniste.

C'est aussi malheureusement l'Allemagne qui a fourni plusieurs sous-marins (Dolphin) à l'Etat Hébreux, de dernière génération...La Knessett peut ainsi fanfaronner, menacer et frapper toutes les capitales mondiales avec des centaines d'ogives nucléaires, financées par les goyim, principalement US-Saxons, Saoudiens (et oui !) et européens (la France n'est pas en reste, notamment avec Dimona, Bloch/Dassault, etc. !) et hors de tout contrôle du TNP car les Talmudistes sont au-dessus de toutes les Loi, même celles de Dieu, dont ils se revendiquent pourtant, Gog et Déma-Gog, pour fraccaser l'Humanité des Goyim (Gentils, in the Bible !).

C'est leur manière d'exprimer leur démocratie, notamment derrière leur armée la "plus morale du monde", à en croire les "spin doctor » rotschildiens et autres BHL/Finkelkraut, etc., les New-âgistes de la philosophie, ces « Amoureux » de la Sagesse !!! Ils n’ont visiblement pas lu la Sagesse du Roi Salomon et encore moins les Psaumes du Roi David, ni les Ecrits d’Isaïe, de Jérémie, etc. !!! N’est pas Israélite qui veut !

A l'instar du "communisme", pure création talmudo-rotschildienne, (plusieurs dizaine de millions de morts Russes, en plus de la liquidation du dernier Tsar Nicolas II par les Troskystes juifs) sauvagement assassinés par les juifs-bolchevick, dès la « Révolution de 1917, financé par Rotschild family !) nous voyons aujourd'hui les "fruits" de ce "libéralisme" (sabbatéïsme/Jacobisme), les carnages et massacres qu'ils induisent, les détresses morales, familiales et spirituelles également, devant ce matérialisme à outrance où, à travers le Talmud de Babylone, référence de tous les rabbins planétaires, l'humanité est réduite à de la "marchandise et des animaux"...
"L'Enfer, c'est lorsque Dieu ne peut plus parler" écrivait Dostoïevski !
Pour moi, c'est plutôt lorsque l'on ne veut plus le croire ! C'est toujours fatal !!!

Le « bug » est que pour Dieu, Eternel, l’humanité est d’essence et de vocation divine, éternelle…La notion "d’animaux et de marchandise" ne provient que de l’Antique Serpent, particulièrement martelée depuis l’Ere des Lumière (18ème siècle), avec pour but d’exterminer toute souveraineté nationale légitime et d’effacer, de souiller, le Nom de Yeshua de Nazareth, le Messie D’Israël et seul Sauveur, prophétisé et Accompli, en terre de Canaan. Qui en est encore séduit par ce Serpent et ses servants actuels ?

Alors que DSK, sous fifre de Rotschild comme la « Sarkozye », vienne à la rescousse, rien d'anormal. Il s'agit tout simplement de l'application à la lettre des 24 chapitres du PSS (Protocole sioniste), imposé par le PNAC US-Sioniste et nous sommes quasiment en phase finale, apocalyptique.

Sauf qu'il y a un "bug" (deux plutôt).

Le premier est que, grâce au "Net" et des News alternatives comme Alter, réseau Voltaire, Rense.com, etc., de plus en plus de goyim comprennent comment et par qui "ils se font mettre" depuis l'Ere des Lumière...

Secondo, qu'on ait la "foi" ou pas, Dieu ne ment pas et s'Il dit que tout sera mis en "lumière", et bien ce sera mis en lumière. Il est également d-Ecrit tous les signes prophétiques de cette fin des temps. Les lecteurs et croyants "avisés" les connaissent et NOUS LES VOYONS EN CE MOMENT. Il serait trop long de citer tous les passages mais je suis à votre disposition sur mon mail, sans prosélytisme car je ne défends AUCUNE église dénominative, toute souillée par des enseignements ou pratiques hérétiques, « apostasiques » "œcuméniques", et j’en passe après quelques décennies d’étude et de « pratiques » !!!.

La Marque de la "Bête" est bien là. Nous ne pouvons plus rien "vendre et acheter", sans passer par leurs réseaux bancaires qu'ils contrôlent totalement..., comme les médias qui nous enfarinent. Ne reste plus que le "puçage", traçage international et cela est en cours. Ils ont égalemnt "bridés" les lois et Magistrature, sans compter tous nos soldats qui se font envoyer et tuer pour les seuls intérêts des Rotschild/Rockefeller, avec nos deniers...sous couvert de "démon-cratie" ! On est "très mal" !!! Ils ont tué la démocratie. Nous sommes dans une nouvelle Ere soviéto-bolchevick, ce fascisme matérialiste, une pure dictature qui oppresse l'humanité toute entière.

Les nouvelles "nano-puces" ont/auront en plus, la capacité de vous détruire à distance également...si vous "résister" à leur Programme d'asservissement...Les Ricains, 1er « ami » d’Israël, en font gravement les frais…Ils vivent une pure tragédie en retour de l’aide qu’ils ont donné à cet état démoniaque, illégitime car c’est la Jérusalem Céleste qui est attendue, pas un état construit dans la perfidie, l’escroquerie et des bains de sang gratuits, sans limite, envers des Enfants d’Abraham…La note finale va être salée…

Il est également,t prophétisé que les Tribulations seront terribles, comme il n'y en a jamais eu sur terre. Nous assistons effectivement à l'ABOMINABLE, où l'Etat d'imposture Hébreux en est arrivé à même exterminer les convois et aides humanitaires. L'Etat des Kazars talmudisés violent VOLONTAIREMENT, TOUS LES COMMANDEMANTS de la Table du Témoignage (et pour cause, ce ne sont pas des Israélites et encore moins des Sémites !!!) , violent toutes les Résolutions de l'ONU et des Conventions de Genève. Du jamais vu dans l’Histoire de l’Humanité. C'est « l'entité » humaine la plus barbare de la planète comme il n'y en a jamais eu et la "Bête" se déchaîne en ce moment, voyant sa "fin" arrive, comme prophétisé.

Même Hitler permettait à la Croix Rouge internationale d'intervenir dans les camps de travail et de concentration, même Hitler ! (pourtant partiellement descendant d'un Rotschild de la lignée autrichienne, selon le Renseignement russe !!!).

Alors quel est le rapport avec Merkel, l'euro, DSK et clique compagnie ? C'est de l'esbroufe pour gagner du temps et continuer leurs cupides massacres et prédations. Le diable Adore se mettre en scène et s'occupe des "détails" !

A l'heure où un navire humanitaire Libyen tente d'apporter de l'aide aux Gazaouis, sous menace des barbares de Tsahal, et que la plus grande Armada US de tous les temps, pire que pour Yokohama, est actuellement concentrée autour de l'Iran et de l'Arabie Saoudite, pour une ultime prédation et carnage au seul profit des sionistes, nos gigolos de l’Europe font leurs shows, alors que tous est déjà planifié, comme pour les guerres mondiales, le 11/09, Plomb durci, etc. !

"L'argent est la racine de tous les maux" nous atteste la divine Parole. Ou Mammon, ou Dieu...L'homme a toujours préféré Mammon. Cela nous "coûte" cher aujourd'hui !!! Ces « Bilderberg » nous annoncent et planifient l’extermination de 50 % des humains ! C’est peu ambitieux par rapport aux 2/3 prophétisés dans l’Apocalypse ! Le dernier tiers sera passé au « crible » ! Avec l’Argent, tout est possible et toujours plus !!! La Sarkozie aime bien la Bête ! Alors pourquoi ne pas s’offrir la destruction de l’homme !!!

Ce NWO, Règne annoncé de l'Anti-Christ, est INCONTOURNABLE, sachez-le. Sauf qu'une fois établi, il sera totalement PULVERISE dans les pires fracas et tourments. Il ne s'agit pas de fatalisme mais de la divine Parole dont de plus en plus d'humains ne croient plus, malgré les FAITS sous nos yeux et oreilles. Nous verrons alors qui sont les vrais « Elus », les vrais « Sauvés ».

Quelques petits "liens" fondamentaux pour les avisés qui veulent en savoir plus:

The History Of The House Of Rothschild By Andrew Hitchcock 10-31-9
http://www.rense.com/general88/hist.htm

LA CONTROVERSE DE SION de Douglas REED
http://www.controversyofzion.info/Controversy_Book_French/Controversybook_fr/index.htm

LES SOCIÉTÉS SECRÈTES ET LEUR POUVOIR AU 20ème SIECLE
http://www.jacquesfortier.com/Zweb/JF/Lectures/Soci%C3%A9t%C3%A9sSecr%C3%A8tesABC.html

Quatre articles instructifs traduits de Henri Makow pour une autre compréhension de l'histoire des siècles passés et du début de notre nouveau siècle.
http://www.conspiration.cc/conspir/hitler_staline_rothchild_illuminati.html
HITLER, STALINE, ROTHSCHILD, ILLUMINATI ...

Et au cœur de la tragique et méga-imposture talmudo-sioniste, crypto Sémite ! :

http://www.moissondeselus.com/talmud_demasque.htm

http://www.moissondeselus.com/histoire_des_Khazars.htm

Bonne lecture et que Dieu vous garde.

Maranatha.



17.Posté par gjingis le 14/07/2010 00:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pas de soussis surtout pour la classe proletaire.sans oublier les pauvres et ceux qui ne mangent pas a leures fain .et ceux qui sont dans des prisons a ciel ouvert.il y a des parammetres qui nous montrent la fin de ce monde d une maniere ou d une autre s ils ont decide de faire ca,qu ils le fassent..il y aura des tonnes et des tonnes de dollars ,d euros .lingo d or .mais il va avec un prix .c est la disparition de la flore et la faune et de tout l ecosysteme .peut etre meme l humanite il y a de quoi etre pecemiste voir la tendance vers un desequilibre des chaines hydrologiques biologique .etc.......que pensez vous ?on sattend a quoi sauf qu ils nous trouvent une planette et pas ci loin d ici

18.Posté par Anita1945 le 18/07/2010 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La FRANCE en FAILLITE - ARGENTINE en 2010.


19.Posté par abeilles le 18/07/2010 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nos ancêtres se sont battus pour garder notre Patrimoine même en temps de guerre notre OR était à la Martinique , la nous avons ,abandonné notre Navire France ,le Paquebot est en ruine ,dépossédé pas un Français va hurler , si pour son salaire une augmentation de 10 euro ,Mais pas pour l'avenir de ses enfants
j'avais attaqué Yves Jego sur un marché lors de élection Présidentielle (monsieur jego qu'es que Monsieur Sarkosy a fait de l'argent de notre OR qu'il a vendu ))(( quel OR Mme ) (de notre réserve)quelle réserve vous êtes malade)) (( et les milliards de dettes))( quelle Dette vous êtes malade l'hôpital est à coté,allez vous faire soigner)) voila les personnages ,avec le Député Mignon ,(Madame je suis aussi honnête que vous)) désolée j'ai voté NON et vous avez voté le OUI pour votre investiture ,))je vois les gogos sont heureux le Député fait une bise ,sert la main ,je me moque c'est mon Pays qui compte ceux qui sont MORT pour leur Patrie ,ils se sont laisser manger ,une calamité ,pauvres jeunesse vous avez mangé votre pain blanc
Je crois que Jésus va revenir juger les vivants et les Morts comme il a dit,

20.Posté par Bebert Nanard le 20/07/2010 01:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VIRGILE @] Post 16 et Alcide@ Post 13 .Merci pour votre Excellente synthese de la situation mondiale , voulue par les acteurs du nouvel ordre mondial que vous designez. Merci de mettre en lumiere cette evidente corrélation qu'il y a entre ce pouvoir mondialiste occulte et la "pieuvre sioniste" qui ne cache plus son jeu grace à ses chefs politiques d'aujourd'hui..Je pense qu'il suffit a chacun d'observer et d'analyser les informations divulguées sur le Net et de voir que si elles ne sont pas traitées par les médias alignées quand elles ne sont pas "arrangées" c'est qu'il y a bien une raison de taille.

21.Posté par Persona non grata le 20/07/2010 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ Virgile post 16 ,

Vos analyses sont toujours trés justes et j'aime à vous lire .

Merci .

22.Posté par bouba le 09/02/2012 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Virgile post 16 ,

Je confirme, Vos analyses sont toujours trés justes et j'aime à vous lire .

Merci .

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires