Société

Atmosphère ! Atmosphère ! Ai-je une gueule de Crit’Air ?


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 14 Juillet 2019 - 00:02 Théorème de Pasolini : Démonstration. (Fin)

Jeudi 11 Juillet 2019 - 00:25 Théorème de Pasolini : démonstration.



georges zeter
Vendredi 28 Juin 2019

Roulant en diésel de 2006, (Crit’Air 4), les portes de Lyon et Paris et autres citées enchanteresses me sont fermées depuis la vague de chaleur récente, à moins d‘avoir les moyens financiers et de me payer un véhicule Crit’Air 1 et 2, ou électrique, ou bien payer des amendes de 68 euros à chaque fois qu’un policier ne verra pas ma vignette de couleur sur mon pare-brise.
Ce qu’il faut savoir :
Les bannis à jamais : A Paris, au 1er janvier 2019, les véhicules datant d'avant 1997 et les diesel d'avant 2006 (catégorie 4) n'ont plus le droit de rouler en journée et en semaine, du lundi au vendredi de 8h à 20h. Donc, pour moi, l’an prochain, ma vieille bagnole qui roule impec ne pourra plus entrer dans la «ville lumière», et remonter «la plus belle avenue du monde»...Fichtre ! Quelle frustration vais –je vivre en étant privé du délice de croiser ces visages parisiens si avenants...
Hier, un rendez vous médical m’amenait à Lyon, car habitant à 50 km plus au sud, aucun spécialiste n’officie alentour, et il faut donc dépenser 10 euros de péage + 100 km aller/retour, pour, aller dans une ville où mon automobile est indésirable, car trop âgée, trop polluante selon les critères Crit’Air. Et comme à Lyon, la machine à amendes fonctionne du feu de dieu, heureusement je connais un parking souterrain gratuit où j’ai pu planquer «l’arme du crime» et faire le reste du voyage en VTT (le parking gratuit au 48, avenue Condorcet à Villeurbanne). Si, j’avais utilisé les transports en commun entre mon domicile et le cabinet médical :
bus+train+métro+train+bus, je devais y passer la journée entière et donc prendre une journée de congé pour une visite de 30 minutes... Alors qu’avec mon véhicule polluant ça m’a pris 3 heures.
Début juillet je dois me rendre à Paris pour une visite familiale...Là encore, il va falloir jouer serré, car, je conduirai un véhicule indésirable intra muraux.
Tout cela pour dire que : en dessous d’un certain revenu, il est souhaitable de ne pas vivre en France, mais comme il faut bien travailler, perdre sa vie à la gagner...Une bonne trentaine de pourcents de concitoyens n’a pas les moyens de vivre et de se déplacer en notre pays. Car, vue le prix des loyers en grande agglomération, il est impossible pour cette population d’y résider, et donc, ils se «délocalisent» à la campagne, en petites villes et villages. Ainsi, il faut au moins un véhicule en état de marche, sachant que l’entretien des autos un peu anciennes coûtent beaucoup moins chers en réparations, car, non truffées d’électronique... En même temps le prix des carburants flambent et ça va empirer avec les velléités de Trump de vouloir une guerre avec l’Iran ; Ne parlons pas des contrôles techniques de plus en plus tatillons.
Beaucoup de grandes villes refusent l’entrée à ces voitures... Comme un retour au moyen âge, où la plèbe, les vilains ne pouvaient résider à l’intérieur des murs des villes fortifiées la nuit venue, et étaient éparpillés dans les campagnes, aux risques de se faire attaquer par des brigands, des armées de mercenaires, des bataillons de lépreux, alors que, les riches, eux, étaient sous la protection du seigneur local et de son château fort... Et comme tout va à vau-l’eau, prochainement, avec les péages d’entrée de ville comme à Londres, tel l’octroi, la valetaille mal bagnolée sera repoussée pour causes financières loin, loin des centres urbains et devra se démerder dans un NoMan'sLand désertifié sans aucun médecin, école, épicerie, boulangerie, gendarmerie...
Comme dans notre société le seul Crit’Air est l’argent, qui départage les gens, à Paris, la Hidalgo a imposé la circulation différenciée qui n’admet en ville que les véhicules de 0 à 2 de Crit’Air’, le périphérique à 70, pendant un temps la fermeture des berges et aussi la circulation alternée qui elle accepte un jour sur deux les plaques d’immatriculations paires et impaires...Ce qui en fait pollue encore plus, car, ceux qui en ont les moyens possèdent deux bagnoles, dont souvent la seconde est un 4x4 qui sert pour aller à la chasse en Sologne...
Selon l’Atmo, les émissions liées au trafic routier diminuent depuis une quinzaine d’années en Auvergne-Rhône-Alpes, grâce à une législation européenne qui impose des normes d’émissions de plus en plus drastiques sur les émissions des véhicules routiers mis en circulation (réduction catalytique sélective, filtres à particules, amélioration de la qualité des carburants...). En fait les gros pollueurs, sont :
- Les industries, les énergies (production et transformation) et le traitement des déchets.
- Le chauffage des locaux
- Les activités agricoles. Le secteur agricole contribue majoritairement aux émissions de méthane et d'ammoniac (engrais azotés, stockage de déjections animales) ainsi que de protoxyde d’azote et de pesticides (cultures).
- Les bovins qui dégagent du méthane.
Au lieu d’instaurer une vraie politique écologique, les mutants du gouv. tels ces ministres de l’écologie récents ; un Hulot affairiste, un de Rugy roi des compromissions, eux, en sont encore au «développement durable», deux mots accolés improbables sur une planète finie... Et hors de question de parler décroissance, pour eux synonyme de retour dans la grotte. Mais des adeptes du greenwashing qui repeint en vert toutes les voitures écolos qui ne polluent presque pas ; Fait que dans cette agitation sémantique rien ne bouge et le business continue et empire as usual. Pendant ce temps là, les plus mal lotis portent le chapeau et sont les pointés du doigt, ceux qui polluent de noires fumées notre belle planète bleue qui en voit des vertes et des pas mûres qui vont percuter...Le mur !

Georges Zeter/juin 2019


Jeudi 27 Juin 2019


Commentaires

1.Posté par Climatoseptique le 28/06/2019 07:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Par contre les chemtrails sont autorisés, c'est sûrement à cette saloperie patenté made in USA, qu'il y a des canicules tous les ans.

2.Posté par Saber le 28/06/2019 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une atmosphère de fumistes.

3.Posté par Peter le 29/06/2019 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mouhai...je peux y aller alors car je bouffe aussi du pétrole nommé Médicaments (dérivés de pétrole autorisés),
et toujours pas de vignette sur les fesses pour les gaz...pfff
Et la Buzin elle siffle rien sur sa !

4.Posté par Saber le 30/06/2019 00:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et les places de parking dans les rues à 4 euros de l'heure et la surveillance garantie par une armée d'esclaves pour faire prendre des prunes à 40 euros.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires