Propagande médiatique, politique, idéologique

Associated Press cessera-t-elle un jour de mentir dans l’intérêt d’Israël ?


Le 9 janvier, Associated Press (AP) a diffusé un article intitulé : « Un coup d’œil sur le groupe militant islamique Hamas. » Comme pratiquement tous les articles de l’AP sur Israël Palestine, il est bourré d’exemples de malversations journalistiques : omission des faits les plus fondamentaux, utilisation du langage le plus sensationnaliste ou carrément faux, contradictions et inventions.

Par Dan Alba


Mardi 13 Janvier 2009

"C'est la faute au Hamas !" (Carlos Latuff, 2009)
"C'est la faute au Hamas !" (Carlos Latuff, 2009)
En ouverture d’un démontage cinglant des mythes historiques sur Israël-Palestine, le journaliste d’investigation de renommée mondiale, John Pilger, a écrit récemment : « Lorsque la vérité est remplacée par le silence », a dit le dissident soviétique Yevgeny Yevtushenko, « le silence est un mensonge. »

Lorsque une information qui peut sauver des vies - possiblement prévenir un génocide - est systématiquement et délibérément rapportée de façon inexacte et cachée par les plus grandes agences de presse au monde, vous pouvez sans crainte considérer cela, aussi, comme un mensonge.

Le 9 janvier, Associated Press (AP) a diffusé un article intitulé : « Un coup d’œil sur le groupe militant islamique Hamas. » Comme pratiquement tous les articles de l’AP sur Israël Palestine, il est bourré d’exemples de malversations journalistiques : omission des faits les plus fondamentaux, utilisation du langage le plus sensationnaliste ou carrément faux, contradictions et inventions.

L’article :

« NOM : « zèle » en arabe. Acronyme de Harakat al-Muqawamah al-Islamiyyah, ou Mouvement de Résistance Islamique. Utilisé la première fois en 1987, dans un tract présageant le lancement du premier soulèvement palestinien contre Israël, 1987-1993.

« OBJECTIFS : Etablir une théocratie islamique en Israël, en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza. Ne reconnaît pas l’Etat d’Israël et prône sa destruction.

« OPERATIONS : Edifier une base populaire par le prêche et un réseau de services de santé, d’éducation et d’aide sociale dans la Bande de Gaza et la Cisjordanie. Prône la résistance armée contre Israël et a organisé des dizaines d’attaques suicides et autres, tuant des centaines de personnes. Considéré comme un groupe terroriste par les USA, l’Union Européenne et Israël. (1) »

Dans le paragraphe « NOM », l’AP admet que le nom de l’organisation révèle son objet principal (la résistance). Alors, pourquoi ses articles font-ils toujours référence au Hamas comme au « groupe militant islamique », ou au « groupe extrémiste islamique violent » ? Pourquoi l’AP est-elle tellement gênée par la phrase Mouvement de résistance islamique, ou même par Groupe de résistance palestinienne ? Est-ce pour la même raison que l’AP ne mentionne pas la raison d’être du Hamas : résister à l’occupation israélienne belligérante de la Palestine ?

Dans le paragraphe « OPERATIONS », l’AP mentionne d’abord les fondements sociaux et politiques du Hamas ; alors, à nouveau, pourquoi se référer au Hamas seulement comme à un « militant » ? Les « troupes » israéliennes armées, occupantes, belligérantes ne sont-elles pas elles aussi des « militants » ? Et leur appartenance religieuse ? Ne sont-elles pas des « militants juifs » ?

Dans le paragraphe « OBJECTIFS », l’AP utilise un langage sensationnaliste trompeur et contredit ce qui est noté au paragraphe « NOM ». L’AP ment. L’objectif premier déclaré du Hamas est de libérer la Palestine de l’occupation israélienne. L’établissement d’un Etat islamique (« théocratie ») est subsidiaire ici. Une théocratie fut, en fait, établie au Levant il y a plus de 60 ans : on l’appelle Israël (l’Etat juif).

Et lorsque l’AP écrit que le Hamas s’est « voué à la destruction d’Israël », elle omet de parler des ouvertures du Hamas, pacifiques et tout à fait raisonnables faites ces dernières années, contredisant cette inversion sensationnaliste et orwellienne de la réalité.

Et quelles sont les bases légales officielles pour demander au Hamas de « reconnaître » Israël ? Il n’y en a aucune.

D’un point de vue moral, comment un groupe d’individus sans Etat peut-il être tenu à distance à cause de son refus de reconnaître un Etat déjà créé ? En fait, les rôles devraient être inversés. Israël reconnaît-il un Etat pour les Palestiniens ? Israël s’est-il voué à la destruction de la Palestine ? Des faits historiques et en cours sur le terrain (en opposition à des mots grossièrement interprétées et surtout hors de propos dans une charte) hurlent « bien sûr ! »

L’AP mentionne les tactiques violentes et possiblement immorales du Hamas. Evidemment, faire exploser une bombe, sachant que des civils non combattants mourront, est immoral et mérite la réprobation. D’un autre côté, si les lecteurs de l’AP savaient que beaucoup, sinon la plupart, de ces attaques ciblaient des « troupes » belligérantes armées jusqu’aux dents, et des « colons », alors peut-être les lecteurs de l’AP se demanderaient-ils s’il y avait d’autre façon de frapper des cibles militaires légitimes pour résister à une occupation insupportable.

De plus, l’AP cache un autre fait central : le Hamas, pendant plus de quatre ans maintenant, a honoré son engagement de ne pas employer d’ « attaques suicides » comme tactique de résistance. (2)

Autres questions vastes et inévitables

Comme un point de repère non dit, le reportage de l’AP sur Israël-Palestine est, de façon décisive, israélo-centré. (3)

Comment l’AP peut-elle répondre honnêtement aux questions suivantes sans admettre une imposture journalistique flagrante ?

. Pourquoi l’AP n’a-t-elle pas diffusé un article similaire sur l’Etat d’Israël ? Y-a-t-il quelque chose à cacher ?

. L’AP répète comme un perroquet la ligne israélienne officielle (et malhonnête),qu’Israël a lancé le bombardement intensif actuel et l’invasion de Gaza pour mettre fin aux tirs de roquettes sur Israël, comme si c’était l’Evangile ; pourquoi l’AP ne mentionne-t-elle jamais la raison palestinienne pour tirer ces roquettes ?

. Lorsque l’AP rapporte que le Hamas et al. sont considérés comme des organisations terroristes par les USA, Israël et d’autres gouvernements, pourquoi ne pas aussi mentionner que le Hamas et al. estiment que les USA et Israël sont des organisations terroristes ? Le parlement iranien l’a fait officiellement !

. Pourquoi l’AP insiste-t-elle à dire que le Hamas est clairement et uniquement la faction violente, extrême, et à la poigne de fer - et que son opposition politique, le Fatah, est clairement « modérée » - lorsque la modération est définie par des trucs comme ça, ça et ça ?

. S’il est si vrai, si pertinent, et si important de répéter constamment que le Hamas s’est voué à la destruction d’Israël, alors comment, dites-moi je vous prie, pourrait faire le Hamas pour battre la 4ème plus puissante armée au monde, équipée d’armes nucléaires et soutenue et financée aveuglément par la superpuissance prééminente du monde ?

Peut-être l’AP prend-elle ses lecteurs pour de tels imbéciles ignares parce qu’étant « la source d’information indépendante la plus importante et la plus fiable au monde », elle a totalement confiance dans sa capacité à s’en tirer en les désinformant massivement, jusqu’à une servilité absolue de vénération d’état.

AP Bureau de Jérusalem
PO Box 13172
Jerusalem 91131
Israel
Tel: 972-2-538-5577
Fax: 972-2-537-6083

Directeur du Bureau
Steve Gutkin : sgutkin@ap.org

Rédacteur en chef
Josef Federman : jfederman@ap.org

Siège d’Associated Press
450 W. 33rd St.
New York, NY 10001
Tel: 1-212-621-1500
Email: info@ap.org


(1) “A look at the Islamic militant Hamas group,” The Associated Press, 1/9/9.

(2) La dernière fois que le Hamas a incontestablement revendiqué sa responsabilité fut en août 2004 ; alors que l’attaque du 5 février 2008 contre Dimona, Israël, a été contestée, les deux branches armées, du Hamas et du Fatah, en ayant revendiqué la responsabilité.

(3) Voir les différents articles et études sur l’AP dans
Analysis of Media Coverage of Israel/Palestine” et “AP’s Chronological Disorder: Israel-Gaza Edition,” par cet auteur.

Visitez le blog de Dan Alba (en anglais).

Source : Dissident Voice
Traduction : MR pour ISM



 
 
 


Mardi 13 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par Roland le 13/01/2009 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

est-ce que le le CNR va maintenant être renommé "mouvement extrémiste gaulliste violent" ?
ça c'est une bonne question non ?

Socrate nous manque, dommage qu'il soit mort.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires