Proche et Moyen-Orient

Assassinat de Pierre al-Gemayel / Réactions


Beyrouth / Le haut président du Parti al-Kataëb libanais Amine al-Gemayel a appelé aujourd'hui les Libanais au calme et à la protection du Liban loin des émotions et de la vengeance et ce quelques heures après le crime d'assassinat cet après-midi de son fils /Pierre al-Gemayel/, ministre libanais de l'industrie, tué suite des tirs de feu contre son cortège au quartier de Sin al-Fil à l'est de Beyrouth.


R.Jorf
Mercredi 22 Novembre 2006

Assassinat de Pierre al-Gemayel / Réactions

M.al-Gemayel a appelé les Libanais à la prière, refusant catégoriquement tout acte de vengeance irresponsable.

D'autre part, le président libanais Emile Lahhoud a qualifié ce crime de "acte terroriste abominable", affirmant qu'il œuvrera avec assiduité pour découvrir qui sont derrière ce crime.

Par ailleurs, le bloc d'al-Wafaa pour la résistance a appelé à une enquête urgente pour la révélation des auteurs de ce crime terrible, tout en affirmant que ce crime vise la stabilité et la situation sécuritaire dans le pays.

Dans un communiqué distribué aujourd'hui, le bloc d'al-Wafaa a souligné que ce crime vise à semer la zizanie entre les Libanais et à les provoquer pour les pousser à l'abîme.

Pour sa part, l'ancien ministre libanais et chef du courant /al-Marada/ M.Sulaymane Franjiyé a affirmé que Pierre al-Gemayel est une victime d'un projet politique visant la région tout entière, soulignant qu'il est temps que les Libanais pensent et réalisent qui est le bénéficiaire réel de ces assassinats.

Dans un point de presse qu'il a tenu aujourd'hui, M.Franjiyé a rejeté sur l'équipe au pouvoir au Liban et aux forces sécuritaires la pleine responsabilité de la sauvegarde de la sécurité au Liban et de la découverte du criminel.

De son côté, M.Michel Aoun, chef du bloc du changement et de la réforme libanais, a appelé à la découverte des auteurs de ce crime au plus tôt possible.

Dans un communiqué distribué aujourd'hui, M.Aoun a appelé les Libanais à être sages et conscients pour ne pas se glisser dans des réactions irréfléchies.

Le Hezbollah a affirmé, pour sa part, que les auteurs de ce crime cherchent à pousser le Liban vers le désordre et la guerre civile et à couper le chemin à tout règlement politique et démocratique aux crises dans le pays.

Dans un communiqué distribué aujourd'hui, le Hezbollah a affirmé que la nature de l'assassinat et son timing sont des choses qui suscitent le suspect sur ce crime, appelant les Libanais à ne pas s'entraîner à des réactions qui seront au détriment du Liban.

Le bloc du Parti syrien national social a considéré comme "inacceptable" que le rôle des forces de sécurité libanaises se limite au contrôle de la scène du crime seulement.

R.Jorf


La Syrie condamne vivement le crime d'assassinat du ministre libanais Pierre al-Gemayel






Damas / Une source officielle a condamné vivement aujourd'hui le crime d'assassinat du ministre libanais de l'industrie Pierre al-Gemayel, assassiné cet après-midi suite d'un tir de feu contre son cortège à Beyrouth.

Dans une déclaration faite à l'Agence syrienne d'informations /SANA/, la source a affirmé que ce crime abominable vise à ébranler la stabilité et la paix civile au Liban, tout en insistant sur le souci de la Syrie de la sécurité, de la stabilité et de la paix civile au Liban.

http://www.sana.org/ http://www.sana.org/



Mercredi 22 Novembre 2006

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires