Palestine occupée

Article Raciste Puant du Monde prônant l' »Eugénisme Economique » des Palestiniens, une Incitation au Génocide



syryne3@hotmail.com
Mercredi 20 Juin 2007

Le Monde en ligne vient de publier dans sa rubrique opinions une traduction d'un article de Gunnar Heinsohn intitulé "Gaza, les raisons de la violence, par Gunnar Heinsohn 19/06/07", dans lequel il lie violence palestinienne et démographie, sans mentionner à aucun moment l'occupation, et prône tout simplement une politique eugéniste vis à vis des palestiniens. Action demandée: inonder le Monde de vos protestations.



Article Raciste Puant du Monde prônant l' »Eugénisme Economique » des Palestiniens, une Incitation au Génocide
Le Monde en ligne vient de publier dans sa rubrique opinions une traduction d'un article de Gunnar Heinsohn intitulé

"Gaza, les raisons de la violence, par Gunnar Heinsohn 19/06/07"

Url de l'article

Dans cet article à fort relant raciste (voir les extraits ci-dessous), l'auteur, digne descendant de l'Allemagne nazie, manipule des chiffres sur la démographie palestinienne pour accuser la population palestinienne de Gaza d'être responsable de la violence dans la Bande de Gaza et contre les israéliens, et prône ouvertement une forme d'»eugénisme » via la suppression de l'aide économique.

En un mot, pour reprendre l'idée maîtresse de ce « digne » descendant eugéniste du régime nazi, les palestiniens se reproduisent trop - - contrairement aux sionistes, et il reprend là la théorie raciste démographique qu'on retrouve systématiquement dans les médias israéliens - - l'UNRWA les aide trop ce qui a pour effet de les encourager à faire des enfants.

Que préconise ce Gunnar Heinsohn ?

Qu'il aurait fallu couper l'aide internationale aux palestiniens nés après 1992.

Bref une nouvelle forme d'eugénisme, utilisant la suppression de l'aide économique de l'UNRWA, car, bien sûr, au XXI ème siècle, dans l'esprit de certains « universitaires allemands», les chambres à gaz cela ne se fait plus ce n'est plus politiquement correct.

Cet article puant est de Gunnar Heinsohn qui est le directeur de l'Institut Raphael-Lemkin de l'Université de Brême (premier institut européen consacré à l'étude comparative des génocides).

Oui, vous avec bien lu, étude comparative des génocides ?!

Que prône donc le directeur de cet institut, défini comme premier institut européen consacré à l'étude des génocides?

Combattre par la prévention toute forme de génocide (l'historien israélien Ilan Pappe a défini ce qui se passe à Gaza depuis plusieurs mois comme un génocide), dont celui commis de manière intentionnelle car planifiée depuis des décennies, et organisé méthodiquement par l'occupant sioniste ?

Non, il plaide pour un »eugénisme économique » afin de diminuer le nombre des palestiniens, tout simplement une politique génocidaire sous couvert de préoccupation démographique raciste nauséabonde.

Que le Monde publie la traduction de cet article, au lieu de faire une analyse en profondeur de ce qui se passe à Gaza, et plus généralement dans les territoires palestiniens occupés, avec un gouvernement collabora – sioniste mis en place par les antidémocrates de service Abbas/Dahlan et autres opportunistes de l' »élite « palestinienne, au détriment de tout un peuple qui subit depuis des décennies l'occupation la plus barbare et la plus longue de l'époque post coloniale, en dit long sur la nouvelle «éthique journalistique» qui prévaut désormais dans ce quotidien.

Nous vous demandons de protester auprès du journal le Monde

Pour les abonnés cliquer sur réaction

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-925515,0.html


Pour les non abonnés envoyer un email au médiateur pour exprimer votre indignation et demander le retrait de cet article à :


Mediateur

Extraits

« Gaza est submergée par un boom démographique, qui ne montre pas le moindre signe de ralentissement. Entre 1950 et 2007, sa population est passée de 240 000 à près de 1,5 million d'habitants. Comment une croissance aussi rapide a-t-elle été possible dans un territoire d'une telle exiguïté et privé d'une économie digne de ce nom ? Cet exploit insigne a été réalisé par l'United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East (Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient). En vertu du droit international, l'UNRWA considère en effet tout résident de Gaza comme un réfugié. L'organisme fournit donc un logement et assure les frais de scolarité et de santé à tout nouveau-né - que celui-ci soit le premier ou le dixième enfant d'une famille.

Résultat de la politique et des programmes de l'UNRWA, la majorité juive qui prévalait en Israël et dans les territoires occupés est devenue minoritaire. Dans la tranche d'âge des plus de 60 ans, les Juifs sont trois fois plus nombreux que les Palestiniens. Mais ils sont minoritaires dans les générations plus jeunes, où se recruteront les combattants des guerres des décennies à venir. En 2005, on comptait 640 000 garçons juifs de moins de 15 ans, contre 1,1 million d'enfants mâles du même âge dans la partie arabe. Beaucoup de jeunes Juifs sont des fils uniques qui se consacrent avant tout à leur future carrière professionnelle. En face, plus des deux tiers des garçons arabes ont deux, trois ou quatre frères. Ni leurs pères ni l'UNRWA ne leur laisseront le moindre bien ni ne leur prépareront une place décente dans la vie.

M. Haniyeh, par exemple, est né en 1962 et a été élevé grâce à l'argent de l'aide occidentale. Il est le père de 13 enfants. En cette année, Gaza compte 46 000 hommes dans la tranche d'âge des 45-59 ans, à laquelle appartient M. Haniyeh. Dans la tranche des 0-14 ans, on dénombre 343 000 garçons. Aux Etats-Unis, pour 1 000 hommes âgés de 45 à 49 ans, on ne compte que 945 garçons âgés de 0 à 4 ans. Chez les Juifs israéliens, le rapport est d'environ 1 500 pour 1 000. A Gaza, en revanche, pour 1 000 hommes de 45 à 49 ans, on compte près de 6 200 garçons entre 0 et 4 ans....

...Au cours des quinze prochaines années, un nombre toujours croissant de jeunes gens en colère vont écumer les rues de la Palestine en raison d'une faille originelle dans le processus de paix Arafat-Rabin. Une promesse occidentale d'aider tous les enfants déjà nés mais de supprimer les aides internationales à ceux venus au monde après 1992... »


Source :
http://www.planetenonviolence.org


Mercredi 20 Juin 2007


Commentaires

1.Posté par Pierre le 20/06/2007 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lien vidéo

lien vidéo

2.Posté par benoist le 20/06/2007 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam aleikoum
bravo au Hamas qui résiste avec l'aide d'Allah Le Très Haut

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires