Opinion

Arrivée hier du panel africain : Quand l’Afrique se ressource à Alger


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 5 Août 2019 - 02:08 Algérie: Désobéissance civile ?

Mardi 11 Juin 2019 - 01:06 Macron/Trump : 1 chêne et 2 glands



Fayçal Larbi
Mercredi 13 Avril 2011

 Arrivée hier du panel africain : Quand l’Afrique se ressource à Alger
Est-ce un hasard si la délégation des dirigeants mandatés par l'Union
africaine (UA) pour tenter de faire cesser les combats en Libye a fait, hier
soir, une escale à Alger pour rencontrer le Président Abdelaziz Bouteflika ?
Seuls les colporteurs des «allégations calomnieuses» visant à impliquer la
Mecque des révolutionnaires, dans des activités de mercenariat en Libye et
ceux qui oublient que l’Algérie a entrepris, en début d'année, un travail
de coordination au niveau des structures de l'UA chargées de la lutte contre
le phénomène du mercenariat, pourraient répondre par l’affirmative. Les
raisons de cette escale du Président Mohamed Ould Abdel Aziz (Mauritanie) et
Denis Sassou Nguesso (Congo) et du ministre ougandais des Affaires étrangères,
Henry Cryem Okello, et M. Jean Ping président de la Commission de l’UA sont
à rechercher ailleurs. Le 12 mars dernier, au Caire, Mourad Medelci fut le seul
ministre des Affaires étrangères, avec son homologue syrien, à émettre des
réserves à l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne. Paris, avait
peu apprécié alors « l’attentisme d’Alger », et Benghazi présentait
cette position comme un « soutien logistique à Kadhafi ».
« Ce que nous redoutions est hélas en train de se passer : des pertes
civiles quotidiennes et une internationalisation du conflit qui le complique
davantage », leur répondit quelques jours après Mourad Medelci non sans
avertir sur le transfert de l’arsenal de guerre libyen dans les mains des «
criminels » d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui sévissent au Sahel.
Moins sollicitée que la Tunisie, elle a accueilli plus de 5.000 réfugiés.
L’Algérie a dès le début de la crise joint sa voix à celle de
l’Afrique pour appeler à la «cessation immédiate» de toutes les
hostilités et à l'engagement d'un «dialogue» entre les deux parties pour
«s'accorder sur les modalités de sortie de crise». Bien avant tout le monde,
elle avait alerté les Libyens sur les dangers encourus par l’unité et
l’intégrité territoriale de leur pays.
Un «remodelage» à la soudanaise dont tout le monde en parle aujourd’hui.
La feuille de route de l’UA et à l’ordre du jour de la prochaine réunion
de la Ligue arabe prévue ce jeudi au Caire, ne sont-ils pas in fine, les
positions défendues par la diplomatie algérienne ?
Fayçal Larbi


Mercredi 13 Avril 2011


Commentaires

1.Posté par Frank le 13/04/2011 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais la diplomatie Algérienne, n'a pas bougé au début de la crise, et elle a laissé la porte grande ouverte à l'intervention militaire des occidentaux, elle s'est contenté, de dénoncé et d'observé la situation de loin, pourquoi?

surtout que le poids de l'Algérie est important dans la sous région et en Afrique, donc je ne comprends pas pourquoi ce retrait de l'Algérie dans la crise Libyenne, un pays Africain Arabe et un voisin de l'Algérie ?

et donc elle pourrait jouer un rôle décisif dans le règlement de cette crise, mais les choses ont dépassé largement le cadre régional, et continental, on a internationalisé cette révolte, et on a passé vite à l'option militaire, pour d'autres objectifs non avoués, l'exploitation et le partage du sous sol,

l'Algérie ne doit pas accepté une ingérence militaire sur le territoire de son voisin la Libye, ce qui peut constituer une menace pour l'Algérie dans la méthode musclé et militaire, mais aussi par l'armement d'Aqmi,

mais aussi éventuellement dans la résolution de la crise en Libye, que l'Algérie ne doit pas démissionner de son rôle dans la région, sinon cette crise va se régler sur le dos des Algériens et au détriment de leur intérêt dans la région,

2.Posté par Antoine le 13/04/2011 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu as raison Frank, l' Algérie doit rester vigilante sur ce qui se trame sur ses frontières.
Mais pour ce qui est de son pouvoir d'influence, bien qu'il soit considérable pour un pays africain, il ne fait malheureusement pas le poids devant une armada des forces occidentales.
Sans compter qu'elle a été la seule avec la Syrie à s'opposer à ces frappes quand tous les autres pays arabes se disaient pour (y compris son voisin le Maroc).
Ce doit être très difficile diplomatiquement d'être seul contre tous, en ayant ses soi-disant frères contre soi.
Moi je pense qu'au contraire ils restent courageux de maintenir leur position et de ne pas se ranger avec le plus fort comme l'a fait le Maroc.
Pour ce qui est de son autre voisin, la Tunisie, et au vu de son histoire récente, il est bien évidemment excusable, et nul doute qu'à l'avenir il se rangera du coté de la diplomatie algérienne.
J'aime la dignité du peuple algérien de par son histoire, bien qu'elle soit méconnue pour le grand nombre d'entre nous. Gageons que la Tunisie la suive dans sa diplomatie et puisse consolider un rempart solide.
En tout cas du coté est, car à l'ouest rien de nouveau, si je puis dire.

3.Posté par PAX ALGERIA le 13/04/2011 20:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Algérie ne trahira pas ses voisins et amis , et nous ne croyons pas du tout à cette propagande occidentale à savoir l'Algérie complice de Kadafi contre les libyens.
L'Algérie se doit de se ranger du coté de la paix dans les pays arabo-musulmans et africains et contre un dépeçage de ces pays par l'armée occidentale.
L'Otan en Libye à proximité des frontières Algérienne nous oblige à être plus vigilants que jamais.

4.Posté par tartuz le 13/04/2011 21:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'Algerie d'hier celle du combat pour la liberté des peuples a disposer d'eux meme est revolue avec les traitres et crapule qui se sont emparés des rennes du pouvoir par la force.L'Algerie frileuse d'aujourd'hui ne représente pas le peuple mai, est a l'image de cette bande de voleurs decervelés qui ont amené le pays a la ruine totale.L'Algerie est plus vunérable que jamais grace à ces incompétents qui ont trahis les valeurs de npovembre 54.Un pays ou on est meme pas capable de fabriquer une boite d'allumette de qualité et qui voudrait pretendre a quoi .????
CONTINUEZ A VOUS GOINFRER DU PAYS , UN JOUR VOUS RENDREZ DES COMPTES AU PEUPLE bande de generaux autoproclamés felons.

5.Posté par palestro le 13/04/2011 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@tartuz "je partage entièrement ton commentaire "

Le peuple algérien ne décide de rien dans ce pays croyez vous vraiment que le peuple et surtout les jeunes vont se mobiliser pour éviter un affrontement avec un ennemi extérieur , j en doute.....Les gens qui dirigent l Algérie se servent du peuple mais ne sont pas la pour servir le peuple pour que nous puissions être soudés il faudrait un changement politique radical pour une plus grande justice humaine basée sur notre religion et une grande transparence en Algérie ce qui est loin d être le cas.

6.Posté par Hubu le 13/04/2011 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Etat-DRS d'Algérie squatté par des traitres qui servent les intérêts des occidentalo-sionistes qui ont octroyé une part de la souveraineté de ce pays aux Usionistes en leur permettant d'avoir une base dans le désert algérien ,ne peuvent daigner défendre la paix du peuple libyen ,alors qu'il été montré un groupe de mercenaires avec leurs papiers d'identité qui laisse clairement entendre que ce pouvoir criminel d'Alger est compromis avec le tueur de Kadhaffi !
Ceci étant ,l'Algérie des incompétents et illégitimes du DRS n'ont aucune diplomatie,si ce n'est une gesticulation para-diplomatique qui démontre fort bien son caractère marginal et frileux !
Car ce régime criminel qui si le tueur de Kadhaffi tombe ,inéluctablement leur situation deviendra problématique !

7.Posté par AS le 13/04/2011 23:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils en ont plus spour longtemps... les algeriens ont compirs et la france a perdu le controle de l'armee algerienne tout comem obama ne maitrise que tewfik et kherfi dans le drs... on va bien rire... car al qaeddafi et les faux rebels de benghazi joue la partition de la divsion de tout le maghreb... boutef el habli et une partie des racailles sefarades jouent la meme partition que al qaeddafi et leurs maitres de tel aviv... maintenant tout comme en egypte les services securiatires sont bloques car les officiers intermediaires avec le haut refusent de jouer le jeu des corrompus de generaux en haut de la hierarchie... donc une invasion militaire de la laibye fera tomber les harkis d'alger et ceux de libye comme tantawi en egypte...c'est du bonus... maintenant mefiez-vous des infiltres dans nos rangs et des fau musulmans et leurs faux paartis politiques...en egypte comme au maghreb... ils veulent detruire l'Islaam de l'interieur comme les sotlani ou certains djeunss de chez les ikhwans tous former a la franc maconnerie anglaise...venez voir comme ca descend son pantalon ici a londres... biindniallah les peuples du maghreb seront libres... veritablement libres car l'otan se fera massacrer en libye ...

8.Posté par tarik le 14/04/2011 00:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@PAX ALGERIA
waouaw ...quelle reflexion mon ami!
l'Algerie pour la paix rien moins que ça !
ça c'est le language des laches des peureuses et l'occident le sait tres bien c'est pour ça qu'ils ne tiennent meme pas compte eds arabes !

9.Posté par tarik le 14/04/2011 00:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Frank
tout simplement que cette crise de libye vient dereveler au grand jour l'accointancede ce traitre de Bouteflika avec les yankées , ! on soupçonnait que ses agisements n'etaient pas dans la bonne direction mais apres la decennie noire qu'avait vecue l'algerie on fermait les yeux surtout qu'il avait la legende du Grand Diplomate de Boumedienne , cette aura lui a servi a anesthesier le peuple avec l'illusion de developpement faite par l'import -import tout azimuth !
ce qui explique la mollesse sinon la complicité de Bouteflika , car il avait ecarté tous les grands diplomates des affaires etrangeres et n'a gardé autour de lui que les corrompus comme l'autre minisre des affaires etrangeres avat medelci qui servait grassement les yankées !

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires